Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (mars/avril/mai 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie--
-- IRL (NOVEMBRE 2016) : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[RP] Un accueil... glacial ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Holly Hawkins

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Celsius
Race : Mutant
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 25 ans
Profession : Généticienne
Affinités : Aucune, pour le moment
Points XP : 36


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise de la chaleur
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: [RP] Un accueil... glacial ? Jeu 30 Juin 2011 - 23:50

Les pneus du taxi crissèrent lorsqu'il s'arrêta devant la grille de l'institut. Le porte arrière gauche s'ouvrit et un sac de sport alla s'écraser avec un bruit sourd sur le bas côté. Suivit une jolie paire de ballerines blanches surmontée d'une non moins jolie paire de jambes.
Holly s'extrait de l'habitacle, tirant derrière elle un étui de guitare qu'elle posa délicatement sur son sac de sport. La vitre avant du taxi s'abaissa.
*En voilà un qui ne perd pas le Nord* pensa la jeune fille.

Elle extirpa un billet de 20£ de sa chaussure droite et le tendit au chauffeur.
"Gardez la monnaie" lança-t-elle simplement avant de faire volte-face pour récupérer ses affaires. Elle avait royalement ignoré toutes ses tentatives de lancer la conversation pendant le trajet entre l'aéroport et l'Institut, elle pouvait bien lui faire grâce des quelques piécettes qu'il s'apprêtait à lui rendre.

Le taxi redémarra et un courant d'air força Holly à retenir sa jupe pour ne pas flirter avec l'indécence. Cette jupe était un peu trop courte. Elle avait aussi un peu trop flottante et avait tendance à se soulever pour un oui ou pour un non. Sans nul doute, elle finirait sa vie pliée en quatre au fond d'un sac. Elle avait pourtant ses avantages, notamment celui d'être exceptionnellement légère mais Holly avait toutes les difficultés du monde à supporter les commentaires douteux que certaines personnes trouvaient intelligent d'exprimer à voix haute. Ceci avait d'ailleurs valu une gifle magistrale (et glaciale) à un jeune londonien à l'aéroport.

Sa guitare sur une épaule et son sac sur l'autre, elle observa un moment l'infrastructure de l'Institut à travers le portail. Le bâtiment principal était magnifique, tout comme le domaine qui l'entourait. Au moins ça la changerait de l'appartement qu'elle habitait en Finlande.

Holly appréhendait quelque peu la suite des événements. Elle avait passé toute sa vie en marge du monde des mutants et voilà qu'elle y sautait à pieds joints. Si ce qu'elle avait entendu était vrai, cet institut acceptait "tout le monde". Au fond d'elle-même elle avait de sérieux doutes. Cette version des faits lui semblait un peu utopique et elle se demandait à quelle sauce elle serait mangée... En espérant fortement que personne n'essaierait de la manger littéralement... Sait-on jamais.

Elle se décida finalement et alla appuyer sur la sonette. Maintenant qu'elle était là il ne lui coûtait plus rien d'essayer. Elle patienta deux bonnes minutes avant de rappuyer sur le bouton, plus longuement cette fois.

"Je le savais bien, que ça ne pouvait pas bien se passer"
, marmonna-t-elle en attendant désespérément une réponse. Elle passa la main dans ses cheveux, faisant tomber au passage quelques cristaux de glace, ce qui acheva de la mettre de mauvaise humeur. Elle ne supportait pas de ne pas pouvoir contrôler ce pouvoir qui la forçait déjà à sortir court-vêtue sous peine de faire un malaise à cause de la chaleur.

*Bon... Au temps pour les bonne manières, j'en ai marre.*

Elle poussa le portail qui, à sa grande surprise, s'ouvrit sans un bruit. Un petit sourire de satisfaction s'afficha sur son visage. Elle prit une profonde inspiration et pénétra dans le domaine.

........................................................................................................................................................................................................
I didn't write these pages and my script's been rearranged...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Un accueil... glacial ? Mar 5 Juil 2011 - 3:13

((HRP / Note visuelle : l'armure s'apparente plus à quelque chose de high-tech mais de bricolé qu'à un résultat super clean produit en série, elle se rapproche donc plutôt de l'armure de marine de Starcraft 2 que de l'armure d'Iron Man super légère avec 3 millions d'options super bourrines. ATTENTION ce n'est qu'une idée générale du look, et non une image montrant PRÉCISEMENT à quoi ça ressemble !))

Plusieurs milliers de kilomètres pour arriver là. La banlieue de l'Essex... Un endroit où Eva ne pensait tout simplement jamais arriver. Et elle pensait encore moins y arriver dans un tel état...

Son armure était un bel accomplissement. Elle y avait longuement réfléchi quand elle était dans le cargo, pour ne pas penser à l'épuisement, à la nausée provoquée par un régime fait exclusivement de canneberge -fruit qu'elle n'aime pas, en plus-, la peur d'être retrouvée et que le cargo soit arrêté par des garde-côtes... Mais plus elle était stressée, plus son niveau de sucre chutait, et elle était forcée, pour des questions basiques de survie, de se calmer autant que possible. Alors, elle réfléchissait à l'armure qu'elle avait conçue avec ses petites mimines.

C'était exactement ce que voulaient les scientifiques du Cercle. Un compromis idéal entre la grosse Exo-armure de plusieurs mètres de haut, certes intéressante en cas de combat urbain mais impossible à utiliser en intérieur, et les modèles plus réduits comme ceux utilisés par les pompiers, qui en revanche ne fournissent qu'une protection limitée et une capacité au combat faible.
Ici l'agilité était conservée au maximum, l'énergie était durable, la taille de l'armure était certes imposante mais suffisait pour passer dans des petits couloirs, et l'armement était relativement brutal, avec des balles de calibre .50. La surveillance des constantes vitales, les multiples détecteurs, tout cet ensemble harmonieux calmait Eva.

Autant dire que ce genre de chose semblerait étrange à un étranger... Une armure de combat, apaisante ? En réalité ce n'était pas vraiment l'armure elle-même qui calmait la brune, mais la programmation. Tous les processus s'associaient avec élégance, malgré quelques petits accrocs et codages peu optimisés qui pourtant faisaient partie de la personnalité du code. Car aussi bizarre que cela paraisse, pour Eva ce code avait une personnalité, une forme d'expression, d'harmonie, qui l'apaisait. Cet effet secondaire de son pouvoir s'était exprimé de façon de plus en plus importante au fil des semaines.

A peine débarquée, elle avait fui le cargo et le port pour se diriger vers l'Institut. Le HUD lui donnait la direction à suivre, elle donnait mentalement l'ordre à l'armure de courir aussi rapidement que possible, et ne pensait à rien d'autre. Il fallait préserver autant que possible le peu de glucose qu'il lui restait.

C'est alors qu'elle aperçut, de loin, le manoir. Il ne fallait pas s'arrêter. La dernière cartouche de glucose/glucagon avait été injectée automatiquement une heure plus tôt, ses constantes devenaient instables, l'armure estimait sa perte de poids à plus de 8 kilogrammes en à peine une semaine et demie. Courir. C'était le principal. Il fallait courir, foncer vers l'objectif sans s'arrêter.
Bizarrerie de l'esprit humain, c'est à ce moment-là qu'elle regretta de n'avoir pas inclus dans la base de données un moyen de jouer de la musique. Le genre de détails auxquels on ne peut pas trop se permettre de penser quand on est en fuite, visiblement.

Le portail était maintenant visible. Il y avait quelqu'un devant, qui venait juste d'ouvrir la porte...
La surveillance des constantes vitales s'affolait : clairement, continuer en armure n'était plus envisageable... Eva se décida finalement à arrêter là, et considéra qu'elle était suffisamment proche de l'entrée pour que quelqu'un la remarque, tôt ou tard. L'armure se mit donc à ralentir progressivement, jusqu'à arriver à quatre ou cinq mètres de Holly, pour finalement se mettre à l'arrêt, et présenter son dos à la nouvelle arrivante.
Le géant métallique s'ouvrit ensuite par l'arrière, laissant chuter au sol une Eva dans un triste état ; sale, maigre, le corps "tout sec", il ne lui reste plus que la peau tendue sur les muscles, son bras gauche est couvert de sang à moitié coagulé à cause des multiples injections d'urgence, et elle est totalement essoufflée.

Elle finit après quelques secondes par lever la tête, et demander d'une voix faiblarde :


- L'institut...?
Revenir en haut Aller en bas
Holly Hawkins

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Celsius
Race : Mutant
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 25 ans
Profession : Généticienne
Affinités : Aucune, pour le moment
Points XP : 36


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise de la chaleur
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Un accueil... glacial ? Mer 6 Juil 2011 - 18:29

Holly s'arrêta net en entendant un bruit sourd derrière elle. Elle fit volte-face pour trouver une femme allongée par terre à côté d'une espèce d'armure métallique de facture grossière qui semblait avoir bien vécu.

"C'est une blague ?" dit-elle pour elle-même.

Rien ne se passait jamais comme prévu, et ça avait le don de l'agacer passablement. Elle lâcha un soupir contrarié et alla s'agenouiller aux côtés de la femme. Elle semblait encore plus mal en point que son armure - ce qui n'était pas peu dire. Elle était néanmoins encore conscience - pour le moment - et leva la tête pour s'enquérir d'une voix quasi inaudible du lieu où elle se trouvait.

"L'institut..."
"Ouais. Enfin je crois..." répondit Holly. "Vous avez besoin de vous reposer, essayez de pas trop forcer..."

Elle brûlait d'envie de lui demander ce qui lui était arrivé, mais elle doutait d'avoir une réponse et cette femme n'était pas vraiment en état de lui raconter sa vie. Elle glissa son sac sous la tête de la mourrante et leva les yeux sur l'armure. Ce tas de feraille avait quelque chose d'inquiétant. C'était une machine de guerre, et ça c'était doublement suspect.

"Par contre je vous préviens, si ce truc bouge je me tire, tant pis pour vous."


La jeune fille se releva et sortit son téléphone cellulaire. Bien entendu, son opérateur finlandais ne couvrait pas la zone... De toute manière elle doutait qu'appeler les pompiers ou une ambulance dans un des plus grands refuges pour mutants du monde avec en prime une armure mécanique armée en plein milieu du chemin soit une bonne idée. Elle ne pouvait pas non plus la laisser toute seule ici... Restait une solution...

"Hé !" cria-t-elle. "J'ai besoin d'aide ! Y a quelqu'un ?"

La seule réponse, comme elle s'y attendait, fut l'écho. Au moins elle avait tenté... Toujours est-il qu'elle se retrouvait coincée ici avec une femme en train de mourir doucement et un tas de feraille qu'elle démonterait avec plaisir si on lui en donnait l'occasion. Juste pour passer sa mauvaise humeur.

........................................................................................................................................................................................................
I didn't write these pages and my script's been rearranged...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Un accueil... glacial ? Jeu 7 Juil 2011 - 1:48

Tout était clairement en piteux état en effet. L'armure n'était d'ailleurs même pas totalement terminée : il manquait des plaques de blindage sur la jambe gauche, l'épaulière droite n'était pas finie non plus et laissait voir une partie des servomoteurs, il y avait des marques sur tout le plastron en raison de la fuite "brutale" qui avait obligé Eva à passer à travers une porte, mais aussi des marques sur l'arrière en raison de l'échauffourée qu'il y avait eue avec l'hybride qui lui courait après... Sans compter les marques de saleté dues à un enfermement d'une semaine dans la soute d'un cargo.

Eva de son côté, qui n'était d'ailleurs pas dans un tellement meilleur état, ne bougeait plus. Elle restait le regard en l'air, vers le ciel grisâtre, typiquement Anglais, sans dire un seul mot, les pensées au ralenti. Tout était relativement confus et se mélangeait... Elle ne savait plus trop... Etait-elle encore chez elle ? Non... Dans le cargo ? Elle ne se souvenait même pas être arrivée à l'institut, son pauvre petit cerveau manquant sévèrement de fuel.

Puis subitement, un regain de conscience débarquait, sorti de nulle part. Une sorte d'éclair de lucidité.


"Par contre je vous préviens, si ce truc bouge je me tire, tant pis pour vous." disait la jeune femme qui était à côté d'elle.

Visiblement elle parlait de l'armure... Elle ne bougerait pas sans la brune, de toutes façons, vu que celle-ci n'avait absolument aucune interface permettant de la piloter. La seule façon d'y parvenir était d'avoir son pouvoir, ou un équivalent...
Ce qui au départ était simplement un oubli est finalement devenu une sorte de clé de voiture utile. Mais pour le moment, ce n'était pas ça qui la préoccupait. A l'heure actuelle, l'armure lui importait peu, en fait, pour tout dire, l'endroit où elle était lui importait peu. Il lui fallait...


- Du sucre... N'importe quoi... Du sirop... Du jus... Du coca... se mit alors à énumérer Eva d'une voix un peu faiblarde. peu importe... il me faut juste du sucre. Dites-leur que...

Elle s'interrompit, oubliant subitement ce qu'elle était en train de dire. Que faisait-elle ici déjà...? Pendant quelques secondes le flou le plus total était revenu lui parasiter le cerveau, avant de, finalement, retrouver un raisonnement cohérent. Les choses lui revinrent... Vaguement. L'institut, la fille à côté d'elle, l'armure... La brune observa celle-ci un moment, mais était clairement trop faible pour la remettre en route de quelque manière que ce soit. Visiblement son véhicule était en panne pour le moment.

- Ne vous en faites pas... Elle ne bougera pas... Moi non plus d'ailleurs.

Tentant de se redresser, Eva se rendit alors compte qu'elle ne sentait plus du tout ses jambes, et à peine ses bras. Depuis combien de temps est-ce-qu'elle en avait perdu le contrôle ? Peut-être déjà plusieurs heures, vu que seul son cerveau pilotait l'ensemble elle n'avait rien senti venir.
Restait à espérer que les renforts arriveraient rapidement. Avaient-ils seulement des médecins ? C'était un "institut", rien, aucune information supplémentaire n'était vraiment donnée, du moins, aucune dont disposait la cyberpathe. Pour ce qu'elle en savait, il pouvait tout aussi bien s'agir d'un élevage de wallabys, ou d'un centre de retraitement de déchets nucléaires...
Revenir en haut Aller en bas
Key

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Key
Race : Mutant
Clan : Le Nouvel Institut
Age du perso : 19 ans
Profession : Aucune
Affinités : Aucune pour le moment.
Points XP : 5


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Phaseur
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: Re: [RP] Un accueil... glacial ? Lun 11 Juil 2011 - 0:40

Autant le dire de suite, Keylan arriva sur le territoire anglais de forte méchante humeur. Pour parler de façon simpliste, il avait le sentiment d’avoir été exilé de chez lui certes par ses parents mais surtout à cause de ce dégénéré qui lui servait de grand frère. Si cet imbécile avait eu un tant soit peu d’ouverture d’esprit, il aurait accepté la mutation de Key et le monde s’en serait bien mieux tiré. Le monde du jeune homme tout du moins. Mais non, parce que monsieur avait décidé un jour que les mutants étaient la cause de son enfance gâchée, il avait fallu que leurs parents prennent la décision d’éloigner leur second fils afin de le protéger de leur aîné. L’Histoire a plusieurs fois démontré à quel point la haine pouvait mener l’humanité à commettre des atrocités alors ce n’était surement pas parce qu’il existait un lien de sang entre les deux frères que cela excluait la possibilité qu’ils se blessent mutuellement, voire pire. Et c’est avec cette sombre philosophie en tête que les parents de Key inscrivirent ce dernier à l’Institut, refuge mutant le plus éloigné de leur foyer et ce, à l’insu du principal concerné… du moins jusqu’à la veille du départ. Il n’était pas nécessaire d’être voyant pour deviner la réaction d’un adolescent à qui l’on venait d’annoncer qu’on allait l’arracher à son environnement de toujours pour aller l’installer dans un endroit rempli de mutants. A peu de choses près, Key réagit de la même façon que son grand frère plusieurs années auparavant lorsque les mêmes parents lui avaient annoncé qu’ils devaient quitter les Etats-Unis pour aller s’installer au Canada. La différence, c’était que Key comprenait parfaitement les raisons qui avaient motivé la décision de ses parents, surement parce qu’il était bien plus âgé que ne l’était David au moment des faits. Mais bien qu’il eût conscience de l’inquiétude liée à la menace proférée par son frère à son égard, le jeune homme n’en demeurait pas moins énervé de se faire « expulser » de chez lui.

Le vol fut exécrable, surtout pour l’hôtesse de l’air qui avait en charge la zone où était situé le siège du jeune mutant car celui-ci prit un malin plaisir à passer ses nerfs sur sa pauvre personne et il ne serait pas étonnant qu’elle demande une réaffectation sur un autre vol ou qu’elle donne tout simplement sa démission. Key avait beau avoir un visage d’ange, son caractère tenait beaucoup plus d’un petit diablotin et ce dernier ne se gênait pas pour le montrer à chaque occasion où cela lui était donné. L’adolescent attrapa un taxi dès sa sortie de l’aéroport et donna l’adresse de l’Institut au chauffeur avant de se caler bien au fond du siège arrière. Le chauffeur devait être de bonne humeur ou alors était-ce là une tentative pour engager la conversation, toujours est-il qu’il demanda à Key s’il se rendait au manoir parce qu’il était un mutant. Il se hâta de préciser qu’il n’avait rien contre les mutants, qu’il était pour une cohabitation avec les hommes normaux et que sa propre fille était elle aussi une mutante. Key l’écouta sans rien dire, il demeura ainsi silencieux jusqu’à ce que le véhicule s’arrête devant les grilles ouvertes de la propriété. Le garçon sortit de la voiture, attrapa sa valise dans le coffre puis s’avança au niveau de la vitre du conducteur afin de payer la course. Mais alors qu’il tendait un billet au chauffeur, il ouvrit finalement la bouche et c’est avec une voix tranchante qu’il s’adressa à ce dernier :

« Ca vous arrive souvent de dire à n’importe qui que votre fille est une mutante ? Et si j’avais été un homme chargé d’éliminer des mutants… ça n’aurait pas été problématique pour votre chère enfant ? Tu parles d’un père ! La prochaine fois, utilisez un mégaphone pour crier dans toute la ville que vous êtes le père d’une mutante, je suis certain que ça l’aidera dans sa vie. »

Puis sans attendre sa monnaie, le garçon agrippa ses affaires et pénétra dans le domaine de l’Institut. Il suivit la route principale qui le conduisit tout logiquement à la porte d’entrée principale, où se tenaient deux jeunes femmes dont l’une devait avoir passé la nuit dans un congélateur, à en juger par les cristaux de glace accrochés ici et là sur sa chevelure, et l’autre qui semblait se trouver sur le point de mourir tellement elle paraissait affaiblie. A côté d’elles trônait une espèce de machine assez imposante mais qui demeurait immobile. Key se rapprocha des deux demoiselles et les salua poliment avant de demander :

« Ca fait longtemps que vous attendez devant la porte ? Si ça se trouve, la sonnette est en panne. »

Sur ces mots, le mutant s’approcha de la porte mais au lieu d’appuyer sur la sonnette, il décida de frapper directement sur la porte en bois massif. A coup sûr, le son allait résonner dans tout le hall, quelqu’un l’entendrait et viendrait leur ouvrir la porte et leur souhaiter la bienvenue. Mais les choses ne se passèrent pas vraiment comme l’avait prévu Key. Alors qu’il était sur le point de toquer fortement, son pouvoir se manifesta et le fit passer totalement à travers la porte. Le jeune homme se retrouva alors à quatre pattes de l’autre côté, le souffle coupé et légèrement sonné comme à chaque fois que son pouvoir entrait en action. Avec beaucoup d’efforts et pendant qu’il tentait de reprendre son souffle, Key se releva et prit l’initiative d’ouvrir la porte afin de faire entrer les filles qui étaient demeurées sur le perron.

« Voilà… c’est ouvert… » Dit-il la respiration encore haletante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holly Hawkins

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Celsius
Race : Mutant
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 25 ans
Profession : Généticienne
Affinités : Aucune, pour le moment
Points XP : 36


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise de la chaleur
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Un accueil... glacial ? Lun 11 Juil 2011 - 19:52

[HJ : je prends \o/]

Holly pestait intérieurement. Les imprévus faisaient partie des choses qui la mettaient de mauvaise humeur, et une femme à moitié morte dans une armure mécanique se plaçait dans le top 10 des imprévus. Elle commençait déjà à regretter le calme de son laboratoire en Finlande. En plus de ça, elle était toute seule pour s'occuper de la pauvre femme. Dans un lieu censé être un refuge pour tous les mutants, blablabla blablabla. C'est comme ça qu'on le lui avait vendu, en tous cas. Enfin, comme disaient les gens par ici, "No use crying over spilled milk." Et puis tout organisme avait droit à ses moments de faiblesse... Même s'il allait falloir à la jeune fille un peu de temps pour passer sa mauvaise humeur. Comme d'habitude, en somme.

La femme tenta de se relever pour lui demander... Du sucre ? Bon, vu son état il n'était pas surprenant qu'elle ait faim. Mais les gens demandaient rarement spécifiquement du sucre. Qui plus est, toujours vu son état, ce n'était pas un verre de jus d'orange qu'il lui faudrait mais une perfusion.

"Je vous ai dit de rester tranquille." fit-elle sur un ton passablement agacé en l'aidant à se rallonger. "Du sucre... Du sucre... Merde..." marmonnait-elle tandis qu'elle fouillait dans son sac.

Tout ce qui lui restait c'était une bouteille de soda qu'elle avait acheté à prix d'or à l'aéroport et vidée quasiment d'un trait. Elle crevait quasiment de chaud... Pour changer.

C'est ce moment que choisit un jeune homme, typé asiatique pour débarquer. Il les salua l'air de rien avant d'aller s'attaquer à la porte du bâtiment et de... passer à travers ? Holly se releva de surprise. Quelques secondes plus tard, la porte s'ouvrait devant le jeune homme.

"Joli." fit la jeune femme en haussant un sourcil. "Un coup de main ?" ajouta-t-elle en désignant la mourrante d'un signe de tête.

........................................................................................................................................................................................................
I didn't write these pages and my script's been rearranged...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master

Maître du Jeu

Maître du Jeu

avatar

Points XP : 122


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitre du jeu
Type:
Niveau: 7

MessageSujet: Re: [RP] Un accueil... glacial ? Lun 18 Juil 2011 - 21:30

Ce bon vieux Alfred devait bien l’avouer. Il était un peu dépassé par les évènements. Malgré ses dons, il y avait parfois des situations où il était difficile de pouvoir tout gérer. Et à cet instant précis, le vieil homme n’était plus en mesure de gérer tous les évènements qui s’étaient succédé en quelques secondes à peine. D’abord, la nouvelle que Samarah s’était apparemment réveillée. Une prémonition confirmée par le Dr Velasquez qui déboula dans les couloirs, alertée par le message de Léon. Celle-ci était sur le point de continuer son chemin lorsqu’Alfred l’avait attrapée par le bras. Etonnée, celle-ci s’était retournée, un air interrogatif inscrit sur le visage. Alfred lui répondit simplement dans un sourire.

« On va d’abord avoir besoin de vous ici, si je peux me permettre de vous retenir davantage quelques instants. Les jours de mademoiselle Lemington ne sont plus en danger. Ce qui n’a pas l’air d’être le cas d’une autre demoiselle »

Serena Velasquez n’avait pas protesté davantage et avait suivit le vieux majordome. Les cas les plus critiques d’abord, c’était une règle de priorité en médecine.

C’est ainsi que lorsque le jeune asiatique parvint à ouvrir la porte grâce à un heureux coup de passe-passe, les nouveaux venus se retrouvèrent presque face à face avec Alfred, suivi de près par la femme-médecin. Celle-ci se précipita immédiatement vers la femme à terre, visiblement mal en point, tandis qu’Alfred s’approchait de l’étrange armure. Son flegme anglais caractéristique lui permettait d’afficher un calme qui aurait paru presque impossible à n’importe quelle autre personne qui se serait retrouvée face à une arme d’une telle ampleur. Car il ne faisait aucun doute que cette chose était une arme. Quelle était en revanche son origine et son but, si Alfred devinait sans doute la première, la seconde se révélait moins évidente. Il attrapa un communicateur et, toujours aussi calmement laissa un message :


Citation :
« Evan, pouvez-vous venir à l’entrée de la bâtisse avec Hugo. Nous allons avoir besoin de beaucoup de bras et de force… »

Le Dr Velasquez vérifiait pour sa part les premières constances vitales de la femme à terre, visiblement épuisée. Elle se tourna vers l’autre jeune femme et lui demanda :

- Que s’est-il passé ? Vous a-t-elle dit quelque chose ?

Puis, elle prit la main de la malade entre la sienne et dans un sourire rassurant murmura :

- Ne vous en faites pas, on va s’occuper de vous

........................................................................................................................................................................................................
Pour toute question, ne pas envoyer de message privé sur ce compte.
Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holly Hawkins

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Celsius
Race : Mutant
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 25 ans
Profession : Généticienne
Affinités : Aucune, pour le moment
Points XP : 36


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise de la chaleur
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Un accueil... glacial ? Lun 25 Juil 2011 - 23:13

Holly était... disons soulagée, même si pas encore de bonne humeur. Après tout, le lieu n'était pas si désert qu'il en avait l'air, et la réputation d'hospitalité qu'on lui avait vantée ne semblait pas usurpée, étant donné que le personnel du bâtiment accourrait déjà à leur rencontre.

L'homme à l'allure guindée qui avançait en tête se dirigea immédiatement vers le tas de ferraille qui avait amené la mourrante jusqu'ici, tandis que la femme allait s'agenouiller auprès de la dite mourrante. Elle demanda à Holly qui était la femme et si elle avait d'autres informations. La jeune fille était pressée de se décharger du fardeau qui lui était tombé dessus à son arrivée, mais sa conscience la força à demander avant toute chose :

"Vous êtes médecin ?" fit-elle en fixant la femme de ses yeux bleus. Puis, après avoir lâché un soupir, "Elle a débarqué ici dans l'armure, là, et elle m'est plus ou moins tombée dans les bras. J'en sais pas vraiment plus... Ah, si... Elle a demandé du sucre... Vu son état elle doit faire une hypoglycémie sévère, je pense... Vous avez de quoi la perfuser ?"

C'était le mieux qu'elle pouvait faire. Plus qu'à espérer que la femme soit un médecin... Ce qu'elle semblait être, mais autant être sûre. Restait néanmoins une question idiote qui lui taraudait l'esprit.

"Dites... C'est bien ici, le Nouvel Institut ?"

........................................................................................................................................................................................................
I didn't write these pages and my script's been rearranged...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Key

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Key
Race : Mutant
Clan : Le Nouvel Institut
Age du perso : 19 ans
Profession : Aucune
Affinités : Aucune pour le moment.
Points XP : 5


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Phaseur
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: Re: [RP] Un accueil... glacial ? Mar 2 Aoû 2011 - 22:33

Key rassembla ses forces afin d’aller aider les deux demoiselles qui se tenaient toujours sur le perron mais sa tête tournait encore et sa respiration demeurait haletante. Dans cet état, le jeune garçon ne serait pas vraiment d’une grande aide mais ce n’était pas une raison suffisante pour ignorer la demande formulée par la jeune femme qui était en meilleure forme. Mais Key n’eut pas le temps de faire un pas que deux adultes étaient en train d’accourir dans leur direction, un homme d’un âge avancé et une dame en blouse blanche pour être précis. Le premier s’avança jusqu’à l’énorme machine qui trônait devant l’entrée tandis que la seconde s’était agenouillée auprès de l’inconnue allongée et mal en point. Le vieil homme attrapa un objet qui devait probablement servir à communiquer étant donné qu’il était en train de passer un message à l’attention d’un certain Evan.

Pendant ce temps, la dame à la blouse blanche examinait la femme à terre et posait des questions à l’autre demoiselle. Cette dernière tenta de lui fournir les explications de la façon la plus claire et complète possible avant de demander à l’assemblée si ce manoir était bien le Nouvel Institut. Key avait désormais eut le temps de récupérer de l’utilisation de son pouvoir et s’était à son tour rapproché de l’armure géante. Il tapota la machine de son index et en fit le tour afin de satisfaire sa curiosité.


« C’est quoi ce machin ? On dirait une de ces armures issues des animations japonaises. Au fait, c’est vous le directeur de ce manoir ? J’ai entendu dire qu’il était dirigé par un certain Léon Asakura, c’est vous ? Et cette dame, c’est Miss Lemington ou alors Miss Hara ? C’est bizarre… je vous voyais plus jeune et… plus asiatique, si l’on se fie à la sonorité de votre nom. »

Key s'était renseigné sur le Nouvel Institut et son personnel avant de prendre l'avion pour Londres. Il avait retenu le nom des dirigeants mais le garçon n'avait pas cru bon de pousser plus loin ses recherches, ne serait-ce que les photos desdits dirigeants alors il ne pouvait pas savoir qu'il se tenait en réalité en face non pas d'un des dirigeants du Nouvel Institut mais du non moins important majordome qui était probablement l'huile qui permettait à toute la machinerie de fonctionner sans accrocs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master

Maître du Jeu

Maître du Jeu

avatar

Points XP : 122


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitre du jeu
Type:
Niveau: 7

MessageSujet: Re: [RP] Un accueil... glacial ? Jeu 4 Aoû 2011 - 22:14

La pauvre femme n’eut pas le temps de répondre qu’elle s’évanouit dans les bras du Dr Velasquez. Celle-ci écouta attentivement les précisions délivrées par la jeune femme à ses côtés. Elle la rassura en souriant. Les gens avaient toujours –allez savoir pourquoi- tendance à douter de son statut de médecin, même lorsqu’elle portait sa blouse blanche. Sa petite taille peut-être…

- Je m’appelle Serena Velasquez, et je suis médecin oui. D’après ce que vous me racontez, elle présente en effet tous les symptômes d’une hypoglycémie. J’ai de quoi la perfuser, mais à l’infirmerie. Vous allez m’aider à la transporter jusque là. Ainsi que ce jeune homme, nous ne serons pas trop de trois pour y arriver

Serena se releva et appela le jeune asiatique

- Vous pourriez nous aider s’il vous plait ?

Elle avait crié assez fort pour qu’il puisse sortir de sa contemplation de cette drôle d’armure. A vrai dire, un tas de métal était bien la dernière des préoccupations actuelles de la femme médecin. Elle avait une patiente sur les bras !

Tandis qu’elle attendait que Key s’approche d’elle, deux jeunes hommes jaillirent dans le hall et passèrent la porte d’un pas pressé. Evan et Hugo avaient répondu à l’appel du majordome


-Que se passe-t-il Alfred, pourquoi nous avoir…

Le plus grand des deux, Evan se figea devant l’armure

- … appelé ?

La réponse était sous ses yeux, néanmoins le vieux majordome crut bon de préciser

« Il faudrait que vous déplaciez ceci jusqu’au sous-sol en attendant d’avoir de plus amples informations sur nos visiteurs, puis-je compter sur vous ? »

Evan et Hugo hochèrent la tête d’un commun accord et alors qu’il répondit enfin aux questions du jeune homme, un étrange spectacle se déroula sous les yeux de celui-ci. Evan fit apparaitre une masse musculaire insoupçonnée sur son corps élancé qui se recouvrit en même temps d’une fine armure cuivrée tandis que 4 autres Hugo firent leur apparition à côté de l’original. Les six individus se dirigèrent vers l’armure et la soulevèrent sans trop de difficulté. Après quelques pas hésitants, ils trouvèrent le bon rythme et ils disparurent à l’intérieur de l’Institut. Alfred qui avait suivit du regard l’étrange manège, reporta son attention sur Key avant qu'il ne réponde à l'appel du Dr Velasquez

« Vous êtes bien au Nouvel Institut, mon jeune ami, mais je n’en suis pas le directeur et cette dame n’est pas Miss Hara, ni Miss Lemington. Il s’agit du Dr Velasquez. Mr Asakura a bel et bien dirigé le Nouvel Institut mais à l’heure actuelle, la direction de l’Institut ne repose plus entre ses mains. Quant à moi, je me nomme Alfred, je suis le majordome de ces lieux »


........................................................................................................................................................................................................
Pour toute question, ne pas envoyer de message privé sur ce compte.
Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holly Hawkins

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Celsius
Race : Mutant
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 25 ans
Profession : Généticienne
Affinités : Aucune, pour le moment
Points XP : 36


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise de la chaleur
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Un accueil... glacial ? Dim 21 Aoû 2011 - 19:13

Holly se sentit plutôt soulagée d'apprendre à la fois que son interlocutrice était bien un médecin diplômé - restait à voir si elle était compétente, mais dans la situation actuelle mieux valait éviter de faire des difficultés - et qu'elle était bien arrivée à destination : le Nouvel Institut.

Pour être franche, elle aurait préféré remplir les formalités nécessaires pour intégrer l'établissement et se reposer dans un coin, un peu plus tranquille. Le voyage avait été plutôt long et fatigant, même pour son excellente condition physique. Hélas, Mme Velasquez avait décidé de réquisitionner son aide, et il n'était pas question qu'elle laisse quelqu'un dans cet état. Elle s'accroupit donc aux côtés de la mourrante et passa son bras autour de ses épaules. Elle resta ainsi, lançant un regard insistant et passablement agacé au jeune asiatique qui semblait plus intéressé par l'armure que par son occupante.

Dans le même laps de temps deux élèves de l'institut débarquèrent et firent étalage de ressources... insoupçonnées... Pour emmener l'armure. Pas de doute, elle était bien au bon endroit. La démonstration lui rappela sa propre différence et elle chassa d'un mouvement agacé le givre de ses cheveux. Elle interpella finalement le majordome.

_ Excusez-moi Monsieur... Alfred ? Mes affaires... Vous pourriez les mettre dans un coin s'il vous plaît ? Je reviendrai les chercher après.


A peine arrivée et voilà qu'elle portait secours à une femme en détresse... De quoi faire un départ détonnant dans l'institut... Autant pour la discrétion. Elle allait prier pour que ça n'arrive plus à l'avenir, elle n'avait rien d'un héros, elle voulait juste... La paix.

........................................................................................................................................................................................................
I didn't write these pages and my script's been rearranged...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Key

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Key
Race : Mutant
Clan : Le Nouvel Institut
Age du perso : 19 ans
Profession : Aucune
Affinités : Aucune pour le moment.
Points XP : 5


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Phaseur
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: Re: [RP] Un accueil... glacial ? Mar 13 Sep 2011 - 15:29

Key fut tiré de sa contemplation par la voix stricte du médecin. Cette dernière avait besoin de son aide afin de pouvoir transporter la demoiselle qui était sortie de la machine vers l’infirmerie où elle pourrait bénéficier des soins appropriés à son état. Le jeune homme hocha la tête et s’approcha du médecin, de la malade ainsi que de l’autre jeune fille qui semblait désapprouver l’intérêt de Key pour le robot, à en juger par le regard qu’elle lui portait. Celui-ci ne fit même pas attention à ce reproche visuel et souleva le corps amaigrie de la nouvelle patiente du docteur Velasquez, selon ses directives.

Mais alors qu’il s’apprêtait à se mettre en marche, l’attention de Key se reporta sur les deux garçons qui venaient de sortir du bâtiment. Ils semblaient être les fameux bras et force que le majordome avait appelé via ce qui semblait être un appareil de communication. Parce qu’ils étaient loin de ressembler à des montagnes de muscles, Key se demanda comme deux jeunes hommes certes plus bâtis qu’il ne l’était, pouvaient être assez puissants pour soulever ce colosse de métal et sans vouloir blesser la fierté du majordome, le jeune asiatique avait du mal à le croire capable de les aider. Mais ce dernier trouva rapidement réponse à ses questions lorsqu’il vit l’un de deux garçons gonfler musculairement et se recouvrir d’une couche à la couleur cuivrée et l’autre se cloner en 4 exemplaires. Key fut tellement scotché par leur prestation qu’il fit à deux doigts de lâcher la demoiselle qu’il transportait.


« Génial ! Comment vous arrivez à faire ça les gars ? » demanda-t-il aux deux mutants qui lui répondirent par un sourire et une invitation à venir les rejoindre dès qu’il en aurait terminé avec la paperasse. Key hocha vivement la tête, histoire de leur faire comprendre qu’il acceptait l’invitation avec joie puis tourna si rapidement la tête en direction d’Alfred qu’on aurait cru qu’il cherchait à se briser la nuque.

« Monsieur Alfred ! Y’a combien d’autres mutants à l’Insitut ? Ils sont tous aussi forts que ces deux-là ? Et moi, je pourrai aussi faire des trucs de ce genre ? Au fait, il n’y a que des mutants ici ? Vous en êtes un ? Et le docteur aussi ? »

Suite à cette avalanche de questions, le majordome, s’il avait bien lu la fiche d’information de Key, devait certainement se rappeler de la note écrite en rouge par ses parents : « A une légère tendance à ne plus pouvoir tenir en place, ni rester calme lorsqu’il est excité »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master

Maître du Jeu

Maître du Jeu

avatar

Points XP : 122


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitre du jeu
Type:
Niveau: 7

MessageSujet: Re: [RP] Un accueil... glacial ? Mer 14 Sep 2011 - 12:00

A trois, le transport de la demoiselle évanouie fut beaucoup plus rapide et c'est tout en douceur qu'ils la déposèrent sur un lit à l'Infirmerie. Lorsque la jeune femme fut installée, le Dr Velasquez put enfin l'ausculter de manière optimale et lui apporter les premiers soins dont elle avait besoin.

- Merci, beaucoup. Je vais vous demander de vous éloigner un peu maintenant, j'ai besoin d'espace pour bien m'occuper d'elle.

A peine eut-elle parlé qu'elle s’affaira autour de l'évanouie à toute vitesse. Branchement à un médibot pour vérifier ses constantes vitales, perfusion pour lui apporter du sucre... Les autres occupants de la salle disparurent bien vite de son esprit.
Alfred pénétra à son tour dans l'Infirmerie, portant les affaires d'Holly. Il était un peu essoufflé - son pauvre dos !- c'est qu'il commençait à se faire vieux pour toutes ces choses ! Il s'assura qu'Eva était entre de bonnes mains et invita les deux autres jeunes personnes à le suivre dehors.

"Venez jeunes gens, laissons le Dr Velasquez faire son travail, nous ne pouvons rien faire de plus pour l'aider"

De retour dans le hall, Alfred eut toutes les peines du monde à contenir l'enthousiasme plus que débordant du jeune Key - oh oui, il se souvenait de la note en rouge !-. Quelle était la première question qu'il avait posée déjà ?

"L'Institut accueille une centaine d'élèves et ses membres sont majoritairement mutants, précisa-t-il en pensant à la jeune Aisling, humaine parmi les mutants. Les dons qu'un mutant possède sont assez variés, jeune homme. Si certains, comme c'est le cas pour Evan et Hugo vous offre de la force, d'autre vous permettent de voler ou bien encore de passer à travers les murs", fit-il avec un léger clin d'oeil à son attention.

Tout en répondant à ses multiples questions, le majordome entrainait les nouveaux pensionnaires vers leur future chambre.

"L'Institut vous aidera à contrôler vos capacités dans la vie de tous les jours, afin de vous éviter certains désagréments inutiles. Je suis également mutant, tout comme vous, mais ce n'est pas le cas du Dr Velasquez..."

Ils arrivèrent à destination, dans l'aile ouest du bâtiment, celle réservée aux adultes. Alfred leur distribua à chacun un pass magnétique et un communicateur, celui de leur chambre respective

"Voici la clé de votre chambre, surtout ne la perdez pas. Je vous laisse découvrir les lieux. Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas"

Déjà, il se retournait pour partir quand soudain

"Oh ! J'allais oublier. Voici vos affaires, mademoiselle Hawkins, se rappella-t-il en les lui tendant. Installez-vous à votre aise, nous verrons pour les formalités administratives avec mademoiselle Hara, plus tard. Ne vous souciez pas de ça maintenant, vous avez l'air d'avoir fait un long voyage, reposez-vous!"

........................................................................................................................................................................................................
Pour toute question, ne pas envoyer de message privé sur ce compte.
Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master

Maître du Jeu

Maître du Jeu

avatar

Points XP : 122


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitre du jeu
Type:
Niveau: 7

MessageSujet: Re: [RP] Un accueil... glacial ? Mer 14 Sep 2011 - 12:03

[HJ]

Key et Holly vous pouvez continuer entre vous si vous le désirez. Alfred vous abandonne :p

Eva : tu es donc entre les mains du Dr Velasquez à l'Infirmerie, à toi de voir quand tu te réveilles et ce que tu veux faire après ! Tour du proprio, entrevue avec Sam'...

........................................................................................................................................................................................................
Pour toute question, ne pas envoyer de message privé sur ce compte.
Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [RP] Un accueil... glacial ?

Revenir en haut Aller en bas

[RP] Un accueil... glacial ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Accueil glacial
» Accueil glacial [PV Nook et Ayato]
» Image sur l'accueil
» La gestion du Centre d'accueil de Carrefour a des religieux
» partie de chasse glacial!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Angleterre : Londres et Environs~ :: -Comté de l'Essex : Le Nouvel Institut- :: -Hall/Extérieur-
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit