Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (mars/avril/mai 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie--
-- IRL (NOVEMBRE 2016) : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[RP] À l’aventure, compagnons !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Tony DiFury

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Rocket
Race : Mutant
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 22 ans, célibataire et libre comme l'air !
Profession : Etudiant
Affinités : Les fans de punk-rock sont mes amis !
Points XP : 334


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Propulsion thermochimique et champs énergétique
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: [RP] À l’aventure, compagnons ! Sam 25 Oct 2014 - 20:27

La cour de l’Institut est encore plongée dans la pénombre, tandis que le soleil commence tout juste à poindre à l’Est. La dizaine d’élèves mal réveillés traîne les pieds jusqu’à l’autobus où le professeur, les bras croisés et de larges lunettes de soleil sur les yeux, les attend en tapant du pied. Ça baille, ça s’étire, ça grommelle à qui mieux-mieux.

« Allez les jeunes, on se bouge ! On a 10 heures de route, alors remuez vous les miches ! »

C’est qu’il est matinal, Mr. Baldwin ! Grelottants de froid, les pensionnaires se pressent pour monter à bord avant de susciter l’ire du diabolique instructeur.

« Et arrêtez de faire ces têtes ! Cette sortie est inespérée, alors le premier qui fait la gueule, je lui colle un zéro en conduite! D’ailleurs, je noterai le comportement tout au long de la semaine… »

Baldwin vérifie les noms des participants sur une fiche, tout en jetant de frénétiques coups d’oeil à sa montre. Une fois tout l’équipage embarqué, le professeur grogne dans sa barbe.

« Eh ben voilà, il est en retard le frenchy… Tant pis, je l’avais prévenu: il fera double entraînement en salle des dangers.»

Il n’attend pas plus longtemps et monte à son tour, faisant signe au pilote de faire chauffer les machines. Se retournant vers les élèves, il arbore un sourire à peine plus engageant que celui d’un requin qui dévisage ses proies.

« Okay tas de limaces ! J’espère que vous avez bien votre équipement, des vêtements adaptés et que vous avez pris vos précautions, parce que la première pause pipi est dans 3 heures, pas avant ! Tout le monde a tout ce qu’il lui faut ?… Bien, alors on y va ! »

Le bus démarre donc poussivement sur le gravier avant de franchir le portail grand ouvert.



À ce moment précis, la porte du hall d’entrée de l’Institut claque lourdement tandis qu’un grand blond taillé comme une allumette se précipite dehors.

« Merde merde merde merde !!! »

Les Doc Martens aux pieds, le jean troué, le t-shirt à l’envers et le blouson de travers, Tony DiFury se rue dans la cour à la poursuite de l’autocar qui trace la route sans se préoccuper de lui. La brosse à dents encore dans la bouche et son sac sur l’épaule, le jeune punk paniqué se rend compte qu’il ne rattrapera pas le bus en courant. Activant sa mutation, il s’envole avec un bruit de fusée et… double. Les passagers ne voient qu’une grossière trainée orange les dépasser avant de se manger un talus quelques dizaines de mètres plus loin. Certains rigolent : Rocket s’est encore vautré comme un gros faisan.

Le bus s’arrête donc à hauteur du retardataire et lui ouvre gracieusement ses portes pour l‘inviter à bord. Tony n’a même pas le temps de remercier le chauffeur que Baldwin se jette sur lui, lui bloque la tête sous son bras musclé et lui administre un shampooing des plus cuisants.

« Ah mais… AÏE ! 

« Dis-donc l’asperge…

« Aïe… aïe… mais heu !! 

« … Quant je dis « départ à 5h30 », ça veut dire « départ à 5h30 » !!! 

« Aïe!!! Mais… Aïe… Aïe! 

« …Alors la prochaine fois que t’es en retard comme ça, je te fait bouffer toutes les grenouilles du lac ! »

Le colérique instructeur lâche sa proie et la propulse sans ménagement dans l’allée centrale avant de s'asseoir sur le siège jouxtant celui du conducteur.

« Pour la peine, c’est toi qui portera les sacs de provisions ! Maintenant, assis ! »

Le souffle court et les cheveux ébouriffés, Tony remonte donc entre les sièges, cherchant de ses yeux ensommeillés quelqu’un à côté duquel il pourrait s’asseoir.

*Je sens que ce voyage va être une pure galère...*

........................................................................................................................................................................................................
"Chances thrown , Nothing's free
Longing for what used to be
Still it's hard, Hard to see
Fragile lives, shattered dreams"


Dernière édition par Tony DiFury le Mer 17 Juin 2015 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Teynold

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutant
Clan : L'institut
Age du perso : 16 ans
Profession : Etudiant en médecine
Affinités : Amis : L'Institut

Points XP : 43


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Champ de force kinétique
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: Re: [RP] À l’aventure, compagnons ! Sam 25 Oct 2014 - 23:43

Joshua s’était réfugié dans le fond du bus pour qu’on lui fiche la paix. Il était encore un parfait inconnu dans l’Institut qu’il venait à peine de rejoindre. D’ailleurs, personne n’avait osé se mettre à ses côtés. Il avait mis son sac sur son siège de gauche pour décourager toute demande. Il n’avait pas envie de se laisser enquiquiner par des gosses.

Le visage sous l’ombre de sa casquette et le col de sa veste en cuir remonté jusqu’au cou, il croisa ses bras sur sa poitrine, prêt à s’abandonner à un sommeil pour faire passer la route.  Il avait fait un effort surhumain pour accepter cette excursion qui pour lui était une perte de temps. Il pensait que c’était encore une journée de perdue pour rattraper le retard qu’il avait pris dans ses études de médecine. Il espérait au moins qu’il n’allait pas s’ennuyer…Et apparemment non !

* C’est quoi tout ce boucan….*

Avec sa manche, il essuya la vitre pleine de buée pour voir la cause de ce bruit. Il était intrigué. Lorsqu’il vit le Frenchy rentrer dans le bus et se faire shampooiner la tête par le professeur, il ne put retenir un franc éclat de rire à se tordre le ventre. Il en avait les larmes aux yeux. Son rire était d’ailleurs contagieux, poussant les plus jeunes encore mal réveillés à le suivre. Il eut du mal à reprendre son sérieux avant d’apostropher le professeur.

« Confier les provisions à cette tête brûlée c’est de l’inconscience. On va devoir se nourrir de racines et d’insectes. Quoique…Vous saviez que les insectes sont bourrés de protéines ? Qu’avec eux on pourrait nourrir toute la planète. Ca te dit une assiette de vers grouillants ? »

La gamine à qui il avait posé la question fit une moue dont le mot beurk se dessinait sur ses lèvres.

« Eh la Grenouille ! Viens poser ton postérieur ici, y a une place de libre. Ah toi, on peut dire que  tu sais soigner ton entrée, comme le font les artistes.  T’as fait fort, là… J’étais parti pour passer une journée chiante mais je pense qu’avec toi on ne va pas s’emmerder. Mais bon pour l’instant, si tu pouvais pendant ces quelques heures de route, nous laisser dormir un peu…Tu te rencontres…Tu m’as sorti d’un rêve où le bus nous emmenait dans une plage californienne avec plein de filles sexy en bikini jouant au volley ball. Sympa tes lunettes…c’est pour la plage ? Allez, pose toi et bonne nuit ! »

Il retira son sac du siège pour le glisser sous sa tête, pour en faire un oreiller improvisé.

........................................................................................................................................................................................................
Ma fiche - Mon Carnet de bord - Mes élucubrations écrites

Le pouvoir n'est rien sans l'imagination
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannah Hugues

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Tarian
Race : Mutante
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 17 ans
Profession : Etudiante
Affinités : Aucune
Points XP : 43


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Champs de force
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: Re: [RP] À l’aventure, compagnons ! Ven 31 Oct 2014 - 19:52

Hannah monta dans le bus avec les autres élèves sous le regard scrutateur du professeur/entraîneur de football américain/catcheur (elle hésitait encore). Elle n’était arrivée que depuis quelques jours à l’Institut et avait hésité à participer à cet entraînement, avant de se dire que c’était peut-être une occasion d’en apprendre un peu plus sur son pouvoir.

Frissonnant dans sa veste noire, elle aperçut plusieurs élèves qui s’installaient en discutant entre eux. L’adolescente hésita un instant à se mêler à eux avant de s’asseoir dans l’une des rangées de sièges vers le fond du bus, où il n’y avait quasiment personne. Encore une fois, sa timidité la paralysait et l’empêchait d’aller vers les autres. En soupirant, Hannah se cala contre son siège et repoussa une mèche bouclée qui lui était tombée devant les yeux. Maudite tignasse ! Attachés en une tresse serrée, ses épais cheveux bruns commençaient déjà à s’échapper de l’étreinte de l’élastique et des pinces censés les maintenir en place. Hannah fut soudain tirée de ses considérations capillaires par la voix de stentor de M. Baldwin qui apostrophait les élèves :

« Okay tas de limaces ! J’espère que vous avez bien votre équipement, des vêtements adaptés et que vous avez pris vos précautions, parce que la première pause pipi est dans 3 heures, pas avant ! Tout le monde a tout ce qu’il lui faut ?… Bien, alors on y va ! »

* Ce voyage ne va pas être triste…*, pensa Hannah, en s’interrogeant sur le pouvoir que pouvait bien posséder le caractériel entraîneur. Une capacité à inspirer une antipathie instantanée à son entourage peut-être ? Si c’était le cas, c’était efficace. Le professeur n’avait pas l’air d’avoir beaucoup de fans parmi son auditoire.

Le bus démarra et la jeune Galloise sortit son MP7 de son sac et sélectionna une chanson. Elle pressa la fonction « lecture » et des notes de jazz résonnèrent dans ses écouteurs. Elle se laissa bercer par la mélodie en regardant le paysage, lorsque la vision d’un… individu volant non identifié suivi d’une… traînée orange la tira de sa rêverie.

Il y eut ensuite un grand bruit et quelques instants plus tard, un grand blond monta dans le bus. M. Baldwin passa un bon shampoing au nouveau venu et Hannah, comme le reste des élèves, succomba au rire communicatif venu d’un étudiant du fond du bus devant la scène. Le Français n’était pas au bout de ses peines, car il se fit chahuter puis interpeller par ce même élève qui lui proposa de s’asseoir à côté de lui. Après que le grand blond se fut installé, Hannah tourna la tête pour observer les deux comparses, curieuse. Le Français lui paraissait familier, elle devait l'avoir croisé dans les couloirs de l'Institut.  Puis elle détourna le regard par crainte de paraître dérangeante et se replongea dans sa musique. Décidément, ce voyage s’annonçait intéressant en compagnie de tels personnages.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/t1193-fiche-hannah-hugues
Isobel Baker

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutante
Clan : Institut
Age du perso : 21 ans.
Profession : Aucune.
Affinités : /
Points XP : 344


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Polymorphe
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] À l’aventure, compagnons ! Sam 8 Nov 2014 - 20:02




Il y avait ce gros bonhomme qui criait beaucoup, si fort, que j’envisageai la possibilité (un petit peu farfelue) qu’on lui avait mis dans la gorge un mégaphone ou tout autre appareil qui faisait du bruit. Sa voix portait loin, et peut-être couvrait-elle tout Londres. Peut-être voulait-il combler quelque chose.
Je n’avais pas vraiment envie d’être ici. J’avais dit « oui » quand on m’avait demandé, mais cela voulait dire « non ». C’était pourtant simple. Je me trouvais avec d’autres, qui se disputaient, ou qui bavardaient, ou qui ne disaient rien, mais même eux étaient plein de  vacarme. Le gros bonhomme avait dit dix heures de voyage ? Ciel, cela allait être très long.

Je rejoignis le bus, un peu occupée par tout ça, et je m’assis quelque part, devant ou derrière, coté fenêtre ou coté couloir, cela n’avait pas d’importance : je ne le remarquai même pas. La boite sur roues démarra dans un grand fracas, et pour ne pas sentir les odeurs grasses d’essence, je me bouchai le nez, je gonflai les yeux, et je fixai mes orteils pour les compter, pour ne pas penser à tout cela.
On traçait notre route, il y eut un boum, on s’arrêta, quelqu’un monta, puis encore plus de bruit, et nous repartîmes. Alors que j’en étais à compter mon vingt deuxième orteil, je formulai en moi-même une idée. Je relevai la tête et regardai tout autour de moi ; les autres avaient des paquets avec eux. Pourquoi faire ? Je ne comprenais pas. Je n’avais sur moi que des trombones, des élastiques, un beau caillou et un écu en or.

« Est-ce qu’on part longtemps ? dis-je à mon voisin, avant de me rendre compte que le siège à coté de moi était libre. J’attendis toutefois une réponse, qui ne vint pas. Alors je me tournai dans l’autre sens et répétai, est-ce qu’on part longtemps ? »

Rémy était tout seul à l’école. Pauvre canard, et si je ne reviens pas ? Peut-être que j'allais mourir dans un ravin, tuée par l’effondrement d’un gros rocher, ou dévorée par un ours. Ce serait désagréable. Je croisai les doigts pour que cela n’arrivât pas, ce qui n'avait jamais servi à rien, de croiser les doigts. Et pauvre Rémy. Tout seul, dans cette grande école, et personne pour le voir comme je le voyais.
Triste fin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie Parish

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Résilience
Race : Mutante
Clan : Le Nouvel Institut
Age du perso : 18 ans
Profession : Employée de la LC et Membre du Contrepoison
Affinités : Ami(s): Institut
Ennemi(s): Anti-mutants
Points XP : 1145


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Résistance physique et sens hyper développés
Type: Sigma
Niveau: 5

MessageSujet: Re: [RP] À l’aventure, compagnons ! Mar 18 Nov 2014 - 12:19


    Virginie monta dans le car juste derrière la jolie Isobel. Elle se fit alors la remarque, que cela faisait longtemps, qu’elle n’avait pas recroisé cette étrange jeune fille dans le manoir. Ainsi, la demoiselle était restée. Cette sortie leur donnerait peut-être l’occasion de se connaître davantage. C’était précisément la raison pour laquelle, la blondinette s’était inscrite pour l’excursion. Elle voulait remédier à l’isolement dans lequel elle s’était involontairement plongée depuis le départ de Luc. Il était temps pour elle d’aller de l’avant. Il y avait sûrement dans ce groupe quelques personnes sympathiques avec qui elle pourrait s’entendre. La vie devait continuer. Fermant la file Parish passa juste à temps pour entendre la râleriez du professeur à l’intention de Tony et prit automatiquement sa défense.

    « Un peu de tolérance-chef, il est tôt... »

    Baldwin lui lança un regard significatif qui resta sans réaction de la part de la jeune fille. Celle-ci se contenta d’avancer dans l’allée en faisant glisser son sac de son épaule. Arrivée dans le fond de l’appareil Vivi remarqua une place vide près d’une camarade qu’elle ne connaissait pas encore. Son ouïe hypersensible capta immédiatement la mélodie de jazz qui sortait du MP 7 qu’elle écoutait. C’était un standard qu’elle-même écoutait avec plaisir. Une bonne raison pour s’arrêter là. Lançant un sourire avenant à l’inconnue pour la prévenir qu’elle s’installait près d’elle.

    « Tu permets ? Je préfère entendre Holiday que leur rap agressif là bas. »

    La blondinette indiqua un groupe à l’avant qui faisait retentir un morceau de rap qui tournait en boucle sur les ondes depuis un mois. Elle posa son sac, attrapa un bouquin un peu corné, puis elle le fit glisser sous son siège, avant de croiser les jambes avec décontraction. Contrairement à ses camarades, elle semblait éveillée et dynamique. Il faut dire que cet horaire était déjà le sien à la base. Dans sa tenue de randonnée, avec ses nattes blondes et son air serein, elle paraissait fin prête pour le grand départ.

    « Je m’appelle Virginie. Et toi ? »

    L’arrivée fracassante de Tony se fit remarquer par tout le groupe. Parish observa la scène entre lui et le professeur. La moquerie d’un gars derrière elles lui donna la moue, mais elle n’objecta rien. Elle savait que le retardataire avait suffisamment de répartie pour réagir s’il en avait envie. Elle se tourna tout de même pour étudier l’auteur de toutes ces provocations. C’était un nouveau, qu’elle avait aperçu dans les couloirs, mais à qui elle n’avait pas encore adressé la parole. La façon dont il parlait des filles encourageait moyennement à entrer en contact. Vivi adressa un salut au jeune homme quand il passa pour aller s’asseoir et écouta le moteur se remettre en route.

    La voix d’Isobel attira l’attention de la Londonienne. Vivi se pencha pour mieux la voir. Elle lui adressa un salut et répondit à sa question de façon amicale.

    « Un petit moment oui, Isobel. C’est l’aventure. »

    Pour s’occuper, la jeune fille reprit le roman de S&F qu’elle avait commencé trois jours plus tôt. Elle retrouva le morceau de papier qui faisait le marque-page et reprit sa lecture où elle l’avait laissée.


........................................................................................................................................................................................................


Je reviendrais !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/nouvel-institut-f54/virginie-p
Tony DiFury

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Rocket
Race : Mutant
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 22 ans, célibataire et libre comme l'air !
Profession : Etudiant
Affinités : Les fans de punk-rock sont mes amis !
Points XP : 334


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Propulsion thermochimique et champs énergétique
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] À l’aventure, compagnons ! Sam 20 Déc 2014 - 19:50

Virginie.

Ce fut la première (et la seule) personne que le Français reconnu en remontant l'allée centrale. Il aurait bien voulut s'asseoir à côté de la belle blonde, mais malheureusement, la place était déjà prise par une petite brune aux cheveux bouclés... Plutôt mignonne d'ailleurs. Il se prit à penser que la beauté des anglaises était trop souvent sous-estimée. Trop pris par ces charmantes créatures, il leur adressa un grand sourire assorti d'un petit signe de main... et se prit les pieds dans un sac qui traînait là. S'étalant de tout son long, il déclencha une nouvelle série de rires goguenards. Se relevant péniblement, fort marri de sa maladresse, il traça jusqu'au fond du bus où un ado à casquette l'interpellait. Celui qui s'était visiblement foutu de sa gueule quant il était monté à bord, mais qu'importe.

Il parlait vite, il parlait fort, avec cet accent et cette exubérance qu'on ne retrouve que chez les Américain. Pas tout à fait réveillé, Tony ne comprit que « grenouille », « Californienne » (même s'il hésitait pour le sens du mot suivant : beach, ou bitch?) et « filles sexy en bikini ». Ne sachant que répondre, il opta pour une botte secrète :

"Heu... Ouais, c'est pas faux..."

En Français dans le texte. C'était sorti tout seul, mais comme ça, peut-être que son interlocuteur comprendrait que le grand blond n'avait rien capté à sa tirade.

Il jeta négligemment son sac sur une des places libres et se laissa choir lourdement sur son siège, profitant de la place pour étaler ses longues jambes. Il fit craquer son cou et ses poignets, se défit de sa veste, et s'installa confortablement. Les yeux clos et les mains derrière la nuque, il rêvassait d'aise quant il surpris l'échange entre Virginie et une fille qui semblait consommer certaines substances psychotropes. Il ne put s'empêcher de s'accouder au siège d'en face et de s'immiscer dans la conversation.

"Eh Vivi ! Tu pourra en profiter pour m'apprendre à m'orienter comme il faut en forêt ?"

........................................................................................................................................................................................................
"Chances thrown , Nothing's free
Longing for what used to be
Still it's hard, Hard to see
Fragile lives, shattered dreams"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [RP] À l’aventure, compagnons !

Revenir en haut Aller en bas

[RP] À l’aventure, compagnons !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Cherche des compagnons pour partir à l'aventure
» Partons à l'aventure !
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» [LIBRE] L'aube d'une grande aventure...
» Event RP "aventure"
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Reste du Monde~ :: -Europe-
 :: -Royaume-Uni-
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit