Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (mars/avril/mai 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie--
-- IRL (NOVEMBRE 2016) : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[RP] Hide and Seek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Glitch

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Humanoïde
Clan : Le Cercle
Age du perso : 33 ans (25/06/2018)
Profession : Au service du Cercle
Affinités : Aucune
Points XP : 39


-PERFORMANCES-
Pouvoir:
Type: Aucun
Niveau:

MessageSujet: [RP] Hide and Seek Dim 19 Aoû 2012 - 23:03

4 Mars 205220h23

Craig fixait son verre mais ne se résolvait toujours pas à le boire. Comment aurait-il pu, de toute manière ? Il était hors de question qu’il enlève son masque ici. Il ne pouvait le faire seul, et il n’allait certainement pas demander à un étranger de l’aider.

Il caressa le bord du verre du bout du doigt. Dans ce petit pub du tranquille village de Watkin, près de Londres, il tenait à se faire le plus discret possible. Autant dire que c’était perdu d’avance. Il n’y avait presque personne hormis les habitués du coin, qui avaient remarqué le nouveau-venu à la carrure massive et au visage encapuchonné et emmitouflé jusqu’aux yeux dès l’instant où celui-ci avait poussé la porte pour entrer.

Heureusement pour Craig, les réguliers s’étaient vite désintéressés de lui et les conversations allaient bon train, à présent. S’il avait voulu causer du grabuge, il l’aurait déjà fait, pas vrai ? Il n’était pas du genre à chercher des noises pour rien. Et encore moins après une opération. Il se sentait toujours tellement serein après avoir accompli son objectif.

La cible lui avait donné un peu de fil de retordre, c’est vrai, mais il avait fini par la coincer. Un gosse d’une vingtaine d’années, qui avait la capacité de générer une épaisse fumée noire. Craig l’avait rattrapé dans la forêt, à côté du village, alors qu’il tentait de s’échapper depuis Londres. Cependant, la fatigue avait eu raison de lui : après une heure et demie à courir dans tous les sens, il s’était arrêté dans les bois en pensant pouvoir y trouver un peu de repos. Grave erreur. Craig lui était tombé dessus par derrière. Le mutant l’avait entendu venir – le contraire eut été étonnant – et avait essayé de se défendre en l’asphyxiant mais le masque respiratoire de Craig le protégeait, de façon limitée toutefois. Il n’aurait pas résisté à une surdose de fumée, et c’est pourquoi il avait dû se dépêcher d’en finir. Il se revoyait encore lui écraser la pomme d’Adam au creux de sa paume.

Par chance, il avait trouvé un mausolée proche, près d’un château qui semblait abandonné, et avait balancé le corps à l’intérieur, avant de se rendre au village pour y faire une pause. L’humanoïde appréciait grandement les petits endroits calmes et il voulait profiter de celui-ci avant de rentrer et de se frotter à la foule bruyante des grands espaces.

Il leva les yeux pour regarder autour de lui. La nuit était tombée il y avait de cela environ quarante minutes, et le pub offrait une vision autant extérieure qu’intérieure plutôt chaleureuse et accueillante, avec ses lumières chaudes. Craig se trouvait désormais assis au bar, encerclé par des tables où les clients, des vieux pour la plupart, discutaient de choses et d’autres. Il restait isolé autant que possible. Si quelqu’un s’approchait trop de lui, on pourrait finir par se poser des questions sur ce qui se trouvait sous son châle pour qu’il lâche de longs râles métalliques comme ça. Que l’on découvre qui il était n’avait que peu d’importance dans tous les cas, car il aurait disparu d’ici peu, mais il voulait trouver un peu de sérénité en cet endroit. L’ambiance qui régnait dans le pub lui rappelait son enfance à bien des égards, ne serait-ce que pour la familiarité qu’entretenaient tous ces gens entre eux, et l’ambiance campagnarde qui enveloppait le village. Quelque part, enfoui en lui, un sentiment de nostalgie se lova confortablement.

Il encercla doucement le verre de sa poigne. Dans son énorme main, il semblait qu’il était capable de le réduire en un millier de petits morceaux d’une simple pression. Il le sentait si léger, presque immatériel. Comme le cou de ce garçon, une demi-heure plus tôt.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Key

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Key
Race : Mutant
Clan : Le Nouvel Institut
Age du perso : 19 ans
Profession : Aucune
Affinités : Aucune pour le moment.
Points XP : 5


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Phaseur
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: Re: [RP] Hide and Seek Mer 22 Aoû 2012 - 14:33

Le mois dernier, Keylan s’était fait plaisir en s’offrant un appareil photo dernière génération et depuis ce jour, le petit bijou de technologie n’a plus quitté les mains de son propriétaire qui n’hésite pas à mitrailler tout ce qui passe sous ses yeux, quitte à devoir tout effacer sur son ordinateur le soir même. Mais voilà, un souci venait de se poser : le jeune homme avait finalement pris le manoir dans tous les angles ainsi que tous ses pensionnaires. Il lui fallait désormais trouver de nouvelles cibles à photographier et c’était à partir de ce constat que le jeune canadien avait décidé de partir un week-end en vadrouille dans la campagne anglaise.

Le fameux week-end arrivé, Key attrapa son sac et fit tout d’abord un détour en direction des bureaux d’administration afin d’informer un adulte de son absence. Cela ne faisait que quelques semaines que le jeune garçon avait débarqué à Londres et sa mère lui avait suffisamment répété que s’il souhaitait voyager, il devait au moins mettre un de ses responsables au courant… au cas où. Le mutant ne voyait pas l’intérêt de devoir à chaque fois signaler son absence, si ce n’est l’embêter ainsi que les adultes du manoir. Il était certain qu’il ne lui arriverait rien d’affreux lors de ces voyages autour de la capitale mais il redoutait la possibilité que sa mère ne débarque dans le premier avion pour lui tirer les oreilles si jamais il s’amusait à outrepasser ses directives.

Le jeune adulte était conscient qu’une organisation anti-mutant devait certainement être au courant de son existence et de sa présence en Angleterre, son propre frère en faisant parti. Mais il était quasiment certain que cette dernière déploierait un quelconque effort uniquement pour venir le chercher. Après tout, il n’était personne dans le monde mutant et d’autres personnes vivant sous le même toit faisaient des cibles plus intéressantes que lui.

Key avait donc pris le train, sans destination particulière et s’était décidé à s’arrêter à une station alors qu’il avait aperçu au loin un petit village bordant une forêt et qui se situait au pied d’une légère colline surplombée par un vieux château. De quoi faire de superbes photos, avait-il pensé au premier coup d’œil. Le garçon se mit donc en chemin en direction de ce village, il y trouva une charmante auberge où il prit une chambre avant de partir à la découverte du fameux château. L’idée qu’il aurait pu s’agir du légendaire château du non moins légendaire roi Arthur avait traversé l’esprit de Key et ce fut avec une certaine excitation qu’il passa sous la herse du bâtiment.

Le garçon passa toute la journée à déambuler dans les couloirs, à regarder derrière chaque porte, à travers chaque ouverture ou encore à se promener le long du chemin de ronde qu’à la fin de la journée, il connaissait presque l’énorme structure comme sa poche. Bien évidemment, son appareil photo s’était rempli tout le long de ses découvertes et était pratiquement à court de mémoire lorsqu’il se décida finalement à regagner le village pour se reposer.
Sur le chemin, Key remarqua qu’à côté du château, se dressait un ancien cimetière. L’envie d’aller y jeter un coup d’œil démangea le canadien mais le soleil qui était de disparaître sous la ligne d’horizon l’en dissuada. Ce n’était que partie remise et il lui restait encore toute la journée de demain pour satisfaire sa curiosité.

Une fois qu’il se fut douché et changé, Key décida de faire un tour dans le village cette fois-ci, toujours en compagnie de son cher appareil. Il captura les maisons à l’ancienne, la fontaine au centre de la place centrale, les vieux panneaux qui pendaient au dessus des échoppes, l’église qui faisait sonner sa cloche de temps en temps et finalement, ses déambulations l’amenèrent devant la taverne du village. Petite mais ô combien importante et populaire, à en voir le nombre de personnes qui s’y trouvait en ce moment. Le jeune homme se décida à passer le seuil et il fut rapidement conquis par l’ambiance chaleureuse et presque festive qui y régnait. Evidemment, les gens se connaissaient dans ce petit village alors chaque soir, ils devaient se réunir à la taverne pour commenter les derniers potins entendus ou vécus par certains.

Key se posa sur une table dans un coin de la pièce et commanda une boisson non alcoolisée auprès de la serveuse. Il laissa ensuite son regard vagabonder le long des différents visages qu’abritaient le bâtiment et ses yeux finirent par se poser sur un individu arborant un masque intrigant. Ce dernier semblait absorbé par le verre qu’il tenait entre les mains mais il ne le vit jamais le porter à ses lèvres.
Mais plus que tout, c’était le fait qu'il n'avait pas retiré sa capuche ou ce qui lui tenait lieu de capuche, qui titillait la curiosité du jeune homme. Celui-ci devait surement avoir une raison pour ne pas se découvrir la tête alors qu'il était à l'intérieur d'un lieu clos ou alors il essayait de rester discret, de ne pas attirer l'attention ce qui fut raté en ce qui concernait le jeune garçon. Ce dernier sentait une étrange aura émaner de cette personne, différente des autres clients à tel point qu'il était quasiment certain qu'il ne faisait pas parti du village. Ca et le fait qu'il se tenait à l'écart des groupes qui se formaient ici et là dans la taverne… Quoiqu’il en fût, Key attrapa son appareil photo et discrètement, pris quelque clichés de l’individu puis, pour ne pas paraitre trop suspect, il photographia également le reste de la salle qui ne semblait faire ni attention à l’individu ni aux photos du jeune garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elaine Hildred

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutante
Clan : Confrérie
Age du perso : 18 ans
Profession : Potiche
Affinités : Tout le monde!
Points XP : 428


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Langue démesurée
Type: Alpha
Niveau: 2

MessageSujet: Re: [RP] Hide and Seek Jeu 23 Aoû 2012 - 16:29

Il y avait dans les gènes d'Elaine Hildred une sorte de malédiction qui poussait les membres de cette très digne lignées à se foutre dans la situation la plus dangereuse possible avec la plus parfaite innocence. L'arrière arrière grand père Hildred avait ainsi jugé opportun de s'engager dans l'armée anglaise en 1913. Un autre avait décidé que nettoyer un mortier de campagne chargé était sans risque. Un troisième avait hurlé de rire lorsqu'on lui avait parlé des possibilités d'investissement dans un nouvel appareil appelé « télévision » et avait acheté 90% des actions d'une grande compagnie télégraphique. Bref, au delà du manque de réflexion derrière ce genre de comportement, il y avait surtout une faculté unique à se foutre dans la merde.

Si elle était la digne héritière d'une famille de gaffeur invétérés, Elaine Hildred ajoutait une malchance inouïe à un comportement suicidaire. Et c'était donc après quelques épisodes particulièrement violents qu'elle avait décidé de se payer quelques vacances en Angleterre et... Non en fait, l'Angleterre ne lui plaisait plus. Et qu'importe qu'elle soit à deux heures de trajet de l'aéroport le plus proche, ce n'était qu'une question de kilomètres à avaler avant de décoller pour une destination plus ensoleillée... Et mademoiselle Hildred avait donc quitté son manoir écossais au volant d'une ZYT 4700 à un million trois cent soixante quinze mille dollars, direction Londres. La voiture était bien en deçà de sa chère 4800 qui l'attendait au Canada, mais Elaine était une conductrice émérite -et c'était probablement l'une des rares choses qu'elle savait faire bien- et ne se formalisait guère de l'absence de contrôleur de trajectoires automatisés lorsqu'elle fonçait à cent soixante quinze à l'heure sur les petites routes anglaises. Oui, mademoiselle Hildred avait décrété que les autoroutes, c'était bon pour les fils à papa incapable de piloter réellement leurs bolides hors de prix. Elle avait déjà écœuré plus d'un concurrent en écrasant le champignon, plantant un malheureux vert de peur sur le rebord de la route alors qu'elle filait avec l’insouciance de sa jeunesse au volant de ses bolides...

Mais une ZYT 4700, en dépit de son prix respectable, ne possédait pas les qualités de sa ZYT 4800 écarlate, customisée pour cinq millions de dollars et la jeune blonde fronça bientôt les sourcils lorsque le compresseur émit des couinement évoquant un hamster glissant le long d'une râpe à fromage. Elaine haussa les épaules et réduisit d'instinct la vitesse, d'autant qu'elle approchait d'un petit village. Sa longue chevelure blanche daigna reprendre une place normale sur l'appui tête alors que la décapotable revenait sous les cent kilomètres heures et fit encore un demi kilomètre avant de s'arrêter tout à fait avec un soupir de mauvais augure.

Si Elaine s'éloignait des clichés de la blonde écervelée à la conduite dangereuse, elle était, comme 95% de la population, incapable de comprendre quoique ce soit à la mécanique. Et comme tout malheureux en panne, après une demie seconde de réflexion face à un capot ouvert, elle comprit que ce ne serait pas elle qui réparerait son véhicule. Alors Elaine examina l'endroit à travers ses hologrammes teintés. Un petit village comme on en faisait trop, jugea elle au premier coup d’œil. Une saleté de bourgade loin de tout, peuplée d'abrutis incestueux et alcooliques, rustres et violents. La jeune femme fronça ses narines en imaginant plus qu'elle ne le sentait l'odeur de fumier qui régnait forcément sur ce cloaque.

Mais Elaine Hildred n'allait pas s'affaler sur son capot en pleurant. Du moins pas avant dix minutes durant lesquelles elle allait tenter de trouver une solution avant d'exiger de ses larbins un hélitreuillage immédiat sur la place du village. La jeune blonde haussa les épaules, sourit à un gamin qui s'extasiait devant la voiture et passa son bras à l'intérieur pour la verrouiller et saisir son sac à main. Outre un demi kilo d'affaires parfaitement inutiles, et donc indispensables, il contenait une bombe lacrymogène capable d'assommer un éléphant ou un violeur éléphantesque, et son portable en cas d'urgence.

Mais Elaine ne comptait pas sur son sac à main pour se sortir de ce pétrin. Forte de ses idées préconçues sur les pecnots du village, elle se figurait que n'importe lequel de ses abrutis s'y connaissait assez en mécanique pour monter un tracteur à partir d'un bout de tuyau et d'un poêle à bois. Alors remettre en état son compresseur... Et pour amadouer ces gros porcs suants, rien de tel qu'une jolie minette au sourire éclatant et aux yeux affolants. Aussi Elaine fit elle bouffer sa chevelure d'une main experte, jeta elle un coup d’œil coquin à son rétroviseur et vérifia que sa petite jupe plissée lui arrivait bien dix centimètres au dessus des genoux. Et ce fut d'un pas décidé que ses talons de vingt centimètres prirent la direction de la taverne du village.

La porte s'ouvrit avec un grincement et l'établissement se révéla à la jeune mutante. Ce que certains assimilaient à un lieux chaleureux et accueillant évoquait plutôt à Elaine un coupe gorge moyenâgeux tant ses occupants étaient dépourvus de classe, de vêtements de marques ou même d'un quelconque signe extérieur de richesse. Mais Elaine était trop bien éduquée pour laisser paraître sur son visage son dégoût bien réel et ce fut avec la meilleure volonté du monde qu'elle s'approcha du comptoir, non sans avoir dévisagé la salle pendant une fraction de seconde et s'être aperçue avec plaisir que tout le monde la regardait. Probablement parce qu'elle était la plus jolie nana à trois cent kilomètres à la ronde, et de loin. En revanche, elle ne prêta attention à aucun de ses futurs larbins. Notre jeune écervelée balada donc son fessier atomique et ses jambes interminables jusqu'au patron et lui demanda un cocktail tout à fait hors de prix. Devant l'air étonné du malheureux, elle abandonna la description compliquée qu'elle s'apprêtait à lui donner et commanda un jus d'orange avec un soupir. Puis elle se retourna vers la salle, coudes sur le bar.


Messieurs, je suis en panne en face de la taverne... J'aurais bien besoin de quelqu'un qui puisse me déboucher le compresseur s'il vous plaît.

Oh sa beauté naturelle allait faire le reste, bien évidemment.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Powell

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Phénix
Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 27 ans
Profession : Professeur de Sciences
Affinités : Virginie Parish
Points XP : 380


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Pyrokinésie
Type: Alpha
Niveau: 2

MessageSujet: Re: [RP] Hide and Seek Sam 25 Aoû 2012 - 22:37

De temps en temps, cela faisait du bien de dire ‘merde’ au reste du monde et de prendre un peu de temps rien que pour soi, pour respirer, décompresser et… simplement profiter du fait d’être en vie. C’est donc un week-end salvateur pour le bien-être de ses nerfs qu’Elie venait de s’offrir dans la campagne anglaise. En vérité, elle veillait tout de même à ne pas s’éloigner trop de Londres puisque ses petites affaires en Angleterre n’étaient pas terminées – loin de là – mais après sa rencontre ‘musclée’ au cœur de Londres avec 'Kate', la jeune femme avait jugé préférable de quitter la grande ville et de se faire plus discrète au moins pour un temps.

Elle avait prévenu le Réseau, elle était indisponible pour plusieurs jours… Ni plus, ni moins.

Après s’être baladée plusieurs heures sur sa moto, cheveux au vent –enfin presque, parce que sans les cheveux longs, étrangement l’effet bimbo rendait tout de suite moins bien- Elie s’était arrêtée dans un petit village à l’allure pittoresque mais complètement en retrait du monde pour ne pas dire carrément paumé. Elle se demanda même un instant s’il figurait sur une carte de la région. Elle avait avisé une auberge. La seule auberge du village en fait… et avait réservé une chambre pour une nuit.

Le lit était confortable. Ce qui ne devait être qu’un simple test de matelas fut finalement une sieste royale de plus de deux heures. Lorsque la mutante se réveilla, le soleil s’était couché depuis longtemps et l’obscurité régnait dans la pièce. Elle ne se leva pas tout de suite et profita de cet instant tranquille. Il faut dire que ces derniers mois avaient été mouvementés. Elie avait beaucoup voyagé, tantôt à la demande du Fil, tantôt pour des raisons beaucoup plus personnelles. Des raisons qui la poussaient à se déplacer le plus discrètement possible. Malgré tous ses efforts, elle était persuadée d’avoir été retrouvée. Surtout depuis sa rencontre avec ‘Kate Carter’. Cependant, si le Cercle avait retrouvé sa trace, elle douta que ce soit de manière officielle car il n’y avait pas eu de représailles depuis… Il ne pouvait donc y avoir qu’une seule personne derrière ses recherches. Celle qu’Elie cherchait précisément à fuir…

La mutante s’étira en soupirant. Elle ne pourrait plus différer sa visite à l’Institut très longtemps. La jeune Virginie lui faisait des comptes rendus réguliers mais un jour ou l’autre, il faudrait qu’elle se décide. Le face-à-face était inévitable. Et elle devait absolument le faire avant que quelqu’un d’autre ne la précède…

Une crampe à l’estomac lui rappela soudain qu’elle n’avait pas encore mangé. Heureusement, le forfait payé pour l’hébergement incluait également un repas. C’est ainsi qu’Elie se retrouva dans le fond de la salle, dégustant un café –bien chaud, évidemment- lorsqu’elle vit plusieurs personnes rentrer. La première, étrangement encapuchonnée, fut pourtant la plus discrète. Elie l’avait suivi du regard quelques instants, jusqu’à ce qu’il s’installe à une table avant de reporter son attention sur l’aubergiste. Ce fut à ce moment-là qu’elle remarqua le petit frénétique de l’appareil photo. Elle se cala alors prudemment contre le mur, en se décalant légèrement. Pas question qu’elle apparaisse sur une photo d’un parfait anonyme alors qu’elle faisait tout son possible pour se faire oublier !

L’entrée la plus remarquable de la soirée fut sans aucun doute celle de la blonde montée sur talons aiguille. Si elle ne provoqua qu’un vague haussement de sourcil chez la mutante, elle fut amusée de voir les mâles de l’auberge se réveiller subitement, la langue presque pendante. Alors quel serait celui qui répondrait le premier à sa requête tellement désespérée ? Lequel serait assez idiot pour se laisser prendre à ce piège aussi vieux que le monde ?

Portant la tasse chaude à ses lèvres, Elie attendit la suite, en parfaite spectatrice, un fin sourire peint sur son visage.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glitch

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Humanoïde
Clan : Le Cercle
Age du perso : 33 ans (25/06/2018)
Profession : Au service du Cercle
Affinités : Aucune
Points XP : 39


-PERFORMANCES-
Pouvoir:
Type: Aucun
Niveau:

MessageSujet: Re: [RP] Hide and Seek Dim 26 Aoû 2012 - 22:28

Depuis l’opération salvatrice qu’il avait subie, Craig avait compris qu’il ne pourrait jamais plus agir comme il l’aurait souhaité avant son accident. Déjà parce qu’il s’était promis d’abattre chaque mutant qui croiserait sa route pour compenser la mort de sa famille, en espérant que cela le consolerait peut-être – il se refusait à croire que ça ne le puisse pas, ce n’était qu’un juste retour des choses après tout, non ? –, et parce que le port de son masque, même s’il lui permettait de vivre, s’avérait être un fardeau. Il l’empêchait de socialiser normalement. Il s’était rendu compte de cette triste réalité la première et seule fois à laquelle il s’y était essayé. Les gens le dévisageaient comme s’il n’était rien de plus qu’un monstre, reculaient à son approche, se ratatinaient lorsqu’il parlait.

Il ne leur en voulait pas vraiment, malgré tout. Il savait que c’était sans doute très déstabilisant et effrayant pour la plupart des gens de voir ça. C’étaient les seuls mots qui lui étaient venus à l’esprit pour décrire ce qu’il avait vu dans le miroir après l’opération. Il n’était certainement pas un monstre, mais il avait bien conscience qu’il avait l’air d’en être un.

Cependant, il ne voulait pas rester cloitré pour autant. Il ne pouvait plus socialiser comme avant mais il pouvait se faire passer pour un autre, et sortir se balader tranquillement. Avoir le visage entièrement caché n’était pas très discret et rester constamment silencieux l’était encore moins, mais il supposait que son impressionnante carrure empêchait les gens de lui demander pourquoi il était accoutré ainsi.

Aussi, lorsqu’une charmante demoiselle avait fait une entrée encore plus remarquée que celle de Craig dans le pub, il tourna lentement la tête vers elle dans une synchronisation presque parfaite avec les autres clients du coin. Il devait faire attention à ce que sa capuche ou son châle ne glissent pas. Ses yeux d’acier la suivirent jusqu’au bar, où elle s’assit à trois tabourets de lui. Elle était plutôt jolie, mais Craig avait peu d’espoir. Il n’en avait aucun, à vrai dire. Vu la manière dont elle était sapée, ils n’étaient clairement pas du même monde.

Elle avait besoin d’un dépanneur. Craig avait quelques notions en mécaniques, certes basiques, mais réparer un moteur n’était pas bien compliqué. Il n’avait sans doute aucune chance de voir son aide récompensée – il n’était pas si dupe – mais sa bonne humeur l’emporta sur son dégrisement et il se leva de son tabouret. Il s’approcha de la jeune femme, qui faisait presque la même taille que lui – quelque chose comme dix, quinze centimètres en moins – et sortit un carnet et un crayon qu’il trimballait tout le temps dans sa poche, histoire de renforcer sa prestation muette. Personne d’autre ne vint se proposer, ce qui amusa Craig. Il y avait fort à parier qu’aucun autre gars ne voulait le contrarier en lui piquant sa demoiselle en détresse. Il griffonna quelque chose et tendit le carnet à la belle blonde, la fixant toujours de son regard gris. Sous son châle, son souffle tentait de se faire le plus discret possible.


« Je peux vous aider. »

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Key

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Key
Race : Mutant
Clan : Le Nouvel Institut
Age du perso : 19 ans
Profession : Aucune
Affinités : Aucune pour le moment.
Points XP : 5


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Phaseur
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: Re: [RP] Hide and Seek Jeu 30 Aoû 2012 - 17:47

Trop occupé à regarder les photos qu’il avait pris dans la journée, Key n’avait pas fait attention l’entrée très remarquée du dernier venu, jusqu’à ce qu’une voix qui dénotait totalement avec ceux qu’on s’attendait à entendre dans une taverne arriva jusqu’à ses oreilles et lui firent lever les yeux. Devant lui, accoudée au comptoir, se dressait une demoiselle, blonde, pas vraiment laide, habillée avec des vêtements qui ne venaient absolument du tailleur du coin et dont seul le sac à main aurait pu probablement racheter tout le village si jamais l’idée de le vendre lui venait à l’esprit. Le regard de Key fit ensuite le tour de la salle et il remarqua qu’inévitablement, tous les yeux des gaillards présents étaient tournés vers la dernière arrivée. Ils n’avaient surement jamais rencontré une telle personne dans leur bourgade (et n’en rencontreront probablement jamais plus).

Quant à la demoiselle, en la détaillant un peu plus, le canadien supposa qu’elle devait avoir plus ou moins le même âge que lui mais qu’il était certain qu’ils ne fréquentaient pas les mêmes milieux. Celle-ci lança à la cantonade un problème qui nécessitait qu’on lui débouche quelque chose. Key n’y connaissait rien en mécanique aussi n’allait-il pas se précipiter pour proposer son aide, sous peine d’aggraver le problème de l’inconnue.

A son grand étonnement, la personne qui se porta volontaire n’était pas l’un des habitants de la ville (bien qu’ils semblaient tous sur le point de se proposer en essayant probablement de moyenner quelques rétributions) mais l’individu suspect qui avait attisé la curiosité de Key quelques minutes plus tôt. Ce dernier s’était déplacé de sa chaise et rapproché de la demoiselle et fait étonnant, au lieu de lui parler directement, il griffonna quelque chose dans un carnet qu’il plaça ensuite sous les yeux de la blonde. Cette dernière intimiderait-elle l’homme à la capuche, à tel point qu’il en ait perdu la parole ? Peu probable pensa le canadien et cela titillait encore plus sa curiosité.

Le duo qui venait de se former sous ses yeux était bien mal assorti. Une petite blonde aux côtés d’un grand inconnu encapuchonné. Une image qu’on croirait presque tirée d’un film ou d’une histoire pour enfant. Key ne résista pas à l’envie de les prendre en photo. Mais les capturer avec son appareil ne suffisait pas à faire taire la curiosité du jeune homme et sur un coup de tête, il décida de se rapprocher des deux.


« Salut ! Je n’y connais rien en voiture, parce que je suppose que c’est de voiture qu’on parle, mais je peux peut-être vous aider. Et dans le pire des cas, je ferai la conversation. »

Oui, oui le jeune Key venait de proposer son aide dans un domaine qui lui était totalement inconnu. Et ceci, avec un grand sourire amical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elaine Hildred

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutante
Clan : Confrérie
Age du perso : 18 ans
Profession : Potiche
Affinités : Tout le monde!
Points XP : 428


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Langue démesurée
Type: Alpha
Niveau: 2

MessageSujet: Re: [RP] Hide and Seek Jeu 6 Sep 2012 - 22:35

Nous n'allons pas davantage nous étendre sur la chance en phase de devenir légendaire de la malheureuse Elaine qui, dans cette assemblée de consanguins, de dépravés, d'alcooliques et autres malheureux qui hantaient ses villages qui ne connaissaient pas encore l'holonet instantané, parvenait à dégoter le seul type réellement dangereux du coin.

Sa réaction demande en revanche une analyse plus poussée. Puisqu'il est acquis que la jeune blonde était quelque part entre le cucurbitacée et la betterave pour ce qui était de la rapidité d'appréhension d'une situation risquée, elle se contenta de lire le papier non sans hausser un sourcil tout sauf discret en détaillant le monstre. Avec un « mais qui c'est ce freak ? » quasiment audible, elle daigna enfin lui rendre le papier avec un sourire assez stupéfiant. Qu'importait son aspect physique après tout, elle n'avait pas d'amie dans le coin, juste un gros taré pour réparer sa voiture. Typiquement le type rejeté par tous, qui avait subit jets de pierres et brimades violentes dans sa jeunesse et qui compensait par quelques talents cachés. En l’occurrence réparer un véhicule plus cher que tout ce qu'il avait déjà entraperçu dans ses rêves les plus fous. Et ce fut donc avec l'inconscience d'un exhibitionniste entrant dans un couvent qu'elle hocha la tête, ravie malgré tout d'avoir trouvé quelqu'un dévoué à sa cause. D'autant qu'il lui obéirait au doigt et à l’œil, ravi de se différencier des tortionnaires de son enfance.


Mais bien sûr !

Elle avala cul sec son jus d'orange.

Venez, on va vous mettre au travail.

Et Elaine de déployer ses échasses pour guider l'homme vers son véhicule. En d'autre termes, l'étrange duo ressemblait davantage à une introduction de film d'horreur qu'autre chose. Fort heureusement pour l'originalité de la situation, le deuxième freak du coin vint poser sa poire sur le débat... Il s'attira le regard étincelant de miss Hildred, le décimateur d'égo. Elle l'observa de bas en haut, puis de haut en bas, repassa sur son visage et ne put s'empêcher de lui décocher un sourire narquois avec un tutoiement qui semblait approprié à quelqu'un de son âge avec des goûts vestimentaires qui confinaient au masochisme pur. Si l'homme à la capuche ne heurtait pas la sensibilité d'Elaine, puisqu'il était moche, brimé et muet et qu'il avait donc le droit de s'habiller comme un sac, un type vaguement normal qui choisissait désespérément un style voyant pour tenter d'attirer le regard des autres lui flanquait la nausée. Enfin c'était surtout parce qu'il n'était pas assez mignon pour qu'elle pose avec lui en mimant un baiser coquin, et parfaitement inutile à sa voiture qu'elle le méprisait.

Tu ne va pas m'aider à grand chose si tu ne sais rien faire...

Et la pimbêche tourna franchement les talons pour retraverser la salle à grandes enjambées, indifférente désormais au sort des malheureux qui l'observaient ou non. Elle avait attrapé sa proie.

C'est la ZYT rouge là mon chou. Un problème de compresseur je pense...

Mais je n'ai pas envie de m'esquinter un ongle en ouvrant le capot, et encore moins de me foutre du cambouis partout alors que j'ai un larbin pour le faire, acheva-elle in petto.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glitch

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Humanoïde
Clan : Le Cercle
Age du perso : 33 ans (25/06/2018)
Profession : Au service du Cercle
Affinités : Aucune
Points XP : 39


-PERFORMANCES-
Pouvoir:
Type: Aucun
Niveau:

MessageSujet: Re: [RP] Hide and Seek Sam 15 Sep 2012 - 15:25

Craig commençait légèrement à regretter sa décision. Plus il regardait la demoiselle qu’il suivait en-dehors du pub, plus il se disait que sa soirée n’allait pas être tranquille. La nuit était d’un bleu léger, constellée d’étoiles brillantes comme des perles, et la voiture en question – qui en disait long sur la catégorie sociale à laquelle appartenait la jeune femme – se trouvait en retrait de la place principale, seul endroit éclairé du minuscule patelin.

Le gnome qui s’était proposé afin de les accompagner était sur ses talons, alors qu’ils se dirigeaient tous trois vers l’objet de leur rencontre. L’humanoïde se demandait bien ce qu’il faisait ici alors qu’il ne leur était d’aucune utilité. Pourquoi s’était-il proposé déjà ? Pour la conversation ? Ce n’était pas Craig qui allait lui faire ce plaisir. Sa présence éveillait en lui une suspicion des plus justifiées, d’autant plus qu’il ne se souvenait pas avoir aperçu ce gringalet arriver dans la taverne. Comme il ne représentait aucune menace réelle pour lui cependant, il décida de s’en désintéresser pour reporter son attention sur le bolide qu’ils venaient d’atteindre.

C’était un bel engin, pour sûr. Craig en fit lentement le tour pour l’examiner sous toutes ses coutures, effleurant la carrosserie d’un doigt épais. Il s’arrêta devant le capot et le souleva, s’assurant que sa capuche était toujours bien en place. Chose assez surprenante, il y faisait encore assez clair pour bien y voir et Craig fut ravi de constater qu’il n’aurait pas besoin d’aller demander une lampe-torche pour s’aider. Avec un grognement involontaire, il se baissa et se mit en quête du problème, qui ne fut pas sorcier à détecter : le filtre à essence était encrassé et avait bouché l’arrivée de carburant, provoquant la panne et la détresse de la demoiselle. Le problème était qu’il fallait le remplacer, et le colosse doutait de pouvoir trouver un garagiste dans un village où le vélo était le moyen de transport le plus développé qui soit.

Alors qu’il réfléchissait, il s’aperçut que son châle avait très légèrement glissé sur son masque, révélant la liaison entre l’attirail principal et la bandoulière cinglant son crâne en longueur, à hauteur de l’arête du nez. D’un geste nonchalant, il le replaça sans se départir de son intérêt pour le moteur, feignant l’indifférence. Avec un peu de chance, l’obscurité et son manque de réaction n’attireraient pas l’attention des deux autres autochtones, si ce n’était pas déjà fait. Rapidement, il sortit son carnet et écrivit :


« Il faut remplacer une pièce, mais ce n’est pas ici qu’on trouvera un garagiste. »

Il s’avança vers la blonde – Dieu qu’elle paraissait frêle, Craig se dit qu’il pourrait facilement la casse en deux s’il le voulait – et lui tendit le carnet, toujours avec des gestes lents, mais se gardant de toute docilité.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Powell

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Phénix
Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 27 ans
Profession : Professeur de Sciences
Affinités : Virginie Parish
Points XP : 380


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Pyrokinésie
Type: Alpha
Niveau: 2

MessageSujet: Re: [RP] Hide and Seek Jeu 20 Sep 2012 - 22:54

Finalement, la gente masculine s’était bousculée au portillon pour porter secours à la jeune demoiselle en détresse. Elie suivit du regard l’homme encapuchonné et le frénétique de l’appareil photo qui quittaient l’auberge à la suite de la jeune femme. Celle-ci semblait soulagée d’avoir trouvé une aide quelconque pour mettre le doigt sur le problème de son moteur.

Peu après qu’ils soient tous les trois sortis, les conversations reprirent leurs cours dans l’auberge, chacun des clients ayant déjà sans doute oublié l’intervention de la blonde en talons. La mutante songea que c’était là, une drôle d’équipe qui venait de se former. Un adolescent engagé dans un tour du pays, appareil photo en main pour ramener un maximum de souvenirs et un mystérieux bonhomme qui, d’après ce qu’elle avait pu en voir, semblait avoir des problèmes d’élocution car il se servait d’un bloc note pour communiquer.

La jeune femme esquissa un sourire en terminant sa tasse de café. Les réparations s’annonçaient fort commodes. Rien qu’à les imaginer, bloc-notes à la main et clé à molette dans l’autre –sans oublier l’appareil photo- cette fois, la mutante ne put réprimer un éclat de rire avant de se ressaisir, apercevant déjà l’un ou l’autre regard se poser vers elle.

Elle posa sa tasse sur la table, en prenant soin de réajuster ses gants sur ses mains. Les paumes de ses mains étaient devenues très sensibles et elle craignait que le moindre contact avec un combustible à portée –en l’occurrence la table- ne déclenche un futur incendie. Et Elie ne tenait pas vraiment à ce que les journaux du coin affichent en gros titre le lendemain ‘auberge partie en fumée durant la nuit’. Niveau discrétion, on faisait mieux.

Elle jeta un coup d’œil à sa montre, il n’était pas encore très tard et sa longue sieste l’avait remise suffisamment en forme pour qu’elle s’autorise à faire une petite ballade nocturne. La mutante enfila sa veste. Elle avait du en acheter une nouvelle suite à ses mésaventures à Malte. Et bien qu’elle trouvait celle-ci plutôt jolie et convenable, sa nouvelle veste ne remplaçait pas totalement l’ancienne dont elle regrettait le confort et l’odeur particulière.

La mutante sortit de l’auberge. Elle aperçut à quelques mètres d’elle la fameuse voiture en panne. Un coup d’œil au groupe suffit à lui montrer qu’ils étaient déjà en train de s’occuper de son cas, sans pour autant avoir l’air de trouver une solution.

Elie aurait pu faire demi-tour et continuer son chemin tranquillement. Sans se préoccuper davantage de ces individus.

Elle aurait très certainement du, sans aucun doute. Prudence est mère de sureté selon le proverbe. Assurément un proverbe que la mutante ne connaissait pas.

Elie était animée de cette envie d’aider les gens. Cet élan d’altruisme était malheureusement à double tranchant. Autant dans le meilleur des cas, cela se terminait par un simple remerciement chaleureux de la part de la personne en difficulté. Autant parfois, ce n’était pas du tout le cas et la mutante se retrouvait alors embarquée dans une série de problèmes à n’en plus finir ! Pourtant, il faut croire qu’elle n’avait pas encore appris la leçon car elle s’approcha de la personne la plus proche d’elle, l’adolescent à l’appareil photo et demanda :

« Je vous ai vus dans l’auberge, j’ai quelques outils avec moi, elle indiqua sa moto un peu plus loin, peut-être que cela pourrait vous aider ? »

Il n’était plus possible de faire demi-tour désormais…


........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [RP] Hide and Seek

Revenir en haut Aller en bas

[RP] Hide and Seek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Hide & Seek {Kyle}
» no time to play hide and seek. (ft. fleur)
» hide and seek.
» IV,1 - hide and seek (gargaria)
» Japan Expo 16 du 2 au 5 juillet 2015
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Reste du Monde~ :: -Europe-
 :: -Royaume-Uni-
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit