Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (Summer 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie ou participer à l'Event 'Cymru'--
-- IRL : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[Chronologie des Intrigues]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Miss Lemington

Type Omega

Type Omega

avatar

Alias : Psyché
Race : Mutante
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 38 ans
Profession : Cerbère de l'Institut
Affinités : Abîme sans fond, gouffre des âmes tourmentées
Points XP : 1542


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Psychokinésie et télépathie
Type: Omega
Niveau: 7

MessageSujet: [Chronologie des Intrigues] Mar 30 Juin 2009 - 22:09

Sommaire des différents scénarios.

0. Préquel, Le Cercle traqué, topic 'Open space du NYNW', 'Une étape à Londres, 'Un café en ville'

1. Conférence de Presse, à la Confrérie, 'Une Renaissance', 'Un nouveau rescapé, 'Explications'

2. Conférence sur l'Evolution, au British Museum

3. Attentat à Chicago, dans un aéroport, topic 'Flash Spécial d'Information' ( l'Institut et Confrérie),'Maskirovka'

4. L'inauguration de la TransAtlante, forum dédié

5. Une autre réalité, suivre les liens Ici

6. Le Whalen Show, suivre les liens ici

........................................................................................................................................................................................................


Dernière édition par Miss Lemington le Lun 21 Avr 2014 - 20:25, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/nouvel-institut-f54/fiche-sama
Miss Lemington

Type Omega

Type Omega

avatar

Alias : Psyché
Race : Mutante
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 38 ans
Profession : Cerbère de l'Institut
Affinités : Abîme sans fond, gouffre des âmes tourmentées
Points XP : 1542


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Psychokinésie et télépathie
Type: Omega
Niveau: 7

MessageSujet: Re: [Chronologie des Intrigues] Dim 27 Déc 2009 - 20:19

Résumé de la chronologie officielle

Le Cercle Traqué

Mars 2051. Quelques jours avant la Conférence de Presse donnée à la Confrérie.

Une jeune journaliste, Virginie Parish s'est lancée sur les traces d'une mystérieuse et dangereuse organisation, appelée Le Cercle dont les membres sont de fervents opposants aux mutants. Aidée dans sa quête à l'information par un jeune mutant, Jimmy Gornt et par une mystérieuse bienfaitrice, une certaine Lindsay Winds, ils vont découvrir de biens sombres vérités sur les agissements de cette organisation.

Après une première rencontre éclair et mise au point avec le mutant Jimmy, ce dernier aiguille les pas de la jeun fille vers une autre organisation. Aux buts heureusement plus pacifiques que ceux du Cercle. Il s'agit de la Lib'Corp, une association qui tente d'aider les mutants.

Forte de cette nouvelle piste, la journaliste en herbe se rend dans leurs bureaux à Londres où elle fait la rencontre de June Appleby, la secrétaire de la célèbre directrice Miranda Blake. Celle-ci l'invite alors à prendre un café pour qu'elle puisse lui exposer plus en détails ses découvertes.

Et celles-ci s'avèrent être d'une importance capitale pour la jeune femme. En effet, ces informations concernent un mystérieux projet, l'EP, plus connu sous le nom d'Evolution Project, la dernière invention en date du gouvernement américain pour éradiquer la race mutante de la planète...

Spoiler:
 

Affaire à suivre !

1. Conférence de Presse

Avril 2051.


Une Conférence de Presse a débuté sur les marches de la Confrérie Moderne. Un gratin de journalistes appartenant aux plus grands quotidiens mondiaux attendent avec impatience de pouvoir interviewer le nouveau responsable de la Confrérie, à savoir Monsieur Kenjiss. Mêlés à la foule, les mutants de l’Institut envoyés en repérage et surtout pour contenir la foule en cas de problèmes sont aux aguets. La Lib'Corp est également présente, représentée par Mademoiselle June Appleby, venue rechercher un jeune homme prénommé Jimmy en compagnie de sa collègue Camille Mayfield.

Tandis qu'une de ses plus proches collaboratrices, Maria, prend la parole, la foule se tasse et s'impatiente. Tous sont ici pour une seule chose. Entendre par eux-mêmes les révélations de la Confrérie Moderne qui affirme avoir changé et avoir endossé aujourd'hui de nouveaux objectifs et de nouvelles responsabilités
Mais n'est-ce là qu'un coup politique destiné à servir des fins inavouées ou bien l'institution tant redoutée autrefois a-t-elle vraiment changé ? La réponse est assurée par la jeune et enthousiaste manipulatrice porte parole Maria. Elle affirme que leurs visées ont réellement changé et qu'ils n'attendent qu'une seule occasion pour le prouver au monde. Non contente d’annoncer sa rédemption, l’ex repaire des mutants radicaux se pose en ambassadeur de la coopération mutante humaine… Et les confrères de conclure sur un buffet et un bal, rien que ça.

Au cours de ce buffet, la Conférence de Presse de la Confrérie Moderne se révèle vite riche en rencontre -notamment celle entre Virginie, Maria et Kyle- et en surprises, au grand ravissement des journalistes, lorsqu'un petit scandale éclate après le discours entre la porte-parole et un invité, un certain Arlequin, semblant à première vue, parfaitement irréprochable. Alerté par la sécurité, le Directeur maîtrise rapidement la situation après le lamentable échec de ses associés Terry Nohlann, Maria et le jeune Kyle. Et emmène l'individu étrange de force dans les sous-sols pour l'interroger... de façon plus précise. Il s'agit en fait d'un Humanoïde envoyé sur ordre de mission par le Cercle pour espionner la Confrérie.

Spoiler:
 

2. British Museum : conférence sur l’évolution

Avril 2051, deux semaines après la Conférence de Presse à la Confrérie.

Une autre conférence, mais d'un autre genre cette fois a débuté dans le célèbre musée anglais. En effet, nos amis mutants, parmi lesquels se trouvent Chiara Telesio et Damon Aberon, tout camps confondus sont invités à participer à un cours magistral donné au British Museum de Londres. Son thème ? Un sujet brûlant d'actualité ! L'évolution bien sûr !

Si cette rencontre s'annoncait au départ anodine, il n'en fut rien hélas par la suite. Bien que le professeur présent, Hubert Farnsworth, soit un membre réputé de l'académie anglaise, son entrain quelque peu douteux à faire part de ses connaissances aux personnes présentes dans l'amphithéâtre a bien vite eu raison de ces dernières, même les plus courageuses. De plus, l'holoprojecteur a mystérieusement rendu l'âme, offrant aux mutants présents l'opportunité d'aller prendre un bon bol d'air. En réalité, il s'agissait d'une tentative réussie de la mutante Samarah Lemington pour mettre fin rapidement à la première partie de ce cours magistral.

Les invités se sont donc rendus dans les couloirs le temps qu'un technicien répare l'holoprojecteur. Et alors qu'il ne s'agissait que d'une banale pause bien méritée, les choses ont commencé à mal tourner. En effet, la porte parole de la Confrérie, accompagnée de Terry Nohlann, a malencontreusement blessé un invité, un jeune homme prénommé Luc Treanez. Cela aurait pu s'arrêter là. Seulement, la Russe n'est pas connue pour rester calmement dans son coin et lorsqu'elle s'est rendue compte que Samarah Lemington, la Cerbère de l'Institut était également présente, elle n'a pas pu résister à la tentation d'aller la provoquer, gentiment. Là, encore les choses auraient pu ne pas s'étendre. Hélas, grâce -ou à cause de la provocation de Maria-, Samarah se rendit compte de la présence d'un invité masqué, non déclaré. Qui n'était ni plus ni moins que Kenjiss, le Directeur de la Confrérie. Ce dernier, paraissant assez troublé - et pour cause, il venait de faire une rencontre assez... spéciale, une certaine humaine aux yeux vairons du nom de June Appleby- Samarah, sur ses gardes décida de le sonder, contre son gré. L'esprit du tatoué se révélant assez complexe, elle en serait vite sortie si elle n'avait pas aperçu dans ces méandres tordus l'image de son amie, la dénommée June. Pensant que Kenjiss s'en était pris à elle, la mutante décida de mettre les choses au point. Tandis que Maria tentait de la distraire dans un dialogue de sourd, concernant d'éventuels échanges d'élèves entre la Confrérie et l'Institut. Mais Kenjiss menaça de s'en prendre à la foule et la Cerbère dut relâcher son emprise mentale sur le mutant, sans avoir trouvé les réponses à ses questions. Furieuse, elle abandonna Maria qui entretemps avait mis son grappin sur le jeune Luc. Et pour masquer sa sortie, son ami Deklan sur ses talons, elle plongea le British dans un black out total.

La Conférence reprendrait sûrement dans quelques instants, lorsque les générateurs prendraient le relais mais elle serait loin, à la recherche de ses réponses alors que Luc devrait s'arranger avec Maria, épaulée par Terry, sans doute préoccupée de l'état de son patron, épargné par la Cerbère.

Spoiler:
 

3. Attentats à Chicago

Mai 2051


Suite à ce brusque flash spécial, concernant un attentat dans un aéroport américain, la Confrérie Moderne et le Nouvel Institut ont été appelés sur le sol américain par la BCGCDA. Malgré l'étrangeté de la demande, les représentants des deux camps ont pris la direction de Chicago où ils ont été acceuilli par un général. Peu soucieux des conventions, celui-ci leur a très clairement exposé la situation pour ne pas dire, forcer la main. Soit nos mutants aidaient l'armée à neutraliser les coupables de l'attentat à présent retranchés et encerclés par l'armée, soit l'armée s'en chargeait elle-même... avec des conséquences fort peu envieuses pour nos amis.

Contraints et forcés de coopérer, les représentants de l'Institut et de la Confrérie ont accepté de collaborer. Du moins, en apparence. Conscients qu'il leur fallait enterrer la hache de guerre le temps de cette mission, les mutants ont conclu un plan de sauvetage catastrophe pour faire évader les prisonniers au nez et à la barbe de l'Armée. Si la tentative parut pour le moins surprenante et désespérée, elle réussit néanmoins et ce fut tout un groupe de mutants terroristes accompagnés de nos mutants qui s'échappa en toute discrétion. Inutile de préciser que l'Armée n'apprécia pas cet échec...

Et malheureusement pour l’Institut, s'il avait sauvé des mutants d'une mort certaine, il avait aussi remis en liberté des mutants terroristes.

Ce ne fut qu’une fois à bord de leurs jets respectifs que les deux groupes mutants apprirent le nouveau drame qui venait de frapper les Etats Unis. New York, Los Angeles et même Washington avaient été frappés par une série d’explosions dévastatrices. Près de quatre milles personnes étaient touchées. On signalait près de trente disparus dans un affaissement de terrain meurtrier à Boston, un mutant taupe ayant visiblement percé des tunnels minant les fondations d’un grand centre commercial. Une demie heure plus tard, un nouveau message du même colosse qui avait menacé les Etats Unis après l’explosion de Chicago résonnait sur les ondes. Victorieux. Mais c’était dans la tête d’une télépathe que retentissait l’écho le plus douloureux. Samarah Lemington pouvait presque deviner Kenjiss savourer sa victoire. L’Institut avait aidé à radicaliser encore un peu plus les Etats Unis. Déjà les radicaux bondissaient dans les sondages, le président promettait des sanctions, des manifestations dégénéraient un peu partout dans le pays. Bref, de belles répercussions étaient à prévoir dans les semaines à venir...

Spoiler:
 

4. Inauguration de la TransAtlante

Juin 2051


Dans le but de travailler leur nouvelle image protectrice de mutants et bienfaiteurs pour l’humanité, le Nouvel Institut et la Confrérie Moderne proposent des rencontres entre jeunes afin de faciliter le contact pour les nouvelles générations, toutes races confondues. Si la plupart du temps ces rencontrent échouent faute de bonne volonté entre les deux institutions, la prochaine en date n’en demeure pas moins très attendue.

En effet, une de ces grandes rencontres aura lieu en même temps que l’ouverture de la TransAtlante, une plateforme volante au milieu de l’Atlantique, déclarée Zone Neutre. En charge d’effectuer la navette entre l'Europe (Londres-Paris) et le Canada (Québec-Vancouver). Celle-ci, en plus de faire office d’hôtel géant, accueille tout un panel de restaurants, centre de loisirs et autres casinos. Bref, un lieu dédié à la détente dans un monde qui en parfois bien besoin.

Dans son élaboration, il est à noter que la Lib’Corp, l’association d’aide aux mutants dirigée par la prestigieuse Miranda Blake, elle-même secondée par sa sous directrice Helen Jones et sa secrétaire adjointe June Appleby, a joué un rôle non négligeable en apportant leur soutien financier ainsi que leurs profondes convictions. L’entente entre les races. Cette station est une occasion rêvée de faire cohabiter les humains et les mutants dans un lieu clos. Leur prouvant par là-même, que leur guerre puérile n’a pas lieu d’être et ne reste avant toute chose et en définitive qu’une absurde guerre de pouvoir et d'influence entre le gouvernement américain, épaulé par ses services fédéraux et l’opinion publique mondiale, pervertie de toute part par des actions de groupuscules anti-mutants.

Spoiler:
 

Résumé de la Soirée...

Alors que l’Institut qui comptait dans ses rangs Samarah Lemington, Léon Asakura, Camille Mayfield, Panic Sephora ainsi que la jeune Virginie Parish, Nakor et Deklan Fanel a fait une entrée plutôt discrète dans le Hall de la TransAtlante, la Confrérie s’est montrée sous son plus beau jour dès le début de la soirée par une entrée que l’on peut sans aucun doute qualifier de remarquable, du haut des escaliers donnant sur la Salle de Réception. Leur porte-parole, Maria Aleksandrovna Yevgeniyen a fait une sublime apparition, entourée du leader confrériste Kenjiss, lui-même suivi par ses fidèles collaborateurs, à savoir Terry Nohlann, Twikjeya Elkash, Daniel Gray et Arya Bonham. Le temps de l’apéritif, la foule dans laquelle se trouvait plusieurs personnalités dont l’écologiste Valérie France, mais aussi Alex Turner, Luc Treanez et Jack Ortiz, un humanoïde du Cercle infiltré, prend ses marques, discute et admire le luxueux Hall de la plateforme volante avant d’être appelée à se rendre vers la Salle de Réception.

S’y déroule sans plus attendre les discours de chacun, soigneusement récités par les leaders des institutions présentes, la Lib’Corp, la Confrérie et l’Institut, respectivement représentées par Miranda Blake, Kenjiss et Léon. Après ce déballage de politique langue de bois, le reste de la soirée propose déjà des danses à n’en plus finir après un éblouissant tango effectué par un bien étrange couple sur une idée de la Directrice de la Lib’Corp Miranda, à savoir le leader confrériste Kenjiss et l’activiste de la Lib’Corp June Appleby. Après cette inoubliable prestation, tous pensent qu’ils vont pouvoir enfin profiter du voyage alors que le mystérieux couple disparaît de la salle.
Grave erreur. La fête ne sera que de courte durée. Une Humanoïde rebelle, Jessie débarque dans la salle, suivie de ses acolytes, bien décidée à crasher la TransAtlante dans l’océan. Ses motifs ? L’entente, prônée par la soirée et surtout par la Lib’Corp, entre les mutants et les humains est impossible, selon elle et les gens présents hypocrites de promettre un tel mensonge à la foule. Les Humanoïdes en sont d’ailleurs la preuve vivante. Un véritable carnage suit cette intrusion. Les mutants présents tentent de se défendre des Humanoïdes tandis que Jessie file vers les moteurs de la TransAtlante

Au même moment, les étages sont également le théâtre d’une apocalypse. D’une toute autre nature. Kenjiss et June sont surpris dans une situation plutôt délicate, successivement par Samarah et Maria, venue chercher de l’aide auprès de son patron pour contrer la menace humanoïde. Samarah se voit confier l’humaine, tandis que Kenjiss et Maria redescendent prêter main forte dans la salle. Celle-ci est à présent un véritable champ de bataille où s’amoncellent les corps sans vie. Au moment où les mutants parviennent enfin à prendre le contrôle des Humanoïdes, l’Oiseau Blanc pique dangereusement du nez. En cause, la structure fragilisée par le pouvoir de l’homme sable qui expédia à l’étage inférieur plus de la moitié de la foule à travers le sol sous l’œil impuissant de Kenjiss et Terry. L’explosion des moteurs provoquée par Jessie simultanément n’a pas arrangé les choses. Alertée, Samarah jusque là absente arrive enfin, talonnée par June. Ne pouvant rien faire de plus, les survivants tentent d’évacuer. La Confrérie se sauve grâce au jet privé de la famille Gray tandis que l’Institut s’en sortira grâce aux capsules de sauvetages. Derrière eux et contre toute attente, la plateforme se redresse in extremis, grâce à l’action conjuguée de Jack Ortiz et de Virginie Parish qui finit par s’enfuir, peu désireuse de se faire tuer par l’agent du Cercle. L’Oiseau Blanc continuera donc sa route tant bien que mal jusqu’à Vancouver, tel un tombeau volant, sa carcasse encore fumante et empreinte de bien tragiques évènements.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/nouvel-institut-f54/fiche-sama
Miss Lemington

Type Omega

Type Omega

avatar

Alias : Psyché
Race : Mutante
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 38 ans
Profession : Cerbère de l'Institut
Affinités : Abîme sans fond, gouffre des âmes tourmentées
Points XP : 1542


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Psychokinésie et télépathie
Type: Omega
Niveau: 7

MessageSujet: Re: [Chronologie des Intrigues] Ven 2 Juil 2010 - 12:58

5. Réalité

Janvier 2052

L’agent Quinn avait toujours été un bon soldat. Le visage carré, l’air assuré, il ne discutait jamais un ordre reçu durant une mission. Un excellent élément, sans aucun doute. Raison pour laquelle il fut d’ailleurs choisi. Mais tout bon soldat qu’il était, dévoué aux ordres, l’agent Quinn avait senti un infime frisson de terreur lui parcourir l’échine lorsqu’il avait pris connaissance de sa nouvelle mission. Ses traits d’ordinaire durcis par l’exercice de sa fonction se figèrent même un instant en une grimace stupéfaite. Une appréhension naissante qu’il se dépêcha de faire disparaître face à son supérieur. Avait-il perdu la tête ? Ou bien était-il certain de bien avoir entendu ce qu’on venait de lui confier ?

Lorsqu’il sortit de la base une heure plus tard, son visage avait retrouvé sa neutralité habituelle et n’exprimait plus rien. Seul un éclat au fond de ses yeux trahissait encore l’angoisse qui l’avait envahi. Une angoisse sourde qui ne le quitterait probablement plus jusqu’à la fin de sa mission. Les prochaines semaines promettaient d’être longues pour l’agent Quinn.

Car si l’agent Quinn se pliait volontiers aux ordres, il n’en était pas pour autant suicidaire, encore moins dénué de bon sens. Et surtout, il n’avait pas l’impression d’avoir commis une erreur lors de sa mission précédente. Alors pourquoi avait-il la désagréable sensation que son supérieur venait de l’envoyer dans un aller simple au casse-pipe ? Peu de gens, en effet, se révélait désireux de traquer des mutants réputés réellement dangereux…

L’idée même que ce fut parce qu’il était le meilleur élément de son unité lui effleura l’esprit, mais son sens du devoir la repoussa rapidement. Il n’avait plus le temps pour les éloges, il allait devoir rester concentré. Jusqu’au bout.



La Confrérie, déjà bien mise à mal depuis la découverte par ses proches subordonnés de la relation de son leader avec une humaine va devoir à présent faire face à la disparition tout aussi étrange qu’inexpliquée de celui-ci. Inquiétant ? Hélas, ce n’est pas tout.
L’Institut se rendra-t-il compte de la disparition tout aussi mystérieuse de sa propriétaire ?
Que se passe-t-il ? Pourquoi ont-ils disparus ? C'est à vous de le découvrir. Et le plus tôt possible sera le mieux. Comme disait l'autre, mutants, vous avez un problème...

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/nouvel-institut-f54/fiche-sama
Miss Lemington

Type Omega

Type Omega

avatar

Alias : Psyché
Race : Mutante
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 38 ans
Profession : Cerbère de l'Institut
Affinités : Abîme sans fond, gouffre des âmes tourmentées
Points XP : 1542


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Psychokinésie et télépathie
Type: Omega
Niveau: 7

MessageSujet: Re: [Chronologie des Intrigues] Sam 18 Juin 2011 - 21:46

Du 20 au 24 janvier 2052. Résumé des évènements


Citation :


Après le tragique accident de la TransAtlante, nos mutants ont eut près de 4 mois pour se remettre de leurs émotions. Mais une chose est sûre, la catastrophe de l’Oiseau Blanc a marqué la population au fer rouge. Et l'état de crise rôde. Les semaines qui ont suivi l'attaque de la plateforme transatlantique ont été assez mouvementées entre les murs de la Confrérie et de l’Institut. Entre un certain tatoué tentant de justifier ses ‘relations’ particulières face à ses fidèles subordonnés et les leaders de l’Institut essayant de justifier l’excès de zèle de certains de ses occupants. Sans oublier la Lib’Corp, l’association ayant perdu sa sous-directrice dans la catastrophe et son actuelle directrice, Miranda Blake qui a du faire face aux accusations menées à l'encontre de l'association concernant sa responsabilité dans l'accident

Hélas, la situation n’était pas prête de se calmer…

La Confrérie, déjà bien mise à mal depuis la découverte par ses proches subordonnés de la relation de son leader avec une humaine a du en plus faire face à la disparition tout aussi étrange qu’inexpliquée de celui-ci.
A Londres, l'Institut s’est aussi rendu compte de la disparition de leur leader et propriétaire, Samarah Lemington.

Tandis que d'un côté, les recherches se sont organisées dans l'angoisse ; de l'autre, les membres de la Confrérie ont discuté prise de pouvoir au lieu de partir à la rescousse de leur leader. Les premières recherches menées par l’Institut pour retrouver la propriétaire de la bâtisse ont échoué. Les élèves partis à sa rescousse sont de retour au bercail, sur le point de rencontrer la directrice de l’établissement pour lever un plan d’action en urgence.

Du côté de la Confrérie, les responsables des lieux en l’absence du grand patron sont parvenus tant bien que mal à mettre leurs différents de côté pour se consacrer à l’essentiel. Après décision commune, il en est ressorti que la seule issue à cette disparition inquiétante n’était autre qu’une alliance temporaire et forcée entre les deux camps.
Mais le temps accordé aux mutants est compté.
Car leurs ennemis, les ravisseurs de leurs proches, appartiennent au Cercle et ils n’ont pas prévu d’attendre pour mener à bien leurs sombres desseins à l'égard de leurs prisonniers. Ceux-ci ont été torturés en vue d'obtenir les codes d'accès des bâtisses pour y accomplir une éradication pure et simple.

Si aucun des camps n'a encore de certitudes sur les ravisseurs de leurs leaders, leurs soupçons se portent sans plus d'hésitations sur le Cercle, l'organisation luttant pour l'éradication de tous les mutants du globe

Parallèlement, dans la zone 56, une base au milieu du désert américain et lieu de rétention de Samarah Lemington et Kenjiss, la situation empire pour les deux prisonniers, bien décidés à ne pas fournir à leurs ennemis les précieux codes qui protègent leurs bâtiments respectifs.
Alors qu’ils tentent de survivre, les deux institutions mutantes, la Confrérie Moderne et le Nouvel Institut sont entrées en contact. Et tandis qu’elles se promettent une aide mutuelle, la directrice du Nouvel Institut s’organise et prépare une équipe pour l’envoyer sur le terrain à la rescousse de Samarah. S’ils n’ont encore aucune certitude, nos mutants dirigent naturellement leurs recherches vers le Cercle et les Etats-Unis… Mais il s’agit d’un vaste pays, l’opération ne s’annonçait pas facile ! Ils doivent se dépêcher, le temps presse en Zone 56…


---



Après un voyage de quelques heures, la délégation envoyée par le Nouvel Institut est arrivée à la Confrérie où malgré l’apparition d’une étrange jeune femme qui prétend savoir où se trouvent les prisonniers, les membres de la Confrérie restent méfiants et mettent en doute ses paroles.

Ils vont pourtant devoir collaborer s’ils veulent retrouver leurs leaders et faire confiance à la vision du futur que leur a offerte cette étrange mutante. Car dans la Zone 56, le temps presse de plus en plus. Les interrogatoires continuent et chaque minute risque de fournir aux Humanoïdes des informations cruciales. Il semblerait déjà que la nouvelle sous-directrice de la Lib’Corp ne soit plus en sécurité malgré sa fuite. En effet, dès que celle-ci a appris la disparition de Kenjiss, elle a pris la fuite vers la France. Afin de se mettre en sécurité chez un vieil ami.
Elle n’y restera malheureusement pas longtemps. Prévenue qu’un agent du Cercle avait apparemment découvert sa relation avec le leader Confrériste, elle décide de fuir davantage dans le sud accompagnée par son ami. Mais elle fut rattrapée par la triste réalité… Abattue, elle décide alors de faire demi-tour et de retourner à l'Institut afin d'y chercher sécurité et protection


---



Ce fut l’horreur. Un carnage sans nom. Une bataille sanglante. Le champ d’honneur de l’Apocalypse

Les mutants partis à la rescousse de leurs leaders ont débarqué sur la Zone 56, la peur au ventre. Ils ont posé les pieds dans un désert. Et c’est un enfer qu’ils ont quitté à peine quelques minutes plus tard. Où seul le vent charriait après leur passage l’odeur de la mort…

Si les membres de l’Institut ont réussi à retrouver leur leader encore en vie, pour la Confrérie, ce fut trop tard. La mort de leur leader, Kenjiss, leur fut annoncée. Froidement. Par son assassin en personne qui joue désormais un double jeu au sein du refuge pour mutants.
Car bien évidemment, pour tout le monde, les coupables sont désignés. Il s’agit des humains. Toujours les humains !

Désormais, c’est un enterrement que devront affronter les membres de la Confrérie dès leur retour au Canada. Une triste nouvelle pour ses partisans, ses proches et ses amis fidèles. Un deuil insoutenable pour son amante, une frêle humaine aujourd’hui porteuse de vie qui se retrouve seule avec la plus importante des missions rencontrées dans une vie, celle d’être mère.

Nul doute que ces tragiques évènements ne sont que le début de plus grands bouleversements encore…

L’Histoire du monde vient d’entrer dans une nouvelle ère !



Citation :
Et parce qu'il faut bien conclure...

Assise sur un banc à l’écart des autres dans un des nombreux parcs de la ville de Vancouver, Ishtar gardait les yeux fermés. Des images continuaient de s’imprimer dans son esprit au fur et à mesure que les évènements se modifiaient dans le temps présent. Elle devait s’assurer qu’elle n’avait pas transgressé les lois universelles en vain.
La mutante assistait en direct telle une spectatrice intemporelle au remodelage de la réalité. Un changement auquel elle avait volontairement contribué. Mais il annonçait un futur qui amènerait malgré tout son lot de déception. C’était inévitable.
Elle eut une vision de la Zone 56 complètement détruite. Cette fois, il n’y avait plus de cratère, plus de corps sans vie, plus de militaires au milieu. A présent, le bâtiment s’était effondré sur lui-même, largement aidé par l’attaque commune de deux mutants sur ses fondations.
La mort de Kenjiss lui apparut enfin. Mais Ishtar n’en fut pas surprise. Dans le futur qu’elle avait aperçut, celui qu’elle avait voulu éviter à tout prix aux mutants du monde, aucun des deux prisonniers ne s’en étaient sortis vivant. En s’interposant sur la route du destin, Ishtar n’avait finalement fait qu’augmenter les chances de survie les plus probables…
Il y avait une chose essentielle à comprendre à propos du don de la mutante. Ce n’est pas parce qu’Ishtar décidait de se mêler de l’histoire du monde que le futur changerait automatiquement. Ce n’était pas si facile que ça. La destinée se révélait bien plus difficile à contourner. La mutante n’était qu’une opportunité face au dilemme que représentait un choix
Et si on analysait soigneusement la situation de ces derniers mois sous tous les angles, facteurs d’influence y compris, il aurait été assez aisé d’établir qu’au vu des récents évènements, la vie de l’un des deux leaders ne tenait plus qu’à un fil. C’était le prix à payer pour la négligence. La rançon d’un bonheur interdit par les convictions de toute une vie…et malgré tout tenté, convoité. Kenjiss avait joué, parié et malheureusement perdu.
Ishtar rouvrit les yeux et l’image de la Cerbère plongée dans le coma s’estompa instantanément. Grâce à son intervention, pensait-elle, le monde mutant garderait encore – au moins pour un temps- un espoir de pouvoir lutter contre l’oppression humaine. Il fallait simplement que la mutante rescapée en prenne conscience…Rapidement.

Lien vers les topics, par ordre chronologique :

Spoiler:
 

........................................................................................................................................................................................................


Dernière édition par Miss Lemington le Mer 27 Fév 2013 - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/nouvel-institut-f54/fiche-sama
Miss Lemington

Type Omega

Type Omega

avatar

Alias : Psyché
Race : Mutante
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 38 ans
Profession : Cerbère de l'Institut
Affinités : Abîme sans fond, gouffre des âmes tourmentées
Points XP : 1542


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Psychokinésie et télépathie
Type: Omega
Niveau: 7

MessageSujet: Re: [Chronologie des Intrigues] Mer 27 Fév 2013 - 13:09

Soirée du 24 mars 2052. Résumé des évènements

Citation :
Durant la soirée du 24 mars 2052 était prévu un show télévisé animé par la très célèbre Gloria Whalen, animatrice connue pour sa fougue durant ses apparitions télévisées et le non moins célèbre, John Rickdan, journaliste de son état (et surnommé John la Fouine par ses détracteurs)

Etaient invités sur le plateau, les représentants des différentes factions mutantes afin de faire le point sur la situation actuelle, surtout après la disparition du leader confrériste, Kenjiss, surnommé plus d’une fois, le terrifiant tueur d’humains, malgré une conduite récente qui tendait vers la rédemption selon certaines sources.

Mais alors que le débat prenait une tournure mal engagée, sous la seule et unique direction des présentateurs pour une fois de plus affubler les mutants de tous les maux, celui-ci fut interrompu par un certain Louis Désiré, mutant de son état qui s’est invité à la soirée avec le but évident d’y mettre un terme sanglant. L’annulation du show et la destruction en direct du plateau ne furent que les conséquences minimes de cet attentat à priori mené en solitaire par ce mutant fou, au regard des vies humaines qu’il a coûté parmi le public. On dénombre en effet à l’heure actuelle, plusieurs dizaines de morts et de blessés dont certains encore demeurent dans un état jugé inquiétant dans divers hôpitaux de la ville de Londres.

Heureusement pour nos mutants, ceux-ci ont réussi à s’échapper du bâtiment sans trop de dégâts dans leur rang et pour l’heure, ils se remettent de leurs émotions tout en s’interrogeant sur la véritable identité et les objectifs de ce Louis Désiré.

Parmi les victimes, se trouve l'animatrice Gloria Whalen qui est toujours hospitalisée dans un état critique. Quant à John Rickdan, il ne souffre que de quelques contusions et d'une côte froissée. Et fidèle à lui-même, il a déjà repris l'animation de son site, qui affiche un taux de fréquentation record ! Tout le monde veut savoir, la population veut connaitre les détails de ce qu’il s’est passé lors de la soirée lorsque les caméras ont été coupées…

A ce jour, le nouvel ennemi public numéro un des forces de l'ordre de la ville de Londres porte donc un nom : Louis Désiré. Alors que la ville restait relativement paisible depuis ces dernières années, elle a atteint aujourd'hui un taux d'agitation, qui n'est pas sans rappeler les incidents qui avaient secoué les plus grandes villes du monde au lendemain de la tragédie de Boston...

Si l'apparition de Louis Désiré n'avait pour but que de mettre de l'huile sur le feu au sein de la population, c'est réussi. La ville marche aujourd'hui sur des braises qui ne demandent qu'un souffle de négligence pour s'enflammer...

La question que tout le monde se pose désormais est de savoir s’il s’agit de sa véritable identité ou bien d’un pseudo utilisé lors du show ? Personne ne sait. Une chose est néanmoins sûre, l'ennemi court toujours car son corps n'a pas été retrouvé dans les décombres du plateau... Et plus inquiétant encore, pourquoi a-t-il fait cela et surtout d’où vient cet énergumène dont jamais personne n’avait entendu parlé jusqu’alors ?

Lien vers le forum : Plateau du London News TV

Lien vers le débriefing : Après le show... les questions

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/nouvel-institut-f54/fiche-sama
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [Chronologie des Intrigues]

Revenir en haut Aller en bas

[Chronologie des Intrigues]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Chronologie du Quatrième Âge !
» Problème sur la chronologie
» .:: Chronologie, histoire et esprit ::.
» Nouvelles intrigues [PV Natalee]
» Chronologie
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Administration & Préambule~ :: -Bibliothèque- :: -Le Fil Rouge-
 :: -Chronologie-
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit