Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (mars/avril/mai 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie--
-- IRL (NOVEMBRE 2016) : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!-(terminé) Ven 3 Juil 2009 - 22:13

Chambre de Terry Nohlann Arrow

La tanière de Twikjeya ressemblait de façon troublante à sa propriétaire sur de nombreux points.
D’abord, elle était isolée du reste de la Confrérie. Dernière pièce au fond du couloir, les chambres alentours étaient inoccupées. L’infirmière ne devait avoir aucun problème de voisinage.

Quand la porte s’ouvrit et que la lumière s’alluma, Maria put constater que les similitudes ne s’arrêtaient pas là. C’était la première fois qu’elle avait l’occasion de mettre les pieds dans la chambre de sa compatriote et deux mots résumaient parfaitement ses premières impressions : stérile et spartiate.
Une pièce stérile comme un bloc chirurgical car parfaitement propre et rangée, aucune molécule de poussière, aucun microbe ne semblaient s'être installé entre ces quatre murs. La réputation de maniaquerie maladive qui courrait au sujet de Twik’ était donc plus qu'une simple rumeur.
Un chambre spartiate car sans aucune fioriture, sans aucune forme de fantaisie : un plafond un peu mansardé, des murs nus, un lit fait à la perfection, une table de nuit sur laquelle étaient posés une lampe de chevet et un verre d’eau, un bureau. Au fond de la pièce, se faisant front de chaque côté de la fenêtre, une bibliothèque chargée de livres et une grande armoire fermée… C’était tout… Pas d’ordinateur, pas d’écran holographique, pas d'holo-posters, rien capable d'émettre de la musique, en somme, aucun signe extérieur d’inutilité technologique.
Maria s’étonnait d’ailleurs de ne voir aucune trace apparente de cette étrange religion que Twikjeya s’était inventée. En y réfléchissant à deux fois, elle se rendit compte que jamais l’infirmière n'avait évoqué ses croyances en sa présence… Peut-être un jour faudrait-il qu'elle lui pose quelques questions à ce sujet.

Au milieu de toute cette perfection, un détail anodin attira l’attention de Maria : un étrange morceau de métal gris était posé à côté du verre d’eau sur la table de chevet. Elle n’en aurait pas mis sa main à couper mais, de loin, cela ressemblait fort à un petit fragment d’obus ou de roquette… Qu’est-ce que ce truc calciné faisait là ? Se pouvait-il que ce soit le doudou secret de Twikjeya ?

Maria traversa la pièce à grandes enjambées et se dirigea vers la fenêtre.

" _ Nous y voilà, mesdemoiselles, fit-elle en tirant sur les rideaux, et maintenant que préférez-vous ? Que je reste ? Que je sorte ? Que j’aille vous chercher un petit remontant en cuisine ? De la chantilly ? Dites-moi tout, je me mets à votre service pour ce soir !"

Attendant que les deux jeunes femmes s’installent, Maria –curieuse comme une fouine– se pencha sur la bibliothèque pour déchiffrer les titres inscrits sur les tranches des livres. Y avait-il parmi tout ces manuels de médecine des œuvres intéressantes potentiellement empruntables ?

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Twikjeya Elkash

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 25 ans
Profession : Chirurgienne de génie.
Sacrificatrice surdouée.
Experte des armes blanches.
Botaniste hors pair.
Prêtresse fanatique.
Affinités : La mort, les mutants et les âmes en détresse.

Points XP : 895


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise du sang.
Type: Gamma
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Sam 4 Juil 2009 - 22:03

Twikjeya avait suivit les deux femmes comme à son habitude, légèrement en retrait, ténébreuse petite silhouette qui complétait le trio. Maria les avait donc menés à sa chambre. Bien... La jeune mutante se félicita d'avoir parfaitement, comme toujours, rangé son antre depuis sa dernière extase.

Les jeunes demoiselles pénétrèrent donc dans son univers, en apparence dépourvu de la moindre personnalité, tout comme sa propriétaire. Et tout comme la sombre mutante, il en cachait bien plus que l'on ne pouvait l'apercevoir au premier abord... Maria traversa la pièce sous le regard peut être un peu trop attentionné de la jeune slave, jetant un coup d'oeil manifestement étonné au débris de roquette qui trainait sur sa table de nuit... Twikjeya battit des paupières en se souvenant qu'effectivement, elle n'avait jamais invité quelqu'un dans sa chambre. Bien que cela ne la gêne pas, c'était plus le manque d'intérêt des Confréristes qui ne lui en avaient pas laissé l'occasion. La jeune mutante refusait de se l'admettre, mais elle était contente que Maria les ait instinctivement guidées ici... La sombre dame fit quelques pas à l'intérieur de son domaine.


L'origine de ma liberté.

Sa voix avait chanté quelques mots, peut être encore plus mélodieux que d'habitude. En effet c'était une roquette. C'était même celle que Kenjiss avait tiré sur le fourgon la transportant. Elle l'avait instinctivement conservé. Sans aller jusqu'à la relique adorée, c'était tout de même un souvenir auxquel elle attachait une certaine importance... Maria ferma les rideaux, s'attirant un nouveau sourire de la mutante. Voilà que sa chambre révélait un autre de ses secrets...

Ne touchez pas les plantes s'il vous plaît.

Car effectivement il y avait des plantes ici. Pas au sens où tout le monde l'entendait, certes. Twikjeya n'avait aucun pot trop petit contenant une espèce de fleur à moitié pourrie et pliée en deux que beaucoups appellaient "plantes". C'était bien plus subtil. Une légère lueur bleuté illuminait à présent la pièce, sans que personne n'ait touché un interrupteur.... Twikjeya sourit en levant la tête vers le plafond. Invisible de jour, de longs filaments lumineux traversaient la pièce pour se nicher dans les murs. Quelques petites clochettes légèrement plus claires procuraient davantage de lumière à intervalles irréguliers.
Ces filaments n'étaient autre qu'une dizaine de plantes croisées entre elles, que Twikjeya avait patiemment accroché à son plafond. Variété unique au monde, de par son invisibilité diurne et sa clarté nocturne, mais également par sa fragilité... Effleurer une liane suffisait parfois à la faire mourir. Et les soins qu'elles nécessitaient étaient un véritable cauchemard pour un impatient. Twikjeya ne l'était pas le moins du monde. Et elle n'en restait pas moins particulièrement fière de la splendide clarté bleue qui régnait à présent dans son antre, douce lueur naturelle...


Elles sont très fragiles...

La voix de Maria la tira de sa rêverie. La sombre mutante revint à la slave, jeta un coup d'oeil à Tousled. Les deux femmes paraissaient légèrement différentes sous l'étrange clarté... C'était apaisant. Un léger sourire étira son visage lorsque la russe parla de crème chantilly. Cela ne l'attirait pas vraiment, mais si Tousled en désirait... Quand à rester... Elle secoua légèrement la tête dans un cliquetis. A cette question elle avait une réponse. Mais une fois de plus cela n'était pas son avis que l'on demandait... Elle demeura donc silencieuse en gagnant son armoire. Elle aussi dissimulait quelques... Révélations, mais rien de bien secret en comparaison de ce que recelait réellement son antre.

Sous les doigts de Maria défilaient des titres aussi divers que les intérêts de Twikjeya. Outre divers manuels de médecine, en anglais ou en russe, on trouvait ainsi les romans les plus célèbres des diverses civilisations occidentales, un receuil de poésie nordique, un ouvrage probablement illégal sur diverses méthodes de synthèses de substances illicites, une série d'ouvrages qualifiés de "scandaleux et impudiques" par la presse voilà quelques années, dix dictionnaires allant de l'anglais à l'indien en passant par le latin et l'allemand, "Comment entretenir votre épée" Volume 1 et 2, une méthode russe-allemand, un documentaire sur les civilisations mayas, une quinzaine de volumes sur la peinture française et italienne, trois biographies de politiciens et bien évidemment un bon kilo de botanique, une bible, un coran, une torah, une bible satanique... Rien ne permettait réellement de dégager un centre d'intérêt particulier. D'autres livres étaient simplement enveloppés d'une couverture noire sans le moindre signe distinctif.


Tousled, ou Vanessa ? Je vous laisse choisir... Je suivrais vos envies...

Twikjeya n'était pas du genre à perdre du temps. Elle ouvrit une porte de son armoire, révélant une dizaine de robes qui auraient toutes convenu à la plus sombre des soirées gothiques débusquables. Ses mains glissèrent rapidement dans son dos, glissant avec une précision chirurgicale, retirant peu à peu le tissu qui finit par glisser d'une traite, sans la moindre pudeur. La sombre dame s'accroupit rapidement, retirant son cilice sans un gémissement malgré le filet de sang qui se solidifia dans la seconde, puis deux autres morceaux de métal qui émergèrent de son corps... Pour finir, la chirurgienne retira avec la même précison et la même fermeté une chaine garnie de réjouissants petits picots destinés à rentrer dans sa taille... Ses sous vêtements suivièrent le même chemin tandis qu'elle repliait sa robe. Enfin, elle revint dans la lueur, au centre de la pièce. Non sans que sa main droite ait légèrement frôlé le dos de Maria, mouvement bien évidemment involontaire de la part de la jeune slave qui ne nourrissait de toute façon aucun sentiment définissable... Et Tousled put comptempler l'étendue du désastre.

Certes, Twikjeya avait un corps magnifique. Des formes parfaites sur un corps peut être légèrement trop maigre. Ses attributs, soulignés par ses longs cheveux qui réhaussaient son teint pâle, avaient de quoi rendre Maria et bien d'autres femmes particulièrement jalouses... Mais son corps avait également de quoi terrifier les plus sensibles... Elle avait solidié la moindre goutte de sang de ses plaies, mais le mal était fait. Chaque parcelle de peau de son corps, avait lacérée, ravagée, coupée ou brûlée. Il n'y avait que son intimité clairement apparente qui semblait avoir été épargnée, comme par un clin d'oeil du destin, qui la destinait probablement à cette soirée...


Spoiler:
 


La sombre mutante jeta un coup d'oeil indéfinissable à Maria avant de se retourner vers celle qui se destinait visiblement à être son amante de ce soir. Et ce fut une voix tout aussi mélodieuse, nobostant le fait qu'elle soit nue et visible de toutes, qui s'éleva à nouveau dans la pièce. Twikjeya était froide, ravagée, et potentiellement mortelle... Et totalement parfaitement insensible au rôle auxquel on la destinait ce soir.

Pas besoin d'accident pour avoir des cicatrices...

Et la sombre mutante de poser ses mains sur ses hanches, dans le cliquetis de ses éternelles boucles d'oreilles, désormais offerte à celle qui excerçait le plus vieux métier du monde.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Lun 6 Juil 2009 - 11:31

Chambre de Terry Arrow

Vanessa avait suivi sans plus dire le moindre mot, plutôt étonnée de ne pas retourner dans la salle d'évaluation mais, après tout, sans doute d'autres moyens de mesures existaient dans ce si étrange endroit.

Quand elles pénétrèrent la chambre de la toubib, elle fut prise d'une stupeur d'étonnement devant le côté désert et maniaquement aseptisé de cet endroit !
N'osant rien dire, elle se contentait d'en déduire le caractère et le néant affectif apparent de cette si étonnamment froide jeune-femme, jusqu'à ce que Maria ne tire les rideaux.

« Nous y voilà, mesdemoiselles, et maintenant que préférez-vous ? Que je reste ? Que je sorte ? Que j’aille vous chercher un petit remontant en cuisine ? De la chantilly ? Dites-moi tout, je me mets à votre service pour ce soir !
– Comment veux-tu mesurer l'énergie en moi et analyser mon mode de rechargement si tu t'en vas ? D'ailleurs, je m'étonne que tu ne nous ais pas conduites à la salle d'évaluation de tout à l'heure...
– Ne touchez pas les plantes s'il vous plaît.
Elles sont très fragiles...
expliqua Twikjeya ?
– Wouahouhh, » se contenta de répondre Tousled !

Elle était tout bonnement impressionnée de découvrir un tel spectacle dans un endroit d'apparence si dépouillée ! Elle jugea alors qu'elle s'était un peu trop rapidement fiée aux apparences et que ce médecin gagnait visiblement à être connu !

Elle s'approcha un peu des filaments, désireuse de les caresser mais luttant contre son envie pour ne pas énerver la propriétaire des lieux. Après tout, elle avait pu admirer son adresse aux couteaux et n'avait guère envie de la tester sur elle-même !
Elle restait béate d'admiration en suivant le spectacle des lignes bleues de son regard intrigué et émerveillé de petite fille, qu'elle n'avait pas été suffisamment longtemps et qui avait grandi trop vite par la force des évènements...
L'espace d'un instant, qu'elle savoura à plein potentiel, elle oublia pourquoi elle était venue dans cette chambre et délaissa le spectacle du striptease austère et insensible.

« Qu'est-ce donc ? Je n'ai jamais vu pareille chose, si étonnant spectacle... C'est vous qui ... ? »

Elle n'avait pas pu finir sa phrase, se retournant pour constater à quel point la jeune slave devait souffrir mentalement.

« Pas besoin d'accident pour avoir des cicatrices... »

Le spectacle était désappointant à plus d'un titre, mais Vanessa gardait son calme et réprima la grimace qu'elle sentait poindre suffisamment rapidement pour que personne ne la détecte. Elle avait maintenant surtout envie de jouer les psychologues et d'aider la pauvrette à retrouver un peu d'estime d'elle-même, mais elle se souvint pourquoi elle était venue ici :

« Je m'en doute... » dit-elle simplement avant de s'approcher d'elle tendrement en la fixant dans les yeux.

Elle lui caressa la joue d'un revers de main et l'embrassa lentement, testant ainsi la souplesse de l'étrangère langue.
Quand elle récupéra l'usage de la sienne, elle se tourna vers Maria :

« Prête à faire tes relevés ? »

Un rictus sournois s'était dessiné sur le doux visage de la prostituée, qui espérait non pas choquer mais troubler la sanguinaire dame des glaces en prenant un plaisir quasi-sadique en l'obligeant à observer la scène qui allait suivre...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Mar 7 Juil 2009 - 17:18

Les yeux de Maria voletaient d’une tranche de livre à une autre. A chaque fois qu’elle tombait sur un titre intéressant, elle décalait de quelques centimètres vers l’avant le livre en question pour s’en souvenir. Tousled fit une remarque dans son dos :
– Comment veux-tu mesurer l'énergie en moi et analyser mon mode de rechargement si tu t'en vas ? D'ailleurs, je m'étonne que tu ne nous aies pas conduites à la salle d'évaluation de tout à l'heure...

Tiens ? Les 120 journées de Sodome en russe ? Maria n’aurait jamais imaginé qu’un tel ouvrage puisse avoir été traduit dans sa langue maternelle :
" _ Pour l’instant, ton mode de rechargement n’est pas notre priorité, répondit-elle sans se laisser distraire de son occupation, j’ai d’autres projets pour toi en salle d’entraînement, ce sera éprouvant et j’ai besoin que tu sois chargée à bloc. Alors fais-moi plaisir : prends du plaisir !"

Elle retira le roman du marquis de Sade de la bibliothèque et s’apprêtait à demander l’autorisation de l’emprunter quand la petite voix de Twikjeya s’éleva derrière elle :
– Ne touchez pas les plantes s'il vous plaît. Elles sont très fragiles...

Des plantes ? Elle n’en avait pas vu en entrant, elle se retourna. Le spectacle lumineux la laissa bouche bée.
"_ Waaahh ! S’exclama-t-elle en écho du cri de Tousled, Twik’, c’est magnifique !"

Impressionnée, elle approcha son nez d’une clochette pour mieux l’analyser. Un végétal bioluminescent ! Même si les doigts la démangeaient, Maria suivit les consignes de sa compatriote et ne toucha qu’avec les yeux.
" _ Des plantes mutantes, je tuerai pour avoir la même chose chez moi ! S’enthousiasma-t-elle, comment as-tu fait ? A partir de champignon luminescents ? Avec de la luciférase ? Je ne te savais pas si douée en génie génétique !"

… Et en trafic façon marché noir… Tous les gènes porteurs de bioluminescence étaient brevetés et sévèrement contrôlés par la commission internationale de gén-éthique. Comment cette coquine avait-elle bien pu faire pour se les procurer sous le manteau ?
" _ En tous cas bravo, ajouta-t-elle le nez toujours sur une des clochettes, si jamais tu réussis à les rendre un peu moins fragiles, ta fortune sera assurée : tout le monde voudra se procurer ces sources de lumière 100% écologiques !"

Maria sentit alors dans son dos qu’on l’effleurait, elle se retourna et put se rendre compte que l’état d’esprit actuel de Twikjeya n’était pas à son avenir financier : elle était nue, debout, au milieu de la pièce.
De nombreuses fois de par le passé, Maria avait eu l’occasion d’entrevoir les mutilations du corps de l’infirmière. Comme, par exemple, quand celle-ci relevait sa jupe ou une de ses manches pour se procurer une de ses lames hémométalliques…
Mais jamais elle n’avait pu la contempler entièrement nue.
Le spectacle était… Impressionnant… Et sublime !
Maria s’extasiait devant la beauté du corps de la mutante, comme face à une œuvre d’art. Twikjeya la mutilée était belle à couper le souffle, une sculpture érigée en mémoire de la souffrance mutante, une allégorie vivante des homo superior : magnifique dans sa substance mais meurtrie par les épreuves de la vie.

Gênée par le regard intense que Twikjeya lui lançait, Maria se détourna pour prendre une chaise, mettre son dossier contre la porte de la chambre et s’y asseoir, les jambes croisées. Tousled et Twik’ étaient en train de s’embrasser :

" _ Je ne ferai aucun relevé cette fois-ci, Vanessa, fit-elle en posant les 120 journées de Sodome qui l’encombrait sur le coin d’un petit meuble, mais j’ai l’impression que la séance te sera plus profitable si tu sens que je te regarde.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Twikjeya Elkash

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 25 ans
Profession : Chirurgienne de génie.
Sacrificatrice surdouée.
Experte des armes blanches.
Botaniste hors pair.
Prêtresse fanatique.
Affinités : La mort, les mutants et les âmes en détresse.

Points XP : 895


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise du sang.
Type: Gamma
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Mer 8 Juil 2009 - 22:57

Les cris de stupeur de Maria et Tousled arrachèrent un sourire crispé à la propriétaire des beautés lumineuses. Twikjeya était très fière de ses créations certes, mais elle doutait qu'elles plaisent un jour... C'était agréable de voir que d'autres personnes partageaient un tant soit peut ses goûts. Les questions ne tardèrent pas à fuser. Surprenant. Ainsi donc elles étaient sincères ? La jeune slave parla avec sa brieveté habituelle, légèrement prise au dépourvue.

Ce sont mes créations oui. C'est un croisement de nombreuses variétés que j'ai recensées... Malgré leur fragilité au toucher, elles sont relativement résistantes aux pucerons ou changement de température... Son regard remonta un bref instant vers Maria Il faudrait aussi que j'arrive à éliminer certains défauts oui. Toucher la plante peut la tuer en une poignée de minutes. Et les racines injectent un suc étrange qui a une fâcheuse tendance à cibler les organes reproducteurs... En clair, il rend stérile dans le meilleur des cas.

Et ce dans des souffrances qu'elle n'avait pas besoin d'expliquer. Les coassements de la trafiquante moldo slovaque qui avait tenté de lui dérober ses beautés avaient été suffisamment explicites... La jeune slave se félicitait de lui avoir tranché la langue avant qu'elle ne commence à hurler tandis que ses ovaires se désagrégaient sous l'effet de l'acide... Mais peut être que certains paieraient pour être stérilisés ainsi.

De toute façon je n'ai pas besoin d'argent...

Mais l'heure n'était pas à la botanique. Dans cinquante ans, avec thé, vieux chapeaux et véranda dans une représentation caricaturale au possible, pourquoi pas... Mais pour l'instant elles étaient jeunes, belles, deux d'entre elles étaient fortement dévêtues et la troisième s'apprêtait à matter le réjouissant spectacle pour aller se régaler de Sade ensuite.
Et lorsque la jeune slave se retourna, le visage de la prostituée était étrangement plus proche du sien. Une main caressa tendrement sa joue, sans qu'elle ne se dérobe. Twikjeya soutient le regard de Tousled, plongeant sans hésitation son regard glacial dans le sien. Leurs lèvres se trouvèrent bientôt, leurs langues s'entremêlèrent... Twikjeya se surprit à apprécier ce contact. Elle ne s'attendait pas à trouver un quelconque intérêt à cette relation étrange, mais pourquoi pas après tout... La dame des glaces se rapprocha instinctivement de la demoiselle des rues, passant un bras dans son dos pour se coller contre elle en s'appliquant à suivre les mouvements de l'experte.
Puis le contact fut rompu. Tousled adressa la parole à Maria, s'attirant un haussement de sourcil de la part de Twikjeya. Pour une prostituée qui se prétendait impatiente de "recharger ses batteries", elle faisait preuve d'une pudeur curieuse. La ténébreuse demoiselle s'empressa de retrouver son visage de glace, sans toutefois retirer son bras du dos de la jeune femme. Elle ne comprenait pas toujours les autres... Et après tout, n'était elle pas au service de Tousled pour ce soir ? Si celle si fantasmait tout particulièrement sur le fait de parler avec celle qui tenait la chandelle, soit...


Dites moi Vanessa...

Une paire de doigts arachnéens se faufilèrent le long du ventre de la prostituée, descendirent le long de son bas ventre pour effleurer son pubis dans une caresse sensuelle, mais dénuée de tout intérêt sexuel. La jeune slave n'entendait pas forcer l'intimité de l'invitée ! Ses doigts s'attardèrent néammoins sur le bikini de poil, sans parvenir à en saisir l'origine. Et puisque le temps était à la parole, autant qu'elle obtienne enfin l'explication qu'elle désirait tant ! Twikjeya caressa doucement l'étrange toison, ses lèvres à quelques centimètres de celles de Tousled.

Qu'est ce que c'est ?

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Ven 10 Juil 2009 - 13:26

La main de sa partenaire venait de descendre pour lui caresser avec interrogation le pudique bikini qui lui couvrait l'intimité. Une chaire de poule se déclencha alors sous les frottements de peau, raidissant les racines pubiennes pour finir par en changer la texture et la sensation sous les doigts.

« Dites moi Vanessa...
Qu'est ce que c'est ? »


Prise d'une soudaine envie de jouir de ce contact, Tousled attendit un moment pour répondre à la question, gémissant légèrement du plaisir de l'effleurement.

« Je vois que cela t'intrigue, mon amie... A mon tour, laisse moi te demander comment tu t'appelles. Je n'ai pour le moment perçu qu'une appellation que je qualifierais de diminutif ou de surnom... »

Comme pour prolonger le suspens, mais surtout pour continuer à profiter des doigts de sa partenaire sur son bas-ventre, elle attendit que Twikjeya lui réponde pour lui donner la solution de l'énigme. Tout en répondant, elle se concentra pour réabsorber son vêtement de fortune et ainsi dévoiler la totalité de son corps à l'étrange russe :

« Ce ne sont que mes poils, en fait, » ponctua-t'elle dans un franc sourire aux airs de séduction non dissimulés.

A son tour, elle laissa courir ses doigts sur le corps de sa partenaire de la nuit, caressant lentement chaque zone sensible et s'attardant sur ce qu'elle pensait être source de plaisir de la froide infirmière : ses cicatrices !
Pendant ce temps, elle l'embrassait à nouveau. Doucement d'abord, puis en alternant fougue et tendresse, avant de quitter sa bouche et de rechercher le goût du restant de sa peau.
Descendant d'abord dans le cou, elle remonta ensuite pour lui suçoter les lobes, avant de gagner ses épaules, lui faisait profiter tour à tour de ses lèvres et de sa langue dans des pressions variées et délicates.
Sa main gauche caressait maintenant le sein droit de sa vis-à-vis tandis que sa droite s'affairait sur le postérieur en cherchant régulièrement le chemin le plus compliqué pour essayer de lui titiller l'intimité.

Sans plus dire un mot, elle la poussa lentement vers le mur le plus proche, prenant grand soin d'éviter les dangereuses luminescences tombant du plafond, afin de plaquer sa confrère pour mieux profiter d'elle en se laissant aller contre le plat de la parois verticale...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Ven 10 Juil 2009 - 19:32

Silencieuse, Maria essayait de voir la scène qui se déroulait sous ses yeux comme un reportage animalier à l’holovision. N’y parvenant pas, elle prit les 120 journées de Sodome, le feuilleta et lut un passage au hasard. L’auteur y décrivait des scènes où se mêlaient les mots « amputation » et « étron ». Elle reposa immédiatement l’ouvrage en frissonnant… Bon, en fait, mieux valait se concentrer sur les préliminaires saphiques de Twik’ et de Tousled. En plus, ça avait quelque chose de charmant de voir la créature la plus étrange de la Confrérie partir à la découverte du corps d’une inconnue… Il ne se dégageait rien de pervers de cette scène… Les jambes croisées, Maria commença à se ronger un ongle… Puis arrêta, décroisa les jambes et les recroisa dans l’autre sens. Rien à faire, elle avait beau essayer de s’autopersuader, elle n’arrivait pas à se mettre à l’aise. La situation annihilait complètement son sang froid de petite vierge.
Par dépit, elle reprit le livre de Sade, ouvrit une autre page au hasard et tomba cette fois-ci sur une description de scène de torture sexuelle à l’aide de tisons ardents. Soupirant, elle reposa une nouvelle fois sa lecture.

Bon… L’heure était grave, il ne lui restait guère plus qu’un moyen pour s’évader : la fascination sanguinaire. C'était une méthode extrême et dangereuse mais qui avait le mérite de fonctionner à tous les coups. Elle retira un de ses gants et le posa soigneusement à côté du roman de Sade... Pas question de salir son beau gant blanc hors de prix. Elle souleva un pan de son peignoir pour dévoiler sa cuisse nue et, du bout de l’index, elle se mit à tracer des caractères cyrilliques sanglants sur sa propre chair :

Удовольствие
(plaisir)

Avec soulagement, Bloody Mary entra dans un état second. Elle échappait enfin à cette réalité gênante pour franchir les portes de son paradis spirituel personnel. Seule ombre au tableau, elle ne pourrait sans doute pas y revenir par ses propres moyens et, si la séance entre les deux demoiselles s’éternisait, elle se trouverait certainement sur le carreau pour cause de trop forte hémorragie... Mais pour l'instant, elle s'en moquait royalement.


[HJ : Vous pouvez faire quelques tours sans moi… Bloody n’est même plus vraiment spectatrice de la scène ! /HJ]

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Twikjeya Elkash

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 25 ans
Profession : Chirurgienne de génie.
Sacrificatrice surdouée.
Experte des armes blanches.
Botaniste hors pair.
Prêtresse fanatique.
Affinités : La mort, les mutants et les âmes en détresse.

Points XP : 895


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise du sang.
Type: Gamma
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Sam 11 Juil 2009 - 16:11

La réaction de Tousled n'échappa pas aux doigts exercés de la chirurgienne, ce qui ne fit qu'attiser sa curiosité. La dame des glaces releva un regard étonné vers Tousled, qui lui demandait son prénom. Décidement, beaucoup de gens s'intéressaient à elle dernièrement...

Twikjeya.

Comme toujours, ce fut une réponse laconique qu'elle délivra à celle qui venait de lui dévorer les lèvres. Et sa propre réponse arriva aussitôt... Des poils ?! C'était donc des poils ? Si Twikjeya fut déçue, elle n'en montra rien. Mais tout de même... Ne pas avoir été foutue de comprendre ce que c'était, même lorsqu'elle les avait effleurés, c'était un véritable désastre ! Néammoins, le moment n'était certainement pas aux réflexions qui ne cessaient de lui hanter l'esprit. Elle avait un rôle à jouer, elle devait contenter son amante...
Amante qui avait d'ailleurs repris du poil de la bête en rétractant les siens ! Twikjeya observa avec amusement la toison de Vanessa se rétracter peu à peu, exposant désormais son sexe autant que le sien. Désormais entièrement nue, mutante se mit en devoir d'effleurer ses cicatrices, s'attirant un soupir d'aise de la jeune slave, bien vite interrompu par les lèvres sensuelles de sa compagne. Twikjeya s'appliqua donc à oublier son propre plaisir pour se concentrer sur celui de Tousled, certainement bien plus important... Pourtant, la prostituée ne l'entendait pas de cette oreille et déploya une multitude de talents que la ténébreuse dame ne fut qu'en mesure d'apprécier. Un léger frisson l'agita. C'était... Etrange. C'était loin d'être sa première fois et pourtant elle ne pouvait que s'étonner de la diversité de ses sensations, certes bien moindres qu'en souffrant, mais tout de même...

Twikjeya se sentit plaquée contre la paroi, ce qui lui arracha un sourire étrange. Un mètre plus loin et Tousled aurait poussé sans le savoir la porte camouflée qui abritait le Sanctuaire... Bien qu'adepte de bien des formes de plaisir, Vanessa aurait sans doute eut du mal à assimiler ceux que le véritable secret de cette chambre dissimulait...

Elle se concentra. Ses cicatrices la brûlaient de plus en plus, elle se sentait particulièrement bien, enivrée par les talents de Tousled mais son rôle n'était pas de subir, pour une fois. On lui avait assigné une tâche bien précise qu'il lui était essentiel de remplir. Ses doigts étaient particulièrement utiles dans cette situation... Appréciés en chirurgie pour leur précision et leur implacable fermeté, elle jugea bon de les utiliser à d'autres fin en cette situation... Twikjeya n'eut qu'à les rapprocher légèrement de l'intimité de sa compagne pour rentrer en contact avec cette dernière, désormais vierge de tout poil, pour commencer à la caresser autrement plus assidûment qu'auparavant, avec leur précision habituellle. L'antre privé de Vanessa n'était après tout qu'un organe comme un autre, facile à manipuler avec une dextérité telle que la sienne. Twikjeya repoussa légèrement sa partenaire pour pouvoir se pencher légèrement, malgré sa petite taille, saisissant un téton entre ses dents. Elle aurait apprécié cette douleur particulièrement vive, mais Tousled sans doute moins. Aussi se contenta elle de l'agacer, sans tenter de mordre. Quelque chose lui manquait... Mais elle ne pouvait demander cela à Vanessa.


Malgré sa position, Twikjeya s'efforçait de garder la tête froide. Ses gémissements auraient pu faire croire qu'elle était toute entière au plaisir de Tousled, mais elle n'en gardait pas moins un oeil discret sur l'autre demoiselle de cette pièce... Comme toujours, elle était attentive. Bloody Mary, comme elle se répugnait à l'appeller pourtant (après tout, pourquoi cacher sa vraie nature derrière un pseudonyme ? ), semblait avoir prit le dessus sur Maria, qui commençait une série de scarifications hélas indolores... Passant un bras dans le dos de Tousled pour la plaquer contre elle, Twikjeya n'en nota pas moins de faire attention à la frénésie sanguinaire de sa compatriote. Maria n'avait pas sa résistance aux hémorragies... Dans quelques minutes, il lui faudrait agir.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Sam 11 Juil 2009 - 20:24

[Désolée, court RP, mais la situation nécessite plus de rebondissements que de prises de libertés... Wink]

N'ayant pas réagit lors de la présentation officielle, elle faillit néanmoins défaillir quand sa partenaire lui glissa ses doigts dans l'antre des chauds désirs, tant cette personne pouvait s'avérer dextre et experte dans ses manoeuvres, à croire qu'elle avait fait cela toute sa vie. Mais, après tout, c'était peut-être le cas et elle n'était pas en mesure d'en juger, pas plus qu'en simple droit d'y penser.

Mais le docteur n'était pas totalement à ce qu'il entreprenait. Vanessa sentait bien qu'elle avait l'oeil tourné ailleurs, inquiète de ne plus savoir s'y prendre.

* C'est pas vrai, que se passe-t'il ? Je ne peux pas rester ainsi à prendre mon pied sans qu'elle accède elle aussi au plaisir ! Après tout, c'est mon Job, putain !!! *

Elle passa alors aussi ses doigts entre les jambes de la jeune slave et, voyant qu'elle réagissait mais pas encore suffisamment, elle s'arrangea pour la faire pivoter sur sa droite afin de se retrouver cette fois elle même dos au mur, espérant bien détourner sa maîtresse nocturne de la gêne qu'elle songeait occasionnée par la présence de l'observatrice.

Avec sa bouche, elle continuait à alterner entre les lobes, cicatrices et la bouche de la belle scarifiée, particulièrement appliquée à lui faire oublier le monde qui les entourait, gardant elle même suffisamment de lucidité pour ne pas perdre de vue les filaments luminescents.

Remontant sa jambe gauche le long de la cuisse de son vis-à-vis, elle savait désormais que son équilibre et sa tenue en position debout ne dépendrait plus que de la capacité à faire fi du plaisir de celle qui attisait maintenant toutes ses attentions sulfureuses. Elle replia alors son mollet de sorte d'enlacer le charmant fessier, glissant ensuite sa propre jambe pour faire revenir son petit pied fin avant de le glisser adroitement entre les cuisses de la russe...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Twikjeya Elkash

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 25 ans
Profession : Chirurgienne de génie.
Sacrificatrice surdouée.
Experte des armes blanches.
Botaniste hors pair.
Prêtresse fanatique.
Affinités : La mort, les mutants et les âmes en détresse.

Points XP : 895


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise du sang.
Type: Gamma
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Lun 13 Juil 2009 - 17:53

Twikjeya avait une fâcheuse tendance à n’accepter de reconnaître un talent que lorsqu’il était maîtrisé à l’extrême… Et en dépit de son implacable perfectionnisme, la jeune slave était forcée de reconnaître que Tousled s’y connaissait sûrement mieux qu’elle en matière de saphisme ! La sombre dame n’eut que le temps de se mordre la langue pour éviter de pousser un gémissement bruyant lorsque la prostituée s’attaqua à son entrejambe. Elle ne perdait pas la tête, pas encore, mais force était de constater que son corps n’avait pas la moindre intention de suivre ses pensées… Frémissante, elle se mit à mordiller la base du cou de sa compagne, tentant de comprendre à ses réactions ce qu’elle préférait… Ses marques commençaient sérieusement à réclamer une nouvelle déchirure, une souffrance quelconque… Twikjeya se concentra, retenant un nouveau hoquet de surprise lorsque Vanessa utilisa son pied à des fins qu’elle n’avait jamais soupçonné. La jeune russe s'interdit aussitôt de profiter de ce nouvel intrus, alors qu'elle resserrait déjà les jambes... En guise de réponse, elle durcit brutalement le contact de ses doigts qui titillaient toujours l’intimité de sa compagne.

Tousled s’était elle-même plaquée contre le mur, visiblement désireuse de l’empêcher de garder un œil sur Maria, qui commençait sérieusement à s’énerver avec ses doigts… Peu importe. Une voix vicieuse susurra à Twikjeya qu’elles disposaient encore de suffisamment de temps. La dame des glaces faillit froncer les sourcils devant ce nouveau désir qui s’imposait à elle comme une priorité… Une lame. Il lui fallait désespérément une lame… Dire que le Sanctuaire était si proche... Elle réfréna aussitôt cette envie. Le désir de remplir son rôle n’était il pas plus important que celui de se faire plaisir ? C’était cela, bien sûr... La doctoresse se promit d’y repenser plus tard, avant de parvenir à bannir tout à fait ces pensées de sa conscience. Tout ce qui comptait à présent était de satisfaire son amante. C’était tout ce qu’on lui avait demandé, et c’était tout ce qu’elle ferrait… Twikjeya se dégagea de l’étreinte de Vanessa, la repoussant légèrement contre le mur pour reculer d’un demi pas. Une fraction de seconde plus tard et après un scintillement métallique assorti de quelques cliquetis, la jeune slave tombait à genou devant sa partenaire, passant les mains autour de ses hanches pour l’attirer à elle, afin de tenter d’achever d’une autre manière ce que ses doigts avaient commencé.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Lun 13 Juil 2009 - 19:19

***... Absente... Fixant ce sang iridescent, haïssant ce sentiment indécent, cent pour cent sans sensation, je me sens sans sanctuaire et sanglotante... Dépeçant l'oppressant centurion de sa sanglante sangria, centimètre par centimètre je descends le versant centenaire de la censure... Caressant... Hérissant... Insensée... Sanguinaire... C’est cent centilitres de non-sens relaxant... Ahurissant !
Sensationnelle, evanescente comme l'encens, Cassandre, l'arborescente, connaissant cette sentence, s'en ira laissant les cendres des sandales pourrissantes de Cendrillon... C'est récent et vexant mais l'incendie ascendant ne s'en prend qu'à l'innocent...
***

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Mer 15 Juil 2009 - 13:29

(HJ : Bravo Bloody, magnifique !!! Very Happy)

Etonnamment, Twikjeya ne semblait pas apprécier l'approche pédestre de la professionnelle, resserrant ses cuisses sur les orteils légèrement écrasés et les doigts enserrés au centre de le fleur dont le contact laissait songer n'être que très peu sollicité !
Le médecin la mordit également, mais point trop fort jusque là, n'obligeant pas Vanessa à se défaire de l'étreinte, mais esquissant un léger mouvement de désapprobation sur cette pratique non prévue au programme des réjouissances.

Agréable surprise, finalement, quand son infirmière s'écarta pour s'agenouiller dans le but de lui prodiguer des soins buccaux d'une douceur et d'un régal étonnant.
Il fallait bien le reconnaître, cette jeune-femme, bien que visiblement rarement versée dans de quelconques pratiques sexuelles, possédait les armes nécessaires à l'expertise d'une professionnelle.

Gémissante et haletante, elle laissa s'échapper quelques paroles pour sa partenaire :

« Tu devrais songer à te reconvertir, ma chère ! »

Elle n'en avait pas dit d'avantage, mais elle l'avait expirer avec tant de certitude que même Maria put l'entendre.

Enfonçant machinalement ses ongles dans le cuir chevelu de Twikjeya, elle maintint le plaquage contre son bas-ventre, de toutes ses forces et presque à l'étouffement de sa compagne de plaisir, au moment de hurler de plaisir.
Mais, au lieu de se satisfaire de la situation, et après plusieurs longues secondes sans laisser à l'infirmière le loisir de respirer, elle la repoussa brutalement en arrière, maintenant l'emprise de la chevelure tout en se laissant tomber sur la jeune-femme.

L'embrassant à nouveau à pleine bouche, elle était bien décidée à lui rendre la politesse, se faisant crescendo tigresse, de plus en plus agressive et vorace jusqu'à plonger à la fois sa langue et la quasi-totalité de ses doigts entre les lèvres inférieures du médecin.

Toujours aucune trace de transpiration ni de fatigue chez la professionnelle, tandis que la praticienne, pourtant encore peu mobile, commençait à perler de plus en plus abondamment.

Vanessa n'était pas prête à relâcher son emprise vaginale, pianotant de tous cotés comme un virtuose s'exprimant sur un piano pour un concert ultime devant le publique le plus exigeant du monde, alternant les pressions et caresses de l'un ou l'autre de ses doigts, jouant sur les profondeurs autant que sur effleurement des surfaces, ponctuant le tout de coups de langue pour lubrifier et adoucir ses assauts...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Twikjeya Elkash

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 25 ans
Profession : Chirurgienne de génie.
Sacrificatrice surdouée.
Experte des armes blanches.
Botaniste hors pair.
Prêtresse fanatique.
Affinités : La mort, les mutants et les âmes en détresse.

Points XP : 895


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise du sang.
Type: Gamma
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Jeu 16 Juil 2009 - 19:38

Etouffée... Twikjeya fronça les sourcils tout en s’appliquant à sa tâche. Si elle appréciait de sentir une douleur, si légère soit elle, en provenance de son cuir chevelu, la tueuse n’appréciait pas l’étouffement. Cela ne procurait aucune sensation intéressante mise à part un blocage de sa trachée et une vague impression de noyage complètement inintéressante… Mais si tel était le plaisir de jeune femme, elle s’y plierait… La jeune docteur plongea davantage dans l’odorante intimité de Vanessa.

Fort heureusement pour l’état de ses neurones privés d’oxygène, Tousled la repoussa bien vite après une série de spasmes qu’elle interpréta comme l’apogée de sa regénération… Aussi puissante qu’une gamine de trois ans, la ténébreuse demoiselle s’affala sur le sol, laissant enfin échapper un cri indéfinissable. Douleur ou plaisir, peu importe…Simplement l’impression que Tousled lui arrachait les cheveux lui permettait enfin de savourer ce qu’elle appréciait par dessus tout…
La prostituée semblait prise d’une frénésie étrange et incompréhensible au regard de l’infirmière… La dame des glaces suivit le trajet des lèvres de Vanessa, étonnée d’un tel déchainement de violence. Sans un regard pour sa partenaire, elle s’acharna sur son entrejambe avec …


Huuuf…

Une compétence que l’on ne pouvait désormais plus nier. Comme elle s’y attendait, Vanessa était bien plus douée qu’elle. Twikjeya se tortilla instinctivement en la sentant déployer des talents qu’elle n’aurait jamais soupçonné. La virtuose du sexe s’amusait visiblement comme une petite folle, et sans le moindre signe de fatigue. Twikjeya essuya d’un revers de main son front trempé de sueur, essayant de garder une certaine clarté d’esprit alors que tout ne la poussa qu’à appuyer encore davantage sur la tête de sa compagne en savourant encore davantage son doigté divin…
Du moins, presque tout… Car son crâne n’était plus qu’une légère irritation à peine perceptible, à peine suffisante pour exciter sa soif implacable. Son plaisir montait certes sous les soins de Tousled mais toujours moins qu’une autre soif, bien plus terrifiante pour quiconque… Les lèvres de la jeune slave s’entrouvrèrent une fraction de seconde pour tenter d’avertir sa compagne, mais elle furent bien vite refermée par un nouveau tourbillon qui la força à se les mordre pour ne pas succomber dans la seconde à un orgasme qui s’annonçait dévastateur…

Et ce fut avec des gestes saccadés qu’une main marquée se dressa, plongea sous le bureau pour y trouver… Quelque chose.

La Lame. La divine Lame de sacrifice. Une beauté qu’elle avait mit plus d’un mois à forger, un mètre de métal luisant d’un rouge malveillant. C’était la seule qui soit digne de Lui… Twikjeya eut un sourire étrange alors qu’elle se sentait atteindre le point de non retour. En cette Lame résidait sa foi, son espoir et sa souffrance. Elle était la volonté de son Dieu, la seule et unique viable. Et elle gémissait. Elle appellait littéralement la souffrance, désirait son sang, son cri et la divine sensation qui s’ensuivrait. C’était désormais sa volonté, la prêtresse ne pouvait succomber au seul plaisir charnel…

Twikjeya poussa un cri d’extase lorsqu’elle se sentit exploser littéralement sous les doigts de Tousled, entrainée dans un tourbillon de plaisir… Mais la Lame avait porté. Le regard de la chirurgienne n’était désormais plus fixée sur la tête de la prostituée, mais bel et bien sur le mètre de métal qui venait de traverser son épaule gauche, la clouant au sol, traversant le muscle d’un seul coup pour venir se planter dans le plancher tandis qu’une gerbe sanglante avait éclaboussé les deux partenaires… Twikjeya souriait. Elle n’avait pas faillit au plus sacré de ses devoirs.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Sam 18 Juil 2009 - 21:21

La fébrilité commençait à se sentir sous les tâtonnements experts de la professionnelle ! Sa 'cliente' n'était plus très loin de l'extase finale et elle allait bientôt enfin jouir !
Vanessa était particulièrement fière d'elle-même et goûtait au plaisir de prendre son pied à le donner à d'autres quand elle sentit et entendit l'ultime plaisir parcourir sa compagne.
Toujours aussi contente d'elle, elle releva la tête avec un large sourire de satisfaction quand l'horreur se dessina sur son visage comme une coulée de boue lors d'une tempête de catégorie maximale.
Ses joues se déconfirent, ses yeux s'exorbitèrent, son souffle se coupa et, bien que n'ayant ressentie aucune fatigue jusque là, se mit à transpirer à grosses goûtes, des sueurs froides perlant le long de sa colonne vertébrale !

D'instinct et sans contrôle aucun, sa fourrure poussa brusquement d'une dizaine de centimètres, recouvrant intégralement tout son corps comme s'il avait pu avoir un effet quelconque d'armure et de protection !

« Par tous les satyres de l'enfer ! »

Elle avait hurlé ces mots sans même le remarquer, ceux-ci s'extrayant de sa gorge comme dictés par une entité extérieure, tel un appel au secours impossible à exprimer, un sentiment d'effroi manifesté à son corps défendant !

Comment aurait-elle pu comprendre la contradiction entre la béatitude exprimée par le visage du médecin et la lame qui transperçait son épaule en la faisant abondamment saigner, faisant vivre à la jeune-femme la première terreur inextricable de son existence, la clouant sur place et la figeant comme une statue grecque en ode à la violence et à la torture, immobilisée entre les cuisse de la toubib clouée sur son propre planché, sous les yeux absents d'une Maria contemplative de sa propre exsanguination, ajoutant au troublant effroi de la désormais à nouveau petite fille...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Ven 24 Juil 2009 - 4:00

Les pupilles dilatées de Maria fixaient ses pieds nus, elle avait pris le soin d’ôter ses chaussons pour ne pas les salir et maintenant ses orteils pataugeaient gracieusement dans une flaque noire de sang. Son esprit n’était plus entre les quatre murs de la chambre de Twikjeya, mais dans un rêve merveilleux sur le point de se terminer.
Le sept centième millilitre d’hémoglobine tomba à terre sans que Maria ne lui prête la moindre attention... Sa main tremblait de plus en plus fortement mais poursuivait malgré tout sans relâche ses dessins sanguinolents sur la jambe nue… Maria sentit très lointainement que le rideau de ses paupières se refermait de lui-même. Quelle importance après tout ? Les traînées bleuâtres qui apparaissaient sur sa peau n’étaient guère intéressantes... Les rivières de sang qui serpentaient son monde imaginaire s’avéraient bien plus réalistes et réjouissantes !
L’esprit avait lâché l’affaire, mais le corps luttait encore avec l’énergie du désespoir : il avait accéléré la respiration afin d’améliorer l’afflux d’oxygène dans tout l’organisme. Maria poussait maintenant de petits halètements aigus et pathétiques dignes d’un chiot en détresse.

Les rivières merveilleuses s’estompèrent, le doux rêve prit fin…
Fondu au blanc…
Maria ouvrit les yeux. Au premier coup d’œil, elle reconnut son pays natal : la Russie. L’air glacial et sec, l’odeur de bois, le chant triste des corbeaux, tout était là comme dans son enfance. D’ailleurs, elle avait retrouvé le corps et l’esprit de ses sept ans, âge pour lequel la neige immaculée recouvrant le paysage était encore synonyme de magie.
Au loin, la maison de campagne de ses parents. Là, où, paraît-il, elle avait été conçue… Sa mère la regardait et l’attendait sur le pas de la porte, bras croisées, souriante. Cette mère aux traits indistincts qu’elle n’avait jamais vu que figée sur d’anciennes photos emprisonnées dans l’album de son père. Elle commença à courir vers elle mais un brouillard froid et insondable vint recouvrir la totalité la scène… La petite Maria désormais seule dans le néant croisa les bras pour se réchauffer, elle était glacée des pieds à la tête. Il lui parut avoir marché des siècles quand, à bout de force et de volonté, elle décida de renoncer et de s’allonger par terre.
Cent ans passèrent encore, les volutes nuageuses autour d’elle se mirent à évoluer. Elles tourbillonnaient tout en changeant de couleur et de texture, prenant l’aspect du sang… Bloody Mary souriait… Le sang s’écoula tout autour d’elle, ne laissant derrière lui qu’un vide absolu…
Fondu au noir…

Au cri de Tousled, Maria, comme frappée par un choc électrique, rouvrit les yeux dans le monde réel, les leva de son genou et regarda les deux femmes en souriant. Le huit cent cinquantième millilitre de sang quitta ses veines et alla rejoindre ses congénères dans la flaque. Les lèvres de la russe virèrent au blanc livide, son sourire s’effaça et son corps inanimé s’écroula lourdement sur le sol…

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Twikjeya Elkash

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 25 ans
Profession : Chirurgienne de génie.
Sacrificatrice surdouée.
Experte des armes blanches.
Botaniste hors pair.
Prêtresse fanatique.
Affinités : La mort, les mutants et les âmes en détresse.

Points XP : 895


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise du sang.
Type: Gamma
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Dim 26 Juil 2009 - 1:37

Parfois, certains rêvaient. L'explosion de plaisir, le fanatisme effrayant d'autres les faisaient halluciner. Ils voyaient des choses, des lumières, parfois même leurs dieux qui prenaient forme humaine pour s'adresser à eux. Twikjeya ne rêvait pas. La jeune mutante était écroulée sur le sol, à peine consciente, mais sans la moindre hallucination. Ses yeux vides fixaient le plafond, on pouvait à peine deviner un frémissement de ses lèvres. Sans doute des prières. En temps normal, la sombre mutante aurait entonné une mélopée apaisante. Mais pas ici, pas maintenant... Il y avait trop de gens ici. Twikjeya se sentait bien. Apaisée. Il avait été clément... Elle frissonnait à présent. Le plaisir montait et refluait par vague, au gré de son rythme cardiaque qui s'emballait doucement. Une présence chaude lui recouvrait l'épaule...
Puis le cri résonna, la sortant de sa torpeur. Des satyres ? L'enfer ? La jeune prêtresse tenta de se redresser, s'arrachant un cri de douleur Ah oui forcément... La lame. La transe avait une fâcheuse tendance à lui faire perdre beaucoup de son attention. Sans doute était ce pour cela qu'elle avait laissé le phaseur fuir la première fois. Il l'avait surprise en pleine transe, au milieu d'une mare de sang, avant de s'enfuir, terrifié. Elle ne s'était réveillée que le lendemain, brûlante de fièvre, pour se retrouver face à un Kenjiss furibond. Bien sûr, lui était déjà au courant mais il n'admettait pas qu'elle traumatise les gosses... L'affaire avait été plus ou moins étouffée mais elle en avait été quitte pour une flopée de rumeurs et de mouvements de reculs des plus sensibles...

Mais quels satyres ? Quels enfers ? Twikjeya arracha la lame de son épaule avec un cri indéfinissable. Douleur, plaisir... Libre à tous de l'interpréter. La sombre dame se redressa, ruisselante de sang. Sa tête se mit aussitôt à bourdonner. Ah oui le manque de sang... Elle solidifia son épaule, qui prit une curieuse allure. Une sorte d'épaulière brillante et informe la recouvrait en partie, seul ornement du corps toujours nu de la beauté scarifiée...


Qu'y a t'il Vaness...

Twikjeya avait instinctivement suivit le regard de la prostituée. Elle paraissait horrifiée... La jeune slave se souvint alors que Tousled n'était pas une habituée de la maison, et qu'elle sans doute encore jamais partagé pareils plaisirs avec des amoureuses du sang et de la souffrance sous toutes ses formes.... Des ? Le regard d'acier de la jeune slave remonta jusqu'à la silhouette étendue sur le sol de la chambre. Décidément, le plancher de son antre accueillait beaucoup de demoiselles se trémoussant de plaisir en ce moment...


Restez en arrière !

La jeune slave se redressa aussi rapidement que son corps encore engourdi lui permettait, abandonnant Tousled sans le moindre remord. Hors de question de la voir patauger dans une mare de sang. Elle retomba au bout de quelques pas. La sanglante dame ne bougeait toujours pas, étendue au milieu d'une mare de sang qui allait en s'élargissant...


Pardonnez moi.

Il y avait urgence. Sa surveillance avait faillit. Mais l'extase l'excusait... Ne restait qu'à réparer son erreur. Il comprendrait. La jeune slave battit des pieds pour ramper le plus vite possible auprès de sa consœur, ignorant superbement la malheureuse Vanessa qui adoptait l'attitude de la carpe échouée sur la berge, bouche grande ouverte. Le médecin reprenait le dessus. Certes, c'était une infirmière totalement nue, ruisselante de sang et de métal après une séance saphique avec une prostituée à même le plancher de sa propre chambre qui allait devoir s'occuper de la blessée, mais les compétences de Twikjeya prêtaient peu attention à son état... Un rapide, mais savant examen du corps de sa compagne lui apprit que le malaise et la blancheur de la jeune russe étaient dus à une perte de sang. La jeune slave saisit délicatement les poignets exsangues pour mettre les mains hors de portée de la moindre parcelle de peau. Elle aurait bien aimé s'y frotter... Mais Twikjeya était consciente de l'état de Maria. Qui plus est, sa main gauche pendait, inerte, le long de son corps, lui arrachant un gémissement de souffrance à chaque mouvement. Il était donc hors de question de profiter sournoisement des divines phalanges qui ne faisaient pourtant que lui tendre... la main. La jeune slave n'était plus la partenaire presque enthousiaste qui avait embrassé Tousled avec une retenue plus que relative. Elle n'était plus celle qui avait frémit d'envie lorsque Maria l'avait caressée... C'était la médecin qui avait pris la place, et Maria n'était plus qu'un bout de viande qu'il s'agissait de réparer. Twikeya se félicita une fois de plus d'avoir toujours à portée de main le nécessaire médical... Elle n'eut qu'a tendre la main pour attraper un spray réparateur. Merveille de technologie, il suffisait de pulvériser une dose du produit sur la plaie pour stopper aussitôt les hémorragies les plus graves. Elle n'avait jamais cherché à comprendre comment cela marchait mais si l'efficacité du produit l'avait rapidement convaincue de faire une croix sur ses réticences naturelles. Le sang ne la gênait pas, mais il condamnait Maria s'il continuait à couler. La sombre dame aurait pu hurler sur sa congénère devant la stupidité de ses actes, mais elle se l'interdisait. D'une part parce qu'elle refusait de critiquer quiconque, ensuite parce qu'elle considérait que Maria avait ses raisons. Évidemment, ses propres pratiques rendaient Twikjeya légèrement plus réceptive que la moyenne pour ce genre de choses...

Sa seule main valide ne facilitait pas les choses mais Twik' eut tôt fait de réduire l'hémorragie. Insensible au sang qui trempait à présent ses jambes, inondait généreusement le peignoir de Maria et réduisait la splendide chevelure blonde de Maria à l'état de spaghettis bolognaises, la chirurgienne passa au stade deux de l'opération sauver l'hématophile dingue... La technique était particulièrement élaborée. Des millénaires d'études médicales avaient à peine permis de saisir toute l'étendue de l'efficacité de cette méthode très particulière. A noter qu'elle marchait aussi sur les maris infidèles, les épouses hystériques, les survivants d'un crash, les violeurs, les violées, les interrogés, les mutants, les humanos, les sadomasos, les gosses, les parents, les flics, les ados, les comateux, les drogués, les drogués en manque... Twikjeya envoya sa main caresser la joue de son amie à une vitesse suffisante pour faire résonner un claquement sonore dans la chambre.


Мария! Просыпаться! Вы прекрасно знаете, что я здесь для такого рода вещей !

Inutile que Tousled ne comprenne de quoi il s'agissait n'est ce pas ? Et puis elle pouvait toujours mettre ça sur le compte du choc... Retour à sa langue natale. Ennuyeux qu'elle ne soit pas russe à vrai dire...


[T'es plus la seule à coller du russe dans tes posts now Razz
"Maria ! Réveille toi ! Tu sais très bien que je suis là pour ce genre de choses..." ]

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Jeu 6 Aoû 2009 - 15:56

Totalement pétrifiée par le spectacle qui s'offrait à elle, Vanessa observait incrédule, tétanisée, déboussolée, la doctoresse clouée au sol se redresser comme si de rien n'était, une profonde et monstrueuse blessure dans l'épaule !
Elle ne savait pas trop quoi répondre, ni comment, et commençait à se dire qu'elle n'était vraiment pas à sa place en pareil lieu.

« Vous... vous... vous êtes... DINGUES !!! »

Sans plus chercher à comprendre et sur le point de devenir folle tant le traumatisme était grand, elle se redressa d'un bond et se dirigea à reculons vers la porte de la pièce, cherchant la clenche avec l'une de ses mains dans le dos tandis que l'autre restait prête à se défendre en cas de besoin !

Son pelage était à présent long d'une quinzaine de centimètres, ne laissant voir de son corps que ses yeux et la fente de sa bouche, la faisant ainsi ressembler à un wookie femelle pris de panique.

Elle ouvrit ainsi la porte, sortie à reculons dans le couloir, et commença à courir au travers de ceux-ci à la recherche de la salle où elle avait laissé ses affaires, ouvrant toutes les portes qui se présentaient à elle pour en vérifier la possibilité de trouver l'objet de sa quête panique...

C'était la première fois de sa vie que la panique prenait le contrôle de son corps et de son esprit, la rendant incapable de réfléchir...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Ven 7 Aoû 2009 - 0:28

Chaleur !
Le néant glacé dans lequel flottait Maria perdit tout à coup son absolue uniformité : quelque part, très loin, au confin de cet univers vide, une source de chaleur irradiait. Comme un papillon de nuit attiré par un brasero, la conscience évanescente de Maria s’y dirigea, tractée par un filin encore plus solide que l'adamantium appelé couramment « instinct de survie ». Elle s'approchait petit à petit et, au fur et à mesure, le néant incolore laissait place à une douce clarté. La clarté diffuse se précisa pour se transformer en visage, d'abord flou, puis rapidement plus net : le visage de Twikjeya. Maria venait d’ouvrir les yeux et, comme si la vue avait lancé un signal d’alarme à tout le corps, les quatre autres sens se manifestèrent.
D’abord l’ouïe : elle distingua nettement le bruit d'un claquement fort, comme si on giflait violemment une pastèque avec le plat de la main. Puis, quasi-simultanément, l’odorat et le goût : une odeur caractéristique mêlée à un goût métallique vint envahir les narines et la bouche de Maria... l’empreinte délicieuse du sang. Enfin, le dernier, le toucher : elle ressentit le froid du sol sur lequel elle était allongée et la chaleur qui irradiait du corps de Twikjeya.
Étrange, pourquoi ses joues la brûlaient-elle aussi intensément ? Une nouvelle baffe vint lui éclaircir les idées. Elle comprit alors son rôle dans cette scène : celle de la pastèque frappée !

Мария! Просыпаться! Вы прекрасно знаете, что я здесь для такого рода вещей ! Cria Twikjeya.

A l’aide de son poignet, Maria arrêta la main que sa consœur était en train de réarmer.

"Это хорошо, я разбужена..." [HJ: C’est bon, je suis réveillée… /HJ]

Elle se dégagea et releva sa colonne vertébrale pour s’asseoir sur le sol.
Les coudes sur les genoux, le front reposé sur le dos de ses doigts, la mémoire lui revenait morceaux par morceaux, comme dans un jeu de construction. Elle était à la Confrérie Moderne… Dans la chambre de Twikjeya… Et la flaque de sang sur le sol était la sienne…

"_ Excuse-moi, Twikjeya, fit-elle avec une voix de lendemain de cuite, je me suis perdue… Merci d’avoir été mon fil d’Ariane. Je nettoierai mes bêtises et je te..."

Elle n'eut pas le loisir de finir sa phrase, elle venait d'être interrompue par un hurlement strident :
« Vous... vous... vous êtes... DINGUES !!! »

Maria se retourna en grimaçant vers la source du bruit. C'est à cet instant que le dernier morceau du puzzle s'encastra dans sa mémoire : Tousled ! Vanessa ! Tout le déroulement de la soirée lui revenait maintenant dans son intégralité !
Interdite, elle regarda la prostituée se reculer doucement vers la sortie et, arrivée au couloir, prendre les jambes à son cou. Les yeux froncés, la tête flottant encore au milieu la mésosphère neptunienne, elle se tourna vers Twik’ :

"_ Ben ? Qu’est-ce qui lui arri…"

Elle arrêta sa phrase là. A la périphérie de son regard, elle venait d'apercevoir ses cheveux ensanglantés et poisseux. En l'espace d'une seconde, elle prit conscience de l'état dans lequel les deux dingues qu’elles étaient s’étaient mises !
En d’autres circonstances, elle aurait pu en rire - et puis Twik’ était si mignonne la figure toute barbouillée de sang – mais là, il s’agissait de Tousled et laisser partir ainsi une recrue avec un tel potentiel serait fâcheux. Maria n’avait même plus la force de se relever toute seule, ni même l'envie. D'ailleurs, elle ne désirait que deux choses : boire et dormir. Mais l'heure n'était plus au laisser-aller :

"_ Chiotte, jura-t-elle en forçant vainement sur ses jambes, il faut qu’on la rattrape et qu’on la calme avant qu’elle ne réveille tout le quartier ! Peux-tu m’aider à me relever, s'il te plait ? Et... tu aurais des calmants à lui donner ?"

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Lun 24 Aoû 2009 - 18:01

Il fallait qu'elle sorte au plus vite, qu'elle trouve une échappatoire à ce qu'il venait de lui advenir, ce qu'elle venait de vivre et de voir.
Peu de chose pouvait la faire paniquer, mais il paraissait évident que les deux folles de la chambre magique avait mis le doigt pile là où ça pouvait faire mal avant de le tourner chacune dans la plaie béante de son esprit effrayé !

Elle courait dans les couloirs, ouvrant une à une chacune des portes qui se présentait à elle ! Elle ouvrait, allumait la lumière, regardait à l'intérieur, puis claquait la porte aussi sec sans avoir pris la peine de couper le courant, et ce en moins d'une seconde à chaque fois avant de passer à la suivante, laissant rapidement dans son sillage une trainée de jeunes mutants énervés d'avoir été éveillés de la sorte et vociférant dans les couloirs qu'elle désertait aussitôt pour les suivants.

La trainée de poudre qui hurlait derrière elle dans le labyrinthe qu'elle parcourait, hâtait plus encore sa terreur et la poussait à courir plus vite encore.
À chacun de ses pas, ses poils s'emmêlaient et se tissaient sans qu'elle n'en ait conscience, brodant ainsi une carapace, une sorte d'armure qu'elle ne savait pouvoir posséder tant celle-ci se faisait à son insu, imposé par son instinct de survie et son inconscient !

Enfin elle trouva la porte qu'elle cherchait depuis tout à l'heure : le placard menant à la salle d'entrainement !
Elle se saisit promptement de ses affaires et ressortit à nouveau, à la recherche cette fois de la sortie définitive de cet asile de fous furieux.
Pour la première fois de sa vie, elle comprenait l'effroi que pouvaient ressentir les humains normaux face à l'inconnu et aux pouvoirs des mutants ! C'était terrible, horrifiant, déstabilisant... complètement hors de contrôle et dangereux à souhait ! Ils parvenaient même, dans cet enfer, à transformer le plus absolu des plaisir en la plus répugnante des horreurs que la terre et porté !

Oui, il lui fallait sortir enfin, renversant dans sa course éperdue les gamins qui, intrigués par l'agitation des couloirs, y surgissaient sur son passage et qu'elle ne voyait même plus désormais.
Voilà enfin le hall d'entrée, sa baie vitrée et le passeport tant attendu vers la liberté et le retour à une vie normale...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Sam 29 Aoû 2009 - 3:50

Avant que Vanessa n’ait pu franchir le seuil de la Confrérie Moderne, la porte de la grande armoire du hall s’ouvrit dans un grincement de gonds mal huilés. Un couple étrange s'extirpa du meuble en chêne, têtes baissées.
Le premier des deux à sortir était un jeune garçon d’une quinzaine d’années, l’air ahuri, les cheveux ras et noirs, vêtu uniquement d’un caleçon blanc à pois bleus. Il soutenait par les épaules une autre personne qui se traînait avec des mouvements lents et maladroits de petite vieille. C’était Maria. Elle était gantée, les yeux encore un peu hagards et était emmitouflée dans un grand drap blanc immaculé. Son affaiblissement général l’aurait empêché de tenir sur ses gambettes sans le soutien du jeune homme.

"_ Merci, Stephen, c'est pas mal, murmura-t-elle gentiment au garçon, tu as fait des progrès. Maintenant, il faudra que tu travailles sur tes points de chute… Ça manque toujours d’un peu de précision."

Quelques minutes auparavant, dans la chambre, Twikjeya n’avait pas réussi à se déplacer du fait de la gravité de sa blessure. Maria avait remis ses gants, s’était péniblement relevée en s’aidant du mur et s’était engoncée dans un drap propre pour cacher son peignoir tâché de sang. Elle était sortie en titubant dans le couloir. Dans son état, il lui aurait été impossible de rattraper Tousled mais, heureusement, une bande de mutants adolescents éveillés en sursaut et déboussolés avait débarqué au bout du couloir. Elle avait mis le grappin sur Stephen, un apprenti-téléporteur.

Normalement, il était prévu qu’ils atterrissent dehors sur les marches, pour intercepter la fuyarde quand elle ouvrirait la porte d'entrée. Le point d’arrivée n’avait pas été si éloigné de l'objectif… si on tenait compte de l’échelle du pays ! Et puis, la situation aurait pu être pire : ils auraient pu se retrouver téléportés dans un mur, par exemple.

"_ Soutiens-moi encore un peu, s’il te plait." Chuchota-t-elle à l’adresse du jeune homme.

Maria tourna alors son regard vers Tousled. Les traits de la prostituée étaient déformés par la peur et la détresse. La russe fit tout son possible pour paraître rassurante et apaisante… Ce qui n’était pas gagné vu son look de fantôme sorti d’une armoire.

"_ Enfin, Vanessa, tu déraisonnes ? Dit-elle le plus doucement du monde, pourquoi effraies-tu ainsi nos étudiants ? Qu’est-ce qui t’a autant paniqué ? T'es-tu sentie menacée ? "

Si déjà Vanessa prenait le temps pour répondre à ces questions et mettre des mots sur ses ressentiments, il resterait une chance de la calmer !

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Twikjeya Elkash

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 25 ans
Profession : Chirurgienne de génie.
Sacrificatrice surdouée.
Experte des armes blanches.
Botaniste hors pair.
Prêtresse fanatique.
Affinités : La mort, les mutants et les âmes en détresse.

Points XP : 895


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise du sang.
Type: Gamma
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Dim 30 Aoû 2009 - 16:30

Il est fort peu probable que les wookies aient lancé une attaque sur la Confrérie mesdemoiselles, en conséquences je vous prie de bien vouloir regagner vos chambres. Immédiatement.

Lorsque l’ange de la mort en personne vous faisait face, vous aviez tendance à obéir… Twikjeya n’avait certes pas réussit à bouger d’elle même en quelques secondes, mais la slave avait du répondant… Ce ne fut qu’une minute après le départ de Maria que la sombre dame était parvenue à attraper une seringue, pourtant rangée à moins d’un mètre d’elle. Elle s’était ensuite injectée un cocktail dont elle gardait le secret, mais qui devait surement violer une bonne demie douzaine de règles médicales. L’utiliser sur Maria ne lui avait même pas effleuré l’esprit. Twikjeya se savait résistante à ce genre d’injections, mais peut être n’était ce pas le cas de sa compatriote. En tout cas, il était hors de question de gérer une attaque cardiaque en plus de la panique que Tousled avait semé dans les couloirs. La dame des glaces était en partie responsable du foutoir, elle n’avait donc pas hésité en pressant le piston de sa seringue. Elle avait hurlé. De douleur ou de plaisir, elle ne savait plus, mais elle ne s’y était pas attardée. La jeune slave s’était relevée d’un bond, ignorant le feu qui se déversait dans ses veines, avait attrapé la première robe qui passait par là et s’était précipitée dans le couloir, couvrant en toute hâte sa nudité sanglante. Sa blessure et les amphétamines combinées auraient condamné un homme moyen à ramper sur le sol en se tordant de douleur, mais Twikjeya n’y prêtait guère attention. La douleur, si elle la savourait, n’était ici qu’un élément perturbateur. Le devoir avant tout. Et son devoir, ici, était de gérer la panique qui menaçait d’embraser les couloirs.

Comme tout bon adolescents, tous les élèves se précipitaient dans le couloir, à peine habillés, pour jeter un coup d’œil au bordel ambiant, y contribuer et de manière générale, briser le couvre feu avec une joie non dissimulée.

Il y avait toutefois une trouble fête, qui virevoltait dans les couloirs avec des cliquetis métalliques. Mademoiselle Elkash n’admettait guère d’agitations, et paraissait légèrement plus nerveuse qu’en temps ordinaire… A croire qu’elle avait perdu le contrôle de ses mains, qui tressautaient toutes seules… Les élèves rentraient généralement rapidement.


Donnez moi ça. Immédiatement.

Et un paquet de clopes, un… Twikjeya émergea des toilettes, prit à droite en sortant d’un couloir désormais étrangement silencieux, et descendit les marches de l’escalier du hall sans prêter attention à la semi obscurité qui régnait. Elle n’avait pas besoin d’y voir pour ne pas manquer une marche. Depuis sept ans, aucune n’avait été déplacée. Elle les connaissait toutes, savait parfaitement comment ne pas émettre le moindre son. Lever le pied de quinze centimètres à chaque fois, ce n’était pas si compliqué…

Mademoiselle Elkash !

Ah. Emmett… Le majordome était tiré à quatre épingle, à croire qu’il dormait debout, en livrée. Elle même n’avait qu’une robe légère sur le dos, mais le vieil homme se tenait droit dans son costume, dévisageant d’un air effaré la jeune brune visiblement surexcitée qui filait dans l’escalier, un paquet de clopes à la main, pieds nus et complètement décoiffée. Par bonheur, aucune trace de sang n’était visible.

Par pitié ne me dites pas que vous venez de partager une cigarette dans les toilettes des hommes, ce qui expliquerait votre tenue… Pas vous…

Emmett ce n’est pas le moment de plaisanter. Allez calmer les élèves, je m’occupe de la porte.
Oui j’ai cru comprendre que nos jeunes pensionnaires étaient quelque peu agacés… Dois je également vous faire remarquer que mon sang de chasseur invétéré n’a fait qu’un tour à la vue du yéti qui a traversé nos couloirs ?
Laissez vos chevrotines au placard et empêchez les pensionnaires de débouler dans le hall. Je vais m’occuper de notre invitée et soigner Maria. Laissez nous dix minutes, nous serons à l’infirmerie.
Mademoiselle Yevgeniyen est également impliquée ?
Emmett !
Bien bien… Mais pour l’amour du ciel, couvrez vous !
Pardon ?

Emmett désigna du menton sa robe avant de filer dans les escaliers. Twikjeya soupira. Effectivement, elle n’avait pas attrapé le bout de tissu le plus pratique pour éviter de choquer les bonnes mœurs. Le tissu n’était pas tout à fait transparent, mais il ne cachait pas grand chose non plus… La sombre dame haussa les épaules. Dans le noir, les étudiants n’avaient sans doute pas eut grand chose à matter malgré son absence de sous vêtements. De toute manière elle n’était pas pudique… Twikjeya pressa le pas, arrivant dans le dos de Tousled. Elle s’arrêta toutefois à bonne distance, désireuse de ne pas stresser davantage la fille de Chewbacca. L’apparence de Tousled était surprenante, mais guère plus. Elle paraissait visiblement incapable de menacer quiconque… La scène virait franchement au comique. Deux nanas à demies nues tentaient de stopper une troisième qui avait visiblement oublié l’intérêt du rasoir, et un gosse se tenait au milieu, visiblement mal à l’aise, hésitant à poser son regard sur l’une d’elles… En temps normal, Twikjeya n’aurait pas interrompu la conversation, mais le temps pressait et la bonne réputation de la Confrérie pouvait fort bien chuter en flèche dans les minutes qui suivaient. Aussi une voix glaciale résonna elle dans les airs, n’admettant guère de contestations.

Tousled. Je vous prie de bien vouloir descendre immédiatement à l’infirmerie. Il est hors de question que vous continuiez à effrayer nos étudiants ainsi. De plus, vous seriez gravement menacée par nos amis humains à l’extérieur, étant donné votre apparence actuelle. Stephen, veut tu bien descendre mademoiselle Yevgeniyen à l’infirmerie avec toi ? Je te remercie.

Toute dopée qu’elle était, Twikjeya se savait parfaitement incapable de soutenir Maria, même si la porte parole tenait plus de l’anorexique que de la championne d’haltérophilie. Twikjeya avait certes cinq centimètres de moins que Maria, mais elle lui rendait bien quinze kilos… Et au cas où l’une des deux refusait de visiter l’antre de l’infirmière, cette dernière n’avait pas oublié de se munir d’une paire de seringues avant de quitter sa chambre. La sombre dame paraissait fort bien décidée à descendre deux corps inanimés dans son infirmerie, si cela permettait de quelque peu rétablir la situation. Pour l’instant, les seringues étaient discrètement cachées dans sa main droite… Les mauvaises langues murmuraient que la ténébreuse mutante ne rêvait que de les planter au milieu des poils de celle qui avait si grossièrement perdu tout contrôle d'elle même...

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Lun 31 Aoû 2009 - 10:22

Alors qu'elle arrivait à portée de la sortie tant espérée, une porte s'ouvrit brusquement à quelques pas d'elle, laissant apparaître Maria en très mauvais état et soutenu par un gamin en caleçon.
Elle s'adressa à Vanessa comme si tout allait pour le mieux et que c'était elle qui était en cause dans cette histoire de dégénérés mentaux !
Elle devait se moquer de la dernière arrivée : le contraire eut été encore plus grave, sinon !
S'arrêtant dans sa course éperdue – quelque peu interloquée – et s'apprêtant à répondre, elle fut interrompu par l'entrée en scène de la seconde furie quelques mètres derrières elles ! Celle-ci avait l'outrecuidance de lui donner un ordre ! Mais, comment pouvait-elle seulement se tenir debout dans l'état où elle s'était mise ?!? Décidément, ces bonne-femmes étaient complètement déjantée et, si le reste de la confrérie s'approchait de leur style, il était hors de question de passer une seconde de plus dans cette demeure d'aliénés !
Se tournant brusquement vers l'infirmière, elle sentit ses poils se gonfler encore d'avantage, créant maintenant une sorte d'armure d'une vingtaine de centimètres d'épaisseur qu'elle ne savait même pas présente, et qui la grandissait de deux fois celle-ci : rendant sa silhouette bien moins féminine et carrément impressionnante aux vues de qui la connaissait. Elle était véritablement un bigfoot, désormais !

La voix toujours aussi glaciale de panique irraisonnée, elle répondit du tac au tac

« Je n'ai pas besoin de votre putain d'infirmerie de merde ! Moi, je ne me suis pas transpercée avec un glaive ! Moi, je ne me suis pas vidée de mon sang au point de ne plus tenir debout !
Je veux calter d'ici et regagner mon trou plutôt que d'subir encore de telles...
Y'a m'ême pas d'mots pour vous décrire !
Si c'est ça êt'mutos, j'préfère me laisser décalquer ! Faut pas vous étonner qu'on nous craigne après ça !
J'suis pas difficile, très ouverte, mais là... »


Sans se démonter, elle se retourna à nouveau et posa la main sur la clenche du hall alors que l'autre effectuait d'étranges mouvements discrets avant de se dissimuler devant elle, hors du champ de vision des deux russes. Elle venait de récupérer deux couteaux, prête à les lancer si l'on cherchait encore à l'arrêter !
La peur commençait à céder la place à la résolution calculatrice, et il lui était hors de question de se laisser commander par qui que ce soit.
Elle se sentait véritablement menacée, et sans doute à juste tire, prête à en découdre pour sauver sa peau !
L'invitation semblait se transformer soudain en une prison dorée dans laquelle on se chargerait de l'enfermer en lui donnant des ordres et – pour une jeune fille qui avait grandi et s'était faite seule – toute notion d'ordre sonnait comme une torture dont il était urgent de se défaire à tout prix !

La porte paraissait fermer à clef ! C'était intolérable !
Déplaçant sa main gauche de la poignée à la serrure, elle fit alors résolument gonfler un gros amas de poils dans le mécanisme pour le faire sauter, déverrouillant ainsi l'obstacle qui la séparait de la cour murée...

* Encore quelques mètres et je serais enfin dehors ! *

Poussant le battant, elle avança un pas alors qu'elle entendait bouger derrière elle depuis quelques secondes, s'apprêtant à réagir d'instinct pour balancer ses projectiles si les sons annonçaient une rapidité trop prompte...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Lun 31 Aoû 2009 - 23:49

Il y avait tellement d’électricité dans l’air qu’une bouffée d’oxygène aurait pu alimenter Vancouver pendant une bonne semaine. Tousled était à couteaux tirés… Et Maria ne se doutait pas à quel point elle l’était de façon littérale !
L’arrivée de Twikjeya n’avait pas apaisé la situation, bien au contraire. Maintenant que la fugitive se trouvait en infériorité numérique, elle agissait comme un animal traqué.
Stephen se concentrait, les yeux fermés, dans l'espoir d'ouvrir un seuil de téléportation. Vu son ardeur à répondre aux ordres de Twikjeya, il semblait indéniable que le jeune homme n'était pas insensible à l'étrange beauté de la slave... A moins que ça ne soit simplement la transparence de sa robe ! Maria lui posa doucement une main sur l’épaule pour lui faire ouvrir les yeux et ralentir :

"_ Attends juste une petite minute, lui murmura-t-elle, j'ai encore quelques trucs à lui dire !"

Elle fixa Twikjeya dans les yeux avec un air de défi. Sa consœur aimait les méthodes expéditives : à la première lueur d'impatience, elle était capable de les immobiliser avec des projectiles divers et variés. Kenjiss pouvait être fier de sa guerrière, sa rigueur la rendait redoutable ! Le problème était que la situation ne se prêtait pas à ce genre de jeu : si jamais ils usaient de la manière forte pour stopper la fugitive, ils perdraient sa confiance à tout jamais et elle deviendrait un danger pour eux. Et un danger, soit ça s'emprisonne à vie, soit ça s'élimine !
Maria fit un geste d’apaisement à l’attention de Twikjeya, un geste voulant signifier « donne-moi juste une minute » puis se tourna vers Tousled, sans sourire.

"_ Vanessa, lança-t-elle d'une voix sèche, tu nous trouves monstrueuses, n'est-ce pas ? C'est très bien, tu dois savoir ce que c'est : tu viens justement de flanquer une belle frousse à tous nos résidents !"

N'ayant plus rien à perdre, Maria avait opté pour une méthode dure :
"_ Mais je sais ce que tu te dis, poursuivit-elle sur le même ton, tu penses que tu es différente de nous... Et tu as entièrement raison ! Toi, il y a des mots pour te décrire : tu es une yéti qui fait le trottoir ! Et, quoi que nous soyons à tes yeux, je ne suis pas convaincue que cela te permette de te sentir supérieure à nous !"

Le ton de la voix de Maria descendit d'un étage, elle avança d'un pas vers Vanessa :
"_ Et maintenant, que faisons-nous ? On se quitte là en restant sur ces jugements ? On repart chacun de notre côté avec l'idée que tu n'es qu'une pute poilue et nous des cinglées masochistes ?"

La russe secoua la tête négativement et laissa un demi-sourire poindre aux coins de ses lèvres :
"_ C'est drôle, parce que c'est justement sur ces points-là que nous sommes toutes les trois pareilles.
Rappelle-toi de ce que nous avons découvert ce soir, dans la salle d'entraînement : c’est la nature même de ta mutation qui est la cause de tes envies sexuelles insatiables. C'est l’énergie du coït qui te permet de régénérer tes batteries… Et c’est tant mieux pour toi ! Twikjeya et moi… nous avons simplement une méthode différente."


Elle tenta un petit sourire ironique :
"_ …Une méthode qui, comme la tienne, n'aurait pas l'approbation de nos parents !"

Maria reporta alors son regard sur Twikjeya et insista bien sur les trois premières phrases, pour signifier qu'elle pensait vraiment ce qu'elle disait :
"_ Maintenant tu es libre de faire ce que tu veux ! Tu peux partir ! Nous ne te retiendrons pas de force ici… Va donc retrouver ton ancienne vie et son illusoire normalité ! Mais retiens bien qu'ici tu trouveras des gens comme nous en mesure de comprendre et d'accepter ta façon de vivre !"

Maria reprit son souffle et serra plus fortement le bras de Stephen. Maintenant, les lames, les seringues et autres grenades pouvaient bien voler à travers la pièce, elle avait fait de son mieux pour sauver la situation !

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Twikjeya Elkash

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 25 ans
Profession : Chirurgienne de génie.
Sacrificatrice surdouée.
Experte des armes blanches.
Botaniste hors pair.
Prêtresse fanatique.
Affinités : La mort, les mutants et les âmes en détresse.

Points XP : 895


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise du sang.
Type: Gamma
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Mer 2 Sep 2009 - 22:13

Twikjeya était contrariée. Après s’être injecté quelques amphétamines de sa composition pour faire face à un yéti géant légèrement agacé, c’était en effet la moindre des choses. La jeune slave avait suivit la conversation sans articuler une syllabe de plus, indifférente aux souhaits de Maria mais parfaitement consciente d’être à peu près aussi efficace pour rassurer quelqu’un en passe de basculer dans l’hystérie complète que Kenjiss lorsqu’il s’agissait de faire preuve d’un tant soi peu de culture… Mais les préoccupations de la mutante concernaient plutôt un adolescent de quinze ans, qui commençait à ouvrir des yeux de la taille d’une balle de golf devant le défilé de nouvelles. La porte parole de la Confrérie et son professeur de biologie étaient masochistes et ils avaient une nymphomane en liberté à la Confrérie ! Par dessus le marché, il était toujours prisonnier des mains de la venimeuse dame blanche, et tout extraverti qu’il était -Stephen passait pour être l’une des fortes têtes de la bâtisse -, il commençait à se sentir franchement mal à l’aise !

La sombre dame jeta un coup d’œil à Maria, qui parlementait toujours avec Tousled. C’était leur domaine… Le sien était actuellement le contrôle de l’information Stephenienne. La jeune mutante se décala de quelques centimètres sur la droite, plongea son regard d’acier dans celui du jeune homme, tout en notant que cela lui offrait un angle de tir franchement plus acceptable sur la boule de poil.


Stephen ? La voix de Twikjeya avait encore gagné quelques degrés négatifs, si cela était encore possible. Le zéro absolu ne devait pas être loin… Mais en contrepartie de mettre autant d’ambiance qu’un clown à un enterrement, c’était cette voix qui permettait de calmer une classe en proie au chaos, la condamnant à devenir aussi silencieuse qu’une morgue vide…

Stephen ? Je te prie d’oublier tout ce que tu entends actuellement. Il est évidemment que Maria a encore bu plus que de raison, quand à cette autre demoiselle, elle a manifestement subi un traumatisme sévère qui altère son jugement.

L’adolescent avait relevé la tête en entendant son prénom, pour une fois ravi que sa maniaque de responsable lui adresse la parole… Il avait l’impression de sortir quelque peu la tête de l’eau. Son réconfort fut toutefois de courte durée. Avec son pragmatisme naturel et son aplomb presque naïf, Twikjeya porta l’estocade finale avec le vacarme de cliquetis métalliques qui s’imposait.

J’apprécierais également que tu évite de décrire la légèreté de ma tenue à tes amis. Je te sais observateur. Il se peut que j’oublie quelques une de tes erreurs sur le dernier test… En contrepartie.

Bing. Stephen vira au rouge pivoine en une fraction de seconde, baissa la tête et étouffa les quelques mots reconnaissants qu’il s’apprêtait à bredouiller. Mais Twikjeya avait déjà un autre sujet de préoccupation… En l’occurrence les mouvements des mains de Tousled. La ténébreuse demoiselle était elle même une pratiquante douée du lancer de couteau et espérait ne pas avoir à s’attaquer à une hémorragie de plus ce soir. Comble de l’ironie, étant donné son état et la précipitation de son départ, Twikjeya n’avait ni lame, ni la possibilité d’en produire une. La seule solution était évidemment de calmer Tousled avec une dose massive de calmants… La première aiguille glissa entre les doigts d’acier de la tueuse. Un geste. Un simple geste et le sommeil de Vanessa serait, à défaut d’être éternel, lourd… Très lourd.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Jeu 3 Sep 2009 - 13:43

La voix de Maria s'éleva à nouveau derrière Tousled alors qu'elle franchissait le seuil et que la porte était encore maintenue ouverte par sa main libre :

« Vanessa, tu nous trouves monstrueuses, n'est-ce pas ? C'est très bien, tu dois savoir ce que c'est : tu viens justement de flanquer une belle frousse à tous nos résidents !
Mais je sais ce que tu te dis, tu penses que tu es différente de nous... Et tu as entièrement raison ! Toi, il y a des mots pour te décrire : tu es une yéti qui fait le trottoir ! Et, quoi que nous soyons à tes yeux, je ne suis pas convaincue que cela te permette de te sentir supérieure à nous ! »


Elle s'arrêta net, sa monumentale trouille commençant à céder la place à un semblant de raison, les mots de son hôtesse résonnant dans son esprit.

« Et maintenant, que faisons-nous ? On se quitte là en restant sur ces jugements ? On repart chacun de notre côté avec l'idée que tu n'es qu'une pute poilue et nous des cinglées masochistes ?
C'est drôle, parce que c'est justement sur ces points-là que nous sommes toutes les trois pareilles.
Rappelle-toi de ce que nous avons découvert ce soir, dans la salle d'entraînement : c’est la nature même de ta mutation qui est la cause de tes envies sexuelles insatiables. C'est l’énergie du coït qui te permet de régénérer tes batteries… Et c’est tant mieux pour toi ! Twikjeya et moi… nous avons simplement une méthode différente.
Une méthode qui, comme la tienne, n'aurait pas l'approbation de nos parents !


Étonnamment, ces mots trouvaient une logique dans la tête de la prostituée, qui se surprit même à esquisser à sourire à l'évocation de l'approbation des méthodes. Certes, cela ressemblait d'avantage à un rictus sadique qu'à une expression de joie, mais il y avait déjà là un énorme changement par rapport à l'instant passé...

« Désolée pour les étudiants, » dit-elle simplement en se retournant, embarrassée et incapable de savoir ce qu'elle devait faire et en reprenant sa voix !
Là, elle constata que Maria regardait la doctoresse, comme si elle lui donnait l'ordre de ne pas intervenir, ce qui était assez étonnant... Maria avait-elle un poste haut dans la hiérarchie de ce lieu ?

« Maintenant tu es libre de faire ce que tu veux ! Tu peux partir ! Nous ne te retiendrons pas de force ici…
Va donc retrouver ton ancienne vie et son illusoire normalité ! Mais retiens bien qu'ici tu trouveras des gens comme nous en mesure de comprendre et d'accepter ta façon de vivre ! »


À ses côtés, Twikjeya ne prêtait plus attention à Vanessa mais s'adressait directement au jeune garçon qui empêchait la dame blanche maculée de sang de s'effondrer au sol comme une serpillère mouillée.

* Putain, elles sont vraiment zarb' ces gonzesses ! *

Elle vit alors la seringue qui dépassait de la main de la professionnelle des soins, craignant à nouveau pour sa liberté. Il semblait évident que celle-ci était compromise. Les couteaux qu'elle tenait, elle, étaient maintenant bien visibles, et un geste inconsidéré d'un côté comme de l'autre pourrait très rapidement tourner à la catastrophe !

« Libre ? Et ces piquouses ? C'est pour le libérer de la vie ou de ma volonté de m'en aller, » demanda-t'elle en signifiant bien qu'elle avait remarqué les accessoires de Twikjeya ?

Elle ne la quittait d'ailleurs plus des yeux, désormais, ne retenant plus la porte que par son postérieur, laissant à ses deux mains loisir d'agir en cas de nécessité ! Elle n'entrait pas, elle ne sortait pas, elle attendait juste de savoir elle-même ce qu'elle allait faire, frappée par les mots justes de Maria, mais épouvantée par la toubib et ses réactions dignes d'une psychopathe !

« Et le programme d'ensuite, ce sera quoi ? ... »

Elle posait une question tout en se rendant soudainement compte de la texture qu'avait pris ses poils. Étonnée, elle constatait bien qu'elle s'était tissée en une sorte d'armure qu'elle serait bien incapable de réabsorber et devrait faire tomber en poussière pour avoir une chance de s'en dépêtrer. Elle ne se savait pas capable d'une telle prouesse.

* Merde ! C'est quoi ça ?
Comment j'ai fait ça ?
La vache ! C'est impressionnant !
Je devrais peut-être obligée la psycho à me balancer ses aiguilles... J'parie que ça passe pas... *


Elle regardait maintenant sur elle-même, ses yeux seuls trahissant sa stupéfaction par leur absence de pilosité.
Elle aurait bien aimé, également, bénéficier d'un miroir pourvoir à quoi elle pouvait bien ressembler de l'extérieur...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé)

Revenir en haut Aller en bas

[Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Remise en forme
» Remise en forme
» Remise en forme ! [Ouvert à tous]
» Bienvenue dans notre centre de remise en forme [PV Fuchs]
» remise en forme
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Canada : Vancouver et Environs~ :: -Ville de Langley : La Confrérie Moderne- :: -La Confrérie-
 :: -Dortoirs-
 :: -Chambres des Confréristes-
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Science-Fiction