Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (mars/avril/mai 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie--
-- IRL (NOVEMBRE 2016) : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[RP] En attendant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
June Appleby

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Race : Humaine
Clan : Indépendante, ralliée à l'Institut
Age du perso : 40 ans
Profession : Sous-directrice de la Lib'Corp
Affinités : Veuve d'un certain tatoué. A présent mère de son fils, Caleb
Points XP : 1269


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Aucun
Type: Aucun
Niveau: 6

MessageSujet: [RP] En attendant... Jeu 9 Juin 2011 - 0:47

Les côtes anglaises se dessinèrent à l’aube. Le voyage s’était déroulé dans un silence presque complet. June n’avait pas desserré les lèvres une seule fois. L’air hagard, perdu quelque part dans la nuit et les champs qui défilaient, l’humaine déboussolée avait fini par verser ses larmes en silence. Bernie avait préféré ne rien dire et la laisser accuser le coup. Dans des telles circonstances, il n’y avait rien d'autre à faire de toute façon.

Ils avaient pris le premier ferry, celui qui n’accueillait pas encore trop de monde. Et ils n’avaient pas quitté la voiture de Bernie durant la traversée. De temps à autre, Bernie jetait un coup d’œil vers son amie, prostrée dans sa détresse. Puis, il replongeait dans une profonde réflexion. Tous ces évènements allaient apporter du changement. Beaucoup de changements…

Les premières lueurs du soleil apparurent lorsqu’il sentit la fatigue s’abattre sur ses épaules. Un bon café lui aurait fait du bien. Mais il était hors de question de laisser June seule dans cet état. Qui sait ce qu’elle aurait été capable de faire…

L’homme se massa les yeux, pour se réveiller un peu. Ils allaient bientôt pouvoir débarquer. Ce n’était pas la peine qu’il songe à se reposer. Il emprunta la route vers Londres, avec une certaine nostalgie. Cela faisait longtemps qu’il n’était plus venu outre Manche…

A cette heure matinale, la route était dégagée et Bernie ne se priva pas pour pousser son bolide à fond. Et tanpis pour les éventuelles contraventions anglaises, il y avait urgence.


- Il me faudrait ton comm’ Judy que je puisse prévenir… quelqu’un…. que tu arrives…


Il ne savait pas qui il pouvait joindre, ni si l’équipe partie secourir Samarah Lemington serait déjà de retour, mais il fallait qu’on puisse s’occuper de son amie, lorsqu’ils seraient à l’Institut. June eut un léger soubresaut et lui tendit son communicateur tel un automate, avec des gestes ralentis. Celui-ci le réceptionna en un tour de main et ne tarda pas à retrouver le dernier numéro à avoir appelé l’humaine. Il le composa sans hésiter. Il n’avait aucune idée de l’identité de la personne qu’il contactait, aussi jugea-t-il judicieux de se présenter un minimum :

« Bonjour… Euh… Je m’appelle Ernie, je suis un ami de June. Elle est avec moi… nous arrivons à l’Institut. Nous vous attendrons le long de la route. Ah… j’allais oublié, si vous avez un médecin… faites-le venir, elle va pas bien du tout. Et vu son état…Enfin, vous voyez ce que je veux dire. Rappelez-moi pour confirmer réception du message »

Bernie ne voulait pas se montrer trop alarmiste, mais mieux valait être prudent. Autant la mère que l’enfant venaient de vivre des heures pénibles… Et toute cette histoire avait déjà fait assez de victime, il était inutile d’en rajouter une, innocente de surcroît.

........................................................................................................................................................................................................

-Tellement improbable qu'il a surgit sans prévenir...
Et lorsqu'il a frappé, il était déjà trop tard !
-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/independants-civils-bcgdca-f57
Virginie Parish

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Résilience
Race : Mutante
Clan : Le Nouvel Institut
Age du perso : 18 ans
Profession : Employée de la LC et Membre du Contrepoison
Affinités : Ami(s): Institut
Ennemi(s): Anti-mutants
Points XP : 1145


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Résistance physique et sens hyper développés
Type: Sigma
Niveau: 5

MessageSujet: Re: [RP] En attendant... Jeu 9 Juin 2011 - 18:02


*Bonjour monsieur Bernie j’ai bien eu votre message. J’arrive tout de suite avec un ami. A tout de suite.*

Virginie rangeait son communicateur en silence. Une onde soulagement détendait les muscles de ses épaules. Elle était rassurée que June soit avec eux maintenant que … Ne pas penser à cela. Ses yeux dérivaient de nouveau sur la silhouette inconsciente de miss Lemington. Elle était blanche à faire peur. Ses traits ne traduisaient aucune expression. On aurait dit un fantôme. Rien n’avait évolué depuis le retour à l’Institut.

Les blessés avaient été soignés et conduits à un lit pour un repos bien mérités. La jeune fille avait proposée son aide à ses camarades. On l’avait gentiment envoyée « décompresser ». Mais comment faire cela après une telle expérience ? Elle était restée avec Luc. Elle avait aussi veillé le chevet, d’Artie, pendant toute la première partie de la nuit. Son état la préoccupait plus qu’elle n’osait le lui montrer. Il s’était endormi. L’infirmerie était presque aussi calme que les autres jours.

Les couloirs du manoir étaient vides à cette heure. La lumière hivernale donnait une impression de froid. Elle avait perdu ses repères temporels depuis des semaines à force de ne pas dormir. En une nuit elle avait put revivre tous les événements de la zone 56 des dizaines de fois. C’était comme si ces sens hyper-développés avaient plus de mémoire. La fumée, les cris, le sang, ne voulaient pas la laisser tranquille. Elle n’en disait rien et essayait de parer au plus urgent. June.

Pauvre June… Virginie ne comprenait toujours pas ce qui s’était passé. Les confrérismes étaient juste derrière eux quand ils étaient entrés dans le complexe. Il aurait fallu d’une minute de plus pour empêcher ce soldat de… La jeune fille poussait distraitement une porte. A défaut d’un docteur elle pouvait emmener un ami. Virginie avait dans l’idée que Basile pourrait les aider. Son pouvoir permettrait aux deux humains de passer inaperçu. C’était un atout non négligeable maintenant que son plus grand protecteur était…

-« Basile… »

Elle lui expliquait tout sur le chemin. Ses pieds faisaient craquer la petite couche de glace qui recouvrait la coure. L’aube éclairait son corps mince et raidi par l’inquiétude. Elle appréhendait beaucoup d’être devant une veuve qui plus est enceinte. Une boule d’angoisse ne la quittait pas, depuis qu’elle avait entendue sa réaction, à l’annonce de la… Elle serrait fort le thermos et la couverture contre sa poitrine comme des boucliers de fortune. Sans se rendre compte qu’elle ne sentait pas la chaleur du premier et la douceur du second.

La voiture était devant eux sur le bas côté. La mutante accélérait le pas en retenant sa respiration. Elle faisait signe au monsieur qui apparaissait et l’étudiait avec un sourire bienveillant. Les détails de sa physionomie la mettaient en confiance. Qui était-il ? Pour que June ait été le trouver cet homme –dans un moment de crise- c’était qu’il devait être important ! Cela rendait la jeune fille très curieuse sur leurs histoires. Elle s’arrêtait face à lui et lui souriait avec douceur

.-« Bonjour. C’est moi que vous venez d’appeler. Je m’appelle Virginie. Enchantée. Vous avez bien fait de venir ici ! Tenez, c’est pour vous. Je me suis dis que ce serait bienvenu après toute cette route. »

Elle lui présentait le café avant de disparaître de l’autre côté de la voiture pour aller à la porte avant passager. Elle l’ouvrait avec une certaine précaution et se mettait à hauteur de la jeune femme. Elle lui faisait un triste sourire où apparaissait toute sa compassion. Et puisqu’il n’y avait pas de mot, se fut sa paume qui lui déclarait sa solidarité, dans un mouvement presque tendre. Son silence était plein de pudeur alors qu'elle faisait tout pour retenir une nouvelle monté de larme.

........................................................................................................................................................................................................


Je reviendrais !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/nouvel-institut-f54/virginie-p

Alias : Léthé.
Race : Mutant.
Clan : Neutre / Le Fil.
Age du perso : 28 ans.
Profession : Agent de terrain du Fil.
Affinités : Parish, Eniss.
Points XP : 375


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Capacité à rendre délibile sa présence et celles des autres.
Type: Alpha
Niveau: 2

MessageSujet: Re: [RP] En attendant... Jeu 23 Juin 2011 - 19:44

Déboussolé. L'adjectif parfait pour caractériser l'état dans lequel se trouvait Basile Feuillade, à son arrivée à L'institut. Les images fracassantes, terribles de la zone 56 venaient perturber sa vision par de violentes intermittences, si bien que le mutant finit par les redouter, appuyant ses mains contre son crâne comme si il voulait les écraser. Cette mission de sauvetage l'avait retranché dans ses dernières limites, acculé contre ses traits les plus obscurs. Il avait tué. Des soldats. Des personnes qui n'auraient pas hésiter une seule seconde à lui foutre une balle dans la tête, elles. Alors pourquoi ces regrets ? Cette colère ? Cette honte de soi-même ?

Avoir sauvé Samarah Lemington ne lui suffisait pas. L'allure qu'avait pris les choses avait été beaucoup trop démente pour qu'il mesure à quel point son implication n'avait pas réellement de sens. Pourquoi avait-il dit oui ? Par soucis de conscience ? Il ne faisait pourtant pas partie intégrante de l'Institut, c'était d'ailleurs la première fois qu'il y venait, pour en prendre "exemple". Pathétique.

Assis dans coin de l'infirmerie dans laquelle on l'avait emmené, Basile se promit de ne plus jamais avoir affaire avec l'institution. Trop d'incertitudes, de risques, qui le hantaient même par-delà l'océan, à Seattle. Seattle... Le mutant avait déjà bien assez de problèmes là-bas pour vouloir s'en attirer d'autres à Londres. Plusieurs personnes qui avait fait le voyage jusqu'à la base du Cercle passèrent devant, l'air grave, blessés pour la plupart, plus ou moins grièvement. Mais bon sang, qu'est-ce qui lui avait pris de s'embarquer là-dedans ?

Dans le vague, Basile enfouit une nouvelle fois son visage dans le creux de ses mains. Ne penser à rien, ou en tout cas essayer
.

« Basile… »

Le murmure sonna comme un appel à l'aide. Levant les yeux vers son origine, Basile surprit le visage effondrée de Virginie, la détresse de son regard. Elle n'avait pas besoin d'en dire plus. Sans protester, il la suivit, machinalement.

- Où va-t-on ?

Basile remarqua la tension qui animait les geste de son amie. Sa réponse fut teintée de tristesse, d'appréhension.

« Quelqu'un a... besoin de nous. Besoin de toi. »

Alors c'était bien cela. Ses pouvoirs, rien de plus. Basile comprenait, en quelque sorte. Il ne pouvait pas lui en vouloir. Il lui répondit d'une voix monotone :

- D'accord. Mais sache que ce sera le dernier service que je rendrais à l'Institut.

Le mutant ne disait pas cela à la légère. Plus rien ne le retenait ici, hormis ce dernier acte qui mettrait fin à cette tragédie.

Sans prononcer le moindre mot, Basile et Virginie arrivèrent à destination. A l'extérieur du complexe, sur une route, l'attendaient un homme, l'air désabusé, et une femme, que le mutant n'arrivait pas très bien à discerner. Il s'approcha de Virginie après avoir salué l'homme, qui avait la mine fatiguée de ceux qui viennent de subir un long voyage. La femme qui l'accompagnait était assise sur le siège passager, le visage figé. Elle était enceinte. Enceinte.

- Virginie, qui est-ce ?

........................................................................................................................................................................................................
We can be heroes ? Just for one day ? D.B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Appleby

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Race : Humaine
Clan : Indépendante, ralliée à l'Institut
Age du perso : 40 ans
Profession : Sous-directrice de la Lib'Corp
Affinités : Veuve d'un certain tatoué. A présent mère de son fils, Caleb
Points XP : 1269


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Aucun
Type: Aucun
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] En attendant... Sam 25 Juin 2011 - 21:49

Bernie accueillit le café avec reconnaissance et remercia l’intention presque divinatoire de l’adolescente. Un café, fort et bien chaud l’aiderait sans aucun problème à tenir encore quelques heures avant de s’effondrer sur le premier canapé venu. Pour l’heure, il y avait plus urgent. Il salua d’un signe de tête le jeune homme qui suivait Virginie. Sur l’instant, il jugea plus judicieux de laisser faire l’adolescente et il s’approcha de Basile tandis que Virginie offrait sa main tendue à June.

June qui… ne réagit pas. Alors Virginie pressa un peu plus sur l’épaule de l’humaine et celle-ci se leva lentement sous le regard attentif de l’adolescente, prête à la rattraper si ses jambes ne supportaient à nouveau pas son poids. Ses yeux bicolores croisèrent ceux de Virginie. Parfois, aucun mot ne pouvait décrire l’émotion d’un regard. Toutes deux le savaient, dès lors l’adolescente offrit à l’humaine toute sa compassion et son soutien dans le silence. June sortit péniblement de la voiture. Elle était tellement submergée par l’émotion qu’elle ne se rendit pas compte qu’elle avait froid. Pourtant son corps grelottait. Virginie pressa le pas –avec douceur néanmoins- tout en déposant sur les épaules de la future mère la couverture qu’elle avait emportée.

Lorsque les deux femmes arrivèrent à hauteur des hommes, Virginie s’arrêta devant Basile. June croisa le regard du jeune homme sans réellement le voir. Non pas qu’elle veuille se montrer impolie. Mais à cet instant, l’humaine n’était plus vraiment avec eux. Elle ne comprenait pas. Elle ne savait plus. Elle ne se souvenait plus du moment précis où l’enfer s’était déchainé. Elle avait perdu toute notion de temps, d’espace et de réalité. Un instant, elle était dans les bras de Kenjiss, sur une ile au soleil. L’instant d’après, elle se retrouvait dans le froid et Kenjiss était parti.

Kenjiss était mort. Mort. Elle ne voulait pas y croire. Ce n’était pas possible.

Car cela voudrait dire qu’elle ne le verrait plus jamais. Qu’il ne la serrerait plus jamais dans ses bras. Elle ne pourrait plus se lover contre lui. Se sentir en sécurité, apaisée et imaginer leur vie à… trois. Une vérité à laquelle, elle ne pouvait se résoudre. Quand est-ce que les choses lui avaient échappé ? Quand est-ce que tout avait dérapé ? Pourquoi lui avait-on volé son bonheur ? Pourquoi… ne pouvait-elle pas tout simplement être heureuse pour une fois ? La vie n’était-elle finalement qu’une éternelle injustice ?

June ferma les yeux. Alors seulement, de nouvelles larmes coulèrent le long de ses joues. L'humaine ne luttait plus depuis longtemps pour les retenir.

"Il faut que je voie Sam’… Je veux voir Sam’… J'ai besoin de la voir"

Ce furent ses seules paroles, prononcées par une voix à peine audible. Une demande qui ne souffrirait d’aucun refus malgré la faiblesse du ton employé pour le murmurer

........................................................................................................................................................................................................

-Tellement improbable qu'il a surgit sans prévenir...
Et lorsqu'il a frappé, il était déjà trop tard !
-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/independants-civils-bcgdca-f57
Virginie Parish

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Résilience
Race : Mutante
Clan : Le Nouvel Institut
Age du perso : 18 ans
Profession : Employée de la LC et Membre du Contrepoison
Affinités : Ami(s): Institut
Ennemi(s): Anti-mutants
Points XP : 1145


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Résistance physique et sens hyper développés
Type: Sigma
Niveau: 5

MessageSujet: Re: [RP] En attendant... Dim 26 Juin 2011 - 0:50

Que pouvait-elle dire de plus sans mettre la sécurité de miss Appleby en danger ? Elle s’en voulait de le solliciter alors qu’il était éreinté. Mais elle se raisonnait. Il n’y avait pas d’autre moyen de préserver le secret. June avait besoin de protection. Ces derniers mois avaient apprit à la jeune mutante que les scrupules pouvaient s’avérer mortels. Elle hochait gravement du chef. Cette expérience avait ruiné toute chance que son ami s’installe avec eux. Virginie en était triste. Mais au fond de son cœur elle était également rassurée. Le Nouvel Institut était devenu une cible. Le manoir était dans la ligne de mire de personnes mal intentionnées. Son ami risquerait moins de chose en étant… loin d’ici.

-« J’espère que ça ne veux pas dire que tu ne veux plus me voir, non plus … »

Elle ne faisait pas fière à voir. Tout cela n’aurait jamais dû arriver. Basile était un type bien. Il avait le droit à la paix. Ce n’était sûrement pas auprès d’elle qu’il pourrait la trouver. Mademoiselle était désormais un élément de quelque chose de dangereux. Si le gouvernement retrouvait Résilience tout ce qu’elle aimait serait… menacé. Alors c’était un peu égoïste de vouloir rester dans sa vie. Mais Basile était spécial. Il était là depuis le tout début, mi ami, mi frère, et il comptait.

Virginie acceptait le remercîment d’un simple sourire. C’était dans sa nature de penser aux détails. Pour l’instant c’était une autre personne qui avait besoin d’attention. June obtempérait telle une automate. Sa mine faisait peine à voir. Il n’y avait rien d’autre à faire que d’être un bâton sur lequel s’appuyer. Un bras fort prêt à empêcher une chute. Face aux deux hommes la demoiselle choisissait précautionneusement ses mots.

-« C’est June. Une amie. Elle a besoin … de tranquillité. »

Moins les informations étaient données et moins ils seraient en danger. C’était la loi. C’était pour ça qu’elle mentait à tout le monde… depuis des mois. Elle n’avait pas besoin de vérifier avec Bernie pour savoir que rien ne devait filtrer. Madame Hara serait l’unique juge de la situation. Pour le moment …

Enfin pour le moment une autre question était abordée. Connaissant le lien qui unissait les deux femmes, Virginie comprenait la requête de June. Elle n’avait ni le cœur ni l’envie de la contrarier. Tout le monde avait déjà assez souffert. Il allait juste falloir un peu de stratégie. Miss Lemington se trouvait toujours à l’infirmerie. Madame Velasquez était venue ausculter. La vie de la mutante n’était plus en danger mais elle n’était pas encore réveillée. Virginie était d’accord pour l’y emmener. Une infirmière pouvait bien être mise dans le secret. Ainsi la future mère pourrait être prise en charge.

La jeune fille acquiesçait en silence et se plaçait à la droite de la jeune veuve laissant ainsi la place à Basile. Les deux protégés encadraient le mutant. Le quatuor s’éloigna lentement de la voiture. Il allait au rythme de June. Virginie veillait à ce que la couverture ne glisse pas, à ce que la neige, ne fasse pas tomber la jeune femme elle-même. Le silence s’entendait encore plus quand il faisait froid et que le souffle se transformait en buée. Le perron, puis les grandes portes, et personne ne faisait plus vraiment attention à eux. La londonienne avait des doutes qu’en à l’ignorance d’Alfred concernant cette entourloupe.

Il faisait bon à l’intérieur. La vie était là à porté. Ils avançaient vers une autre porte pour rejoindre le couloir du laboratoire. C’était étrange de marcher sans être perçue. Dans le calme du manoir Virginie découvrait réellement et pleinement ce que l’on ressentait. Ses épaules se détendaient un peu. Ni Koji, ni Luc ne pouvaient savoir ce qu’elle était entrain de faire. Elle pouvait entièrement se concentrer sur son amie.

-« Pendant que tu sera avec elle on va te chercher une chambre isolée. ... Et moi je vais prévenir madame Velasquez que tu es ici.»

........................................................................................................................................................................................................


Je reviendrais !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/nouvel-institut-f54/virginie-p
June Appleby

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Race : Humaine
Clan : Indépendante, ralliée à l'Institut
Age du perso : 40 ans
Profession : Sous-directrice de la Lib'Corp
Affinités : Veuve d'un certain tatoué. A présent mère de son fils, Caleb
Points XP : 1269


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Aucun
Type: Aucun
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] En attendant... Dim 24 Juil 2011 - 3:17

Peu lui importait qu’ils étaient désormais invisibles, la jeune femme avançait, péniblement mais avec une seule idée en tête. Voir Samarah. Elle devait la voir, s’assurer qu’elle était bien là, toujours vivante, qu’ils ne la lui avaient pas prise non plus. Lorsqu’ils arrivèrent à l’infirmerie, elle laissa Basile derrière elle. Le choc fut rude. La vision du corps décharné de son amie presque insoutenable. Heureusement, Virginie était à ses côtés, lui évitant une rencontre fracassante avec le sol. La culpabilité, le remord, l’horreur, la colère, la tristesse. Un torrent de sentiments qui s’emparait de l’humaine, à lui en faire perdre la tête. La raison. Elle bredouilla, les larmes aux yeux

"Sam’… Sam’…"

Oubliant, négligeant, brisant les dernières barrières et parjurant toutes les mesures de sécurité que la mutante avait mises en œuvre durant des années pour tromper l’opinion publique. Pour protéger June. Pour masquer toujours plus ses sentiments pourtant bien présents. L’humaine s’avança au chevet de la mutante et serra faiblement sa main dans la sienne. Mais inconsciente, la mutante ne réagit pas. La main de l’humaine se crispa, tandis que l’autre poussait délicatement une mèche pour dégager le visage de la mutante. Si son corps avait terriblement souffert de la torture et de l’anorexie auto-infligée, celui-ci restait relativement épargné. Hormis une pâleur quasi cadavérique abominable. Pendant un instant, l’humaine trouva la force de surmonter l’annonce de la mort de Kenjiss pour se rendre compte que son amie l’avait finalement échappé de peu aussi. Elle n’osait pas imaginé si l’équipe de l’Institut n’était pas arrivée à temps... La mort de Kenjiss s'annonçait insurmontable. Perdre Samarah également aurait été insupportable.

"Qu’est-ce qu’ils t’on fait ? Mais qu’est-ce qu’ils t’ont fait subir ces ordures ?"


Elle était complètement désemparée. Elle entendit à peine Virginie. Elle n'avait pas besoin d'un médecin, il fallait s'occuper de Samarah. Ils devaient d'abord s'occuper d'elle ! Soigner ses brûlures, désinfecter ses plaies. S'assurer que ses jours n'étaient pas en danger. Ils avaient tué Kenjiss et ils avaient littéralement brisé la mutante. June ne l’avait plus vue depuis des mois. A cause de Kenjiss. A cause d’elle, surtout. De leur relation. De sa grossesse, peut-être aussi. Et aujourd’hui, elle le regrettait. Elle aurait du aller la voir, lui faire entendre raison, ne pas la laisser seule malgré son entêtement pourtant si caractéristique. Peut-être aurait-elle pu empêcher tout cela ? Mais comment aurait-elle pu imaginer à cet instant que le Cercle seul n’était pas à l’origine du délabrement physique de la mutante ? Et qu'aurait-elle fait si elle l'avait su ?

Sa main continuait de lisser machinalement les cheveux de la mutante tandis que de nouvelles larmes envahissaient son visage.

"Merci… merci de l’avoir ramenée"
murmura-t-elle alors simplement à Virginie entre deux sanglots

........................................................................................................................................................................................................

-Tellement improbable qu'il a surgit sans prévenir...
Et lorsqu'il a frappé, il était déjà trop tard !
-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/independants-civils-bcgdca-f57
Virginie Parish

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Résilience
Race : Mutante
Clan : Le Nouvel Institut
Age du perso : 18 ans
Profession : Employée de la LC et Membre du Contrepoison
Affinités : Ami(s): Institut
Ennemi(s): Anti-mutants
Points XP : 1145


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Résistance physique et sens hyper développés
Type: Sigma
Niveau: 5

MessageSujet: Re: [RP] En attendant... Lun 25 Juil 2011 - 14:25

La main de Virginie était ferme et sûre présence discrète pour assurer la sécurité de la mère et de son bébé. Pour avoir vécu l’expérience elle savait que l’apparence de Miss Lemington pouvait déstabiliser. On voyait à quel point la mort avait fraternisé avec le corps de la mutante. C’était une vision pénible… d’autant plus quand on aimait la personne. Le cœur de la jeune fille se serrait encore plus en voyant la tristesse de June. Il ne suffisait pas que Kenjiss ait été assassiné. Les humanos avaient détruit beaucoup plus qu’un ennemi.

Par pudeur, l’adolescente s’écartait lentement du lit. Elle se contentait d’être une présence silencieuse. Elle rejoignait Basile avec un petit air triste. Il était inutile d’expliquer que les deux femmes se connaissaient, n’es-ce pas ? Une fois de plus les jeunes étaient réduits au rôle de spectateurs. Ils ne pouvaient pas faire grand-chose de plus pour le moment. Virginie avait bien pensé à ses capacités. Mais l’idée était trop bancale pour se faire sous le coup de l’émotion. Dans un geste solidaire elle allait poser une main douce sur le bras du jeune homme. C’était grâce à lui que June pouvait revoir son amie.

-« Merci Basile. » Elle lui souriait affectueusement.

Les jolis yeux bleus se voilaient de chagrin en entendant l’humaine accuser les coupables. Ils avaient profité de la faiblesse de la Cerbère pour la capturer. Samarah avait été poussée à bout. Malgré les efforts de son entourage elle s’était laissé dépérir. Virginie avait peu à peu comprit les raisons de ce comportement. Elle n’en avait rien dit, ni à l’une ni à l’autre. Elle n’avait pas à se mêler de leurs vies. Elle espérait que cette épreuve les aideraient toutes les deux à se retrouver. C’était en bonne voie.

La porte de la salle avait été poussée pour leur offrir un semblant d’intimité. Un certain calme régnait dans l’infirmerie. L’une des employées s’approchait du jeune tandem pour prendre des nouvelles. La jeune fille en profitait pour demander comment faire pour que Basile retrouve ses forces physiques. Son altruisme avait un vrai prix. C’était probablement les derniers moments qu’ils passaient ensembles. Luc aussi partirait bien vite. Pas vraiment de quoi se réjouir étant donné l’ambiance dans le manoir.

Malgré la distance la mutante entendit distinctement le chuchotement de miss Appleby. Dans une impulsion elle se rapprochait.

-« On aurait voulu faire mieux. Mais je suis sûre qu’elle s’en sortira. C’est l’une des femmes les plus fortes que je connais… avec toi. »

Virginie lui souriait amicalement et avec douceur. La porte s’ouvrait vivement sur une autre infermière qui venait vérifier que tout allait bien. Les visites ne devaient pas durée indéfiniment pour le bien des patients. Et puis maintenant la femme enceinte pouvait revenir chaque jour au chevet de la mutante. Quelques minutes plus tard l’élève conduisait leur invitée à l’étage dans la chambre adjacente à celle de Miss Lemington. Elle avait prévenue Léa qui arriva pour lui tenir compagnie pendant qu’elle organisa les choses pour ce séjour. D’abord prévenir madame Hara de la présence de la femme dans son établissement. Ensuite voir avec Olga (et sa discrétion) si on pouvait préparer un bon repas pour la futur maman.

Voilà qu’en moins d’une heure leur protégée était à l’abri et entourée d’une attention pleine de retenue. Entre temps le docteur avait été prévenu et prenait le chemin de la banlieue londonienne pour retrouver sa patiente. June avait bien fait de venir ici. Bernie était maintenant rassuré tout comme Résilience. Ce fût d’ailleurs quelques heures plus tard qu’un certain Phénix - F.I.L prit contact avec celle-ci.

........................................................................................................................................................................................................


Je reviendrais !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/nouvel-institut-f54/virginie-p

Alias : Léthé.
Race : Mutant.
Clan : Neutre / Le Fil.
Age du perso : 28 ans.
Profession : Agent de terrain du Fil.
Affinités : Parish, Eniss.
Points XP : 375


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Capacité à rendre délibile sa présence et celles des autres.
Type: Alpha
Niveau: 2

MessageSujet: Re: [RP] En attendant... Lun 12 Sep 2011 - 17:18

Le quatuor s'appliquait à respecter un silence des plus complets. Arrivés aux bordures de l'enceinte de la bâtisse, Basile avait activé ses capacités, se couvrant lui-même et les autres d'un voile fantomatique, aveuglant le moindre indésirable. Le mutant sentait son coeur comprimé comme dans un étau. Tous suivaient le rythme de cette femme, qui portait sur son visage une douleur aussi atroce qu'anonyme. L'atmosphère macabre des lieux était de plus en plus difficile à supporter. Basile avait l'impression de participer à un cortège funéraire, suivant celle pour qui ce deuil secret devait être le plus intenable. Une fois de plus, il ne s'y trouvait pas à sa place.

Le mutant observa les visages qui l'entouraient, ignorant tous que parmi eux, quatre personnes se déplaçaient dans l'ombre. Basile n'aimait pas cet aspect de son pouvoir car il pensait alors faire partie d'un autre monde, dénué de chaleur, de contact. Les expressions véhiculées par les craintes et la douleur des individus qui grouillaient autour d'eux exacerbaient ce dégoût, jusqu'à rendre l'homme mal à l'aise. Virginie bifurqua soudainement vers un couloir. Tel un automate, Basile la suivait, ne se souciant guère de l'endroit où elle les emmenait, malgré le nouveau choc qu'allait comporter le fait de revoir Samarah Lemington, allongée sur un lit, colosse tombé dans le néant. Un emblème pour qui il avait failli sacrifier sa vie.

A cette vision, Basile se sentit nu dans le noir. Un flot d'images intarissable vint submerger son esprit, l'emplissant du même effroi qu'il avait ressenti auparavant lors de l'assaut sur la zone 56. La propriétaire des lieux, inerte, affichait le même teint livide, la même expression résignée que portent les cadavres. Peut-être était-elle déjà perdue, loin d'ici et de tous ceux qui avaient tant besoin d'elle. Peut-être était-elle assez lâche pour l'être.


- Virginie, je n'ai plus rien à faire ici.

L'homme retourna dans le couloir. Il aperçut d'un coup d'oeil l'amie de Virginie, désormais penchée au chevet de la mutante, d'autant plus meurtrie par son état. Les deux femmes se connaissaient de longue date, cela crevait les yeux, tout comme le ventre rond que fixait dorénavant Basile en disait long sur la peine de la future mère. Une intuition lui murmurait que cette grossesse n'était pas sans conséquences, qu'elle comptait beaucoup plus que ce qu'elle en avait l'air. Le mutant croisa brièvement le regard de June, et y dénicha une lueur de remerciement, de gratitude. Basile chassa instantanément ses pensées noires. Son rôle s'arrêtait là, le reste n'avait pas d'importance à ses yeux.

Virginie s'était rapprochée de lui. Sa voix avait l'accent terrible d'un adieu.

Sans un mot, Basile disparut. Usant de ses talents pour fuir, il jouait la carte de la bassesse, mais n'avait pas honte. Tout ce qu'il voulait, c'était partir, rentrer chez lui, ne jamais revenir. Échappé du bâtiment, le chemin vers l'aéroport ne lui fut pas difficile à retrouver. Il avait quitté l'Institut tel un voleur.

........................................................................................................................................................................................................
We can be heroes ? Just for one day ? D.B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [RP] En attendant...

Revenir en haut Aller en bas

[RP] En attendant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» En attendant Robin
» Fanmi Lavalas veut occuper le terrain, en attendant Obama...
» En attendant la gendarmerie haitienne...
» EN ATTENDANT LE DEVEROUILLEMENT DE MON FORUM !
» Quoi écouter a 2h du Mat en attendant l'ouverture de LC!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Angleterre : Londres et Environs~ :: -Comté de l'Essex : Le Nouvel Institut- :: -Hall/Extérieur-
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit