Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (mars/avril/mai 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie--
-- IRL (NOVEMBRE 2016) : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[RP] Le Missile et le Bouclier : entre jeunes, faut se serrer les coudes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Tony DiFury

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Rocket
Race : Mutant
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 22 ans, célibataire et libre comme l'air !
Profession : Etudiant
Affinités : Les fans de punk-rock sont mes amis !
Points XP : 334


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Propulsion thermochimique et champs énergétique
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: [RP] Le Missile et le Bouclier : entre jeunes, faut se serrer les coudes ! Jeu 9 Juil 2015 - 23:19

Guitare, basse et batterie se déchaînent devant la foule en délire, qui pogote à qui mieux-mieux et headbang à s'en déboîter les cervicales. Tony, pas loin du septième ciel (bien que ce ne soit pas du Nirvana), chante de toute son âme.

« Dès qui a un spot a la télé qui me parle d'un canard,
j'y vais... j'y vais ...
Dès qui a un spot a la télé qui me parle d'un canard,
j'y vais... oh j'y vais !

Jee collectiooonne des canaaards, ohooooh !
Jee collectiooonne des canaaards par millieeeers !
Jee collectiooonne des canaaards, ohooooh !
Je collectioooooonne des canaaaards... vivants !!!
»

(et clic!)


- Ahem, ahem...

Un éclaircissement de gorge particulièrement bruyant ramène le grand punk gesticulant à la réalité. Il enlève ses lunettes à holoprojection, et le Hellfest 2014 disparaît : Le voici de retour dans sa chambre à l'Institut... Avec un Alfred tout à fait impassible qui le dévisage, planté dans l'encadrement de la porte. Devant son air si policé et son flegme britannique à toute épreuve, le français se sentit rougir, comme s'il avait était surpris en train de mater du porno (ce qui est peut-être plus explicable que de chanter sur du Ultra-Vomit).

Tony ouvrit la bouche pour tenter de se justifier, mais l'omniscient majordome lui coupa l'herbe sous le pied.

- Avant que vous ne finissiez le deuxième refrain et commenciez à cancaner joyeusement, je préfère vous avertir que vous allez réveiller un pensionnaire sur le point de s'endormir, et que cela indisposera Mlle Appleby au plus haut point.

Le punk en resta comme deux ronds de flans. Puis il se souvint : le majordome avait le don de prémonition. Il allait dire qu'il avait compris le message, mais là encore, Alfred parla avant lui.

- Ceci étant fait...

Le majordome se pencha pour ramasser quelque chose dans le couloir : une boîte en carton.

- J'étais venu vous apporter l'uniforme que vous aviez demandé, et qui est enfin terminé. Le voici.

Tony se saisit du paquet, les yeux ronds de surprise, et déballa son cadeau.

*Oooohoooh !! Merci Père-Noël ! *

Il tenait entre les mains une combinaison noir et gris, faite d'une matière dont le touché évoquait le cuir, mais qui était cependant bien plus légère. Tony la déplia, admirant son cadeau en le tenant à bout de bras, béat d'admiration. Une bande orange, ornée d'un X entouré, en zébrait le torse. Il ne manquait que...

-Les lunettes sont dans la boîte, monsieur. Affichage tête-haute des paramètres de vol, ligne d'horizon, altimètre, filtre à U.V et amplification nocturne. Tout ce que vous aviez demandé.

Tony n'osait remettre en doute les paroles de l'omniscient Alfred. Il extirpa donc les lunettes aux verres orangés de leur écrin et s'en ceintura le front. Il s'amusa un instant avec les commandes tactiles qui ornaient le montant, switchant d'un mode à l'autre, un sourire extatique sur le visage. C'était tout simplement merveilleux !

Maintenant, il n'avait plus qu'une hâte : aller s'entr...

-Miss Lemington est trop occupée pour l'instant, et Monsieur Condoin travaille dans son laboratoire... Quant à Monsieur Baldwin...

Sa moustache tressauta. Alfred venait de réprimer un rire.

-...eh bien, il est tout à fait disponible.

Un ange passe.

-Et non, je ne m'occupe pas des entraînements. Je ne vous laisserai pas non plus seul dans la Salle des Dangers.

Tony ne savait pas s'il admirait cet homme, ou s'il le trouvait agaçant au plus haut point.

-Je vous saurais gré de ne rien casser. Les bois me semblent tout indiqués pour cela. Amusez-vous biens, tous les deux.

Alfred fit volte-face et s'en fut dans l'escalier.

Il fallut une bonne minute au grand blond pour comprendre ce qu'il venait de se passer.

*Mais le meeeeeeeeeeec !!*



L'après-midi était déjà bien entamée quant Tony foula la pelouse du parc interminable qui s'étendait derrière l'Institut. Sa tenue lui faisait des épaules bien carrées, et ses lunettes lui donnait un look d'enfer. Il était aux anges. Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. Si personne ne voulait s'exercer avec lui, qu'importe ! Il s'entraînerait seul, comme il l'avait fait ces dernières années.

Reprenant ses vieilles habitudes, il fit quelques moulinets avec les bras, se fit craquer la nuque, et se délassa les jambes en sautillant sur place. Une fois ses échauffements terminés, il prit quelques secondes pour planifier son objectif. Ça y est ! Il allait tenter un atterrissage en douceur. Ce qui serait une grande première. Activant les paramètres d'aide au vol de ses lunettes, il se campa sur ses jambes, écartant les bras. Il souriait en fixant le ciel bleu. Prochain arrêt : les nuages.

« Veeers l'infiniiiiiii et au delààààààààà !!! »

Et Rocket s'élança vers la stratosphère. Il vit l'altitude s'afficher dans un coin de son champs de vision, et une ligne verte se dessiner sur l'horizon. S'il n'avait jamais fait l'amour, il aurait sûrement trouvé que cette sensation était la meilleure au monde.

Une fois à 840 mètres de haut, il coupa la propulsion. Laissant la gravité reprendre lentement l'ascendant, il ferma les yeux, savourant la sensation de chute libre pendant quelques secondes. Son costume le maintenait à une température des plus agréable. Mais le vent mordant qui fouettait son visage le ramena à la situation. Il tombait.

Grâce à ses extraordinaires lunettes, il parvint à se positionner, chutant toujours vertigineusement. Le sol se rapprochait à une vitesse alarmante. Mais il avait confiance : tout se passerait bien. Il allait se redresser, réenclencher la propulsion pour freiner sa chute, et atterrir en souplesse sur l'herbe grasse. Encore quelques secondes...

Il ne s'écrasa pas comme une merde sur un pavé. Mais tout ne se passa pas exactement comme prévu.

Car Rocket avait mal calculé son coup : Il ne se redressa pas suffisamment. Ainsi, lorsqu'il réactiva sa mutation, le missile humain partit complètement en travers, en vrille. Les alarmes clignotaient sur ses verres, compliquant encore ses efforts pour rattraper la situation qui lui échappait de façon exponentielle. D'un coup rageur du doigt sur sa tempe, il parvint à désactiver le suivi électronique.

*Oh non, pas encore...*

Il fonçait droit sur le mur d'enceinte de L'institut. Un mur épais, sur lequel il rebondirait avant de se planter dans la terre. En temps normal, il aurait été ravi de trouver un obstacle qui lui aurait permis de s'arrêter.

Sauf qu'entre lui et le mur, il y avait un arbre.

Et sous cet arbre, il y avait quelqu'un.

« ATTENTION EN DESSOUUUUUUS !!! »

........................................................................................................................................................................................................
"Chances thrown , Nothing's free
Longing for what used to be
Still it's hard, Hard to see
Fragile lives, shattered dreams"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannah Hugues

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Tarian
Race : Mutante
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 17 ans
Profession : Etudiante
Affinités : Aucune
Points XP : 43


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Champs de force
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: Re: [RP] Le Missile et le Bouclier : entre jeunes, faut se serrer les coudes ! Dim 12 Juil 2015 - 22:05

C’était un bel après-midi de printemps, doux et ensoleillé, qui aurait pu paraître inhabituel pour le climat anglais. Et pour couronner le tout, les professeurs avaient donné peu de devoirs à faire, ce qui laissait donc du temps libre pour profiter du soleil !

Hannah décida d’utiliser ce précieux temps libre pour se consacrer à son activité préférée : le dessin. Plus particulièrement, le stylisme. Entre les cours, les devoirs, les efforts qu’elle fournissait pour rattraper le retard qu’elle avait accumulé après avoir décidé de quitter le lycée à Cardiff et le récent stage en Ecosse, elle n’avait pas eu beaucoup de temps pour dessiner et cela lui manquait. Alors elle décida de s’arranger un petit rendez-vous en tête-à-tête avec son carnet de croquis.

La jeune Galloise se dirigea vers le parc de l’Institut, qui foisonnait d’activité à cette heure avancée de l’après-midi ; des filles bavardaient tout en profitant du soleil, tandis qu’un autre groupe d’élèves avait improvisé un match de foot. Ayant une furieuse envie de calme, Hannah s’éloigna encore, pour finalement atteindre le mur d’enceinte de la propriété. Là, un arbre un peu à l’écart, situé près du mur, lui tendait les bras, promesse de paix pour quelques heures. Si là, elle n’était pas tranquille… et au moins, ici, au calme, elle était à l’abri d’une apparition intempestive de son champ de force…

L’adolescente s’assit et sortit du sac qu’elle avait apporté son précieux carnet à dessin, un crayon à papier, une trousse remplie de crayons de couleur et, outil essentiel à l’inspiration, son Mp7. Ecouter de la musique stimulait toujours son imagination. Hannah ouvrit son carnet et passa presque une heure à travailler sur l’esquisse d’une robe inspirée d’un modèle qu’elle avait vu sur l’holonet. Après le dessin se posa l’épineuse question du coloris : vert émeraude, bleu roi ? Ou une teinte plus neutre, comme du noir ? Pour la première fois depuis des jours, la Galloise se sentait dans son élément, un crayon à la main, un carnet sur les genoux, du jazz plein les oreilles, vêtue de son vêtement fétiche, un long gilet noir flottant sur lequel elle avait cousu au fil rouge des dragons stylisés sur le pourtour des manches. Mais c’est bien connu, les meilleurs choses sont aussi les plus courtes…

Soudain, un cri retentit :

« « ATTENTION EN DESSOUUUUUUS !!! » »

L’avertissement aérien parvint jusqu’aux oreilles de la jeune fille qui, perdue dans la voix de velours de Billie Holiday, ne réagit pas tout de suite. Puis elle finit par saisir l’urgence que contenait le cri et leva les yeux vers le bolide humain gris et noir qui lui fonçait dessus à toute vitesse, une longue traînée orange dans son sillage. Glurps.

* Uffern, beth sy'n digwydd?* **

Paralysée par la panique, elle resta figée sur place. Mauvaise idée quand on va se faire percuter de plein fouet… Son champ de force se matérialisa instantanément sous le coup de la peur, l’entourant d’une bulle protectrice irisée. Certes, un champ de force est une protection plutôt efficace, mais s’écarter quand un danger se dirige vers soi à toute allure est tout de même plus prudent. Mais visiblement, Hannah et la prudence n’avaient pas été présentées…

Se produisit alors ce qui devait arriver : l’humain volant non identifié percuta la bulle de protection d’Hannah, et tous deux furent propulsés à plusieurs mètres par la violence de l’impact. Le champ de force toujours actif de l'adolescente amortit la chute mais le choc la laissa groggy quelques minutes. Encore sonnée, elle se releva précautionneusement et se dirigea immédiatement vers celui qui était tombé du ciel. Lui aussi avait été propulsé un peu plus loin par la collision. Il ne ressemblait pas vraiment à un ange, plutôt à un superhéros de comic avec sa combinaison grise et noire et ses lunettes aux verres orangés. Dans sa chute, il avait creusé un profond sillon de plusieurs mètres de longueur dans l’herbe du parc.

Malgré la présence des lunettes de vol, le jeune homme semblait familier à la Galloise. Il était apparemment de grande taille et avait des cheveux blonds coiffés en pics. Ce fut ce dernier détail qui lui mit la puce à l'oreille. Il s’agissait de l’un des élèves avec qui elle avait lié connaissance pendant le stage en Ecosse, Tony DiFury.

« - Tony ? C’est toi ? Est-ce que ça va ? »


** Bon sang, mais qu'est-ce qui se passe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/t1193-fiche-hannah-hugues
Tony DiFury

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Rocket
Race : Mutant
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 22 ans, célibataire et libre comme l'air !
Profession : Etudiant
Affinités : Les fans de punk-rock sont mes amis !
Points XP : 334


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Propulsion thermochimique et champs énergétique
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Le Missile et le Bouclier : entre jeunes, faut se serrer les coudes ! Lun 13 Juil 2015 - 22:55

Tony papillonna des yeux, tâchant de revenir à lui. Il était allongé dans l'herbe, ou plutôt, au fond d'une petite tranchée, indemne mais encore hagard, les os fourbus par la violence du choc.

« Kécicépassé ??? »** parvint-il néanmoins à articuler.

Un petit brin de femme se matérialisa alors dans son champs de vision. La voix fluette vint confirmer le pressentiment qu'avaient éveillé les longs cheveux châtains et les yeux bleus clairs qu'il avait entre-aperçus dans sa chute : c'était Hannah Hugues !

« Hannah ??? »

Le grand punk se releva en grognant.

« Bon sang... »** il se fit craquer le cou. « Ça va, t'inquiètes... »

Puis il se rendit soudain compte de ce qui s'était passé.

« Mais on s'en fout de moi !!! Toi, ça va ??? »

Les yeux exorbités par la boulette monumentale qu'il venait de faire, Tony l'examina de haut en bas. La petite Galloise n'avait pas la moindre égratignure, contrairement à l'arbre, qui avait presque été déraciné par l'onde de choc qui avait résulté de leur rencontre,..
Il mit quelque secondes à se rappeler pourquoi.

« Aaaaaah oui, c'est vrai ! Ton champs de force... »

Incroyable. Il lui était rentré dedans à presque 200 km/h, et il ne lui avait causé à peu près aucun dommage. C'était tout simplement stupéfiant ! Un petit sifflement admiratif lui échappa.

« Eh ben... c'est pas un pouvoir en soldes que t'as, j'te l'dit ! »

*Voilà donc ce qu'il se passe quant un objet inamovible rencontre une force que rien ne peut arrêter...*

Mais il laissa les compliments à plus tard. La honte le submergea. Tony se gratta donc la nuque.

«Je suis vraiment, vraiment désolé ! Je voulais m'entraîner à atterrir en douceur... … et visiblement, y'a encore du boulot...»

Il jeta un œil au fossé qu'il venait de creuser. Effectivement, c'était un gros Epic Fail.

« Putain, je m'suis encore mal démerdé! »** pesta t'il en grimaçant.



** En Français dans le texte.

........................................................................................................................................................................................................
"Chances thrown , Nothing's free
Longing for what used to be
Still it's hard, Hard to see
Fragile lives, shattered dreams"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannah Hugues

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Tarian
Race : Mutante
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 17 ans
Profession : Etudiante
Affinités : Aucune
Points XP : 43


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Champs de force
Type: Alpha
Niveau: 0

MessageSujet: Re: [RP] Le Missile et le Bouclier : entre jeunes, faut se serrer les coudes ! Dim 6 Sep 2015 - 21:38

Hannah regarda Tony se relever, groggy par la collision qu’il venait d’affronter. Le choc avait dû être rude pour lui qui arrivait directement des nuages. Le Français lui assura tout d’abord qu’il allait bien avant de se reprendre, comme choqué par quelque chose. Apparemment, il s’en voulait de ne pas s’être enquis plus tôt de son état. Il avait aussi l’air surpris qu’elle n’ait pas la moindre égratignure. La jeune fille n’était pas moins étonnée ; lui non plus n’avait pas l’air d’avoir subi trop de dommages. Pourtant, il avait déboulé du ciel à toute vitesse, tel un boulet de canon vivant. Son pouvoir l’avait-il protégé du choc, comme elle ?

Hannah n’avait pas envisagé que son champ de force puisse provoquer de l’admiration… ce serait bien la première fois. D’habitude, cette blydi bulle de protection ne lui attirait que des ennuis ou de l’embarras. Elle se manifestait spontanément, comme mue par une volonté propre, la majeure partie du temps. Hannah n’avait aucune prise sur elle et cela la rendait folle. Mais il fallait bien reconnaître que parfois, comme dans le cas présent, cela pouvait se révéler utile.

Hannah rougit en entendant le sifflement admiratif de Tony puis le commentaire qui suivit. Elle n’était pas très à l’aise face aux compliments.

« - Eh ben... c'est pas un pouvoir en soldes que t'as, j'te l'dis !

- C’est bien la première fois qu’on me le dit, répondit la jeune Galloise, gênée. »

Puis Tony prit un ait penaud et s’excusa en considérant le sillage de plusieurs mètres que son atterrissage en catastrophe avait provoqué. D’après ses paroles, il avait l’air de ne pas maîtriser complètement son pouvoir :

«Je suis vraiment, vraiment désolé ! Je voulais m'entraîner à atterrir en douceur... … et visiblement, y'a encore du boulot... »

Devant l’embarras du jeune homme, Hannah s’efforça d’essayer de le rassurer :

«  - Ne t’en fais pas, ce n’est pas grave. L’essentiel, c’est que l’incident n’ait fait aucune victime. Enfin… un arbre mis à part. Je sais ce que c’est que de ne pas maîtriser son pouvoir. J’ai un champ de force qui n’en fait qu’à sa tête et qui apparaît quand bon lui semble. »

Puis elle ajouta :
 
« Et puis, tu as de la chance, tu peux voler ! Ce n’est pas donné à tout le monde. Et tu as l’air résistant, tu n’as pas été blessé par la collision. »

La jeune fille tourna son regard vers l’arbre sous lequel elle dessinait à peine quelques instants plus tôt et qui faisait maintenant admirer une partie de ses racines aux deux mutants, couché au sol par la violence de la collision. Oui, ils avaient eu de la chance de s’en tirer indemnes… un seul impondérable, et la situation aurait pu très mal tourner. Cet incident montrait bien qu’il était dangereux de ne pas savoir maîtriser ses pouvoirs. Une seule solution s’imposait : de l’entraînement. Mais comment faire ? Le visage de M. Baldwin, le patibulaire entraîneur, apparut devant ses yeux mais elle le chassa aussitôt. Pas question de s’adresser à lui ! Un stage de plusieurs jours passé sous sa férule suffisait. Peut-être que… après tout, entre jeunes, il fallait se serrer les coudes.

Hannah se risqua donc à demander :

« Il semblerait qu’on ne maîtrise pas très bien nos pouvoirs, tous les deux. Est-ce que ça te dirait qu’on s’entraîne ensemble ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/t1193-fiche-hannah-hugues
Tony DiFury

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Alias : Rocket
Race : Mutant
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 22 ans, célibataire et libre comme l'air !
Profession : Etudiant
Affinités : Les fans de punk-rock sont mes amis !
Points XP : 334


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Propulsion thermochimique et champs énergétique
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Le Missile et le Bouclier : entre jeunes, faut se serrer les coudes ! Sam 19 Déc 2015 - 1:47

Tony se flagellait psychologiquement, avec toute la virulence que son esprit retors pouvait déployer. Mais très vite, la douceur et la prévenance naturelle de la jeune Hannah le tira de sa séance de SM mentale.

«  - Ne t’en fais pas, ce n’est pas grave. L’essentiel, c’est que l’incident n’ait fait aucune victime. Enfin… un arbre mis à part. Je sais ce que c’est que de ne pas maîtriser son pouvoir. J’ai un champ de force qui n’en fait qu’à sa tête et qui apparaît quand bon lui semble. »

Les paroles réconfortantes de la Galloise adoucirent vite la situation, dédramatisant l'événement. Il ne put s'empêcher de penser : *Ah mais décidément, elles sont TROP gentilles, ces Anglaises !!!*

Ce qui était un peu vrai. Il l'avait percutée de plein fouet, et c'était elle qui le réconfortait. Décidément, impossible de rester violent dans ces conditions, y compris contre soi-même. Tony se calma, reprenant un peu ses esprits... Et se rendit soudain compte qu'il avait allumé une cigarette sans même s'en apercevoir.

« Et puis, tu as de la chance, tu peux voler ! Ce n’est pas donné à tout le monde. Et tu as l’air résistant, tu n’as pas été blessé par la collision. »

Le long visage du blondinet s'adoucit. Saisissant le compliment au vol, il ne put s'empêcher de ressortir la mimique qu'il avait déjà asséné à de nombreuses reprises : se cognant doucement le crâne de son poing fermé, il s'exclama :

« Ouais, c'est vrai que j'ai la tête dure ! » avant de partir d'un grand rire sonore.

« Il semblerait qu’on ne maîtrise pas très bien nos pouvoirs, tous les deux. Est-ce que ça te dirait qu’on s’entraîne ensemble ? »

Tony resta figé un instant, regardant le petit brin de femme qui le dévisageait de toute sa candeur. Son cerveau mit du temps à traduire et à traiter la demande. Il écarquilla les yeux, bredouillant maladroitement.

« Euuuuuuh... Eh ben... l'idée est tentante, mais... »

Il n'était pas persuadé que deux idiots soient plus efficaces qu'un seul. En théorie, un entraînement, ça se fait avec un maître, quelqu'un de plus calé que soi... Autant la jeune galloise ne mettrai pas grand monde en danger avec sa mutation purement défensive, autant lui, il pouvait faire de sacrés dégâts. Et que se passerait-il s'il la blessait ? Ou s'il se viandait encore comme une tanche ?

Mais tout à coup, les mots d'Alfred lui revinrent : « Amusez-vous biens, tous les deux. »
Se pourrait-il que... Non, quant même pas ! Ce diable aurait-il su que tout ceci allait se produire ?

Tandis que le français réfléchissait à la probabilité que le majordome lui ait spoilée le reste de sa journée, il se rendit compte qu'il s'était arrêté au beau milieu de sa phrase. Il sentit monter en lui un regain de confiance. Il corrigea donc le tir.

« Mais... il faudra faire attention à ne rien abîmer... d'autre... »

Il jeta un rapide coup d'oeil à l'arbre qui profitait maintenant du courant d'air entre ses doigts de pieds. Mieux valait ne pas rester trop longtemps sur les lieux du crime... Regardant à nouveau Hannah, il se fendit d'un sourire radieux.

« C'est une super idée ! On progressera plus vite à deux ! »

Tirant sur sa cigarette, il commença à se diriger vers la forêt qui bordait le fond du parc, cheminant à longues foulées dans l'herbe grasse, faisant signe à la jeune fille de le suivre.

« Viens, on va se trouver un coin tranquille... avant de se faire démonter par Miss L. »

Un léger frisson lui parcourut la nuque. Mais il fut vite étouffé par la chaleur de cette journée qui s'annonçait prometteuse. Laissant la légèreté guider son esprit, il demanda d'un air enjoué.

« Alors dis moi, comment tu le déclenches, ton pouvoir ? »

........................................................................................................................................................................................................
"Chances thrown , Nothing's free
Longing for what used to be
Still it's hard, Hard to see
Fragile lives, shattered dreams"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [RP] Le Missile et le Bouclier : entre jeunes, faut se serrer les coudes !

Revenir en haut Aller en bas

[RP] Le Missile et le Bouclier : entre jeunes, faut se serrer les coudes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Une soirée entre amis [FE: Bastian]
» 05. En route pour une soirée alcoolisé ! [PV APRIL]
» [Le Terrier] One breath x MINERVA
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Angleterre : Londres et Environs~ :: -Comté de l'Essex : Le Nouvel Institut- :: -Hall/Extérieur-
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit