Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (mars/avril/mai 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie--
-- IRL (NOVEMBRE 2016) : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[RP] Recherche d'une nouvelle maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alexia Evans

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutant
Clan : Indépendant
Age du perso : 11 ans
Profession : collégienne
Affinités : aucune
Points XP : 58


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Empathie
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: [RP] Recherche d'une nouvelle maison Lun 21 Oct 2013 - 23:11

Avril 2052


Cela faisait déjà deux mois qu'Alexia avait rencontré Sinéad à Hyde Park. La directrice de l'orphelinat n'avait pas accepté de laisser partir la fillette. Elle était sous sa responsabilité et resterait à l'orphelinat. Cela avait beaucoup attristé la petite mutante qui avait tant espéré rejoindre ce lieu de paix pour les mutants. Alexian avait continué sa vie de tous les jours, mais elle tombait de plus en plus malade et souffrait de sa mutation. Les émotions des autres se faisaient de plus en plus présentes et permanente. La petite fille s'isolait de plus en plus des autres et ses notes à l'école s'en ressentaient. La directrice de l'orphelinat se demandait alors si la jeune femme qui avait ramené l'enfant avait raison. Elle interrogea alors l'enfant, qui lui expliqua ce qui lui arrivait. Mme Levington eut peur mais ne dis rien. Puis il y eu l'affaire du Whallen Show . Un fou du nom de Louis Désiré avait attaqué le show. Cela avait fais la une des journaux et relancer la tension entre les humains et les mutants.  A partir de ce jour-là, Alexia fut mise de côté par la directrice. Ses camarades furent mis au courant de son état de mutante. La petite fille souffrait de plus en plus de sa maladie sans vraiment comprendre ce qui lui arrivait et elle n'avait personne pour l'aider. Souvent elle pleurait seule dans son lit. Ses parents lui manquaient énormément. S'ils avaient été encore en vie, ils auraient su quoi faire. Cela dura de nombreuses semaines où elle ne faisait plus que le trajet orphelinat /école.

Mme Evington ne voulait même plus qu'elle aille prendre ses cours de violon. Puis la situation s'aggrava subitement. Alexia ne supportait plus les émotions des autres. Toutes cette haine qu’avaient envers elle les enfants comme les adultes. Elle essaya de fuir une première fois, mais elle fut vite rattrapé et punit sévèrement. Quelques jours se passèrent encore. La petite fille subissait les brimades de ses camarades, mais aussi de ses professeurs à l'école. Lors d'un cours d'informatique, elle avait lu l'article de John Ricdan et Alexia s'était alors rendue compte de l'envergure du problème. La haine envers les mutants s'étaient ravivées de partout dans le monde. Elle ne savait pas qui était ce Louis Désiré, mais elle pensait qu'il avait foutu un beau bordel. Puis un soir, alors qu'elle avait été de nouveau puni par la directrice de l'orphelinat pour quelque chose qu'elle n'avait pas fait, la petite mutante pris la décision de s'enfuir de nouveau.

Alexia attendit que tout le monde s'endorme et que la nuit soit bien tombée. Lorsque minuit sonna, la petite fille prit son violon et son sac à dos qu'elle avait caché sous son lit et sortit doucement du dortoir. Elle descendit le grand escalier menant à la grande cours et passa par l'une des fenêtres du rez de chaussé. Puis elle sortit par un trou qu'elle avait repéré dans le mur de l'orphelinat.
Au bout d'un bon quart d'heure, la fillette se retrouva dehors, seule dans la nuit noire. Elle décida de s'éloigner de l'énorme bâtisse avant qu'on remarque sa disparition. La fillette partit donc en direction de Hyde Park. Elle savait qu'elle pourrait y dormir un peu même s'il faisait froid. Elle comptait partir le lendemain en direction du Nouvel Institut. Elle avait trouvé l'adresse sur internet.
La petite mutante passa donc la nuit cachée dans Hyde Park. Cela fut très dure pour une gamine aussi fragile qu'elle et elle ne dormit vraiment pas beaucoup.

Le soleil se leva réchauffant un peu la demoiselle. Elle s'empressa de partir en direction de la banlieue de Londres. La route allait être surement très longue. La petite fille avait un peu de monnaie sur elle et comptait bien prendre un bus. Mais elle devait d'abord s'éloigner le plus possible de l'orphelinat. Alexia marcha durant une heure avant de commencer à se fatiguer. Débrouillarde, elle se renseigna sur les bus qui allait dans la banlieue londonienne. Après une nouvelle heure d'attente, elle en pris un. Elle avait juste assez d'argent pour se payer le voyage. La fillette s'installa au fond du bus, mis son baladeur sur les oreilles et s'endormit. Après un long moment, le chauffeur vint la réveiller. Elle était arrivé à destination. La petite mutante se mit à la recherche de l’Institut et arriva bien vite à l'adresse. Elle appuya sur la sonnette de la grille et attendit qu'on vienne lui ouvrir. Alexia était très fatiguée et cela se voyait sur son visage. Elle était vêtue d'un jean qui devait avoir connu une meilleure vie et d'un simple tee-shirt rouge. La fillette avait un sac sur son dos, un violon dans une main et un singe en peluche dans l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Appleby

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Race : Humaine
Clan : Indépendante, ralliée à l'Institut
Age du perso : 40 ans
Profession : Sous-directrice de la Lib'Corp
Affinités : Veuve d'un certain tatoué. A présent mère de son fils, Caleb
Points XP : 1269


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Aucun
Type: Aucun
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Recherche d'une nouvelle maison Mer 13 Nov 2013 - 1:15

L’humaine fut surprise par le départ brutal de la mutante. Son amie avait refusé de brouiller sa mémoire. Evidemment. June le savait avant même de lui demander. Et elle se trouvait à présent très bête d’avoir fait appel à la mutante. Jamais Samarah ne toucherait à ses souvenirs… Mais le deuil était trop lourd à porter. Et la souffrance qu’elle endurait au quotidien l’avait poussée en dernier recours vers les capacités de la mutante.

Les pleurs de Caleb la ramenèrent bien vite à la réalité du moment. Elle se précipita dans sa chambre où elle se trouva face à un nourrisson de 2 mois, qui hurlait à pleins poumons. Un nourrisson visiblement affamé. L’humaine prit son fils dans ses bras et descendit à la cuisine. Tandis qu’elle préparait son biberon, elle portait son fils contre elle, soutenu dans une longue écharpe. Le Dr Velasquez lui avait conseillé ce type de portage après lui en avoir vanté les vertus positives pour le développement physiologique du bébé lorsque celui-ci était bien positionné.

Il ne fallut que quelques minutes à peine pour chauffer le lait et le biberon fut englouti encore plus rapidement par un bébé ravi de sentir son estomac se remplir de la délicieuse et chaude boisson. Au début, l’humaine s’était montrée assez maladroite quand venait l’heure du biberon. Mais aujourd’hui, ses gestes sans être encore parfaits, se montraient déjà beaucoup plus sûrs et moins hésitants. Le fait d’effectuer ce rituel plusieurs fois par jour devait certainement aider dans l’apprentissage de cette ‘jeune’ mère.

June se surprit à penser qu’elle aurait volontiers étranglé le médecin-psy-thérapeute (au choix) qui avait un jour dit que l’instinct maternel était inné et la maternité le plus beau moment dans la vie d’une femme. L’humaine, ayant précisément l’impression que sa vie s’était arrêtée depuis la naissance de son fils… Sans compter que ses activités à la Lib’Corp avaient été légèrement mises entre parenthèse bien avant son arrivée, au vu des circonstances de sa grossesse qu’elle avait tenté de cacher le plus longtemps possible, pour sa propre sécurité et celle de son fils.

Un mince rayon de soleil vint caresser la joue de l’humaine à travers la fenêtre de la cuisine et l’envie de s’aérer lui traversa soudain l’esprit. Après tout, une petite balade dans les jardins de l’Institut ne pourrait pas faire de mal à son fil, n’est-ce pas ? Et ce serait peut-être même bénéfique pour son moral…

L’humaine n’hésita pas plus longtemps et elle se rendit dans les jardins de l’Institut sans plus attendre afin d’offrir à Caleb l’un de ses premiers bains de soleil. Elle se promenait déjà depuis un bon quart d’heure quand elle aperçut du mouvement près de la grille de l’Institut. Prudente, l’humaine scruta quelques instants la personne fraichement arrivée avant de se rendre  compte qu’il s’agissait d’une fillette. Celle-ci avait apparemment sonné mais Alfred ne se montrait toujours pas. Peut-être était-il occupé ailleurs ? June se mordit la lèvre. Elle aurait préféré que le majordome s’occupe lui-même de la nouvelle arrivante. Depuis la naissance de son bébé, elle avait redoublé de prudence vis-à-vis du monde extérieur et ses sorties en dehors de l’Institut se comptait quasiment sur les doigts d’une main ! Il était hors de question de mettre la vie de Caleb en danger. L’humaine évalua la situation. Une fillette, visiblement paumée…  rien de vraiment très dangereux à priori. De plus, les chances qu’elle la reconnaisse étaient presque nulles si elle n’était pas du coin. Elle pesta simplement de ne pas avoir emporté ses lunettes de soleil pour masquer ses yeux bien trop particuliers pour ne pas s’en souvenir...

L’humaine ajusta l’écharpe qui portait son fils tout en veillant à le dissimuler du mieux qu’elle put. Certes, on pouvait largement deviner ce qu’elle transportait sur sa poitrine sans pour autant clairement l’apercevoir. Elle s’approche alors lentement de la grille et alors qu’elle approchait pour l’ouvrir, elle prit prudemment la parole.

« Bonjour, jeune fille
! elle jeta un coup d’œil à la gamine et nota qu’en plus d'être passablement encombrée avec sa peluche et son violon, elle semblait vraiment fatiguée. Tu sembles avoir fait un long voyage, mais quelque chose me dit que tu es arrivée à destination ! »

Elle lui sourit aimablement tout en l’invitant à entrer à l’intérieur du domaine. Elle ne la quittait pas des yeux, par mesure de sécurité. Toutefois, elle ne montra aucun signe d’animosité. June restait fidèle à elle-même en toute circonstance: bienveillante et enjouée !

« Bienvenue à l’Institut ! Puis-je t’aider d’une quelconque manière ? »

........................................................................................................................................................................................................

-Tellement improbable qu'il a surgit sans prévenir...
Et lorsqu'il a frappé, il était déjà trop tard !
-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/independants-civils-bcgdca-f57
Alexia Evans

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutant
Clan : Indépendant
Age du perso : 11 ans
Profession : collégienne
Affinités : aucune
Points XP : 58


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Empathie
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: Re: [RP] Recherche d'une nouvelle maison Sam 23 Nov 2013 - 15:48

Alexia vit arriver une jeune femme aux yeux vairons. La demoiselle vit qu'elle portait quelque chose en écharpe, surement un petit bébé. La petite mutante ressentais la méfiance de la jeune femme, mais aussi la crainte pour son bébé. Elle ressentait aussi la plénitude venant du poupon dans les bras de sa mère. Ces émotions étaient un murmure permanent. La jeune femme lui indiqua qu'elle semblait arriver à destination. Elle lui fit un sourire et la fillette entra lorsqu'elle lui ouvrit la grille. La femme ne la quittait pas des yeux et lui demanda ce qu'elle pouvait faire pour l'aider. Son ton était bienveillant et enjoué.  Alexia avait un peu de mal à respirer et sortit son inhalateur pour s'en servir. Puis après quelques minutes elle répondit à l'inconnue :

Citation :
"Je voudrais voir Sinéad. Elle m'a dis que je pouvais venir ici. Mais Madame Evington, la directrice de l'orphelinat ne voulait pas me laisser partir. Alors je me suis enfuie."

La jeune mutante posa son violon par terre et frissonna. Elle sentait la fatigue ressurgir mais aussi la faim arriver. Elle n'avait rien mangé depuis la veille. Elle se demandait comment avait régit la directrice en découvrant sa fuite au matin, mais elle espérait surtout être en sécurité ici et qu'il ne la renverrait pas là-bas. Alexia baissa les yeux et regarda ses pieds. Puis elle reprit :


Citation :
"En fait, j'ai froid et j'ai faim. Et puis je suis très fatiguée et je crois que mon inhalateur est vide."

Alexia serra son singe contre elle. Si ces parents étaient encore vivants, ils l'auraient surement envoyé ici. Mais ils étaient morts à cause de ce stupide vaccin. La demoiselle releva la tête et planta ses prunelles grises dans les yeux de l'adulte qui se trouvait face à elle. Elle ne voulait pas la déranger. De plus elle avait son petit bébé à s'occuper. Elle regarda l'écharpe dans laquelle se trouvait le poupon et demanda timidement :


Citation :
"Il s'appelle comment ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Appleby

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Race : Humaine
Clan : Indépendante, ralliée à l'Institut
Age du perso : 40 ans
Profession : Sous-directrice de la Lib'Corp
Affinités : Veuve d'un certain tatoué. A présent mère de son fils, Caleb
Points XP : 1269


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Aucun
Type: Aucun
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Recherche d'une nouvelle maison Lun 9 Déc 2013 - 2:43

L’humaine lu attentivement ce que la petite fille écrivit sur son calepin mais son court récit lui parut un peu décousu. Elle avait retenu l’essentiel. Apparemment, la gamine s’était enfuie d’un orphelinat. Il faudrait lui demander de plus amples explications. L'humaine nota mentalement d'avertir Samarah de l'arrivée de cette petite et surtout de faire des recherches sur cet orphelinat et cette Madame Evington. D'une part pour la rassurer s'il y avait lieu de le faire ; d'autre part pour s'assurer qu'il n'y avait pas d'autres enfants en détresse là-bas. L'humaine ne se souvenait que trop bien de son passage à l'orphelinat bien des années auparavant, elle savait comment pouvaient se comporter les enfants. Mais pour l’heure, il y avait plus urgent à faire : s'occuper d'elle. Elle avait remarqué la présence de son inhalateur. Par mesure de précaution, un passage par l’infirmerie s’imposerait lorsqu’elles seraient à l’intérieur. Il était possible qu’elle erre dans la nature depuis plusieurs jours et il serait plus prudent de lui faire passer un bilan de santé

La fillette cherchait Sinead. L’humaine ne l’avait pas encore vue aujourd’hui. June referma la grille derrière la fillette et lui répondit

"Je ne sais pas si elle est là, mais on va aller voir à l’intérieur si tu veux bien me suivre. Ca fait longtemps que tu marches ?"


L’humaine avait suivi le regard de la fillette quand celui-ci s’était posé sur son écharpe. Instinctivement, elle avait alors posé une main dessus, comme si elle voulait protéger son précieux contenu d’une quelconque agression.

"Comment connais-tu Sinead ?" demanda l’humaine qui désirait en savoir un peu plus sur cette fillette inconnue

Et visiblement affamée. L’humaine sourit en invitant la fillette à la suivre. Celle-ci serrait sa peluche contre elle.

"Je vais porter ton violon, tu as l’air vraiment exténuée ! Et voilà ce que je te propose, quand on sera à l’intérieur, j’irai te chercher une couverture et je te préparerai un bon chocolat chaud pour te réchauffer. Avec un peu de chance, il doit encore rester quelques crêpes qu’Olga nous a préparé ce matin, ça te tente ?"

Elle ramassa délicatement l’instrument de musique. Le regard de la fillette se posa à nouveau sur son écharpe, curieux. L’humaine hésita un instant avant de lui répondre. Elle avait aperçu le bébé, il était inutile de le lui cacher. Un faible murmure franchit ses lèvres tandis qu’elle berçait délicatement son fils.

"Caleb… il s’appelle Caleb"


Elle planta à son tour son regard vairon dans les yeux de la fillette et lui demanda

"Et toi, comment t’appelles-tu ?"

........................................................................................................................................................................................................

-Tellement improbable qu'il a surgit sans prévenir...
Et lorsqu'il a frappé, il était déjà trop tard !
-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/independants-civils-bcgdca-f57
Alexia Evans

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutant
Clan : Indépendant
Age du perso : 11 ans
Profession : collégienne
Affinités : aucune
Points XP : 58


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Empathie
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: Re: [RP] Recherche d'une nouvelle maison Jeu 20 Mar 2014 - 22:50

[hrp : désolée du retard. Et petit détail que j'ai omis dans mon post. Ma perso ne parle pas. Une erreur de ma part quand j'ai fais ma réponse xD]


La jeune femme ne savait pas si Sinéad était là. Alexia fut déçue d'apprendre cela. Elle aurait bien voulu la voir. Puis la jeune femme lui demanda comment elle connaissait Sinéad. La petite fille réfléchit à comment expliquer cela par écrit. Cela ne serait surement pas facile. Alors qu'elle pensait à sa réponse, l'adulte l'invita à la suivre et lui proposa même de prendre son violon. Elle lui fit même une proposition très alléchante. La petite orpheline en avait déjà envie. Et c'est vrai qu'elle avait très faim. La jeune mère sembla hésiter quelques secondes avant de répondre à sa question dans un murmure. La demoiselle sentait qu'elle voulait protéger plus que tout, mais sans comprendre pourquoi. Elle avait encore beaucoup de mal à discerner les émotions qu'elle ressentait en permanence. Ces dernières se mêlait dans son esprit comme une éternelle musique de fond que rien n'atténuait. Fianlement, la femme lui donna le nom de son bébé : Caleb. Alexia trouvait ce nom vraiment joli. Puis elle lui demanda son prénom. La petite mutante s'arrêta et reprit son calepin. Elle commença alors à écrire dessus. Cela lui prit du temps de répondre à toutes les questions de la jeune femme et la fillette commençait à fatiguer. Après quelques minutes d'un silence pesant, Alexia tendit la feuille à l'adulte :

Alexia a écrit:
Je m'appelle Alexia Evans. Mes parents étaient des mutants, mais ils sont morts à cause d'un vaccin. J'ai rencontré Sinéad à Hyde Park. Elle voulait que je vienne à l'institut, mais madame Evington n'a pas voulu me laisser partir. J'ai marché pendant une heure avant de prendre un bus pour venir ici. Et je veux bien du chocolat chaud et des crêpes.

Elle plongea son regard gris dans celui vairon de la jeune femme avant de se remettre à écrire :


Alexia a écrit:
Faut pas vous inquiéter. Je ne ferais rien à Caleb. J'ai sû que c'était un bébé car j'ai ressentit ce qu'il ressent. Je ressent toujours les sentiments et les émotions des autres. Vous n'allez pas me renvoyer à l'orphelinat ?"

Alexia tendit la nouvelle feuille à June. Puis elle la regarda avec un sourire. Mais la jeune femme pouvait y voir une grande fatigue, mais aussi de l'inquiétude et de la peur. La peur de retourner à l'orphelinat. La demoiselle n'était pas muette de naissance, mais son mutisme était venu suite à la mort de ses parents. Depuis  elle n'avait plus dis un seul mot. La petite fille serra son ours contre elle en tremblant un peu. Au fur et à mesure que le temps passait, elle était de plus en plus malade comme son papa et sa maman avant qu'ils ne meurent. Elle attendit patiemment la réaction de la jeune femme en pensant au chocolat chaud et aux crêpes qui l'attendait. Elle espérait qu'elle allait pouvoir rester ici et ne pas être renvoyée à l'orphelinat.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Appleby

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Race : Humaine
Clan : Indépendante, ralliée à l'Institut
Age du perso : 40 ans
Profession : Sous-directrice de la Lib'Corp
Affinités : Veuve d'un certain tatoué. A présent mère de son fils, Caleb
Points XP : 1269


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Aucun
Type: Aucun
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Recherche d'une nouvelle maison Ven 4 Avr 2014 - 12:11

Alexia. C’était un beau prénom. Pour une jolie petite fille. June lut ce que la fillette avait écrit sur la feuille et son sourire bienveillant disparut. Une victime de plus de la folie humaine et surtout du ravage causé par le Genesis. L’humaine sentit son sang faire un tour dans ses veines, mais elle se résolut à garder son calme. Pour ne pas perturber davantage la fillette. La suite de son histoire paraissait encore un peu décousue mais l’essentiel était qu’Alexia était finalement parvenue à rejoindre l’Institut. Si elle la croisait dans la journée, l’humaine irait à annoncer à Sinead que sa petite protégée était enfin arrivée.

L’adulte prit la direction du manoir, entrainant la fillette sur ses pas. Curieuse de nature, June se posait beaucoup de questions sur cette petite fille dont la plus importante peut-être : pourquoi ne parlait-elle pas ? Était-elle muette ou bien avait-elle subi un traumatisme suffisant pour la plonger dans cet étrange silence ? Puis, elle se souvint de ce qu’elle avait lu sur le papier. La petite avait perdu ses parents. Elle aussi avait perdu un être qui lui était cher… Si le deuil était encore récent, cela pouvait expliquer certaines choses… Mais l’humaine jugea que ce n’était pas le moment de poser la question. Sa proposition de déguster une crêpe semblait avoir été acceptée et elle s’en félicita joyeusement.

"Dans ce cas, ne trainons pas ici ou bien les autres pensionnaires auront déjà tout mangé !"

Elle passa sa main libre sous son écharpe pour soutenir Caleb. Il semblait finalement qu’elle ne s’y prenait pas trop mal avec les enfants. Un bon entrainement pour son fils pour dans quelques années… Lorsqu’elle lut l’inquiétude dans le regard de la fillette, elle la rassura immédiatement

"Ne t’en fais. J’ignore qui est cette Mme Evington, mais ici tu ne risques plus rien désormais !"


L’orphelinat, June connaissait ça aussi. Et même si cette période de son enfance l’avait sans doute moins traumatisée que son amie mutante, c’était un épisode de sa vie sur lequel elle n’aimait pas trop s’étaler. Notamment à cause de la directrice –une vieille folle- avec qui le courant n’était jamais passé. Mais aussi pour toutes les méchancetés gratuites que les autres filles avaient fait subir à son amie. Heureusement, avec le temps et surtout la sagesse propre aux adultes, elle avait réussi à n’en garder que les meilleurs souvenirs, ceux passés au côté de Samarah…

"Et je peux te garantir que l’Institut n’est en rien comparable à un orphelinat. Ici, c’est une nouvelle famille qui t’attend !"


Alors qu’elles franchissaient la porte d’entrée, Alexia lui tendit une nouvelle feuille et June ne put cacher sa surprise lorsqu’elle découvrit les mots qui y étaient inscrits. Elle s’arrêta brusquement et se retourna vers la fillette.

"Tu dis que tu as pu ressentir ce qu’il ressent à cet instant ? Comment ?"

Un tas de questions se bousculèrent dans sa tête. Elle savait évidemment qu’un bébé pouvait ressentir des choses, tout comme il communiquait à sa manière avec son entourage. Mais comment pouvait-il transmettre ses propres sensations, sous quelle forme celles-ci se traduisaient-elles pour qu’Alexia puisse les interpréter. Et surtout… que ressentait-il ?

"Il ne se sent pas bien ?"


Cette question effrayait l’humaine en permanence, persuadée qu’elle avait transmis son propre chagrin à son fils et que celui-ci pouvait alors ressentir des choses qu’il n’aurait jamais du avant une bonne dizaine d’années au minimum !

Puis l’humaine se souvint qu’elle avait en face d’elle également une enfant et elle prit sur elle pour calmer sa soudaine nervosité

"Excuse-moi. Je dois t’embêter avec toutes mes questions… C’est juste que… son père nous a quitté récemment et…"

Elle n’acheva pas sa phrase, submergée par l’émotion et le nœud qu’elle sentait de nouveau au fond de sa gorge qui se créait à chaque fois qu’elle en parlait….

........................................................................................................................................................................................................

-Tellement improbable qu'il a surgit sans prévenir...
Et lorsqu'il a frappé, il était déjà trop tard !
-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/independants-civils-bcgdca-f57
Alexia Evans

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutant
Clan : Indépendant
Age du perso : 11 ans
Profession : collégienne
Affinités : aucune
Points XP : 58


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Empathie
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: Re: [RP] Recherche d'une nouvelle maison Dim 27 Juil 2014 - 10:40

Spoiler:
 
Alexia eut un sourire à la remarque de June sur les crêpes et les autres pensionnaires. La fillette pressa alors le pas car l'idée de manger de bonnes crêpes étaient vraiment alléchantes. Elle fut aussi rassurée par les propos de l'adulte. Elle avait tellement peur de retourner à l'orphelinat et de ce que pourrait lui faire la directrice pour ma punir de sa fugue. June lui expliqua qu'ici elle trouverait une nouvelle famille. Une nouvelle famille... La fillette ne savait pas trop quoi en penser. Si seulement ses parents lui avaient dis ce qu'elle devait faire après leur mort. Mais peut-être qu'ils avaient espéré vivre plus longtemps. Cela faisait maintenant deux ans qu'ils étaient morts et la demoiselle n'arrivait toujours pas à s'y faire. Elle n'acceptait toujours pas leur disparition et son mutisme en était la preuve.

Lorsqu'elles entrèrent dans le manoir, la petite mutante ne put s'empêcher de regarder autour d'elle en écarquillant les yeux. Ici tout était si différent de l'orphelinat. Tout y était plus convivial, plus accueillant et plus vivant. Elle entendait ci et là les rires et les voix des pensionnaires de l'Institut. Alexia fut alors prit d'une frayeur. Allait-elle réussir à s'intégrer dans ce lieu immense ? . C'est alors que June lui posa des nouvelles questions, la tirant de ses sombres pensées . Elle semblait s’inquiéter de ce que son fils ressentait et lui expliqua même pourquoi. Malheureusement la fillette ne savait pas ce qu'il pouvait ressentir. Elle n'arrivait pas encore à décrypter les émotions et ce qu'elle ressentait des autres se mêlaient à ses propres émotions. Alexia s'arrêta et prit une nouvelle feuille de papier. Elle y écrivit alors quelque chose.



Alexia a écrit:
Je sais pas décrypter ce qu'il ressent. Je crois que mon pouvoir à moi c'est de ressentir les émotions des gens. Mais je les ressens tout le temps autour de moi. En ce moment, je ressent vos émotions et celle de Caleb, mais je sais pas qui ressent quoi. Ça se mélange comme un brouhaha incessant et ça se mêle même à ce que je ressens moi. Je sais plus si ce que je ressens ça vient de moi ou de vous.

Elle plongea son regard gris dans celui vairon de la jeune femme en lui tendant le morceau de papier et attendit de voir la réaction de la jeune femme. La petite fille n'avait pas trouvé d'autres mots pour décrire son pouvoir et la plupart du temps, elle avait du mal à le comprendre. Alexia fut soudainement prise d'une violente quinte de toux, ce qui lui fit lâcher son calepin de note et son stylo. De nouveau les maux de têtes revinrent à la charge. Même si elle en avait l'habitude, cela n'était jamais agréable. Frénétiquement, la fillette essaya de remettre la main sur ses écouteurs, mais elle n'y arriva pas.

Seule la musique atténuait un peu ses douleurs. En effet, ces dernières étaient autant causées par le fait qu'elle soit une enfant de mutants vaccinés que par son pouvoir d'empathie. La petite mutante ne put s'empêcher de verser une larme qui roula sur sa joue gauche. Elle voulait tellement que ça s'arrête. Alexia ne bougea plus et ferma les yeux, espérant arriver à faire passer la douleur qu'elle ressentait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Appleby

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Race : Humaine
Clan : Indépendante, ralliée à l'Institut
Age du perso : 40 ans
Profession : Sous-directrice de la Lib'Corp
Affinités : Veuve d'un certain tatoué. A présent mère de son fils, Caleb
Points XP : 1269


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Aucun
Type: Aucun
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Recherche d'une nouvelle maison Ven 8 Aoû 2014 - 20:37

L’humaine parvint à ravaler le nœud qui lui serrait la gorge tandis qu’elle lisait le mot d’Alexia. C’était logique… Qu’avait-elle bien pu croire ? La fillette était encore trop jeune pour pouvoir maitriser ses dons. Elle avait été parfaitement stupide. June capta le regard de la fillette et la rassura :

"Je comprends, ne t’en fait pas. Je n’aurais pas du te poser toutes ces questions. C’était déplacé de ma part… "

Gérer ses propres émotions ne se révélait déjà pas très simple –surtout dans le cas de l’humaine, depuis la disparition de Kenjiss. Alors, elle n’osait pas imaginer ce qu’Alexia devait subir et surtout ressentir au quotidien. L’humaine eut une pensée pour Samarah, qui devait sans doute vivre à peu près la même chose avec les pensées des gens qui l’entouraient. A la différence que cette dernière était adulte et qu’elle avait appris à construire un filtre pour ne pas être gênée en permanence par ces pensées qui n’étaient pas les siennes. Mais cette barrière mentale était-elle suffisamment efficace et fonctionnelle ? June savait bien que non… Son amie éprouvait par moment tout autant de difficultés qu’un jeune mutant aux pouvoirs naissants de garder le contrôle sur ce rempart mental…

Puis, Alexia se mit à tousser violemment devant l’humaine. Sous le coup de la surprise, elle en lâcha son calepin. June, tout en prenant garde à Caleb, se baissa pour le ramasser.

"Eh bien ! Ca n’a pas l’air d’aller très fort, dis-moi ! "


La jeune mère se souvint de ce que la fillette lui avait écrit précédemment. Parents vaccinés… Le doute n’était pas permis, hélas. Elle déposa le violon d’Alexia sur la table ainsi que son calepin.

"Est-ce que ça fait longtemps que tu tousses comme ça ?"

Elle n’osait pas encore employer le terme ‘malade’. La fillette ignorait peut-être encore les répercussions que cette saleté de vaccin avait sur les enfants de mutants vaccinés. Aussi l’humaine préféra-t-elle y aller en douceur et la préserver le plus longtemps possible de l'avenir à priori peu joyeux qui l'attendait. Même si visiblement, cela n’empêcha pas la fillette de verser une larme. La pauvre devait être exténuée : le voyage, la fatigue, le surplus d’émotions… Cela faisait beaucoup trop de choses à gérer pour une enfant de son âge !

June s’approcha d’Alexia qui avait à présent les yeux fermés. Elle lui passa délicatement une main dans les cheveux et écarta quelques mèches qu’elle alla coincer derrière les oreilles de la fillette. Elle tenta également de la réconforter :

"J’imagine que tous ces changements ne doivent pas être évidents pour toi… Depuis combien de temps es-tu capable de ressentir les émotions des autres ?"


S’il était avéré que le vaccin se rendait coupable de maladies diverses et variées chez les enfants mutants nés de parents vaccinés, il semblait aussi que les effets du vaccin étaient liés à aux premières manifestations des dons mutants… Consciemment et discrètement, June essayait de savoir depuis combien de temps Alexia présentait les symptômes de cette ‘dégénérescence’ fatale…

Mais elle n’oubliait pas son objectif premier : faire sourire la demoiselle ! Elle s’éloigna d’Alexia pour mieux revenir auprès d’elle avec deux assiettes et deux grands bols qu’elle déposa sur la table. Ceux-ci furent bientôt rejoints par une assiette remplie de crêpes qu’Olga avait mis au frais ainsi que de la poudre de cacao et du lait.

"Tu sais…on m’a toujours dit que le chocolat c’était bon pour le moral ! Alors je te propose la double dose ! Une crêpe nappée de bon chocolat noir, accompagnée de son bol de cacao chaud, ça te va ? »

Elle sentit Caleb remuer légèrement contre elle. S’il avait pu déjà y goûter, il aurait certainement été d’accord avec sa mère !

........................................................................................................................................................................................................

-Tellement improbable qu'il a surgit sans prévenir...
Et lorsqu'il a frappé, il était déjà trop tard !
-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/independants-civils-bcgdca-f57
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [RP] Recherche d'une nouvelle maison

Revenir en haut Aller en bas

[RP] Recherche d'une nouvelle maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» A la recherche de la nouvelle star...
» Nouvelle vie [PV : Ichigo]
» Répliques cultes : à la recherche de la nouvelle star...
» WTF? – Serpentard
» Arrivée dans sa nouvelle maison
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Angleterre : Londres et Environs~ :: -Comté de l'Essex : Le Nouvel Institut- :: -Hall/Extérieur-
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit