Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (mars/avril/mai 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie--
-- IRL (NOVEMBRE 2016) : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Jeu 25 Sep 2008 - 0:05

Le taxi noir londonien s'arrêta en faisant crisser ses pneus. Il s'était garé devant une imposante grille en fer forgé. Une porte s'ouvrit et une silhouette descendit du véhicule, accompagnée d'une valise de taille respectable. A vrai dire on aura pu presque cacher une famille de clandestins dedans...
La silhouette était celle d'un jeune homme ganté, à y regarder de plus prêt, c'était même plutôt un adolescent. Il tira donc son imposant bagage hors de la voiture et le fit s'écraser lourdement sur le bitume. Il referma alors la porte et contourna le taxi pour payer la course. En fait, il se contenta de lui donner un gros billet et de lui affirmer qu'il n'avait pas besoin de monnaie.
Le chauffeur ne protesta pas, mais il leva un sourcil interrogateur lorsqu'il relut la plaque en bronze polis qui se trouvait sur la colonne de droite et qui annonçait clairement : Institut pour jeunes surdoués.
Bien entendu, il savait de quoi il s'agissait, par les temps qui courent, tout le monde sait ce que cela signifiait. Il jeta donc un dernier coup d'œil dubitatif à son jeune client et démarra en trombe son engin, mais il suivit tout de même la petite silhouette qui rapetissait dans son rétroviseur.


Scott était enfin arrivé. L'Institut ne se cachait pas vraiment mais il avait eut du mal à le retrouver. Il n'était pas facile de trouver une famille d'accueil qui veuillent d'un jeune mutant de 19 ans. Même si ce n'est pas un mutant bien sur et sa famille étant ce qu'elle est... Bref trouver les informations requises ne fut pas facile, il dut pour cela sérieusement entamer son héritage, non pas que les mutants soient menacés en Angleterre, mais Scott pouvait comprendre ces mesures de sécurité.

Bref, c'est en tant que orphelin que Scott arriva à l'Institut, enfin, devant son imposant portail du moins. Des grilles, on ne voyait pas le bâtiment. Juste une vaste allée sablonneuse qui tournait un peu plus loin.
Tout d'abord, Scott chercha une sonnette. Après 5 minutes d'efforts infructueux, il renonça. Il s'approcha donc du portail et le toucha. A sa grande surprise (mais probablement pas à celle du portail), celui s'ouvrit dans un parfait silence. Scott l'observa dix bonnes secondes puis entra en traînant ses affaires. Il ne se rendit pas compte que le portail se refermait derrière lui sans un bruit. Il est presque certain que si ça n'avait tenu qu'a lui, le portail aurait préférait se refermer en grinçant horriblement et finir dans un grand CLANG ! retentissant, mais que voulez vous, la vie de portail est ingrate.

Revenons plutôt à notre jeune mutant. Pour le moment il peinait avec sa valise trop grosse sur le sable. Bien qu'ayant évidement du mal à la faire rouler sur ce chemin hostile aux valises à roulettes, il en profita tout de même pour regarder le parc autour de lui. Les arbres semblaient normaux, il les salua, les plantes en bonne santé, il ignora leurs babils. Il n'avait rien contre les fleurs, mais à part Igor, il n'en avait pas rencontré beaucoup qui avaient de la conversation.
Une chose était sure, ce parc était bien aménagé.

Après un petit quart d'heure de marche, il aperçut finalement le bâtiment en question. Il était... Immense... Quatre étages, et une grande largeur (il avait du mal à estimer les distances...). Trois marches menait à une porte de bois aussi colossale que le reste du bâtiment.
Il s'en approcha, réussit on en sait trop comment à faire monter sa valise sur le perron et chercha une sonnette, n'en voyant toujours pas, il toucha la porte, qui elle ne bougea pas, il la poussa donc histoire de l'entrebâiller, passa la tête à l'intérieur et dit :

"Heu... Excusez moi ? Il y a quelqu'un ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Sam 27 Sep 2008 - 22:23

Parsyfal se faisait peut-être des idées, mais visiblement tout semblait plus calme à Boston. Dans les rues qu'il arpentait, la nuit, il pouvait entendre ces gens parler de renouveau, que tout s'arrangerait bientôt, que la confrérie moderne exposerait une solution et que le gouvernement leur tendrait l'oreille. C'est sans surprise que Parsyfal n'y comprenait rien de son côté : une solution à quoi ? Pourquoi tant de disputes ? Ne mettons pas les criminels en prison ? Lui et les siens ne sont pas si différents des humains, jamais l'homme n'aurait du voir en un mutant un étranger et d'ainsi faire une généralité. Comme si l'homo supérior ne connaissait pas les mêmes états d'âmes voyons. On parlait aussi d'un vaccin dont il ne comprit pas vraiment l'utilité : l'humain aurait mieux fait de s'en confectionner un personnellement... En somme, pour Parsy, vu le peu qu'il sait actuellement : humain et mutant sont pareils, y en a des biens, y en a des mauvais, aussi décevant les uns que les autres. Il se souvient encore de ces militaires criblant son corps de balles, n'écoutant pas ses arguments leurs indiquant qu'il n'était pas méchant. Et de ces mutants l'ayant expulsés de son refuge dans les égouts alors qu'il avait besoin d'une cachette. Non, décidément il n'en sortait rien de bon. Parsy est peut-être "bête", mais il apprend vite, désormais il se montrera moins naïf...

Quoiqu'il en soit, malgrès son air bêta, Parsyfal put mener son enquête plus ou moins à bien. Il retrouva la trace de l'institut à Londres, là où des gens pourraient tout lui expliquer. Des passeurs l'ayant aidés à se rendre en Europe clandestinement par le biais de l'Océan. Allez savoir comment il parvint ce coup de génie... de toute façon même sur le bâteau il n'était pas prévu qu'un passager de ce genre fasse partie du voyage...

Le mutant noir de Jaïs s'avança devant la grille de l'institut, toujours enquêtant sur la disparition de sa mère. Il espérait retrouver les gens qu'il avait rencontré ici afin de comprendre, peut-être qu'ils pourront lui expliquer.

"Panic ! Sinéad ! ... Mongol'ry ! Z'êtes ouuuh !?", criait Parsyfal en marchant rapidement vers l'entrée.

Pas de réponses... Aussitôt, Parsy s'accrocha à la grille, sa poigne enserrant les pointes ornementales du portail et tira ! tira encore jusqu'à ce que ses bras s'étirent à leur paroxysme dans un bruit de caoutchouc inquiétant. Ses jambes poussaient la terre devant lui, la labourant empreinte sur empreintes tant il mit une force colossale à se tirer vers l'arrière. La grille semblait risquer de se déraciner, le sol craquelait au niveau de chaque échelon de celle-ci, esquissant quelques fentes inquiétante parmi l'herbe de la prairie. Il recula encore d'un pas et relâcha soudain prise, seul ses poings s'accrochaient toujours à la grille, le catapultant ainsi dans les airs !

Sssbaf ! Parsyfal, après un vol plané survolant maladroitement le parc -tête en bas, tête en haut- drapé de sa cape virvoltant au gré de la rafale de vent opposée à lui, vint s'écraser comme une merde sur le perron de la porte de l'institut après quelques rebonds du diable qui ne semblaient pas en finir !

"Ouarf... Putain..." dit-il à travers sa cape sans dessus-dessous.

Il se releva sans aucune égratignures heureusement, dépoussiérant son corps énergiquement, sa cape retombant convenablement sur le sol. C'est alors que le colosse s'aperçu qu'il n'était pas seul : un jeune homme se tenait à la porte d'entrée. Le pauvre risquait le torticolis, il était minuscule ! Parsy en haussa un sourcil et le dévisagea. Non pas impoliment, juste qu'il était toujours comme ça, détaillant un visage méconnu.

"L'est où Sinéad Ooh'garty ? Et Mongol'ry ?" s'exclama-t-il, s'avançant d'un air menaçant en direction du jeune homme comme s'il allait l'éttriper. "Parle !"
Revenir en haut Aller en bas
Miss Lemington

Type Omega

Type Omega

avatar

Alias : Psyché
Race : Mutante
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 38 ans
Profession : Cerbère de l'Institut
Affinités : Abîme sans fond, gouffre des âmes tourmentées
Points XP : 1535


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Psychokinésie et télépathie
Type: Omega
Niveau: 7

MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Dim 5 Oct 2008 - 22:54

La journée s’annonçait plutôt calme pour Miss Lemington. Réveillée à l’aube comme presque tous les jours, elle avait pris un petit déjeuner tranquille et elle était à présent profondément plongée dans la lecture d’un roman à la bibliothèque du Nouvel Institut. Samarah lisait beaucoup, davantage même que par le passé. C’était un moyen pour elle de se libérer l’esprit et Dieu sait comme elle en avait parfois besoin à cause de son pouvoir.

Son pouvoir… elle l’avait tant de fois maudit, tant de fois apprécié. Aujourd’hui, elle avait appris à vivre avec, comme tous les mutants de la planète. Bien sûr, elle avait entendu parler du vaccin, ou du moins prétendu vaccin. Mais assez paradoxalement, même si elle supportait parfois difficilement son don, pour rien au monde, elle n’aurait voulu se faire vacciner et encore moins être vaccinée, comme un vulgaire animal. Si elle n’y avait ne fut-ce que penser une petite seconde afin de retrouver une vie normale, elle avait rapidement changé d’avis lorsqu’elle vit les méthodes employées par le gouvernement américain dans sa chasse aux mutants. Et surtout, à ses yeux, ils avaient détruit l’Institut et tous les messages de paix qu’il proposait et tentait de faire entendre au monde à l’époque. Rien que pour cela, elle ne leur pardonnerait jamais. Heureusement, ce triste moment d’histoire était loin à présent. Néanmoins, il avait radicalement changé le monde depuis. Et l’existence de la mutante n’avait pas échappé à ce triste constat. Combien de personnes, combien d’amis avait-elle perdus depuis cette triste nuit de janvier ? Trop sans doute pour qu’elle se permette d’y penser à longueur de journée, alors elle faisait tout pour l’oublier. Mais, elle était bien placée pour savoir qu’il est des choses qu’on n’oublie jamais. On apprend juste à vivre avec.

Samarah referma doucement son livre et resta songeuse quelques instants avant de se rappeler que c’était aujourd’hui qu’avait lieu la grande conférence de presse organisée par la Confrérie Moderne. Certes, elle était presque à l’autre bout du monde mais avec les nouvelles technologies, ça n’était plus vraiment un problème. Un téléviseur 3d se chargerait de la retransmission. La jeune femme se releva donc de son fauteuil où elle était confortablement installée depuis plusieurs heures et se dirigea vers la salle de repos. Mais quelque chose la fit soudain changer de direction alors qu’elle s’approchait du rez-de-chaussé. Des bruits de voix s’élevaient du hall d’entrée et comme celle-ci semblaient s’agiter, Samarah décida d’aller voir d’elle-même ce qui s’y passait. Elle tomba alors sur un spectacle assez inattendu. Un jeune garçon semblait être la proie de la colère d’un autre homme, beaucoup plus imposant que l’adolescent et qu’elle même. Mais surtout beaucoup plus… étrange. Son sang ne fit qu'un tour.

"ASSEZ !" hurla suffisamment Samarah pour se faire entendre des deux personnes

Lentement, elle s’approcha des deux individus. Son regard sombre se posa sur les deux fautifs et ses yeux passèrent de l’un à l’autre pour les examiner. Elle n’avait pas reconnu Parsyfal hélas.

"Si vous êtes venus pour vous battre, vous pouvez ressortir d’ici messieurs, ce n’est pas dans notre but de former des petits soldats qui ne se laisse guider que par leurs hormones de mâles !"

Sa voix, toujours aussi froide, avait claqué. Sèche et intransigeante. On aurait pu la croire en colère mais elle demeurait encore relativement calme. Cependant, il fallait la connaître pour deviner cela. Pour ceux qui ne la connaissaient pas, son aura avait toujours eu le don d’intimider les gens… Pauvre Scott, il devait certainement se demander où il était tombé !

........................................................................................................................................................................................................


Dernière édition par Miss Lemington le Mar 3 Mar 2009 - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/nouvel-institut-f54/fiche-sama
Léon Asakura

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Abyss
Race : Mutant
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 38 ans, mais en parait 28
Profession : PDG d'Asakura Corp.
Affinités : Koji, Samarah, Sinéad, Alex, Virginie
Points XP : 1250


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Hydrokinésie Hydromorphose Hydrogénèse
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Mer 8 Oct 2008 - 23:15

Léon s'était levé aux aurores aujourd'hui. Pas par plaisir, ni par envie non seulement par obligation: et oui, le Nouvel Institut avait ouvert ses portes il n'y a pas si longtemps -pour un bâtiment et il y avait encore pas mal de papiers à remplir pour tout et n'importe quoi. Heureusement que le jeune directeur avait l'aide d'ordinateur puissant et performant. Le jeune chinois en aurait certainement eu pour deux fois plus de temps à traiter toutes ses affaires sans ce précieux matériel informatique.

Cependant, la masse de travail ne lui faisait pas peur: sa fonction de nouveau PDG lui avait servi d'entraînement, pourrait-on dire. Là-bas également, il y avait des tas et des tas de documents à remplir, envoyer, recevoir, traiter, classer, déchirer et encore s'il n'y avait que des papiers... mais il fallait prendre également en compte, les salariés, les partenaires, les clients et bien d'autres personnes encore!
Mais bon, au moins, dans sa fonction de co-directeur du Nouvel Institut, Léon devait gérer beaucoup moins de personnes qu'à Asakura Corp. Les seuls entretiens que Léon ou Koyuki devaient mener concernaient les rencontres avec des nouveaux mutants, ou leur admission au manoir.

Enfin bref, revenons à ce matin de travail administratif où Léon remplissait des cases, signait, tapait sur son clavier et plein d'autre choses encore. Cela faisait déjà plusieurs heures que le jeune homme était scotché à son fauteuil, derrière son bureau et qu'il remplissait son organisme de caféine afin de le maintenir éveillé aussi, décida-t-il de prendre une pause et d'aller chercher quelque chose à grignoter dans la cuisine. Ce qu'il fit bien entendu.
Avant de sortir de son bureau qu'il partageait avec sa camarade japonaise, Léon prit son agenda afin de voir le programme de la journée.
Léon était en train de décortiquer son emploi du temps de la journée en même temps qu'il se dirigeait en direction des cuisines. Le jeune chinois était tellement concentré sur son agenda qu'il n'entendit même pas les échos de voix qui rebondissaient sur les murs du couloir que Léon venait d'emprunter. Ce ne fut que lorsqu'il déboucha sur le hall d'entrée et que la voix de Sam' claqua comme un fouet que le jeune directeur prit la peine de lever les yeux de son carnet.

«Qu'est-ce qui se passe ici pour que tu ais à faire peur aux gens Sam'? Oh, bonjour messieurs. Vous êtes nouveaux je présume, bienvenus au Nouvel Institut. Je vois que vous avez fait connaissance avec notre déléguée à l'accueil des nouveaux pensionnaires, Samarah. Ne vous inquiétez pas, elle n'en a pas l'air comme ça mais en réalité, elle est géniale!»

Léon dédia un sourire impudent et chaleureux en direction de sa camarade. Après tout, il n'avait pas menti: Samarah était vraiment quelqu'un de super une fois qu'on parvenait à passer outre ses barrières. Une note écrite en rouge sur son carnet attira soudainement le regard.

«Oh Sam', c'est bien aujourd'hui qu'a lieu la conférence de presse de La Confrérie? Es-tu au courant du contenu de leur programme?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Jeu 9 Oct 2008 - 13:19

Parsyfal tourna lentement son visage mécontent en direction d'une nouvelle actrice s'imposant sur la scène. Alors quoi ? Quand est-ce qu'il allait enfin savoir où se trouvait les rares tête qu'il connaissait ici ? Voilà qu'on l'enguele durement alors qu'il ne faisait encore rien de mal, il comptait simplement interroger ce petit jeune homme devant lui... avec franchise certes, quoi qu'en lui administrant quelques baffes s'il resistait ou s'il mentait... mais sans plus voyons. De toute sa grandeur et sa prestance, Parsy se retourna entièrement, faisant face à Miss Lemington d'une manière impassible, nullement effrayé. Comment le pouvait-il d'ailleur, à ses oreilles il ne parvint qu'à entendre un son criard incompréhenssible tellement elle parlait vite, à moins que la phrase n'eut été trop longue et trop rapidement prononcée pour qu'il en capte quoique se soit... Parsyfal ne sembla pas bêta pour autant, arborant un visage fermé, froid tendis qu'elle parlait.

"Toi..." dit-il doucement.
Le colosse d'ébène fit un pas dans sa direction, menaçant.
"J'te connais" ajouta-t-il à nouveau, s'avançant encore, lentement comme s'il trainait son imposante masse musculaire.

"T'es la fille qui perdait la boule dans son coin. Ouais... j'me souviens."
Ca y est il était tout proche. Mon dieu que va-t-il lui faire ? Il entrouvrit alors les bras et s'abaissa pour la saisir fermement par les épaules et la soulever du sol !

"Je suis content de te revoir !"

Et il la secoua amicalement, ce qui voulait dire brutalement, ne sentant pas sa force... Sam serait légèrement secouée tout au plus, mais rien de bien grave. Un énorme sourire fendit sa bouche invisible jusqu'à maintenant, dévoilant ces crocs carnassiers qui garnissaient sa machoire. Ses yeux totalement verts s'illuminèrent, ses sourcils imberbes se decrispaient. Et puis il la reposa délicatement sur le sol, revenant aussitôt à une expression impassible, traits lisses, bouche disparaissant et suivant la courbe longiligne de son crâne.

"Pourquoi les gens font les tarés partout ? Pourquoi Y'a qu'ici que les gens ont pas peur de moi ?"

Un homme fit son apparition, encore plus petit que les autres, faisant des yeux étranges, comme crispés... il avait mal dormit qu'il avait les yeux bridés comme ça ? Et oui, c'est le premier chinois de Parsy ! Parsyfal le regarda, l'écoutant s'exprimer à son attention et à celle du jeune garçon. Sam, lui faire peur ? Parsyfal aurait put en rire s'il avait la tête à ça, minuscule comme elle était elle ne pouvait pas lui faire grand mal, ne se fiant qu'au apparence. Mais non, il n'en fit rien.

"Ouais, elle fait des têtes bizarres quand elle se fache. Je l'aime bien aussi."

C'est alors que l'asiatique fit une grave erreur. Le nouveau Parsyfal était très préocupé, c'était mauvais signe et mieux vallait-il de ne pas l'intérrompre dans ces cas là. Entravant alors la question de l'homme en l'interrompant à son tour, Parsyfal imposa sa voix grave et inhumainement déformée pour se faire entendre à nouveau :

"Où est Panic ? ... Où est SINEAD !?"

Avec eux au moins, il ne serait sans doute pas interrompu... Ah.. Parsyfal, complètement destabilisé, Sam et Leon étaient à plaindre, leur journée commençait fort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Sam 11 Oct 2008 - 14:38

Le voyage depuis Le Caire s'était déroulé sans encombre. Comme on lui avait dit, quelqu'un l'attendait à l'aéroport. Comme il ne pouvait pas ouvrir les yeux, on avait passer dans la zone de débarquement un message sonore destiné à ce que l'escorte de Méren sache qu'il était arrivé. Ce ne fut pas facile, la zone de débarquement est un lieu bruyant et les gens ne se soucient guère de vous. Mais grâce à son attirail d'aveugle, Mérenbast fut plutôt bien traité par les ex passagers. Finalement il trouva Icy, l'anglaise qui devait le conduire jusqu'à l'Institut pour mutant.

« Bonjour Mérenbast, je suis Icy, la personne qui va t'amener à ton nouveau chez toi. »

Méren acquiesça pour montrer qu'il avait comprit, sans toucher à son masque inexpressif. Il ne pouvait le voir, mais Icy était également une mutante, une empathe.

« Très bien, allons y alors. Je vais t'aider à récupérer tes affaires. »

Méren l'entendait très bien, ses mots pénétraient dans son esprit, mais aucun écho ne s'y faisait, aucune réaction. L'esprit de Mérenbast était ailleurs, oscillant entre nulle part et ses souvenirs récents. Icy voulu prendre le jeune égyptien par la main mais celui ci refusa. Compréhensive, elle se résigna à poser sa main sur son épaule, pour lui faire sentir sa présence. L'aéroport était si bruyant qu'il n'arriverait pas à distinguer ses pas de ceux des autres. Il ne s'en rendait pas compte, mais Icy lisait constamment ses pensées. Elles étaient bien tristes. Ils récupérèrent les valises de Méren puis se dirigèrent vers la sortie.

« Dis moi, comment c'est l'Égypte ? J'ai toujours voulu y aller. Il paraît que les reconstitions des vieux temples sont magnifiques. »

Toujours pas de réactions à part un acquiescement de la tête. Icy essayait désespérément de lui faire arracher quelques mots. Ils auraient bien le voyage en voiture, mais elle n'était guère optimiste. En fait, plus elle essayait d'établir un échange, plus il se renfermait. Elle décida d'abandonner pour le moment. Méren sentit lorsqu'ils quittèrent l'aéroport. Alors que l'intérieur était surchauffé, l'extérieur était tout juste chauffé par le soleil de midi, et une légère brise rafraichissait l'atmosphère. Méren laissa échapper un frémissement. Il faisait bien plus chaud en Égypte !
Ils n'eurent pas besoin de ailler un taxi, Icy avait sa propre voiture, enfin, une voiture de fonction plutôt. Une fois les valises embarquées, Icy s'installa au volant, Méren à côté d'elle. Elle mit le contact et alluma son lecteur de musique. C'était de la musique égyptienne. Elle avait voulu mettre Méren plus à l'aise, mais la musique qu'elle avait choisi datait de presque 3 ans. Un truc de vieux donc. Mais Méren ne lui fit pas la remarque. Ni ne lâcha aucun mot d'ailleurs, et ce durant tout le trajet. Mais Icy n'avait pas dit son dernier et, malgré qu'elle ai définitivement abandonnée l'idée de faire parler le petit égyptien, elle était bien décidée à parler, même seule.

« T'inquiète pas, tu vas te faire à ta nouvelle vie. Les gens qui s'occupent de l'Institut sont de bonnes personnes. »

« J'espère que tu vas t'acclimater, ça doit te changer de l'Égypte ! »

« Les gens viennent de partout dans cette école. »

« Je suis désolé pour ce qui vous est arrivé. »


Cette dernière phrase, elle l'avait lâchée en renfermant la portière passager. Elle avait aidé Méren à déposer ses affaires devant la grande porte de bois, lui avait donné quelques conseils et mots réconfortant, puis avait regagné sa voiture. Cette ultime phrase dont Méren avait parfaitement compri la portée réussit à lui arracher une réaction. Alors que la voiture d'Icy quittait le domaine, il se retourna. Bien qu'il ne pouvait la voir, le son qu'elle produisait le guidait. Cette femme savait ce qui était arrivé à sa famille, le pourquoi du comment de sa raison ici. Quand il n'entendit plus le bruit de la voiture, il chercha des mains comment ouvrir cette porte, et se rendit compte qu'elle était entrebâillée. Alors qu'il l'ouvrait un peu plus, il entendit diverses voix venant à lui. Il ne comprit rien, mais au moins il n'était pas seul. Il baissa la tête.

*Peut être que je devrais leur parler ...*

Mérenbast n'aimait pas sortir du décor. Tout du moins, il n'aimait plus le faire. Il était dangereux. Enfin, du moment qu'il n'enlevait pas ses lunettes, tout irait bien.

« Euh, excusez moi ? Je m'appelle Mérenbast Nesounetjer. Je ne sais pas si vous avez été prévenus de mon arrivée ... »

Il ne savait pas quoi ajouter, alors il n'ajouta rien. Il avait été très dur pour lui d'arracher ses quelques mots à son silence, mais il savait bien qu'il ne pourrait rester muet ici. Ce qu'il attendait, et craignait en même temps, c'était la réaction que ses hôtes, qu'il ne pouvait pas voir, auraient de lui. Vivre dans l'obscurité est une vraie torture, surtout quand on pourrait faire autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Sam 11 Oct 2008 - 15:41

Scott entendit le vacarme et se retourna pour se retrouver nez à poitrine avec une espèce de machin bruyant qui se mit à lui crier dessus. Le jeune homme recula, la bouche de "l'homme" n'avait plus connue la brosse dent depuis longtemps et Scott ne se sentait pas de deviner la date précise à l'odeur. Il préféra se retourna vers la porte entrouverte et dire de façon plus appuyée :

"Il y a quelqu'un d'autre ?"

Scott essayait en effet de n'avoir aucun préjugé, mais face au géant noir et vociférant, il ne put s'empêcher de penser que ce dernier n'était pas bien malin... Il était ainsi dans ses pensées, laissant glisser les cris de l'olibrius sur lui comme l'eau sur les plumes d'un canard, lorsqu'il entendit une autre voix qui hurlait elle aussi, une voix au timbre résolument féminin, avec cette petite touche d'hystérie agacée qui la rend parfaitement audible.

"ASSEZ !"

Elle se rapprocha alors et foudroya du regard les deux hommes, dont l'un, faut il le rappeler était parfaitement innocent.

"Si vous êtes venus pour vous battre, vous pouvez ressortir d’ici messieurs, ce n’est pas dans notre but de former des petits soldats qui ne se laisse guider que par leurs hormones de mâles !"

Scott trouva cette tirade complètement injustifiée et surtout absolument injuste. Il haussa donc un sourcil et répondit à la vieille.

"Désolé madame, mais vous ne semblez pas vraiment saisir la situation. D'une je n'ai rien a voir avec cette personne et de deux, c'est vous qui m'avait d'abord approché. Je ne m'attendais pas vraiment à un accueil en fanfare mais quand même....

C'est sur ces entrefaites qu'un homme arriva. Lui au moins avait le sens de l'accueil. Il souhaita donc la bienvenue aux "nouveaux" en affirmant que la femme en fait était sympa. Scott ne demandait qu'a le croire mais avait tout de même un petit doute. Après tout, il s'était fait presque jeté dehors.
Il se contenta donc d'hocher la tête en direction de l'asiatique. Il tiqua quand ce dernier mentionna la Confrérie. Il n'avait rien contre les mutants mais s'était débrouillé pour trouver des archives d'époque et la Confrérie n'était pas vraiment à l'honneur, voire même dans le rôle des méchants du monde mutant. Il pensait qu'un changement était possible, mais tout ce qui est trop beau pour être vrai, est trop beau pour être vrai. Par conséquent le doute persistait dans l'esprit du jeune mutant.

"Merci pour votre accueil, pendant quelques instants j'ai cru être indésirable..."dit il avec un sourire en coin et en désignant du menton la dénommée Samarah.

"J'ai pensé qu'entrer à l'Institut était la meilleure solution étant donné les opinions de ma familles et mon talent particulier. Me voici donc, comme vous l'aviez voulu, mais avec quelques temps de retard j'en ai peur."

La fin de sa phrase coïncida avec l'entrée d'un jeune arabe à l'air timide. Il est vrai que Scott l'est aussi, mais au moins il levait les yeux. Le cas du nouveaux venu semblait être plus grave car son regard ne quittait pas le sol. Le jeune homme écouta le dernier arrivé et répondit :

"Moi j'étais pas vraiment au courant... Faut dire aussi que je viens juste d'arriver, tout comme toi".

Puis en se retournant vers ses hôtes.

"Heu... Alors ? C'est quoi la suite du programme ?"
Revenir en haut Aller en bas
Panic Sephora

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Mutant
Clan : New Institut
Age du perso : 38 ans
Profession : Bras droit
Affinités : Tout les ennemis de l'Institut.
Points XP : 750


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Electromorphose
Type: Gamma
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Dim 12 Oct 2008 - 23:59

Cela faisait jour vingt ans… Vingt ans depuis « l’extermination » de Boston, depuis ce Jour Panic n’avait pas remis les pieds dans cette ville. D’un coté lorsque l’Australie, L’Europe et l’Angleterre vous accueille les bras ouvert, je pense que l’envie de retourner à Boston passe très vite. Faut dire que pendant ce temps il avait beaucoup voyagé et cela l’aida à faire le point. Par rapport à Jill et tout ce qui l’entourait. Cela faisait déjà un petit moment qu’il n’avait pas revu son fils. Dans le même style, il n’avait pas plus de nouvelles de Jill. D’après les rumeurs, elle serait devenue le bras droit de le Confrérie. Ce qui n’était pas bon, Panic ne voulait que son enfant soit pris dans cette guerre. Il voulait qu’il soit tranquille sans aucun problème ou du moins aucun choix à faire. Entre la Nouvelle Institut et la Confrérie Moderne. Entre sa Mère et son Père. Un choix qui n’allait en rien l’aider, loin de là.

Mais pour le moment revenons en à Panic, il se promenait dans les couloirs comme à son habitude. Oui, maintenant que celui-ci était le Bras Droit de l’Institut, Panic avait maintenant des responsabilités. Pas n’importe lesquelles, il devait faire en sorte que tout ce passe bien dans l’institut entre élève. Bref, le fait de devenir père l’avait un peu aidé.

D’ailleurs, cette fois-ci une troupe d’élève passa dans le couloir en courant utilisant leurs pouvoirs les uns sur les autres. Bien sûr, il n’y avait rien de méchant loin de là, mais il avait envie de faire respecter son autorité gentiment. Panic attrapa les deux élèves qui se « battaient ». En les attrapant, Thunder leur mis quelques peu coup de jus, histoire de les calmer.


« Allons jeunes gens, il me semble pas que ce soit l’endroit, ni le moment pour se battre, l’entrainement ne vous suffit pas ? Ben, je vais vous trouvez quelque chose à faire. De plus je suis sûr que Melle Lemington sera heureuse. Voilà, vous allez me faire une Dissertation sur « Le psyché et le subconscient. » »

Les deux élèves firent la troche lorsqu’ils entendirent la sentence.

« Mais Mr Sephora… »

« Il n’y a pas de mais. Retournez à vos occupations. »

Les deux adolescents partirent en se demandant comment ils allaient bien pouvoir faire une dissertation de ce style. Quand Panic, lui, avait un petit rictus. Continuant son chemin, il arriva dans le Hall. C’est alors qu’il aperçut plusieurs personnes. Sam ‘, qui se faisait porter par un homme à la couleur de l’ébène, Léon quand à lui avait l’air quelque peu amusé. C’est alors que Panic descendit les marches pour arriver à leur hauteur. Thunder salua le directeur en prenant bien garde de ne pas le toucher.

« Mr le directeur »

Puis se retourna vers Sam ‘

« Comment vas la marraine de mon cher Fils ? »

Et pour finir il se tourna vers l’homme d’ébène. Tout de suite, il eut un déclic. Non cela ne se pouvait pas être lui. Impossible. Cela faisait vingt ans qu’il n’avait pas nouvelle, rien du tout. Ses Yeux devinrent tout rond.

« Parsy… C’est bien toi ? »Dit-il en le prenant dans ses bras. Un test simple car Parsy était le seule à pouvoir prendre Panic dans ses bras sans rien ressentir. La caoutchouc n’étant pas conducteur. Panic ne fit même pas attention au dernier élève présent, les rétrouvailles avec son ami d'enfance le fit oubleir tout le reste.
[b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon Asakura

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Abyss
Race : Mutant
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 38 ans, mais en parait 28
Profession : PDG d'Asakura Corp.
Affinités : Koji, Samarah, Sinéad, Alex, Virginie
Points XP : 1250


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Hydrokinésie Hydromorphose Hydrogénèse
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Dim 19 Oct 2008 - 21:08

Léon s'apprêtait à répondre à Parsyfal lorsqu'un autre nouvel arrivant fit son apparition, tandis que de l'autre côté Panic débarquait également dans le couloir. Et bien, la journée commençait rudement bien: une réunion improvisée dans le hall du manoir, quoi de mieux?

« Mr. Le bras-droit de l'Institut » répondit Léon avec une pointe d'amusement, lorsque Panic le salua. « Je crois que cet individu te connaît, en tout cas il connaît ton nom... »

Le chinois aurait pu économiser sa salive puisque Panic reconnut instantanément le mutant qui lui faisait face, et l'accueillit chaleureusement. Panic étant l'un des deux mutants que Parsy recherchait, le directeur décida de laisser le bras droit de l'Institut prendre le relais quant à cet homme.

« Voilà une bonne chose de faite... Revenons à vous deux: Mr. Nesounetjer, j'ai reçu un coup de fil de Melle Icy me prévenant de votre arrivée. Je vous souhaite la bienvenue dans notre pensionnat, en espérant que vous vous y plairez. Quant à vous... »

Léon reporta son attention dans la direction de Scott, avant de reprendre avec un ton toujours aussi amical et chaleureux:

« ... Bienvenu à vous également, Mr dont-je-ne-connais-pas-encore-le-nom. Je suis heureux d'apprendre que le Nouvel Institut et vos opinions convergent. J'espère que la maison pourra vous apporter tout ce dont vous aspirez à atteindre, concernant vos pouvoirs. En tout cas, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour... »

Le jeune homme s'arrêta quelques secondes, avant de rire à la manière d'une machine avant de reprendre la conversation:

« Ca fait pompeux et cérémonieux hein? Désolé, je viens de prendre le poste et j'ai pas tellement l'attitude d'un directeur... 'Fin bref, ce que je voulais vous dire, c'était de faire de cette maison, la vôtre. Si vous avez des questions, n'hésitez pas: Sam', Panic, Koyuki ou moi-même serons ravis de vous répondre. Vous rencontrerez Koyuki un peu plus tard, elle est l'autre directrice de l'Institut.

En attendant, si vous le voulez bien, je peux vous faire le tour du propriétaire avant de vous conduire à vos chambres. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Mar 21 Oct 2008 - 6:15

Dehors il avait commencé à pleuvoir, de petites gouttes fines et douces, casi courante en Grande-Bretagne, déjà la mélodie des jours tristes avait commencé, Senji venait d'arriver au portail du nouvel institut, il ne portait pas de parapluie, mais un long manteau sombre, ses cheveux étaient déjà imprégnés d'eau. Il regardait le bâtiment, son regard s'étherait, sombrant petit à petit dans la mélancolie. Le portail était entre ouvert, il n'eut qu'à le pousser, celui-ci se mit à grincer légèrement, laissant passé le rôdeur.

Les images de son voyage, errance, à travers les évenements drame ou réjouissante comme un defunt qui cherche une lumières au bout du noir tunnel de la mort, sa vie facile de routard, son arrivée à l'institut, la nuit de cauchemards, son exil, le retour en France, l'épreuve de la vérité, sa fuite à Paris, puis son allée à Londre, et enfin la redécouverte de l'institut.

Les images s'entremêlaient, les sons, les odeurs, ses sens se perdaient au fur et à mesure qu'il avançait.

La porte s'entrouvrit à nouveau, Senji qui avait fermé les yeux au moment d'entrer, les ré-ouvrit apercevant les occupants se chamaillaient, dans la masse il reconnue quelque visage qu'il avait vu ou croisé par le passé, petit à petit, tel des fantômes d'autre visage apparaissaient mirage et souvenir, le réel n'avait plus lieu dans son coeur. La porte se referma derrière lui, il se tenait là le regard vide. Son sac vint heurter le sol, puis il s'effondra, à genou puis à quatre pattes ses cheveux humides ruisselaient d'eau, ses yeux versaient de grosses larmes se mêlant aux goûtes. Il pleurait, il sanglotait devant eux, sentant peu à peu son coeur le brûler au contacte de la chaleur qui émanait de ce lieu.


*Je suis rentré...* pensait-il au fond de lui, il ne s'arrêtait pas de verser des larmes, il en avait mal au coeur, mais d'un autre côté il déchargeait et ça lui faisait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Ven 24 Oct 2008 - 22:49

Bien, tout le monde avait l'air accueillant ici, chacun à sa manière. Et puis ce n'était pas comme s'il avait comme un cheveux sur la soupe. Enfin, quand l'homme qui semblait être le directeur de ses lieux tomba le masque, passant de l'administrateur froid au genre grand frère protecteur, Mérenbast fut déstabilisé. En venant à Londres il se sentait déjà perdu et là, paradoxalement, le fait qu'il n'y ai pas d'ordre apparent accentuait encore plus son sentiment d'absence totale de repère.

Méren fut arraché au tourbillon obscur de ses pensées par quelqu'un qui venait d'entrer à nouveau. Quand la porte s'était ouverte, un frisson parcourra le corps de Mérenbast. Il pleuvait. Le son de la pluie percutant le sol vint perturber la quiétude relative de l'ouïe de Mérenbast. La pluie. Il pleut très peu en Égypte, et il fait beaucoup plus chaud. Il aurait du mal à s'acclimater. Heureusement pour son organisme plus habitué à la sécheresse et à la canicule journalière, bien que couplée avec le froid intense de la nuit, la porte se referma bientôt.

Bien sur il fut tenté de jeter un œil sur le nouveau protagoniste qui venait de faire son apparition, mais il réprouva ce désir, comme il l'avait fait à chaque fois qu'une voix lui étant inconnue s'était élevée. Il aurait donné chez pour pouvoir contempler ces inconnus, mais il devait se contenter de leur voix. C'était trop dangereux. Une erreur et c'était fini. Et ce n'est pas ses lunettes d'aveugle qui allait résoudre son problème. Ça serait trop facile. Soudain il tourna la tête.
L'inconnu sanglotait. Il se retenait surement de fondre en larme. À l'entendre, il devait être un homme, et le fait d'entendre ses sanglots mettait tout son être en émoi. Que se passait il ? Que lui était il arrivé ? S'il avait pu le voir, il aurait eu des réponses. Instinctivement, il entrouvrit les yeux, mais se rendant compte de ce qu'il faisait, il les referma aussitôt. En plus il ne savait qu'avec approximation où était cet homme.

Ne pouvant supporter d'entendre ses plaintes sans rien faire, sans rien voir, il se dirigea vers leur source et, tâtonnant, posa sa main sur l'épaule de Senji, essayant avec son regard aveugle de faire comme s'il regardait son visage, sauf qu'il visait un peu à côté bien sur. Il aurait aimé dire quelque chose, mais comme c'est souvent le cas, il ne savait pas quoi dire. Alors plutôt que de bredouiller quelque chose d'incompréhensible et inutile il préféra garder le silence, qui est parfois beaucoup plus lourd de sens que des paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Mer 29 Oct 2008 - 9:01

Senji en avait mal au coeur de pleurer, quand il sentit que quelqu'un avait posé sa main sur son épaule, il essaya de retenir ses larmes pour ne pas paraitre.. enfin pour ne pas trop montrer à quel point il avait souffert. Sortant un mouchoire en tissu de sa poche, il s'essuya le visage puis releva la tête pour regarder en face la personne qui avait sûrement tenté de le réconforter. Les yeux de Senji étaient encore rougis par les larmes, quand il appercu le jeune homme a traver la brume de son esprit, celui ci fermait les yeux peut être parce que lui aussi avait eu ses propres malheurs, ou étaice simplement par obligations.

Face à lui un jeune homme d'un metre 60, 70, au cheuveux brun-noir, Senji se releva tentant de masquer comme chaques hommes le feraient à sa place, le fait qu'il sétait mis à quatre pattes, et que par dessu tout il se soit mit à pleurer. Puis apres avoir rangé son mouchoire il pensa qu'il fallait surement dire un ou deux mot pour se présenter et faire oublier cette pathétique scene de larmes. Il s'adressa alors au jeune homme qui avait posé sa main sur son épaule.


" Veuillez m'escuser, je ne pensais revoir l'institut et ses occupants depuis la nui...,"

Senji s'arreta sur le mot nuit, il n'avait pas besoin d'en rajouter une couche, sur cette nuit de cauchemard qu'il avait veccu, comme tant d'autre ici.

"Euh.. Je m'appelle Senji Guerrero, euh et vous?"

Dit il tentant de reprendre un conversation normal, et d'un ton gaie, il détourna le regard une minute, essayant de faire comme si de rien était.

*Je ne pense pas qu'il me reconnaîtront, peut être en leur disant que je me nommais Pierre et non Senji. Bof je prefert faire comme si Pierre n'était plus*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Dim 9 Nov 2008 - 8:37

Même Mérenbast ne pouvait voir l'étendue du malheur qui torturait Senji, il pouvait l'entendre. De plus, le fait qu'il ne pouvait que l'entendre décuplait encore la puissance de ces gémissements sourds. Puis l'homme sorti quelque chose de sa poche et prit sur lui pour tenter de se calmer. Méren ne pouvait qu'espérer avoir pu aider. En tout cas, il avait retrouvé l'usage de la parole, c'était déjà ça. Apparemment, il s'agissait d'un ancien élève, car il semblait être déjà venu ici. Au début, Méren avait pensé que les larmes versées étaient peut être des larmes de joie, des larmes dues au bonheur de retrouver un lieu familier pleins de bons souvenirs, de vieux amis impatients de partagés les détails de leur existence depuis la dernière fois que leurs chemins s'étaient séparés ... Mais, apparemment, il s'était trompé. Senji Guerrero hum ? Comme il aurait aimé voir celui avec qui il allait nouer son premier vrai contact ici. Mais, pour des questions évidentes de sécurité, il n'en était pas question. Heureusement, il était dans la capacité de Mérenbast de répondre à cet homme qui avait apparemment de sombres souvenirs à oublier. Mérenbast essaya de surfer sur la vague de gaieté que Senji avait commencé d'instaurer.

"Je me nomme Mérenbast Nesounetjer. Enchanté de faire votre connaissance."

*Mmmh, peut être que cela sera possible sans évoquer de mauvais souvenirs ...*

"Êtes vous également nouveau ici ? Arrivé en cour d'année n'est pas vraiment facile ..."

*En cours d'année ? A t-elle seulement un début et une fin ici ? Peut être puis je me renseigner auprès de cet homme ?*

"Euh, excusez moi, pourriez vous me dire comment se passe l'année scolaire ici, car c'est bien une école non ? Une école où les mutants sont en sécurité."

*Et il n'y a pas qu'eux d'ailleurs ..*


Mérenbast espérait ne pas avoir trop ravivé les mauvais, voir très mauvais, souvenirs de l'homme. Apparemment, tous les mutants avaient eu leur dose de souffrance. peut être est ce la contrepartie de leurs facultés extraordinaires ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Dim 9 Nov 2008 - 12:15

« ... Bienvenu à vous également, Mr dont-je-ne-connais-pas-encore-le-nom. Je suis heureux d'apprendre que le Nouvel Institut et vos opinions convergent. J'espère que la maison pourra vous apporter tout ce dont vous aspirez à atteindre, concernant vos pouvoirs. En tout cas, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour... »

Scott se frappa le front. Il avait oublier de ce présenter... Il aller rectifier cette erreur quand le chinois recommença à parler, ne lui laissant pas le temps d'en placer une.

« Ca fait pompeux et cérémonieux hein? Désolé, je viens de prendre le poste et j'ai pas tellement l'attitude d'un directeur... 'Fin bref, ce que je voulais vous dire, c'était de faire de cette maison, la vôtre. Si vous avez des questions, n'hésitez pas: Sam', Panic, Koyuki ou moi-même serons ravis de vous répondre. Vous rencontrerez Koyuki un peu plus tard, elle est l'autre directrice de l'Institut.

En attendant, si vous le voulez bien, je peux vous faire le tour du propriétaire avant de vous conduire à vos chambres. »


*Oui, celui là est bien.*
Bon, c'est vrai qu'il était arrivé comme un cheveux sur la soupe, mais l'arrivée de l'autre grand truc était l'équivalent d'un cheveux gras dans une soupe et avec des pellicules.
Bref, il n'avait pas eut le temps de s'expliquer... Ce qui est toujours mauvais lorsqu'on veut entamer un séjour sur de bonnes bases.

"Je m'excuse de mon impolitesse, je suis Adams, Scott Adams. Puisque personne ne me l'a demandé, je n'ai pas dit mon nom. Je suis ici pour raison familiale. Même si dans ce pays les mutants sont plus tolérés, je ne pense pas que ça favorise l'adoption d'une personne de mon âge.
Enfin voilà, j'ai recherhé où se trouvait l'institut et me voici. Si je dérange je m'en irais, mais je ne sais pas vraiment où aller...

Quand au tour du propriétaire, j'en serais ravie.


Bien entendu, c'était sa réponse au chinois. Il se retourna donc pour s'adresser aux autres.

"Je vous laisse à vos retrouvailles ou quoi que ce soit, à bientôt. Enfin normalement.

Puis il franchit la porte et alla attendre dans le hall.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Lun 17 Nov 2008 - 23:14

L’être rassemblait son courage depuis maintenant 2 jours. Trouver l’Institut fut relativement facile, mais y entrer requérait infiniment plus de courage …

« Inspiration, expiration … c’est plus simple que de sauter du haut d’un toit … y a juste 10 mètres : je traverse la rue et pousse le portail … simple, non ? Non … si ça se trouve, ils vont mal m’accueillir ? Me rejeter ? Ou me dépouiller ? Bon, aller ! J’y vais … nan, pas tout de suite … dans 2 minutes … »
Telles étaient les pensées du mutant en face de l’Institut.

Il réussit à rassembler son courage. Mais, au moment de se lancer, un taxi déboucha sur l’avenue. Le mutant sauta en arrière et se camoufla dans les ombres, immobiles, prêt à tout. Un jeune homme descendit du taxi, qui repartit, puis s’engagea dans l’allée du parc.
Le temps que celui-ci arrive de l’autre côté, un autre personnage, bizarroïde à souhait, arriva devant la grille. Il utilisa ses bras comme des élastiques pour passer par-dessus la grille directement jusqu’au perron !

« wahou … soit il est super fort, soit super débile … ou super faignant au point de ne même pas vouloir marcher. »

Une autre voiture arriva et déposa un mec avec des lunettes, avant de repartir.

« Encore du monde ? C’est une journée portes-ouverte ? Buffet gratuit ? Ou bien l’accueil des nouveaux arrivants … faut vraiment que j’y vais, sinon j’vais me faire rembarrer … »

Le mutant s’avança sur le trottoir, mais fit demi-tour en apercevant une autre personne dans le parc.

« MER** !!! Mais qu’est-ce qui ont tous à venir quand que je veux y aller ? Ils peuvent pas me laisser tranquille ! Pfff … après lui, j’y vais. Voilà. Très bien. Rentre dans la baraque. Inspiration, expiration … go ! »

L’être s’avança enfin, d’une démarche hésitante, en surveillant l’ensemble de la rue, attentif au moindre mouvement. Il atteignit la grille, puis se faufila dans l’entrebâillement. Il se coula ensuite d’ombre en ombre pour atteindre le perron, qu’il monta précautionneusement. Il entre-ouvrit doucement la porte et passa la tête, pour voir l’aveugle à côté de l’autr’ gars en train de chialer, avec le mec à la valise devant un gars plutôt chic, avec des cheveux blancs … de plus, celui-ci venait clairement de s’annoncer comme le chef de l’Institut en leur proposant de leur faire visiter.

« Euh … Bonjour … »

« Pas génial, comme entrée, fait mieux, mec, sinon ils vont te recaler ! »

« Voilà, je suis … euh … un mutant … et …euh … on ‘a dit que c’était une maison pour ça … donc … euh … j’m’appel Remiël … et …euh … voilà, quoi … »

L’être entra entièrement et dévoila alors une magnifique paire d’ailes noires, dont les plumes traînent sur le sol. Il se tient ainsi, torse nue, un sac à la main, en attendant une réaction quelconque.
Tout en lui montre sa défiance envers les personnes présentes, et son envie de fuite, refréné à grand-peine.
Revenir en haut Aller en bas
Léon Asakura

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Abyss
Race : Mutant
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 38 ans, mais en parait 28
Profession : PDG d'Asakura Corp.
Affinités : Koji, Samarah, Sinéad, Alex, Virginie
Points XP : 1250


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Hydrokinésie Hydromorphose Hydrogénèse
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Sam 22 Nov 2008 - 20:23

Une nouvelle tête fit son apparition au manoir du Nouvel Institut. Le premier semblait épuisé voire plus puisqu'à peine avait-il posé le pied sur le tapis du hall qu'il se mit à pleurer. Léon ne savait pas vraiment comment réagir face à cette réaction inattendue: il avait déjà observé plusieurs réactions lors de l'arrivée des différents pensionnaires de l'Institut mais des pleurs...

* Bah! Ce doit être autre chose... d'ailleurs pourquoi il pleurerait? C'est pas l'enfer ici quand on pense à ce qu'il se passe à l'extérieur de ces murs pour les mutants. *

Léon ne put accueillir le nouvel arrivant comme il se devait, puisque Mérenbast le devança. Pourtant, ce dernier ne dit rien et ne fit rien de plus que de poser une main compatissante sur l'épaule de l'homme en larmes. Un léger sourire se dessina sur les lèvres du jeune directeur, peut-être que Mérenbast ne pensait qu'à soutenir cet homme mais au sein de l'Institut ce genre de geste avait tendance à créer des liens immédiats entre les pensionnaires. D'ailleurs, Léon avait remarqué que les personnes avaient plus de facilité à se lier d'amitié avec celles qui étaient arrivées au même moment qu'elles.

Le directeur fut extirpé de cette scène par le dénommé Scott Adams, le jeune homme qui avait oublié de se présenter. Léon étira son sourire et répondit aux propos de ce jeune Adams.

« Tu n'as aucun souci à te faire. Si tu désires rester ici, tu es le bienvenu d'ailleurs cela s'adresse à chacun d'entre vous. Le Nouvel Institut est ravi d'accueillir les mutants qui désirent trouver un lieu où ils pourront vivre tranquillement sans avoir le sentiment d'être observé ou jugé. »

Puis ce fut au tour de Mérenbast de poser quelques questions qui, il fallait bien l'avouer, prit un peu au dépourvu le directeur. Mais pour sa défense, il avait peu l'habitude d'entendre de jeunes personnes lui demander le déroulement des cours.

« Euh... et bien, si tu le souhaites on peux t'inscrire dans une école de Londres mais étant donné le contexte actuel, je te le déconseille à moins que tu te sentes capable de tenir le choc. Aussi non, au sein même du Nouvel Institut, on a pas encore instauré un système de cours mais le bâtiment est tout de même équipé pour les études. Tu trouveras dans la bibliothèques tous les ouvrages scolaires dont tu pourrais avoir besoin et nos salles d'études possèdent une connexion internet ultra-rapide. Et si tout ça ne te suffit pas... et bien, on a Samarah ici présente qui se fera une joie de te renseigner sur quoique ce soit! »

Léon avait à peine terminé sa tirade qu'un énième arrivant fit son apparition dans le hall. Ce dernier possédait une magnifique paire d'ailes noires dans son dos.

« Sois pas timide... Rémiel, c'est bien ça ? Sois le bienvenu au Nouvel Institut! Comme tu l'as dit, c'est une maison pour les mutants. Comment cela se fait-il que tu sois dénudé avec ce temps de chien dehors? Bah, ça fait rien. Je vais vous mener à vos chambres pour que vous puissiez vous reposer, les questions peuvent attendre plus tard. »

Mais avant de faire le moindre pas, Léon tendit le bras droit devant lui, la main ouverte et tournée vers le plafond. Puis sans aucun signe d'effort apparent, le mutant attira l'eau qui trempait tous les personnes qui étaient arrivées sous la pluie. Ainsi, Senji et Remiël se retrouvèrent sec en moins de quelques secondes et une petite quantité d'eau tourbillonnait désormais au creux de la main du directeur. Léon pointa ensuite, de son même bras, un vase et y versa l'eau de pluie récoltée. Reportant son attention vers les nouveaux pensionnaires, le directeur souria et leur demanda tout simplement:

« Bon, on y va? Je suis sûr que vous êtes impatient de découvrir vos nouvelles chambres. Oh, à ce propos, désirez-vous une chambre individuelle ou souhaitez-vous vivre avec un colocataire? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Dim 23 Nov 2008 - 16:55

"Wahou … géant ! V’z’êtes un mutant aussi ou y a un truc ?"

Remiël ouvrit ses ailes, et, d’un battement sec, lissa les plumes avant de les rabattre dans son dos. Il s’avança vers léon.

"Y a des chambres pour un tout seul ? Avec un lit et tout et tout ? Sans dec’ ? C’est pas une blague ?"

Le mutant paraissait, et était, sincèrement étonné. Il faut quand même préciser que cela faisait 7 ans qu’il n’avait plus dormit dans un lit. En fait, cela faisait même 7 ans qu’il n’avait plus dormi dans un endroit où on l’accepte et où il n’a pas besoin de se battre pour l’acquérir ou de veiller pour le conserver.

"Hey ! Stop ! Vous allez exiger quoi en échange ? Y a un contrat ? On devra bosser ? Rien n’est gratuit dans le monde, donc quel est le prix pour ça ?"

Une fois revenue de l’ahurissement provoqué par Léon, ses paroles et l’utilisation de son pouvoir, la méfiance innée du mutant ailés revint au galop. Il recula et plaqua son sac contre sa poitrine, comme une protection envers l’ensemble des occupants de la pièce. Il les regarda tour à tour.

"C’est pas que je vous crois pas, c’est juste que je me suis suffisamment fait avoir pour ne pas me méfier. Donc quelle sont les règles, ici, et qu’est-ce que, moi, j’y ai à gagner ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Lun 24 Nov 2008 - 19:00

Les autres mutants étaient tellement différents, les uns des autres et aussi par rapport à lui même. Toujours perdu dans l'obscurité, pour toujours, Mérenbast se dit que cela lui permettrait certainement de s'intégrer plus facilement. Enfin, il y en avait qui était vraiment différents de lui. Pas physiquement bien sur, car ça il ne pouvait pas le voir, mais rien que par la voix, son timbre, son intonation, il pouvait détecter que ces gens étaient différents de lui. En fait, c'était Remiël qui lui posait le plus d'interrogations, lui qui parut si timide au début, sembla se transformant une fois le gouffre du premier pas survolé. S'il devait se retrouver en collocation avec quelqu'un comme lui, ça serait un vrai choc de culture. Mais bon, pourquoi pas ? Et puis avait il le choix ? Bien qu'il eu préféré être seul, il savait en son fort intérieur que c'était une mauvaise idée. Partager un peu de son temps avec quelqu'un lui ferait le plus grand bien, pour s'épurer l'esprit de souvenirs pas très positifs.
Malheureusement pour lui, Mérenbast n'eut pas pas la chance d'assister à la démonstration de Léon. Bon il avait bien entendu quelque chose, un bruit d'eau s'écouler dans un récipient, mais ce bruit était d'un banal ... analyser les sons qui l'entourent serait assurément un axe de travail pour lui dans les temps à venir. Mérenbast s'éloigna de Senji, se rapprochant des autres.


"Et bien, je crois que nous sommes prêt. Pour ma part, je pense que la collocation serait une plus sage décision."

Mérenbast essayait de paraître optimiste et souriant, mais il n'était pas sur que son masque soit efficace à cacher le néant qui avait engloutit son cœur. En fait, il était pressé de s'occuper, de travailler, s'entrainer, pour ne pas penser aux choses qui font mal, même si cela devait consister à tenir compagnie à Remiël (sans rancune ^^). Il avait hâte d'oublier le passé, de se refaire une nouvelle vie. S'il en a l'occasion bien sur, car qui sait ce que les rouages du destin produisent ?
Revenir en haut Aller en bas
Léon Asakura

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Abyss
Race : Mutant
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 38 ans, mais en parait 28
Profession : PDG d'Asakura Corp.
Affinités : Koji, Samarah, Sinéad, Alex, Virginie
Points XP : 1250


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Hydrokinésie Hydromorphose Hydrogénèse
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Mar 25 Nov 2008 - 12:34

Léon regarda avec un sourire amusé les réactions de Remiël lorsqu'il découvrit que le directeur était également un mutant... tout comme lui, et lorsque celui-ci apprit que des chambres individuelles étaient à leur disposition. Ce sourire demeura également lorsque ce dernier changea de comportement, passant ainsi d'un étonnant presqu'enfantin à une méfiance propre à chaque mutant dans ce monde.

« Il n'y a pas véritablement de contrat à passer pour habiter ici. Vous avez juste quelques règles à respecter... »

Léon s'arrêta de marcher puis se retourna afin de regarder les jeunes visages qu'il accompagnait jusqu'à leurs chambres. Tant qu'à faire, autant mettre les choses au clair dès à présent concernant la vie au manoir.

« Bien, vous avez fait le choix, ou peut-être pas, de venir vivre ici, au Nouvel Institut. Nous vous accueillons avec grand plaisir et ce, gratuitement au niveau financier. Vous n'avez aucun loyer à payer, pas plus que de charges: vous serez nourris et logés. »

Autant commencer par les points positifs de la chose, mais cela n'allait pas durer. Léon aborda maintenant la question des devoirs envers le Nouvel Institut, certes moins plaisantes que les avantages mais ô combien plus importantes.

« Mais je dois vous avertir sur une chose, qui me tient particulièrement à coeur: si vous acceptez de vivre au manoir, vous serez en quelque sorte l'ambassadeur du Nouvel Institut, à l'extérieur. Ce qui veux dire que tout ce que vous pourrez dire ou faire pourront être, si les gens le voient comme cela, interprétés comme étant les idées de la maison. Donc je vous demande de faire bien attention lorsque vous serez à l'extérieur. Ne faites rien qui pourrait entacher l'image du Nouvel Institut. »

Puis Léon revint sur les paroles de Remiël, il avait déjà répondu à la première partie de ses interrogations aussi le directeur allait-il désormais passer à la seconde partie, à savoir...

« Ce que vous aurez à y gagner ? Bah, je pense que la maîtrise de vos pouvoirs contrebalance fortement cette petite règle. Si vous le souhaitez également, je peux vous proposer des séances d'entraînement pour cela mais vous n'y êtes pas obligé. Vous pouvez aussi non, tout simplement vivre votre vie tranquillement. »

Tout ayant été dit et suite à l'impulsion des paroles de Mérenbast, Léon fit demi-tour et reprit la direction des dortoirs. Il était désormais temps à ces jeunes gens de découvrir leur propre chambre.

[Arrow Chambres]

[HRP: vous pouvez encore poster ici si vous souhaitez conclure la rencontre dans la hall. Aussi non, je vais ouvrir le sujet dans les chambres dans la journée et vous pourrez continuer là-bas.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Lemington

Type Omega

Type Omega

avatar

Alias : Psyché
Race : Mutante
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 38 ans
Profession : Cerbère de l'Institut
Affinités : Abîme sans fond, gouffre des âmes tourmentées
Points XP : 1535


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Psychokinésie et télépathie
Type: Omega
Niveau: 7

MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Ven 28 Nov 2008 - 22:30

(hem, désolée pour le retard, j'ai essayé de prendre en compte tout le monde ^^')

Me croiriez-vous encore si je vous disais que malgré ce léger élan d’impatience saupoudrée de colère, Samarah était aussi capable de faire preuve de bons sentiments ? Non ? Bon, j’admets que vous n’avez pas tout à fait tord. Cependant, c’est vrai. Il lui arrive par moment de mettre de côté sa lugubrité naturelle pour afficher une sincère volonté d’être de bonne humeur. Evidemment, ces moments ne font pas légion dans la vie de la mutante. Tout ou plus, cela arrivera 2 ou 3 fois par mois… Mais, c’est quand même mieux que rien, non ?

Heureusement, l’arrivée de Léon dans le hall calma les ardeurs plutôt effrayantes de Samarah à décourager d’entrée les nouveaux pensionnaires. Sa colère disparut tout aussi vite qu’elle était apparue alors que Scott tentait de lui expliquer la situation.

"Euh… rien, j’ai cru que… Non rien, c’est un malentendu, finit-elle par dire à l’attention du mutant aquatique, tentant visiblement de cacher sa gène face aux paroles de l’adolescent qui se voyait déjà être refoulé. Soyez les bienvenus ici, jeunes gens. Mais que je ne vous y reprenne pas à prendre cet Institut pour un …"

Le reste de sa phrase resta au fond de sa gorge lorsque le géant noir se jeta sur elle pour la serrer dans ses bras.

"Mais… qu’est-ce que…"

Inutile de vous rappeler que la jeune femme détestait les contacts rapprochés et encore plus le fait d’être surprise. Hélas, là, elle fut servie. Samarah se dégagea vivement de l’étreinte du mutant à l’allure incertaine et se figea sur place lorsqu’il lui rappela qu’ils se connaissaient. Et en effet, maintenant qu’il le disait, il n’avait pas tord.

"Parsyfal ? C’est bien toi ? Mais ça fait une éternité que tu…"

Samarah n’acheva pas sa phrase, les paroles du mutant noir la firent à moitié sourire. ‘La fille qui perdait la boule dans son coin’. C’était… une très belle manière de se rappeler de la jeune mutante lors de son adolescence. Finalement, elle conclut :

"Moi aussi je suis contente de te revoir, Parsyfal. Mais, s’il te plait, la prochaine fois, essaie d’être un peu moins… démonstratif et bruyant, d’accord ? Sinead et Panic sont ici aussi, par contre je ne sais pas s’ils sont dans le bâtiment pour le moment."

Samarah vérifia que le colosse ne lui avait rien broyé (on ne savait jamais) et puis, elle répondit à Léon :

"Effectivement, la Conférence a bien lieu aujourd’hui. J’ai envoyé June sur place, pour qu’elle puisse nous tenir au courant de son évolution."

Panic surgit dans le hall au moment même où un nouveau garçon pénétrait dans l’Institut. Samarah s’abstint de tout commentaire, laissant place à un faible sourire de bienvenue. Inutile de l’effrayer d’avantage

"Elle se porte bien, répondit-elle à Panic, et se demande ce que fait son filleul en ce moment. J’espère qu’il n’est pas encore en train de faire une bêtise"

Car, en effet, si Samarah n’avait toujours pas d’enfant (non mais vous l’avez déjà bien regardée aussi ?), elle avait accepté, non sans une légère hésitation au début, de devenir la marraine du fils de Panic. Parole qu’elle ne regrettait absolument pas aujourd’hui même si son neveu avait un don certain pour lui en faire voir de toutes les couleurs

Mais Samarah n’était pas au bout de ses surprises, car après Parsyfal, c’est un autre ancien qui franchit le seuil de la porte. Elle ne se souvenait presque pas de lui car il était arrivé peu avant la nuit fatale.

"Dans ce cas, soit le rebienvenu ici, Senji. Tu dois te souvenir des habitudes de la maison. Il y a des chambres de libres à l’étage, fais donc comme chez toi."

Ce fut ensuite au tour d’un troisième élève à faire son entrée.

*Décidément, ils se sont donnés le mot aujourd’hui*

Cependant, c’était loin de déplaire à la jeune mutante même si elle évitait de le montrer publiquement. Tous ces jeunes qui arrivaient montrait bien qu’ils avaient encore besoin d’aide, comme ils en avaient tous eu besoin par le passé. Et cette pensée la conforta dans son idée. Ils avaient eu raison de faire renaître l’Institut. Léon se chargea des formalités d’accueil et Samarah se contenta donc de contempler la scène. Et puis, comme venait si bien de le dire Léon, elle était là pour les questions s’ils en avaient. Lorsqu’elle observait Léon s’afférait à sa tâche de direction, elle se fit une joie d’avoir céder la place à ses amis car elle ne se voyait vraiment pas à ce poste. Ils faisaient tous les deux ce travail à merveille alors qu’elle aurait fait probablement fait fuir beaucoup de monde. Mais cela vous n’en doutez plus, n’est-ce pas ?

Alors que Léon s’éloignait suivi des nouveaux pensionnaires en direction des chambres, Samarah quitta le hall à son tour. Aller faire un petit tour lui ferait du bien pour remettre de l’ordre dans ses idées…

(j’ai fait sortir Sam’ du hall parce que je ne sais pas où sont passés Panic et Parsy, si vous passez, on peut continuer un RP ailleurs…)

........................................................................................................................................................................................................


Dernière édition par Miss Lemington le Mar 3 Mar 2009 - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/nouvel-institut-f54/fiche-sama
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Mar 9 Déc 2008 - 11:41

Le voyage s'était bien déroulé pour Joan même si elle avait espéré qu'il soit plus cours. Bien entendu, l'Institut n'était pas dans un coin totalement perdu mais s'il n'avait pas été en banlieue cela aurait tout de même été plus simple. Surtout qu'elle avait un sac à dos et une valise qu'elle ne quittait jamais, quelque soit le coin du monde dans lequel elle était.

Mais elle arriva enfin en face du hall. La porte semblait plus ou moins ouverte, aussi décida-t-elle d'entrer directement. Mais une fois à l'intérieur, elle ne savait pas quoi faire. Elle crut voir des personnes s'éloigner mais elle ne voulait pas non plus leurs courir après, ils pourraient croire qu'elle était une pauvre folle cherchant à manger. D'ailleurs, elle aurait peut-être dû prendre une douche avant d'arriver et même se changer, parce qu'entre les habits cradent de poussière et les mains pas totalement blanche, elle risquait vraiment de passer pour une folle.

*c'est malin, je fais quoi moi maintenant? J'appelle à l'aide?*

Elle regarda autour d'elle, espérant voir une personne assez proche pour être interpellé, mais mis à part les personnes qui s'étaient éloignées, il n'y avait plus personne. En fait, elle n'avait plus vraiment le choix, elle n'avait plus qu'à espérer en attendant ici.

"Hohé, il y a quelqu'un s'il vous plaît?"

Elle n'avait pas vraiment crié, juste parlé assez fort pour espérer se faire entendre. Elle profita néanmoins de ce temps d'attente pour poser sa valise et son sac à dos à terre. Ça salissait un peu mais c'était tout de même lourd et elle ne voulait pas trop se casser le dos à porter tout ça alors qu'elle pouvait le poser. Elle jeta encore un coup d'oeil autour d'elle en soupirant.

*j'espère qu'ils ne sont pas tous partis*
Revenir en haut Aller en bas
Miss Lemington

Type Omega

Type Omega

avatar

Alias : Psyché
Race : Mutante
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 38 ans
Profession : Cerbère de l'Institut
Affinités : Abîme sans fond, gouffre des âmes tourmentées
Points XP : 1535


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Psychokinésie et télépathie
Type: Omega
Niveau: 7

MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Mer 24 Déc 2008 - 14:16

(Parc, virtuellement)

A peine avait-elle atteint le parc que Léon lui laissa un message dans son communicateur. Il avait organisé un entraînement à la dernière minute pour les élèves fraîchement débarqués et souhaitait qu'elle y assiste. Samarah en resta dubitative. Non pas qu'elle n'aimait pas les entraînements, depuis le temps, elle s'y était habituée. Et puis, elle n'avait plus vraiment besoin d'apprendre à maîtriser ses dons. Elle savait jusqu'où elle pouvait aller, sans causer trop de dégâts du moment qu'elle maîtrisait sa colère -après... ça c'était une autre histoire...-. Aussi, elle se demandait pour quelle raison Léon tenait absolument à ce qu'elle soit présente. Au mieux, elle ne ferait rien, au pire, elle ferait peur aux nouveaux.

Tandis qu'elle approchait du hall d'entrée, elle sentit une empreinte mentale à l'intérieur. Il y avait quelqu'un. Quelqu'un qu'elle ne connaissait pas car l'empreinte laissée lui était inconnue. Hors, une fois qu'elle avait capté une empreinte, Samarah ne l'oubliait pas et était capable de la reconnaître par la suite. La mutante pénétra dans le hall et aperçut une jeune fille qui avait l'air manifestement perdue. Comme son intervention matinale l'avait encore confirmé, Samarah détestait jouer les préposées à l'accueil. Elle se sentait maladroite dans ce rôle car en général, elle captait les premières pensées des personnes présentes en face d'elle et ce n'était jamais très flatteur. Elle ne s'en plaignait pas non plus, Samarah n'ayant jamais rien fait en particulier pour travailler son image. Mais à la longue, ça devenait fatiguant.

Samarah s'approcha de la nouvelle et la salua le plus aimablement possible, en tentant même de sourire.

"Bonjour Mademoiselle, soyez la bienvenue parmi nous au Nouvel Institut. Rassurez-vous, il y a encore du monde à l'intérieur de cette maison. Le directeur vient de m'avertir qu'il organisait un entraînement surprise. Je m'y rendais justement. Si cela vous tente, vous pouvez m'accompagner. Je vous expliquerai toutes nos formalités en route"

Ayant répondu le plus naturellement du monde -et sans s'énerver cette fois, soulignons-le - Samarah ne s'était, par contre, pas rendu compte qu'elle avait répondu directement aux interrogations de la demoiselle. Comme quoi, même quand on veut bien faire, il y a toujours quelque chose pour tout faire rater ! Puis, elle se mit en route, invitant la demoiselle à la suivre.

(Arrow Salle d'entraînement)

........................................................................................................................................................................................................


Dernière édition par Miss Lemington le Mar 3 Mar 2009 - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/nouvel-institut-f54/fiche-sama
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé) Ven 26 Déc 2008 - 15:44

Alors qu'elle se demandait ce qu'elle allait faire pour que quelqu'un débarque enfin, les prières de Joan semblait avoir été entendu. Une jeune femme apparut derrière elle, ou plutôt arriva du parc. Sans vraiment lui laisser le temps de se présenter ou de dire la raison de sa venue, celle-ci lui répondit tout de suite.

"Mais, euh...."

*pourquoi elle parle d'entraînement? Elle n'a pas peur que je vienne pour tout casser? Bien que je n'aurai peut-être pas bêtement attendu à la porte pour ça.*

Et en plus, elle semblait avoir précisément lu ses pensées, c'était étrange. Elle la regarda un moment dans les yeux puis lui fit un mince sourire, elle était tout de même un peu déstabilisé mais elle ne voulait pas non plus paraître totalement idiote. La jeune femme lui proposa d'aller avec elle et comme Jo' ne voulait pas continuer à rester seule au beau milieu de l'entrée, elle accepta sa proposition.

"Oui, oui, je viens avec vous, au fait, je m'appelle Joan, enchantée. Juste un instant."

Elle se baissa rapidement pour remettre ses affaires sur son dos, maintenant qu'il s'était reposé, et commença à la suivre, tout en écoutant tout ce qu'elle pouvait bien lui apprendre sur ce lieu.

Arrow salle d'entraînement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé)

Revenir en haut Aller en bas

[RP] Bienvenue au Nouvel Institut... (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [#13] Premières sortie, un nouvel ami ? [Terminé]
» Guide du nouvel habitant
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Angleterre : Londres et Environs~ :: -Comté de l'Essex : Le Nouvel Institut- :: -Hall/Extérieur-
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit