Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (mars/avril/mai 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie--
-- IRL (NOVEMBRE 2016) : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[RP] Balade à Covent Garden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
June Appleby

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Race : Humaine
Clan : Indépendante, ralliée à l'Institut
Age du perso : 40 ans
Profession : Sous-directrice de la Lib'Corp
Affinités : Veuve d'un certain tatoué. A présent mère de son fils, Caleb
Points XP : 1269


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Aucun
Type: Aucun
Niveau: 6

MessageSujet: [RP] Balade à Covent Garden Lun 15 Juil 2013 - 2:01

L’humaine avait confié la garde de Caleb à Samarah, en lui promettant avant de partir qu’elle ne serait pas longue. Et puis, le nourrisson dormait à poing fermé, la garde n’en serait que d’autant plus facile avait-elle assuré devant l’air réticent de la mutante. Elle ne lui avait guère laissé le temps de riposter et avait filé hors des murs de l’Institut avant que Samarah ne lui remette son fils dans les bras. Le travail reprenait…

Depuis son entretien quelques jours plus tôt avec la jeune Angeline, l’humaine avait effectué des recherches dans ses dossiers informatisés mais s’était bien vite retrouvée limitée dans les archives à disposition. Si elle voulait creuser davantage, elle devait avoir accès à l’entièreté des dossiers de la Lib’Corp. Et il n’y avait qu’une seule façon d’y parvenir… elle allait devoir se rendre sur place en personne, car n’accédait pas aux archives de l’association qui veut. Or, cette perspective lui posait un sacré problème. Elle n’avait plus mis les pieds au bureau depuis des mois et même si elle avait continué de travailler, un retour inopiné ne manquerait pas de surprendre ses collègues. Et June n’avait pas la moindre envie d’expliquer en long et en large les raisons de sa longue absence, tant qu’elle pouvait encore en dissimuler la raison principale. Seule Miranda et Virginie étaient au courant.

Elle avait donc contacté sa supérieure et avec son accord, il avait été convenu qu’elle passerait en fin de journée. A cette heure, la majorité des employés seraient déjà rentrés et son passage au siège de l’association serait plus facilement justifiable auprès des personnes présentes. Un premier passage avant un retour effectif… la chose avait été convenue. Sauf que June ne parvenait pas encore à envisager un retour réellement effectif au sein de l’association, mais de cela, elle s’était bien gardée d’en avertir Miranda.

L’humaine était ainsi arrivée trop tôt dans le centre de Londres et pour passer le temps, elle se balada au gré des rues, incognito, une paire de lunettes de soleil masquant son regard vairon. Ainsi dans la foule, elle faisait partie de ces milliers d’anonymes, perdus dans leur vie routinière entre le chemin du travail et celui de la maison. Une vie dont, paradoxalement, elle n’avait jamais voulu et qu’elle aspirait pourtant aujourd’hui à connaitre, tout en sachant hélas que cela ne lui serait désormais à aucun moment possible.

Ses pas la menèrent non loin de Covent Garden, là où elle devait aller lors de sa rencontre avec le tatoué, là où elle ne se rendit jamais en définitive ce jour-là. A cette heure de la journée, il y avait encore peu de monde. Elle acheta du thé vert et du thé noir dans un magasin où elle avait l’habitude de se rendre lorsqu’elle devait en ramener pour la Cerbère. Une façon de se faire pardonner d’être sortie de l’Institut comme une voleuse en lui laissant la garde de Caleb. Par chance, ce ne fut pas la vendeuse habituelle qui l’accueillit et l’humaine ne s’éternisa pas dans le magasin. Lorsqu’elle sortit, son attention fut attirée par une vitrine qui lui faisait face, des couleurs chatoyantes s’en échappaient. Celles de jouets et peluches destinées à attirer les enfants (et les plus grands !). L’humaine s’approcha de la vitrine et ses yeux parcoururent l’ensemble des peluches. Certaines reproductions de Teddy Bear étaient particulièrement réussies. L’une d’elles, avec un nœud ocre autour du cou, attira son regard. Sans s’en rendre compte, l’humaine sourit à la peluche. Ce serait le premier cadeau qu’elle ferait à son fils.

Perdue dans l’exploration de la vitrine, s’imaginant déjà poser la peluche près de Caleb dans son berceau, June n’entendit pas l’enfant qui perdit le contrôle de son vélo derrière elle. Et à moins d’une intervention divine, le bolide miniature ne pourrait pas éviter la collision avec l’humaine…

........................................................................................................................................................................................................

-Tellement improbable qu'il a surgit sans prévenir...
Et lorsqu'il a frappé, il était déjà trop tard !
-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/independants-civils-bcgdca-f57
Hannah Hugues

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Tarian
Race : Mutante
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 17 ans
Profession : Etudiante
Affinités : Aucune
Points XP : 43


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Champs de force
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: Re: [RP] Balade à Covent Garden Dim 4 Aoû 2013 - 21:57

Hannah s’arrêta un instant et regarda autour d’elle, perdue. Et perdue, elle l’était, sans l’ombre d’un doute !

L’avion qui l’avait amenée de Cardiff à Londres avait atterri à l’aéroport d’Heathrow une heure et demie plus tôt, et depuis Hannah ne s’était toujours pas rapprochée d’un pouce de sa destination initiale : l’Institut. En sortant de l’aéroport, elle s’était aperçue que son portable n’avait plus de batterie, ce qui était regrettable car c’était sur son téléphone qu’elle avait enregistré l’itinéraire pour se rendre à l’Institut. Une vraie tuile, surtout quand on n’avait aucun sens de l’orientation ! Cela ajouté au fait qu’Hannah ne connaissait pas Londres, n’ayant pratiquement jamais quitté le Pays de Galles. De plus, la jeune Galloise n’osait pas demander son chemin aux passants. Deux choses l’en empêchaient : sa timidité, et le climat qui régnait à Londres depuis les évènements du Whalen Show, survenus quelques temps plus tôt. Dans cette atmosphère peu favorable aux mutants, demander la direction de l’Institut, lieu d’accueil et école pour les mutants, ne semblait pas la meilleure question à poser…

Hannah en était là de ses réflexions lorsqu’elle décida de faire une pause dans ses vaines pérégrinations. Après tout, puisqu’elle était bel et bien perdue, laisser les pas la guider n’était pas une idée plus mauvaise qu’une autre. Elle se saisit de la poignée de sa valise, qu’elle avait lâchée le temps d’essayer de s’orienter, et entreprit de flâner dans la rue dans laquelle elle venait de s’engager. Il s’agissait d’une artère assez fréquentée de la ville, même s’il n’y avait pas beaucoup de monde, étant donné qu’il était encore assez tôt dans l’après-midi. Hannah tira sa valise en prenant soin d’éviter tout heurt avec des passants, de peur que son pouvoir ne se déclenche. Le regard de l’adolescente fut tout d’abord attiré par une boutique de thé (elle aurait tué pour une tasse de thé Macha), puis par une boutique de vêtements, dans laquelle elle repéra une jolie robe bleu pâle. Voir le vêtement lui rappela à quel point la couture lui manquait. Elle n’avait pas touché à une machine à coudre depuis des semaines, depuis que son frère avait révélé sa mutation à tous les habitants de Cardiff par le biais du journal local…

Hannah secoua la tête pour chasser ces pensées et continua son chemin. Laissant son regard errer, la jeune fille aperçut la vitrine colorée d’un magasin de jouets. Dans la vitrine, les ours en peluche exposés donnaient envie de retomber en enfance et de leur faire un gros câlin. Ces tendres pensées furent interrompues par la vision d’un enfant qui avait visiblement perdu le contrôle de son vélo et qui fonçait tout droit sur une grande femme brune non loin d’elle. Hannah hésita un bref instant. Si elle intervenait, elle risquait de révéler son pouvoir… Mais le vélo du petit se rapprochait rapidement, et il n’était plus temps de tergiverser. Hannah lâcha sa valise et cria « Attention ! », avant de s’interposer entre le vélo et la jeune femme, poussant celle-ci sur le côté. Le vélo se rapprochait de plus en plus. Anticipant le choc imminent, la jeune Galloise sentit la panique la gagner, et, comme c’était toujours le cas sous le coup de la peur, son champ de force se matérialisa. Hannah ressentit à travers son bouclier l’impact du vélo, qui stoppa net sa course folle en heurtant l’obstacle invisible. Le jeune chauffard… euh, conducteur du vélo la fixa, abasourdi, mais Hannah n’y prêta pas attention. Elle se retourna vers la jeune femme qu’elle avait poussée, contrite. Elle l’avait peut-être protégée du vélo fou, mais l’avait également poussée sans ménagement dans le feu de l’action…

« Je suis désolée de vous avoir poussée. Vous n’avez rien ?, s’enquit Hannah, en tordant nerveusement une mèche de cheveux entre ses doigts. »

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/t1193-fiche-hannah-hugues
June Appleby

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Race : Humaine
Clan : Indépendante, ralliée à l'Institut
Age du perso : 40 ans
Profession : Sous-directrice de la Lib'Corp
Affinités : Veuve d'un certain tatoué. A présent mère de son fils, Caleb
Points XP : 1269


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Aucun
Type: Aucun
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Balade à Covent Garden Ven 9 Aoû 2013 - 20:29

L’impact fut bref, presque douloureux. Ses lunettes de soleil glissèrent de son nez pour s’écraser par terre. Et aux couleurs chatoyantes de la vitrine de jouets, l’humaine vit se substituer les pavés gris -et surtout- durs du sol. Elle n’eut le temps que de tendre les bras pour tenter d’amortir sa chute. Avant de se rendre compte de la stupidité de ce maudit réflexe, lorsqu’elle se tordit un doigt en arrivant au sol. Elle retint un juron tout en serrant les dents et s’apprêtait déjà à enguirlander copieusement le petit indélicat qui l’avait ainsi bousculée, avant d’apercevoir l’enfant figé sur son vélo, la bouche ouverte d’ahurissement face à une adolescente visiblement gênée qui maltraitait nerveusement une mèche de cheveux. L’humaine comprit alors la situation et toute envie de réprimande disparut. Généralement, il était d’usage de remercier son sauveur plutôt que de l’engueuler vertement.

June se releva doucement et massa doucement son coude gauche ainsi que son petit doigt. Il ne semblait heureusement pas cassé. Mais elle écoperait d’un bel hématome dès le lendemain, elle en était certaine.

"Rien de cassé en tout cas… du moins je l’espère " répondit-elle à l’adolescente en ramassant ses lunettes, qu’elle reposa immédiatement sur le bout de son nez afin de masquer son étrange regard.

Il était plus que probable qu’elle ne la connaissait pas, d’autant qu’à en juger par la valise qui l’accompagnait, la demoiselle n’était pas de la région. Mais elle préféra ne pas prendre le risque que quelqu’un d’autre la reconnaisse. Covent Garden restait un quartier très fréquenté de Londres et les bureaux de la Lib’Corp ne se trouvaient pas très loin d’ici. Il valait mieux rester prudente. Ce qui n’était pas gagné d’avance désormais, avec la mère de l’enfant qui accourait, paniquée. Un mélange d’incompréhension et de gratitude se lisait sur son visage. Elle était visiblement soulagée que le vélo de son enfant se soit enfin arrêté dans sa course folle, même si paradoxalement, elle n’avait pas encore comprit comment cela avait été possible

-Je suis vraiment désolée… c’est de ma faute … il pédalait juste à côté de moi… je ne me suis retournée qu’une seconde… et je l’ai vu filer à toute allure vers vous

L’humaine, ayant eu le dos tourné durant les évènements, ne s’était pas rendue compte de la manifestation des talents de l’adolescente. Aussi, pensa-t-elle sincèrement pouvoir calmer cette femme en déclarant

" Ce n’est rien… je crois qu’il y a eu plus de peur que de mal. Votre enfant n’a rien et je vais bien aussi. Elle jeta un œil à l’adolescente qui était restée silencieuse.Je pense que nous pouvons toutes les deux la remercier"

Tandis qu’elle attrapait son fils d’une main et son vélo de l’autre, la mère- qui semblait encore sous le choc- demanda à l’humaine, non sans un certain étonnement

-Vous n’avez pas vu ?

"Vu quoi ?" interrogea l’humaine en se tournant machinalement vers l’adolescente

Ce fut une petite voix d’enfant qui éclaira la situation en un éclair dans le cerveau de l’humaine qui sentait petit à petit la menace se dessiner.

-M’man, la madame elle a arrêté mon vélo sans le toucher !

*Aïe !*

Des années d’entrainements lors de ses missions pour la Lib’Corp permirent à l’humaine de rester calme et décontractée alors que c’était exactement le genre de situation qui pouvait basculer vers un point de non retour en une fraction de seconde. Elle analysa rapidement son environnement. Pour le moment, seules deux ou trois personnes s’étaient arrêtées pour s’intéresser à leur petit groupe. Mais une foule pouvait rapidement se former et il serait alors moins aisé de disparaitre. Tout en souriant, elle s’approcha de l’adolescente et s’adressa au bambin

"Es-tu bien sûr de ce que tu dis mon bonhomme ? Est-ce que tu n’as pas plutôt freiné sans t’en apercevoir parce que tu regardais comme moi les jouets dans la vitrine ?"

Le garçonnet sembla hésiter quelques secondes avant de secouer négativement la tête, tout en serrant davantage la main de sa mère.

-Sûr !
déclara-t-il farouchement du haut de ses… 7 ou 8 ans peut-être ?

Toujours en gardant le sourire, l’humaine hocha les épaules et leva la tête en direction de la mère, se voulant rassurante. Celle-ci lui lança un regard à la fois inquiet et surpris. Elle ajouta à l’attention de l’enfant

"Ma foi, si ce que tu dis est la vérité, je pense que cette jeune fille nous a épargné à tous les deux une visite à l’hôpital… c’est le plus important, peu importe comment elle s’y est prise ! Tu ne crois pas ?"

Elle n’alla pas jusqu’à dire qu’elle aurait pu être magicienne, l’enfant n’étant certainement pas né de la dernière pluie, il devait connaitre l’existence des mutants dont malheureusement le souvenir du Whalen Show n’avait fait que raviver la méfiance, dans le meilleur des cas. Le petit garçon sembla considérer les remarques de l’humaine avant de hocher la tête et de regarder sa mère, incertain. Il chercha dans son regard la démarche qu’il convenait d’adopter.

Ce fut à cet instant que June décida d’agir. La suite des évènements ne dépendraient désormais que des gestes et de la lucidité de chacun des protagonistes. Ils pouvaient éveiller la colère d’une foule qui n’attendait qu’une altercation du genre pour s’enflammer ou continuer leur chemin sans attirer davantage l’attention sur eux. Afin que la situation ne devienne encore plus tendue qu’elle ne l’était déjà et comme pour illustrer ses propres paroles, l’humaine tendit fermement sa main à l’adolescente, son sourire amical toujours accroché sur ses lèvres

"Je vous remercie chère demoiselle ! Je n’avais pas vraiment prévu de finir ma journée à l’hôpital !"

En face d’elle, la mère de l’enfant paraissait ébahie par la réaction de l’humaine - elle même n’aurait jamais réagi de cette façon !-, visiblement partagée entre l’effarement le plus total ou bien une incompréhension prononcée, pour ne pas dire peut-être un dégoût certain ? Elle ne devait sans doute pas voir tous les jours une parfaite inconnue défendre sciemment les droits d’une probable mutante. Mais n’était-ce pas là les fondamentaux de l’association que June co-dirigeait avec Mirande Blake ?

Et puis, si le plan A ne fonctionnait pas, il y avait toujours le plan B : improviser. Ce que June faisait de mieux !

........................................................................................................................................................................................................

-Tellement improbable qu'il a surgit sans prévenir...
Et lorsqu'il a frappé, il était déjà trop tard !
-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/independants-civils-bcgdca-f57
Hannah Hugues

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Tarian
Race : Mutante
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 17 ans
Profession : Etudiante
Affinités : Aucune
Points XP : 43


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Champs de force
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: Re: [RP] Balade à Covent Garden Lun 15 Déc 2014 - 20:47

Hannah fut soulagée lorsque la femme qu’elle avait renversée  lui assura qu’elle n’était pas blessée. Les dégâts semblaient en effet être moindres, même si cette dernière se frottait le coude et le petit doigt. Hannah soupira mentalement de soulagement. Au moins, ses talents s’étaient avérés utiles pour une fois, là où d’habitude ils n’étaient qu’une source d’ennuis. Elle espérait simplement que cet instant de bravoure n’avait pas trop attiré l’attention. Mais elle révisa son jugement à la vue de l’enfant sur son vélo qui la fixait d’un air ébahi. Cette expression sur son visage ne pouvait signifier qu’une chose : il l’avait vue se servir de son champ de force. Et il ne devait pas être le seul… Bon, au temps pour elle, il semblait bien que son champ de force allait encore lui attirer des problèmes. On a la poisse ou on ne l’a pas…

Les craintes d’Hannah augmentèrent d’un cran lorsque la mère du petit garçon vint rejoindre leur petit groupe. La jeune Galloise écouta la mère visiblement inquiète s’excuser puis la grande femme brune tenter de la rassurer. Elle ne prononça pas un mot durant l’échange entre les deux femmes. Le contrecoup de son pouvoir, une grande fatigue, commençait à faire ressentir ses effets et elle n’avait plus assez d’énergie pour intervenir dans la conversation. Ce qui signifiait qu’en cas de danger, elle serait cette fois-ci incapable de se protéger… du moins pas sans conséquences sur sa santé.

Soudain, la mère du petit garçon, qui semblait partagée entre l’anxiété et la perplexité, demanda :

- « Vous n’avez pas vu ? »

Uffern ! Son champ de force avait attiré l’attention de quelqu’un d’autre ! Il fallait s’y attendre. Et apparemment, la maman n’était pas la seule privilégiée à avoir assisté à la manifestation de son pouvoir. Le garçonnet appuya involontairement sa mère en faisant remarquer qu’Hannah avait arrêté son vélo sans le toucher. La jeune mutante était très consciente que la situation, qui était pour l’heure à l’étonnement, pouvait dégénérer si la mère et le fils recevaient la confirmation qu’elle était mutante. Elle avait fait les frais de ce genre de situation à Cardiff et ne tenait pas spécialement à subir cela de nouveau. Peu importait sa mutation, avoir épargné une visite à l’hôpital à deux personnes était censé susciter de la gratitude chez les personnes sauvées. C’était à n’y rien comprendre. Ainsi, une mutation, une simple différence génétique, comptait plus aux yeux des gens qu’un acte d’altruisme ?

Néanmoins, tout ne semblait pas perdu. La grande femme brune qu’Hannah avait poussée, semblant percevoir la délicatesse de la situation, demanda à l’enfant d’un ton qui se voulait bienveillant s’il était bien sûr de ce qu’il avait vu. Tout en cherchant à rassurer l’enfant, elle se rapprocha d’Hannah, comme pour lui signifier qu’elle était de son côté et lui assurer un soutien. Une alliée inattendue ? Hannah se sentit légèrement soulagée de savoir qu'elle n'était pas seule. Bien sûr, elle ignorait que cette adjuvante providentielle co-dirigeait une association qui luttait pour défendre les droits des mutants.

Le petit garçon déclara qu’il était certain d’avoir vu Hannah arrêter son vélo sans le toucher, puis il se retrancha vers sa mère, auprès de laquelle il semblait chercher la conduite à adopter en ces circonstances. Parfait ! Il venait de confirmer au petit groupe de spectateurs qui assistait à la scène que la jeune Galloise était mutante. Tendue, Hannah se tint prête, en dépit de la fatigue qui prélevait son tribut sur son organisme, à activer son champ de force si besoin était. Elle fut prise au dépourvu lorsque la jeune femme brune lui tendit sa main avec un sourire amical aux lèvres en disant :

« - Je vous remercie chère demoiselle ! Je n’avais pas vraiment prévu de finir ma journée à l’hôpital ! »

La jeune femme semblait avoir fait ce geste pour désamorcer la situation ainsi que pour lui signifier sa gratitude de lui avoir évité une visite à l’hôpital. Hannah sentit son cœur s’emballer. C’était à son tour de réagir maintenant. La suite des évènements dépendrait de la façon dont sa réponse serait interprétée. Ce n’était pas le moment de laisser sa timidité la paralyser. Prenant son courage à deux mains, la Galloise attrapa la main que lui tendait son interlocutrice et la serra aussi fermement qu’elle le put.  

«  - Je suis heureuse d’avoir pu vous aider, madame. Un peu d’entraide ne fait jamais de mal, répondit-elle avec l’accent chantant du Pays de Galles. Surtout si cela permet d’épargner du travail supplémentaire aux infirmiers, ajouta-t-elle avec une pointe de malice ».

Par ces paroles, Hannah indiquait implicitement à la jeune femme qu’elle lui était reconnaissante du soutien qu’elle lui apportait et, en ajoutant une pointe d’humour à ses paroles, elle espérait dissiper la tension qui les entourait. Mais ce n’était pas gagné, au vu de la réaction de la mère de l’enfant, qui hésitait visiblement entre la surprise et l’incompréhension. Ce n’était pas tous les jours que l’on devait voir quelqu’un prendre la défense d’une mutante, surtout dans le climat de méfiance instauré par les évènements du Whalen Show. La situation semblait s'être stabilisée lorsqu’une question, posée par le petit garçon, fusa, laissant Hannah pétrifiée :

«  - Dis, madame, comment t’as fait pour arrêter mon vélo ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/t1193-fiche-hannah-hugues
June Appleby

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Race : Humaine
Clan : Indépendante, ralliée à l'Institut
Age du perso : 40 ans
Profession : Sous-directrice de la Lib'Corp
Affinités : Veuve d'un certain tatoué. A présent mère de son fils, Caleb
Points XP : 1269


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Aucun
Type: Aucun
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Balade à Covent Garden Jeu 16 Juil 2015 - 1:38

Bon, bon, bon. La foule qui s’amassait autour de leur petit groupe ne s’était pas encore jetée sur eux. Jusqu’ici, elles ne s’en sortaient pas trop mal. Peut-être même qu’avec un tout petit peu de chance, elles allaient pouvoir partir d’ici sans plus de difficultés…

Dis, madame, comment t’as fait pour arrêter mon vélo ?

Ou pas.

June grimaça légèrement. Maudit soit la curiosité des enfants, si nécessaire à leur développement fut-elle !

C’est qu’il insistait ce maudit gamin ! L’humaine inspira lentement. Elle devait gagner du temps à tout prix. Avoir une idée lumineuse dans l’instant aurait été judicieux, voire salutaire. Sauf qu’on ne s’improvisait pas forcément génie quand on le voulait. Un rapide coup d’œil autour d’elle apprit à l’humaine qu’il y avait toujours autant de monde qui l’entourait elle ainsi que la jeune fille qui lui avait sans doute évité une belle commotion. A présent que son secret était presque dévoilé, la moindre des choses était de lui venir en aide en retour. L’accent qu’elle perçut dans ses paroles l’informa qu’elle n’était guère de la région, June se voyait bien mal la laisser seule dans cette situation…

L’humaine s’approcha du garnement.  Deux solutions s’offraient à elle. L’embobiner. Ou lui dire la vérité. Et June eu le très net sentiment en croisant le regard de l’enfant qu’il était plutôt du genre coriace. Très difficile à embobiner. Elle soupira. Et se lança. Tout en priant pour que cela fonctionne comme elle l’espérait.

"Oh mais je suis certaine que tu en as bien une petite idée, non ?"

L’enfant, loin de se dérober du regard de l’adulte hocha fermement la tête en signe d’affirmation.

"Et y vois-tu un quelconque problème ?"
continua l’humaine

Amadouer pour mieux contrôler. June se promit intérieurement de ne jamais utiliser cette technique contre son fils quand il serait en âge de parlementer pour lui réclamer tout et n’importe quoi. Mais là, elle n’avait pas le choix. Elle reprit sans même laisser le temps au gamin de répondre

"Parce que moi, très franchement ça m’est égal tu sais ! Comme je l’ai dit à l’instant, ce qui m’importe c’est d’avoir évité un séjour à l’hôpital."

Il fallait à présent qu’elle réussisse à le convaincre qu’ils avaient tous à y gagner à enterrer le conflit naissant et à apprendre des différences de chacun.

"Imagine un instant que tu aies le choix entre deux choses : devoir aller chez le dentiste ou bien à une fête d’anniversaire d’un camarade de classe, même si tu ne t’entends pas toujours bien avec lui. Qu’est-ce que tu préfèrerais ?"

L’enfant plissa son front, signe d’une intense réflexion durant laquelle il semblait considérer le choix qui s’offrait à lui. Il décréta finalement d’un ton catégorique

-J’aime pas aller chez le dentiste !


Bingo ! June sourit. Ils étaient sur la bonne voie…

-Mais pourquoi j’irais à la fête d’anniversaire de quelqu’un si c’est pas mon ami ?

L’humaine avait crié victoire trop vite. Vraiment coriace ce gamin. Pour autant, l’humaine ne se défit pas. Et continua son raisonnement

"Eh bien, parce que justement, c’est peut-être l’occasion de t’en faire un ami ! Qu’est-ce que tu en dis ?"


Sans être tout à fait convaincu à l’idée, l’enfant ne semblait pourtant pas non plus réticent. Il était partagé face à cette idée qu’il n’avait pas forcément envisagée.

"Il a peut-être des choses sympas à te faire découvrir… C’est l’occasion d’en profiter ! Crois-moi, c’est en osant qu’on peut faire de belles rencontres !" Et l'humaine était bien placée pour le savoir...

L’enfant sembla hésiter encore un instant avant qu’il ne se décide finalement

-Alors, je veux bien aller à la fête d’anniversaire

Brave petit, songea June, qui plantait peut-être là les graines d’une tolérance future et d’un esprit d’ouverture.

"Je savais que tu ferais le bon choix,
déclara l’humaine un grand sourire collé aux lèvres. Et tu as bien raison, moi non plus j’aime pas aller chez le dentiste ! C’est pas franchement agréable !"

Leur échange n’avait duré qu’une minute à peine. June avait veillé à se mettre entre le garçon et sa mère afin que celle-ci ne puisse l’influencer. Consciente de la manœuvre, celle-ci s’était décalée et s’apprêtait à reprendre la parole mais l’humaine fut plus rapide qu’elle. Elle s’adressa une fois encore au jeune garçon

"Est-ce que tu comprends ce que j’essaie de te dire ?"

Celui-ci lança un regard à sa mère mais hocha néanmoins la tête d’un signe affirmatif.

June lui sourit en retour, satisfaite et presque soulagée. Elle avait peut-être réussi à désamorcer la situation avant qu’elle ne franchisse un seuil de non retour. Pour la première fois depuis qu’elle avait entamé sa discussion avec l’enfant, June se tourna en direction d’Hannah et l’invita à se rapprocher d’eux

"Alors, maintenant, qu’est-ce qui est le plus agréable : savoir comment cette jeune fille nous a évité à tous les deux une collision tragique avec ton bolide, ou bien aller déguster une bonne glace chez ce marchand ? demanda finalement l’humaine en désignant un glacier non loin de l’endroit où ils se trouvaient. D’après ce qu’on m’a dit, ce sont les meilleures de Covent Garden !"

Pour toute réponse, l’enfant fit un grand sourire à l’humaine. Pour lui, le choix était évident. Restait à convaincre sa mère…


Spoiler:
 

........................................................................................................................................................................................................

-Tellement improbable qu'il a surgit sans prévenir...
Et lorsqu'il a frappé, il était déjà trop tard !
-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/independants-civils-bcgdca-f57
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [RP] Balade à Covent Garden

Revenir en haut Aller en bas

[RP] Balade à Covent Garden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Balade en amoureux (pv Charlotte)
» Petite Balade Avec Pauline (pv elle)
» Garden Party
» Balade en ville [PV : Menthos]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Angleterre : Londres et Environs~ :: -Londres- :: -West End-
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit