Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (mars/avril/mai 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie--
-- IRL (NOVEMBRE 2016) : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[RP] Mission de sauvetage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Elaine Hildred

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutante
Clan : Confrérie
Age du perso : 18 ans
Profession : Potiche
Affinités : Tout le monde!
Points XP : 428


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Langue démesurée
Type: Alpha
Niveau: 2

MessageSujet: Re: [RP] Mission de sauvetage Mar 28 Avr 2015 - 19:45

Elaine boudait. Sa vie était un enfer. Les Confréristes étaient tous nuls, bêtes et méchants. Et puis tellement moches aussi, il fallait le reconnaître. Pire que tout, ils étaient mal fringués. C'était le genre à se trimballer en prêt à porter jusqu'à la fin de leurs misérables jours.
L'Atomique était d'autant plus furieuse qu'à cet instant précis, elle leur ressemblait. Bien sûr, sa beauté irréelle suffisait à la différencier des laiderons entassés dans le hummer mais elle avait été forcé de s'habiller comme les clodos qui l'entouraient. Avec un frisson d'horreur, elle se souvint de son cri de désespoir lorsqu'elle avait ouvert le coffre du hummer et découvert sa tenue de rechange. La malheureuse avait hésité un instant à se trimballer à poil, la batterie de sa robe holographique montrant d'inquiétants signes de faiblesses, puis elle se souvint qu'elle allait être bien trop proche de ces porcs suants et obsédés pour se permettre le naturisme.

C'était donc en pleurant de rage qu'elle s'était glissée dans les vêtements qu'elle avait trouvé. Un pauvre jogging informe à t'en faire regretter de ne pas être une de ces obèses qui portaient ce genre de truc parce qu'elles n'avaient guère le choix, et un survêtement gris qu'elle croyait n'être qu'une invention pour ces films de gangsters italiens débiles qu'elle adorait. Elle n'avait pu que limiter le désastre en jouant avec la fermeture éclair du sweat pour donner une touche coquine rafraichissante à cette horreur qui lui donnait envie de s'ouvrir le visage avec les ongles à chaque seconde.

Rien d'étonnant à ce qu'elle ne récolte pas les faveurs de Maria ! Dans cette tenue, elle même n'aurait pas daigné s'embrasser. Mais c'était quand même vexant. Elaine était habituée à ce que TOUT LE MONDE lui coure après ne serais ce que pour l'effleurer. Alors que cette pétasse de russe coincée avec ses diplômes, ses manières et ses grandes paroles qu'elle ne comprenait pas toujours, la snobe de cette façon, c'était proprement insupportable. La bimbo laissa échapper un cri perçant.


Non mais j'hallucine quoi ! T'embrasse Sim et sa gueule de crêpe, mais moi que dalle ?! Que tu touche pas au gros et aux autres moches, d'accord, mais MOI QUOI !


Et Elaine de croiser les bras sur sa poitrine, observant avec surprise la douille qui s'en échappa par le décolleté abyssal. Elle grogna en constatant que la fougue du russe avait rempli la bagnole des douilles de sa mitrailleuse et qu'ils étaient assis sur un tapis métallique fort peu confortable. C'était parfait, vraiment. Il ne manquait plus que...

Maria se mit elle aussi à hurler.

Cette fois, Elaine disjoncta complètement. Elle en avait marre de cette bande d'abruti qui la rembarraient tous en ironisant sur son intelligence. Tout ça parce qu'ils avaient la tête bien remplie, d'abord. La blondasse passa en mode hystérique et activa les décibels, commençant par balancer une claque sonore à Stephen qui tentait de profiter de la situation pour lui poser un bras réconfortant sur les épaules. Elle jura avoir aperçu une larme perler dans les yeux du malheureux avant qu'il se détourne.


Nan mais t'es sérieuse biatch ?! J'nous ais tous sauvés ! T'étais bien planquée toi avec tes jummelles, j'ai fais tout l'boulot. J'étais A POIL DEVANT TOUT LE MONDE CONNASSE ! Et jlui ai cogné la gueule pour sauver l'autre con ! Pas de ma faute si JE dois assurer la mission ! T'es nulle Maria, NULLE NULLE NULLE. Va apprendre à t'habiller avant d'te la jouer grande cheffe... cheftaine ? OH MERDE ! J'en ai MARRE. JVOUS HAIS TOUS.

Elle recroisa les bras en manqua d'arracher la fermeture sous la pression de son auguste poitrine et fixa obstinément la vitre. Si Maria n'avait pas été sur le siège avant, elle lui aurait collé une bonne paire de baffe Elaine style, celles qui claquaient et laissaient des grosses traces rouges. Comme celle sur la joue de Stephen, qui sanglotait en silence.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Heavy

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Sergueï Tereshkov
Race : Mutant
Clan : La Confrérie
Age du perso : 24 ans
Profession : Garde du corps
Affinités : Bloody Mary
Points XP : 210


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Force/Résistance
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Mission de sauvetage Mer 20 Mai 2015 - 3:33

*Hahahahahahahahahahahahaha...*

C'était un rire silencieux qui se peignait sur le visage de Sergueï, avachi sur le siège arrière du 4x4 dont la suspension malmenée couinait furieusement à chaque soubresaut. Les louanges dispensées (enfin, hurlées) par sa cousine étaient pour lui la plus douce des berceuses, et le colosse se sentait comme enveloppé dans un nuage de douceur. Trop occupé à câliner sa sulfateuse en lui susurrant des mots doux, il fallut que Maria répète son appel pour que l'ahuri des steppes revienne à lui. Papillonnant des yeux, il suçota ce doigt tendu aussi précautionneusement que possible, tâchant tant bien que mal de ne pas l'arracher par inadvertance avec sa grosse langue râpeuse. Il rougit un peu néanmoins, à l'idée de recevoir cet antidote de la manière que sa (si belle) cousine affectionnait tant. Naaaaaaaan quant même, c'est pas bien... Quoique... Après tout, l'inceste, tant que ça reste en famille...

Les pensées reprirent leur cour dans le crâne épais du Heavy. Il se rendit alors compte qu'il était couvert de sang. Pourquoi diable ? Une partie lui lui appartenait, ça d'accord... Mais le reste ? ! Il se pencha un peu... Et s'aperçut qu'un œil était collé à son genou droit. Ah oui, ça lui revenait : la mise à mort de l'humanoïde. Par les mânes de Lénine, quel spectacle ça avait été ! Sasha avait chanté son plus beau requiem, une mélopée qu'il ne se lasserait jamais d'écouter. Mais le problème avec ce genre de machine, c'était la précision. Ça envoie du pâté, mais la dispersion des balles au delà de 5 mètres est une vraie calamité. C'était déjà un miracle qu'aucun des mutants ne se soit pris un tir perdu. Le canon rotatif, ça tient plus du couteau de boucher que du scalpel. Frappe chirurgicale peut-être, mais du genre ablation quoi... Enfin bref, on s'égare !

Quant son bébé avait cessé de cracher la mort, l'Hénorme était descendu vérifier l'efficacité de son travail. On n'est jamais trop prudent. Oh mes aïeux, ce carnage ! Une jambe et un bras avaient étés sectionnés net. Freddy Krueger lui même en aurait vomi son goûter... Mais aussi incroyable que ça puisse paraître, même après ce traitement de choc, l'humanoïde respirait encore !!! Plus tenace qu'un cafard !! Bon, pour être honnête, il n'aurait pas survécu bien longtemps non plus hein. Mais contempler la peur et la douleur dans les yeux de son ennemi, c'était le petit plaisir honteux qui faisait le sel de la vie de Sergueï.

Et c'est donc avec un rire de maniaque qu'il avait achevé le pauvre militaire.
À grands coups de bottes dans les dents. Et la paix revint.
La fourmi n'est pas en conflit avec la botte.
Sprotch ! Sprotch ! Sprotch !

D'où la présence de ce sang qui détrempait le bas de son corps, et de cet œil étranger, prolongé de son nerf optique, collé à son pantalon.

Le gros attardé ne put s'empêcher de ricaner à l'évocation de ce souvenir qui lui semblait déjà si loin. Même le commentaire désobligeant d'Élaine sur son poids lui passa au dessus de la tête (à peu près autant que les insultes de Sim quant il avait émergé de la montagne de douilles incandescentes). Il attrapa l'oeil baladeur entre ses doigts épais, se le colla sur le front et se tourna vers Christopher.

« Regardes !!! Heavy est cyclope !!! »

Et de s'esclaffer comme une baleine (vu le gabarit du bestiau et les secousses que cela produisit, l'expression ne fut jamais aussi bien employée!).

Hélàs, son hilarité fut de courte durée : L'ambiance avait radicalement changée dans le véhicule. Sa cousine, qui auparavant exultait l'allégresse, servait maintenant à son auditoire des reproches aussi acérées que le vent de sa Russie natale. Abasourdi par ce changement d'humeur aussi soudain que violent, Sergueï resta pantois, figé, la bouche grande ouverte en essayant de comprendre ce qu'il se passait. Tout le monde en prenait pour son grade. Et quant vint son tour, il sentit sa gorge se serrer. L'oeil de l'humanoïde se décrocha du large front de l'artilleur, et vint choir dans sa bouche. Il déglutit par réflexe, sans même s'en rendre compte tant la culpabilité monopolisait ses faibles facultés mentales. Comme un enfant grondé par sa mère, il baissa le regard et se mit à sangloter piteusement.

Un vent de discorde soufflait sur la Confrérie, et ce fut autour de la blondasse de se joindre au concert de hurlements et d'insultes. Non seulement la bimbo causait gras à sa cousine adorée, mais en plus, elle lui beuglait directement dans les oreilles de sa voix suraigüe qui vrillait les nerfs et fissurait les dents.


Nan mais t'es sérieuse biatch ?! J'nous ais tous sauvés ! T'étais bien planquée toi avec tes jummelles, j'ai fais tout l'boulot. J'étais A POIL DEVANT TOUT LE MONDE CONNASSE ! Et jlui ai cogné la gueule pour sauver l'autre con ! Pas de ma faute si JE dois assurer la mission ! T'es nulle Maria, NULLE NULLE NULLE. Va apprendre à t'habiller avant d'te la jouer grande cheffe... cheftaine ? OH MERDE ! J'en ai MARRE. JVOUS HAIS TOUS !

Le colosse vit rouge. Ah non, là, ça allait pas le faire. On peut en vouloir à Maria. On peut la haïr, on peut la détester. Mais l'insulter, ça NON ! Pas question ! Pas devant lui !  Quant Maria parle, on dit « oui chef » et on la boucle. Si elle te dit que t'es rien qu'une petite merde, c'est qu'elle a probablement raison. Il serra le poing, ses jointures à peine plus fines que des balles de tennis craquant d'aise sous la pression. Un grondement sourd monta de sa poitrine puissante, puis il explosa.

« ÇA SUFFIT !!! »

Il abattit le poing sur la banquette avec une telle violence que le bas de caisse du véhicule heurta la route une seconde dans un grand bruit d'acier, et Sim eut toutes les peines du monde à les empêcher de partir dans le décor. Les amortisseurs hurlèrent à la mort, quelques rivets sautèrent, mais l'ensemble se stabilisa malgré tout. Le pauvre Stephen avait heureusement eut le temps de se plaquer contre la portière en tremblant comme une feuille, échappant de peu à une fracture de la jambe. Le mastodonte se retourna pour faire face à la donzelle. L'ours réveillé en pleine hibernation dévisagea une seconde le serpent blessé. Puis son timbre hypertrophié fit trembler les vitres.

« Marrria est PAS UNE CONNASSE ! C'est ELLE qui est VENU SAUVER NOUS! Marrria dit Heavy pas fait bien, Marrria A RRRAISON ! Plus intelligente que moi, et plus intelligente que TOI ! C'est ELLE LE CHEF ! J'ai encaissé BALLES ET ÉCLAIRRRS pourr sauver CUL À TOI, et Je pleurrre pas ! Alors arrrêtes de PLEURRRER, PETIT BÉBÉ , OU JE T'ÉCRRRASES!!! »

Maria et Élaine étaient de vraies championnes de la gueulante quant elles s'y mettaient, il fallait l'avouer. Mais niveau puissance brute et cordes vocales surdéveloppées, Sergueï se situait au top niveau. Son mufle suintant de haine se renfrogna encore un peu plus tandis qu'il lâcha sa dernière balle.

« ET JE SUIS PAS GROS !!! »

Étrangement, un calme relatif se fit dans le 4x4, à peine troublé par le sifflement dans les oreilles de ses occupants. Le colossal Russe reprit sa position initiale, croisa les bras et ferma les yeux. La colère bouillait encore dans ses veines, mais sa voix avait retrouvé un volume raisonnable.

« Si Maria dis pas bien, on a fait pas bien, c'est tout ! Maria crrie pour qu'on comprrenne que Maria inquiète pourr nous. On a fait notrre mieux, mais faudrra fairre encorre mieux. J'ai vu soldats êtrre tués parrce qu'ils pensaient trrop malins pourr écouter chef. On est équipe. Équipe obéit à chef. »

Son visage renfrogné en disait long sur le traitement que l'ours des steppes réserverait à ceux qui ne comprendrait pas le message. Stephen était toujours encastré dans la portière comme s'il espérait fusionner avec l'acier et y disparaître.

« Heavy a tué Amérricain, mais Heavy aurrait put fairre mieux. Élaine a frrappé Amérricain, mais Élaine aurrait put fairre mieux. Sim fait bon plan, mais Sim aurrait put fairre mieux. La mission est succès, mais la prrochaine devrra être mieux. On est des tueurs, pas enfants en vacances. Ce soir, on boit pour fêter victoirre ! Mais demain, entrraînement pour être plus forrts !»

Sergueï Tereshkov venait malheureusement de condenser tout le vocabulaire à sa disposition dans ce discours. Alors qu'une accalmie passagère régnait dans l'habitacle, il renonça à chercher d'autres mots. Ramassant sa Gatling avec la souplesse d'un éléphant qui se gratte la nouille contre un baobab, il se mit à la câliner tendrement (le flingue hein, pas la nouille!). Alors que l'équipage et son navire en piteux état se rapprochait du jet, d'Henry, et de la fin de cette pénible expérience, Heavy, le cœur lourd, lâcha une question qui s'adressait aussi bien à lui-même qu'à sa mitrailleuse et à sa cousine.

« Скажите: где же мы так неправильно? »

Ce qui se traduit à peu près par : "Dis moi : Où est-ce qu'on a tellement déconné ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sim Keller

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutant
Clan : Confrérie
Age du perso : 24 ans
Profession : Jardinier.
Affinités : J'kiffe tout ce qui est vert, mec !
Points XP : 230


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Phytokinésie
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Mission de sauvetage Ven 22 Mai 2015 - 14:20

Sim retira son auriculaire de son oreille droite et fronça les sourcils en observant le sang qui y était répandu. Puis Maria lui roula une pelle d'enfer et il ne se priva pas de lui rendre la pareille. Pourquoi elle succombait soudainement à son charme fou, c'était un mystère et il s'en foutait bien. De toute façon, depuis que le gros malade russkof avait vidé sa gatling sur l'humano, le Phyto se foutait de tout. Il n'entendait plus rien, si l'on exceptait un long sifflement suraïgu tout à fait désagréable.

Alors il se concentrait vaguement sur sa conduite, se curant de temps à autre l'oreille en espérant retrouver un peu d'audition. Ses compères avaient beau beugler comme des veaux à l'abattoir, il n'entendait strictement rien. Les deux pétasses blondes se crêpaient visiblement le chignon et s'il se fiait aux embardées de la bagnole, le gros lard s'énervait aussi. Sans se presser, le Malin remit le hummer dans le droit chemin, davantage par habitude que par envie de ne pas zigouiller toute sa dream team. Il en avait marre de tout ce merdier, mais ne pouvait pas le hurler. D'abord parce qu'il n'entendrait même pas les mots qu'il prononçait mais surtout parce qu'il estimait que la mission était plus ou moins réussie. Avec le calibre des boulets qu'on lui avait confié, revenir en un seul morceau, avec la totalité de ses estimés collègues ET la cible était en soi un miracle. S'il avait bien compris quelque chose lors de son séjour en Russie c'était que les détails des évènements importaient peu, seul le résultat comptait.

Sur le siège passager, Maria s'agitait comme un lapin sur une plaque de cuisson. Elle était visiblement fort agacée par le comportement des passagers à l'arrière. Sim se fit un plaisir de freiner sèchement, espérant envoyer la malheureuse dans le tableau de bord. Il se constitua un sourire de circonstances, comme pour s'excuser de sa conduite suicidaire et ouvrit la portière pour rejoindre le jet, manquant de se flanquer en l'air en marchant sur les douilles qui se répandirent au sol. Sans davantage se préoccuper de ses compères, il marcha jusqu'à la trappe d'accès du jet, agitant la main à l'attention d'Henry avant de s'engouffrer à l'intérieur et de s'allonger sur un des bancs passagers, récupérant une ardoise holographique. Il était visiblement déjà passé par là, étant donné qu'un pénis particulièrement poilu y était déjà dessiné. Le malin l'effaça d'un revers de paume et inscrivit en grosses lettres capitales, de son écriture malhabile :


ME FAUDRAIT UN DOCTEUR POUR LES ORREILE HOREILLE OREYLES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [RP] Mission de sauvetage

Revenir en haut Aller en bas

[RP] Mission de sauvetage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Entre mission de sauvetage et opération d'infiltration
» Mission de sauvetage d'un Kumo-jin
» Mission de sauvetage! [Illumina, Rick, Amynia et Othello]
» Aux Chevaliers de la mission de sauvetage
» Mission de sauvetage
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Reste du Monde~ :: -Amérique du Nord- :: -USA-
 :: -US Territory-
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit