Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (mars/avril/mai 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie--
-- IRL (NOVEMBRE 2016) : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[Scénario 5] Le hangar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Twikjeya Elkash

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 25 ans
Profession : Chirurgienne de génie.
Sacrificatrice surdouée.
Experte des armes blanches.
Botaniste hors pair.
Prêtresse fanatique.
Affinités : La mort, les mutants et les âmes en détresse.

Points XP : 895


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise du sang.
Type: Gamma
Niveau: 4

MessageSujet: [Scénario 5] Le hangar Sam 2 Avr 2011 - 0:15

Le hangar de la Confrérie n'avait rien de secret. En principe, les méchants possédaient un arsenal secret dissimulé au fin fond d'une grotte éclairée par deux pauvres néons, qui n'était accessible qu'après avoir passé une série de pièges plus mortels les un que les autres. En guise de péripéties terrifiante, il n'y avait guère que la porte qui grinçait légèrement lorsqu'on l'ouvrait... Et l'on se trouvait face à un aéronef qui n'avait rien à envier aux meilleurs appareils du moment. L'engin occupait tout l'espace disponible, et à ce moment crucial de l'avenir mutant, il n'avait plus rien du splendide oiseau noir effilé que jalousaient la moitié des hommes d'affaire du pays, qui ne disposaient hélas pour eux, que de malheureux jets privés tout à fait classiques. Le jouet de monsieur Kenjiss pouvait lui atterrir et décoller à la verticale, se manœuvrer aussi bien qu'un avion de chasse moderne et consommait excessivement peu en plus d'être une mécanique à toute épreuve.

En temps de guerre, les choses étaient tout autres. Grâce à sa conception modulaire, on transformait la structure racée et élégante en une espèce de tank volant en quelques coups de clé à molette. La silhouette lisse et luisante devenait un véritable chariot à bombes bardé de crochets en tout genre pour attacher assez d'armes pour envahir un petit pays africain en un seul vol. La machine devenait alors tout à fait hideuse, mais c'était là le souhait de Kenjiss. Le mutant avait d'ailleurs fait peindre une gueule de requin aux dents acérées sur le nez de l'avion, dans la plus grande tradition des pilotes de la seconde guerre mondiale. De là à imaginer le tatoué en bonnet de cuir, secouant dans tous les sens un manche à balais dont le froid transperçait ses gants de soie pour agresser la peau alors qu'il balançait son spitfire pour échapper aux chasseurs allemand, il n'y avait qu'un pas. D'ailleurs...

En 1944, la charge moyenne d'un bombardier B-17 en partance pour une mission de bombardement pour l'Allemagne était d'environ 2000 kg de bombes.
Lors de la guerre du Viet Nam, les bombardiers légers A6 étaient capable d'emporter près de 6 000kg de charges explosives, bien en deçà des gigantesques bombardiers B52, mais c'était assez suffisant pour réduire en bois de chauffage quelques km² de bois asiatiques.
En cette belle année 2052, le blackbird confrériste pouvait se targuer d'emporter environ 30 000kg de bombes, roquettes, obus, fusées et divers engins de morts qui ne demandaient qu'à exploser sur la tête du premier qui éternuait un peu trop à portée de leurs capteurs hypersensibles.

Twikjeya ne jeta qu'un coup d'oeil à l'appareil en pénétrant dans le hangar. Le mauvais goût de Kenjiss était légendaire et son allié russe Oleg partageait avec le tatoué une passion pour les manifestations viriles de leur pouvoir masculin. Après avoir donc baptisé le tout nouvel appareil confrériste il y a quelques années de cela (en cassant une bouteille de champagne sur le délicat radar ultra moderne du nez...), les deux compères avaient décidé que, tant qu'à partir en guerre, autant ne pas lésiner sur la provoc'. La queue de l'appareil s'ornait donc d'une pin up comme seule l'imagination de deux abrutis totalement bourrés pouvaient la dessiner. Et le pire était de constater qu'ils avaient du talent en dépit de leurs vapeurs éthyliques.
La sombre dame enjamba la trappe arrière de l'appareil et jeta un coup d'œil à la silhouette massive du russe qui était très occupé à accrocher une photo en noir et blanc d'une actrice aujourd'hui oubliée (Grâce Monroe ? Maryline Kelly ?) dans le cockpit. La chirurgienne haussa les épaules et vérifia son propre matériel, ses perfusions notamment. Puis ses yeux accrochèrent quelque chose.

Oleg !
Oui ?

Un index osseux désigna l'objet du délit, qui dépassait les bornes, même pour la femme la plus tolérante des environs. Oleg se saisit de la pancarte.


Ben quoi ?!
« Plus gros que ceux de Maria, mange ça bébé ? »
Ben oui... C'est la commande des canons tu vois. Et les obus des canons, ben ils sont gros. Alors Kenjiss a dit qu'en anglais, obus ça voulait dire...
Oleg !
Bon bon... Il froissa la pancarte. C'était son idée hein ! Il voulait décoincer la blondasse qu'il disait. Le russe s'écroula dans le fauteuil du pilote, orné d'un splendide « DA BOSS IZ HERE » en lettres de feu zébrées d'éclairs.

Twikjeya lui décocha un regard glacial.
Le jet est il prêt ?
Au poil ! J'ai monté tout ça en dix minutes, je commence à avoir l'habitude... Kenjiss va pleurer de louper les premiers tirs de son joujou... Hinhinhin.
Les plans du site ?
Sont déjà dans l'ordinateur... j'ai déjà des cibles prioritaires, l'armement préparé... On attend plus que tes petits copains et on s'envole, on bute du macaque, on embarque le manchot et zou ! Vodka party à la Confr pour le retour !

Twikjeya n'écouta pas son compère qui commençait à fantasmer sur la pluie de feu qu'il allait déchainer sur ses ennemis. Pas plus qu'elle ne remarqua qu'il constituait une playlist particulière pour tuer des gens. Twikjeya attendait. Adossée à la carlingue intérieure, les yeux dans le vague, la femme sombre paraissait ailleurs, et c'était rare. Sans doute était ce parce que personne ne s'était encore assis sur la vingtaine de sièges de la soute qu'elle s'autorisait ce moment de détente. Elle passa un doigt machinal sur sa natte, pensive.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Gray

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Alias : Double Prince
Race : Mutant
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 25 ans
Profession : Riche
Affinités : Une soeur
Points XP : 607


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Déboublement
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Scénario 5] Le hangar Jeu 14 Avr 2011 - 17:07

Maria jouait à l’innocente indignée. Parfait cela ne faisait que décupler la colère du jeune homme. Daniel était un coléreux par nature. La fermeté de la Confrérie et son besoin d’aide avait éloigné ce trait de sa personnalité. Mais cela faisait maintenant plusieurs mois que cette fille l’agaçait. Il fallait tout simplement que ça sorte. Il ne prit pas la peine de répondre à la surprise de cette gourdasse. Elle n’était pas encore assez âgée pour être sénile !

-« Et encore tu n’as rien vu sale peste. »

Elle le repoussait ? Ca ne m’empêcherait pas de mettre les points sur les « i ». La prophétie annoncée mettait tout le monde à fleur de peau. Tant pis pour ELLE. Cette fois grand papa ne pouvait rien faire pour l’aider. Dany avait le même de son côté. Parier sur le vainqueur d’une confrontation paternelle était assez risqué pour la demoiselle. Le nom de Gray n’était pas associé au requin par fantasy.

-« Ton pouvoir est peut être virulent, mais fais gaffes, je n’ai pas besoin de mutation pour rendre la vie dure à ceux que j’ai dans le collimateur. »

Le caméléon faisait encore une fois le chaperon. Il fût ignoré. L’humour fataliste n’était pas très approprié étant donné l’état de son interlocuteur. Maria le narguait un peu plus. De quoi attiser la rancœur. Un sourire dés plus mauvais recueillit le défi de celle-ci. Alors comme ça elle voulait jouer ? L’homme reculait d’un pas les yeux lumineux de méchanceté.

-« Fais en sorte d’être hors service sur le retour. Ou bien c’est moi qui t’emmènerais te faire soigner par l’autre sorcière. »

La voix du vieux prof de science attirait l’attention. Sa réplique rencontra l’indifférence du confrériste. Non ce n’était pas un verre qu’il fallait. C’était un bon vieux ring où expulser toute cette rage. Alors il quitta le salon et marcha droit faire le hangar. Il dépassait tous ses collègues en vitesse d’approche. La pin-up du blackbird lui fit presque un clin d’œil à son passage. Il s’arrêta un instant devant la silhouette pensive de Twikjeya. Le mutant devait au moins être capable de parler sans fiel dans la bouche.

-« En route… »

Il monta dans l’appareil non loin de ce cher Oleg. Le russe reçu un simple salut un peu raide. Il était clair que Dany ne ferait aucun effort jusqu'à ce qu'on lui permette d'éliminer toute sa mauvaise humeur. Il y avait un peu trop de sang serbe dans le coin. Espérons que celui-ci ne soit pas aussi crétin que sa compatriote. La zone 56. Daniel se saisissait de son holophone pour informer la seule personne digne de confiance. Il évitait surtout de repenser à ce qu'il risquait de devenir si la mission ratait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [Scénario 5] Le hangar Ven 15 Avr 2011 - 2:31

Maria entra dans le cockpit quelques secondes après son ami Daniel. En passant, elle lui tapota amicalement l'épaule en lui lançant un petit clin d’œil malicieux.
Ainsi il la détestait ? Elle se faisait une joie d'en remettre une couche juste pour le plaisir…
Entretenir cette rage envers elle pousserait cet imbécile à ne pas se dégonfler quand il serait aux portes de la salle d'entraînement, à leur retour.

Tranquillement, la porte-parole lui passa sous le nez et alla s'asseoir à côté de Twikjeya :

"_ Je suis passée par les dortoirs pour mettre au parfum Emmett, Kyle, Henri et les autres, expliqua-t-elle en attachant sa ceinture, dès que les deux jets seront hors de vue, ils vont réenclencher le DEFCON 2.
En cas d'attaque de la Confrérie, même si c'est peu probable, ils nous appellerons directement sur la ligne d'urgence. Je leur ai promis que nous ferions immédiatement demi-tour pour eux !"


En levant les yeux de la boucle de sa ceinture, Maria se rendit compte qu'elle avait un spectateur bien attentif : Oleg, le pilote russe, s'était détourné de son fauteuil et la lorgnait bizarrement, un sourire stupide aux lèvres, comme un petit garçon fier d'avoir raconté une blague pleine de gros mots à ses copains.

Ce qui gênait le plus Maria, c'était l'orientation douteuse de son regard... Mais qu'est-ce qu'il lui prenait à cette espèce de gros porc libidineux ?
Maria croisa les bras pour lui bloquer la vue, et lui jeta une œillade noire aromatisée d'une moue d'incompréhension choquée.
Voyant cela, Oleg se retourna en ricanant bêtement et en hochant la tête... Ce qui acheva de perturber la russe.


"_ D... Donc, nous y voilà, lança-t-elle juste pour parler et retrouver un semblant de contenance, nous allons suivre les prédictions d'Ishtar ! Chouette ! Mais quand je vois avec quel goût ce jet a été décoré, intérieur comme extérieur, je me demande si Kenjiss mérite vraiment d'être sauvé…
Entre mourir de faim dans un camp de concentration et voler à bord de ce truc criard, beauf et tape-à-l'œil, le choix est cornélien !"

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Terry Nohlann

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Méléon
Race : Mutant
Clan : Confrérie
Age du perso : 40 ans
Profession : Propriétaire du 'Green Scale' et activiste confrériste
Affinités : Pardon ?
Points XP : 1512


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Caméléon chromatique
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [Scénario 5] Le hangar Ven 15 Avr 2011 - 11:50

Pour une fois, Terry fut bien obligé de reconnaître qu’il était d’accord avec Maria. Kenjiss avait –vraiment- parfois des goûts douteux en ce qui concernait la décoration intérieure (et extérieure) de son jet. Ca ne faisait pas du tout sérieux ! Et une fois encore, il s’interrogea vaguement sur ce que pouvait lui trouver une petite humaine… Interrogation qu’il relégua au dernier rang de ses préoccupations actuelles lorsque le jet décolla. Il avait finalement réussi à obtenir son numéro avant que les choses ne se précipitent mais pour une raison qu’il n’arrivait pas à déterminer, il se refusait encore de l’appeler.

Le voyage lui parut très court. Peut-être parce qu’il le fut réellement. Kenjiss n’avait pas investi plusieurs millions de dollars dans la technologie du jet confrériste pour rien. Il était capable de traverser l’Atlantique en un temps record, à rendre jaloux les tour-operators qui se vantaient tous être plus rapides que leur concurrent. En plus de cela, lorsque vous redoutiez l’arrivée d’un événement, cela ne faisait que raccourcir encore le délai de son échéance.

Le Caméléon regarda ses mains. Il n’avait plus de gants. Ses paumes étaient des armes, il en avait parfaitement conscience et aujourd’hui il était plus que probable qu’elles allaient servir car ce serait lui ou ceux d’en face. Et pour rien au monde, Terry n’avait envie que ce soit lui. Pour rien au monde, il ne voulait donner raison à cette prophétie. Ils avaient dès à présent les moyens de changer leur avenir et le mutant comptait bien mettre ce changement en marche dès qu’ils auraient débarqué en territoire ennemi !

Twikjeya était aux commandes de l'opération et Oleg pilotait le Jet. Lorsqu’ils approchèrent de la Zone 56, un silence oppressant prit possession des Confréristes durant le survol, un silence qu’il se hâta de rompre en déclarant simplement :

« C’est maintenant ou jamais… »

Il jeta un coup d'oeil autour de lui. Daniel et Maria semblaient avoir mis leur différent de côté. Ils règleraient ça plus tard. Twikjeya demeurait aussi impassible qu'à l'ordinaire, fidèle à elle-même. Le Caméléon, comme personne, n'avait en effet pu voir l'expression de son visage lorsqu'elle s'était installée dans le jet et heureusement ; sinon il se serait certainement posé de sérieuses questions. Quant à Oleg... eh bien lui aussi paraissait fidèle à lui-même et Terry préféra s'abstenir de tout commentaire


........................................................................................................................................................................................................
Clamez seulement votre intelligence et non votre supériorité, ô Humains, car la sagesse vous fait encore défaut !
Incapables de voir au delà des apparences, vous êtes aveugles et perdus dans les méandres de vos préjugés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-te
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [Scénario 5] Le hangar

Revenir en haut Aller en bas

[Scénario 5] Le hangar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Fin fond du hangar d'un quelconque vaisseau
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» [Scénario] Vol
» Hawkmoon : scénario Premier (2)
» [Scénario] La voix des Damnés
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Canada : Vancouver et Environs~ :: -Ville de Langley : La Confrérie Moderne- :: -Sous-Sols--
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com