Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (mars/avril/mai 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie--
-- IRL (NOVEMBRE 2016) : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Mer 9 Sep 2009 - 20:36

Quand Twikjeya s’adressa à Stephen, les chairs de Maria se décomposèrent sur place et son sang vint s'agglomérer au niveau de ses talons. Elle se tourna vers l’étudiant et n'eut d'autres idées que de lui servir un sourire crispé…
Aïe aïe aïe ! Elle avait improvisé son discours pour Vanessa en zappant totalement la présence des oreilles chastes du jeune homme ! L’envie de se mordre le poing jusqu’au sang envahissait son être, mais elle savait qu'elle ne devait pas se laisser aller. Quelle gaffe !
Alors, que pouvait-elle faire pour sauver les apparences ? Jouer le rôle proposé par Twik’ ? Jouer les alcooliques lourdes, façon clocharde avinée au discours incohérent ?
Cela aurait, certes, peut-être permis de sauver quelque peu les réputations de Twik’ et de Vanessa… mais la sienne était bonne à être jeter dans une fosse septique avec une pierre attachée au cou.
Aussi décida-t-elle d'opter pour une autre stratégie. Elle murmura à Stephen :

"_ Mon garçon, dans la situation actuelle, je crois que nous allons avoir besoin de renfort… Aurais-tu la gentillesse de me déposer doucement par terre ?"

Ce qu’il fit sans rechigner. L’état psychologique dans son cerveau marinait pour l’instant dans du bouillon de poulet et ne lui permettait pas d’avoir plus de libre arbitre qu’un salsifis ligoté dans une marmite.
"_ Merci infiniment, fit-elle alors que ses fesses rencontraient le carrelage froid, maintenant, j'ai une dernière mission pour toi… Tu vas aller chercher Henri, tu vois qui c’est Henri ?"

Le pauvre Stephen hocha positivement de la tête, toujours bouche bée. Bien sûr qu'il savait qui était Henri, tout le monde dans la Confrérie connaissait le brave télépathe.
"_ Si mes souvenirs sont bons, il loge au deuxième étage. A mon avis, il doit être en train de rassurer les élèves paniqués dans le couloir. Bon, tu le retrouves et tu lui demandes un Tabula Rasa ! Tu vois ce que c’est ?"

Le pauvre Stephen hocha négativement de la tête, toujours bouche bée. Il ne savait pas et c'était pour le mieux !
"_ Ce n’est pas grave, tu lui dis que c'est moi qui t'envoie, il te demandera sur quelle durée, tu réclameras un bon TA-BU-LA RA-SA d’au moins une demi-heure. Tu as bien compris ?"

Le pauvre Stephen hocha positivement de la tête, toujours bouche bée. L'ordre était simple et il était loin d'être idiot.
"_ Et ensuite, bredouilla-t-il d'une voix éteinte, je... Je vous ramène le taboulé razzia ?"

Le sourire de Maria s’étira, elle lui tapa fraternellement sur l’épaule.
"_ Le Tabula rasa ! Oui, c’est bien ça, mon garçon… Ensuite tu me ramènes le tabula rasa ! Dépêche-toi, c’est une question de vie ou de mort !"

Le pauvre Stephen opina une dernière fois du chef. Bien content de changer d’air, il créa un seuil de téléportation sous ses pieds et disparut dans un éclair blanc. Maria n'aimait pas trop ces méthodes, mais on ne pouvait que louer leur efficacité !
Bon... ce premier problème étant réglé, elle s'attaqua au second : Tousled en pleine crise de panique. La prostituée semblait avoir été apaisée par ses parole, mais la confiance n’était pas encore là : elle s’inquiétait, à juste titre, de l’attitude de lionne enragée de Twikjeya.

"_ Mets-toi à notre place, Vanessa, répondit Maria avec un sourire engageant, nous ne savions pas à quel point tu étais lucide ! Et si tu voyais ton physique actuel de loup-garou, tu comprendrais nos précautions : on aurait facilement pu t’imaginer en train de hurler dans la rue, avant de charger le premier type qui passe ! Mais comme tu sembles encore maîtresse de tes émotions, tu n’as rien à craindre de nous !"

Vanessa était toujours postée dans l’embrasure de la porte, un pied à l’intérieur, un à l’extérieur.
« Et le programme d'ensuite, ce sera quoi ? ... »

"_ Le programme d’ensuite ? Répéta-t-elle en décroisant ses jambes rongées par les fourmis, j'avoue que je serais tentée de retourner de suite à l’entraînement pour étudier ce que sont en train de nous faire tes pouvoirs…
Mais là, en fait, je crois que je ne suis pas tout à fait au top de ma forme. Alors, je propose qu’on aille se coucher et qu’on remette tout ça à demain…
Pour ma part, je ne sais pas si ça vous tente
–elle tourna son regard vers Twikjeya- mais avant d’aller dormir, je serais bien partante pour un petit en-cas de minuit ! Les émotions et les hémorragies, ça creuse !"

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Twikjeya Elkash

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 25 ans
Profession : Chirurgienne de génie.
Sacrificatrice surdouée.
Experte des armes blanches.
Botaniste hors pair.
Prêtresse fanatique.
Affinités : La mort, les mutants et les âmes en détresse.

Points XP : 895


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise du sang.
Type: Gamma
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Ven 11 Sep 2009 - 1:44

S’il y avait bien quelque chose que Twikjeya ne comprenait pas, c’était la peur panique de certains… A ce titre, l’hystérie de Tousled était un cas d’étude tout à fait intéressant. Submergée par sa propre émotion, la jeune prostituée s’était protégée dans un carcan de poils avant de courir droit devant elle. Mais elle reprenait à présent ses esprits, rassurée, sans doute plus par les phrases de Maria que par sa … glaciale présence. La jeune slave n’était pas du tout habituée à se genre de situations. Elle pensait être capable de gérer bon nombre de peurs, mais réparer une panique causée par… elle même, était un nouveau cas de figure particulièrement ardue. Aussi resta elle silencieuse tout en observant le départ de Stephen, qui filait sans le savoir vers un remodelage de sa matière grise et risquait fort de souffrir de quelques troubles de la mémoire dans les jours à venir… Tant mieux, elle n’aurait pas à recorriger son devoir, qui était un désastre de toute façon, Stephen perdant trois points avant même qu’elle n’ait attaqué la correction de la première question…

Si Twikjeya était restée silencieuse face à une situation qu’elle ne savait gérer, elle ne put s’empêcher de répliquer lorsque Tousled parla de ses seringues… Après une rapide analyse, la sombre dame avait décidé d’être franche, constatant que cela n’allait sans doute pas perturber la situation, ses paroles allant dans le sens de Maria…


Ces seringues sont ici pour s’assurer de notre sécurité Vanessa… Vous avez vous même des armes à la main, en face d’une blessée et d’un adolescent. Je ne pouvais vous laisser les menacer de cette façon. Il est évident que je ne vais pas vous endormir pour vous empêcher de fuir.

Twikjeya n’avait évidemment pas parlé d’elle même, bien qu’étant probablement la première personne que Tousled viserait en cas de pic de tension. Une lame n’était pas forcément mortelle et bien que n’ayant rien pour se protéger elle même, la sombre dame préférait être prise pour cible. D’un point de vue pragmatique, c’était la meilleure solution. Maria ne pouvait disparaître de la scène du jour au lendemain et Stephen avait une famille qui risquait de s’inquiéter fortement après quelques semaines de disparitions…A présent que le jeune adolescent était hors de portée, et bien que la tension s’apaisa, Twikjeya était toujours tendue comme un arc. La dose massive d’amphétamines n’était sans doute pas innocente à tout cela, mais la dame des glaces avait parfois quelques tremblements nerveux fichtrement inquiétant. En maniaque invétérée, Twikjeya ne supportait pas le moindre tic et pourtant elle ne pouvait s’empêcher de cligner des paupières à un rythme étonnamment rapide. Et elle se sentait de plus en plus mal… Ce qu’elle ne laissait évidemment pas transparaitre. Elle détestait se sentir vulnérable. Mais force était de constater que si, une lame à la main, elle ne doutait pas de défaire Tousled, les inoffensives petites seringues qu’elle tenait dans sa main ne risquaient pas d’être d’une très grande utilité face à l’épaisse fourrure de la mutante.

Mutante qui sourit néammoins lorsque Maria parla d’un casse croûte à la cuisine. Bonne idée. La nourriture apaisait parfois les esprits… Et c’était également un excellent moyen de refaire du sang rapidement.


Je m'en occupe Maria...

La jeune slave ne bougea néammoins pas d’un pouce. Il était hors de question de laisser Maria seule face à Tousled. La prostituée était visiblement capable de l’égorger d’un simple mouvement du bras et Twikjeya savait que Maria était à peu près aussi redoutable qu’une gamine de dix ans –à condition qu’elle se soit laissé pousser les ongles-. De plus, et c’était évident, mais un médecin ne laissait jamais un patient seul dans cet état. Bien que Twikjeya commençait à sentir sa vision se brouiller peu à peu tandis qu’une goutte de sueur perlait le long de son nez, elle n’avait pas la moindre intention de partir s’asseoir dans la cuisine. Maria était sous sa protection, qu’elle le veuille ou non…

Ironiquement, ce fut à cause de cet acharnement que ce fut elle, Twikjeya, qui manqua de mourir ce jour là…

La jeune slave eut un hoquet avant de comprendre que les efforts qu’elle avait arraché à son corps épuisé avaient eut raison de sa résistance naturelle aux substances qu’elle s’administrait d’habitude… Twikjeya eut l’impression de voir une lueur blanche remplacer peu à peu le yéti et sa blanche consoeur qu’elle entrapercevait dans l’entrée… La jeune slave n’eut que le temps de balbutier quelques mots, arrachant une ultime réflexion à son corps en overdose.


App-ppe-llez Emm… Emmett…


Ce fut ensuite avec sa grâce et son élégance naturelle que Twikjeya bascula en arrière, presque sans un bruit… Du moins jusqu’à ce que l’arrière de sa tête rebondisse avec un bruit sourd sur le sol, et que la jeune slave ne bouge plus du tout tandis qu’un sang noir se répandait peu à peu sur le sol.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Ven 11 Sep 2009 - 13:40

Vanessa avait repris totalement le contrôle de ses émotions par quelques mots de Maria. Pour elle, il était évident que cette nenette avait de quoi la faire flipper, elle avait été capable de la calme plus rapidement qu'elle était parvenue à la mettre mal-à-l'aise le matin même. Elle devait avoir un franc talent pour la manipulation psychologique, ce qui en soit était déjà suffisamment inquiétant sans y ajouter la capacité hémorragique de ses extrémités supérieures.

Elle venait cette fois de suggérer du repos et un bon repas pour chacune, ce qui était tentant, bien que Tousled n'avait pas si faim que cela, pour ce qui la concernait.
Elle ne souriait pas vraiment, mais elle se sentait à nouveau détendue, et presque en confiance... presque.

« Personnellement, je crois que je n'aurais pas dit non à un poursuite de l'entrainement... J'avoue être intriguée par la texture de mon pelage...
Mais va pour un casse-croûte, à une condition : tu vides une de ses seringues et tu le la balance aussi fort que tu peu à moins de deux mètres... que je vois si ça passe ou pas ! »


Sa demande venait de marquer un étrange point dans cette partie de balle au camps quelque peu disproportionnée !
Vanessa savait que cette remarque aurait pour effet de confirmer la belle explication de Maria, mais également s'en sentait particulièrement fière tant elle avait l'impression d'avoir trouvé des gens à son niveau de « particularité ». Elle aurait sans doute à jamais du mal à vraiment leur faire confiance, et savait déjà que jamais elle n'accepterait d'être manipulée par personne, mais pour l'instant, elle était consciente de cette manipulation, ce qui la mettait sur un piédestal vis à vis de ses deux interlocutrices, tout du moins était-ce ce qu'elle en pensait.

* C'est dingue, mais je crois vraiment qu'on aurait une chance de devenir de vraies amies si Maria cessait de toujours tenter de tout contrôler...
Une amie... une véritable amie... putain que ce s'rait chouette... *


Elle soupira !
Se tournant vers Twikjeya qui venait de rouvrir la bouche, elle fut choquée de la voir s'écrouler aussi lourdement. La blessure était donc belle et bien aussi grave qu'elle le paraissait, et la doctoresse venait de présumer de ses forces bien au delà du raisonnable !

« Merde ! Quoi encore ? »

Sans réfléchir, et étant la seule véritablement valide et en pleine forme dans ce hall, elle se précipita vers la toubib sans même s'imaginer que cela pouvait s'avérer être un piège tendu par celle-ci.
Glissant sur le sol carrelé, elle se laissa tomber à ses côtés, arrivant trop tard pour empêcher la tête de frapper les carreaux – d'à peine une demi-secondes, mais trop tard tout de même – une flaque de sang se répandant alors comme preuve de la non simulation de son état de santé.

 « C'est qui cet Emmette ?
Bon, pas de panique ! Une blessure à la tête saigne toujours beaucoup, mais ce n'est pas pour autant qu'elle est grave ! »


Elle fit tomber les poils noueux qui recouvraient ses mains, puis plaça celles-ci de part et d'autre du crâne de la dame de glace – qui justement commençait à se glacer plus que de raison – et fit croître une nouvelle pilosité dans le but d'immobiliser la tête tout en l'élevant du sol de moins d'un millimètre. Elle coupa alors mentalement ceux-ci tout en les maintenant !

« Bon, je sais que t'es pas en état de bouger, alors vient au moins lui maintenir le cigare pendant que je vais chercher cet Emmette ! C'est qui ? Je le trouve où et comment dans ce labyrinthe de béton et de verre ? »

Étonnamment, elle venait de prendre contrôle de la situation, de façon tout à fait instinctive et en total contraste avec sa réaction passée...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Sam 12 Sep 2009 - 23:07

Aux alentours de dix-huit heures, les prévisions météo-évènementielles avaient annoncé une soirée calme et douillette : un soap indien à l’holovision, une glace à la cerise, un peignoir bien chaud et une bonne nuit de repos en perspective.
Puis l'ouragan Tousled avait débarqué sur la Confrérie et sa présence dépressionnaire avait changé intégralement les données barométriques. Adieu l'anticyclone des « Amants de Bombay », place à un énergique décorticage de pouvoirs… Pourquoi pas, après tout. C’était utile à la Confrérie et n’impliquait rien de catastrophique ! La soirée aurait encore pu rester cantonnée à un petit 3 sur l'échelle de Beaufort si, en l’espace de quelques minutes, elle n'avait dévié vers des alizés moins avouables.
La perturbation atmosphérique Twikjeya, des caresses à désintégrer les isobares, des étreintes saphiques caniculaires et du sang coulant en trombes.
Et maintenant ? Yuvaraj, le beau vaishya moustachu amoureux d’une kshatriya, était bien loin, égaré au milieu de ces cumulo-nimbus ! Maria titubait sur ses jambes comme si elle eût été en plein cyclone, Tousled s’était transformée en sasquatch paniqué par ce déchainement des éléments et Twikjeya gisait sur le carrelage comme une victime de la foudre, le crâne fracassé pissant le sang.

Au moment du choc, Maria n’avait pu s’empêcher de détourner le regard et, si elle en avait eu le réflexe, elle se serait bien bouchée les oreilles pour éviter d’entendre le bruit mou de la tête de sa consœur percutant le sol.
Chargée à l'adrénaline, elle avait concentré toutes ses forces pour se relever. Les jambes flageolantes, elle s’était approchée de Tousled qui prodiguait déjà les premiers soins à la blessée… Fichue soirée !

"_ Ne t’en fais pas, pars, je m’occupe d’elle !" Assura-t-elle en tombant lourdement à genoux près de sa compatriote.

Elle regardait Vanessa droit dans les yeux pour éviter que les siens ne croisent la flaque de sang. Un retour de Bloody Mary dans une telle situation aurait légèrement compliqué les choses !

"_ Emmett, c’est notre vieux majordome, poursuivit-elle en prenant la place de la prostituée, il loge au rez-de-chaussée, il doit y être encore à faire l’appel de nos résidents. Suis le même chemin que pour aller à la salle d’entraînement mais continue plus loin dans le même couloir en criant son nom ! Il a l'habitude de nos crises d'hystérie, il saura que c'est grave et rappliquera sans attendre !"

Elle fit une tape amicale sur l'épaule de Vanessa :
"_ Ah dernière chose, ajouta-t-elle avec un sourire complice, si tu pouvais retrouver une apparence plus humaine, ça éviterait qu'un nouveau vent de panique souffle chez les jeunes. Je te promets que dès demain nous te présenterons à la communauté avec un briefing rapide de tes pouvoirs. Tu seras alors libre de te trimballer sous n’importe quelle forme et en toute quiétude dans les couloirs de la Confrérie !"

Ces derniers mots prononcés, Maria reporta toute son attention sur Twikjeya. C’était la première fois qu’elle voyait l’infirmière dans un tel état. Vraiment, les trois filles y avaient été fort ce soir ! Pas évident que Kenjiss ait un rapport détaillé de la soirée demain matin sur son bureau...
La peau de l’infirmière sembla glacée entre les mains gantées de la russe. Allongée ainsi sur le sol froid, la blessée perdait beaucoup de chaleur. Maria examina les alentours pour repérer quelque chose apte à la couvrir… Mais en vain.
Aussi prit-elle la décision d’endosser elle-même le rôle de couverture chauffante. Elle s’allongea contre Twik’, ouvrit son peignoir et la serra contre son corps nu, transmettant ainsi directement toute sa chaleur.
Aussi proches que des sœurs siamoises, enroulées dans la laine comme une momie bicéphale, Maria et Twikjeya justifiaient en cet instant l'appellation de leur groupe : la "Confrérie".

Il ne leur restait plus qu’à attendre le retour de Tousled avec Emmett.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Lun 14 Sep 2009 - 14:26

Maria commençait à peine à prendre le relais pour maintenir la tête de la doctoresse qu'elle lui indiquait déjà le chemin à suivre pour trouver le majordome. Il lui faudrait à nouveau courir dans les couloirs à la recherche de la salle d'entrainements et ensuite encore continuer en l'appelant.
Elle devait apparemment jouer les hystériques pour qu'il réponde, idée qui l'aurait beaucoup amusé dans une autre situation !
Opinant du chef sans répondre, elle se releva en se concentrant quelques secondes. Elle se retrouva alors totalement nue avec littéralement une colline de poussière entourant ses pieds.
Là, elle commença à courir, remontant le couloir en tentant de faire appel aux peu de souvenirs qui lui restaient de sa mésaventure pour ne pas errer indéfiniment dans le labyrinthe confrériste.

A chacun de ses pas, elle se concentrait légèrement pour essayer de faire réapparaitre un bikini velu sur son intimité, ne connaissant pas cet Emmett ni ses réactions face à une femme nue, aussi belle que pouvait l'être Vanessa, qui plus était...

Heureusement pour elle, dans sa course folle pour quitter les lieux, elle n'avait pas refermé la porte du placard à balais qui conduisait au vestiaire, et ce fut donc pour elle un formidable point de repère pour débuter ses puissantes vocalises propres à paniquer encore d'avantage de monde.
Elle n'avait pas été présentée au personnage et ignorait comment il allait réagir face à elle, une intruse, une inconnue connaissant son nom et l'appelant comme s'ils étaient intimes.
De sa belle voix chaude et suave de professionnelle, elle cria ainsi à-tout-va sans d'avantage de précautions que sa tenue légère pourtant inexistante...

« Emmett ! Emmett ! Emmett, où es-tu ? Emmeeeeett, on a besoin de toi d'urgence ! Eemmett !!! »

Amusée de s'entendre, elle se demandait s'il n'allait pas avoir la même impression qu'elle ressentait déjà toute seule, à savoir celle de l'appel d'un petit animal familier ou d'un enfant égaré.
Elle se ravisa alors et se concentra d'avantage sur ses propos :

« Monsieur Emmett !!!
Majordome Emmett ! Maria et Twikjeya ont besoin de vous de toute urgence !!!
Monsieur Emmett !!! »


Enfin un personnage inconnu apparaissait sous ses yeux. Ne cherchant pas très longtemps pour les présentations, elle dit simplement :

« Bonsoir, vous êtes Emmett ? Je suis Tousled ! Maria demande d'urgence après vous, la toubib est dans les vap' ! »

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Twikjeya Elkash

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 25 ans
Profession : Chirurgienne de génie.
Sacrificatrice surdouée.
Experte des armes blanches.
Botaniste hors pair.
Prêtresse fanatique.
Affinités : La mort, les mutants et les âmes en détresse.

Points XP : 895


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise du sang.
Type: Gamma
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Mar 15 Sep 2009 - 21:52

Emmett était un être extraordinaire. Lorsque Tousled avait commencé à crier, le majordome était déjà parvenu à calmer les étudiants et à les renvoyer dans leurs chambres, avant d’activer discrètement l’insonorisation totale des dortoirs… Ainsi le désastre auquel Tousled aurait été en droit de s’attendre n’eut il pas lieu, malgré ses hurlements, sa tenue et les évènements passés de la soirée… Seul le très strict majordome sorti de sa chambre pour se retrouver face à une prostituée… complètement nue qui plus est. Fort heureusement pour lui, Emmett était un des fleurons de la bonne vieille éducation anglaise, se contenta de hausser un sourcil sans même lorgner sur les formes de la jeune femme et fit un demi tour parfait, n’écoutant Tousled que d’une oreille tout en farfouillant dans une armoire pour en sortir un peignoir propre.

Veuillez tout d’abord vous vêtir décemment mademoiselle… Nos étudiants ne … pardon ? Twikjeya ?


Emmett soupira. Ce n’était pas la première fois qu’il venait en aide à la prêtresse et le britannique commençait presque à en avoir l’habitude… L’habitude de panser des plaies monstrueuses, de faire une perfusion d’urgence pour redonner à un visage d’une blancheur terrifiante quelques couleurs, de réanimer un cœur défaillant… Le majordome émergea de sa chambre aussi vite que lui permettaient ses jambes fatiguées, une mallette visiblement très lourde à la main…

Je suis ravi de faire votre connaissance dame Tousled, bien que j’aurais préféré vous rencontrer dans d’autres circonstances. Je suis réellement navré que vous ayez eut à assister à une scène peu représentative de l’état d’esprit confrériste mais…

Le majordome et la prostituée émergèrent à ce moment précis dans le hall… Le vieil homme s’interrompit en voyant l’état de Twikjeya, étendue sur le sol et visiblement bien décidée à annihiler toute trace du nettoyage de ce matin… A moins que ce ne soit à cause de Maria qui tentait elle de piétiner consciencieusement les croyances d’Emmett… Lequel frissonna en ouvrant sa mallette, détournant le regard des corps fortement dénudés des deux jeunes femmes.

Mademoiselle Yevgeniyen, vos tendances sexuelles ne concernent que vous, mais je vous prierais de ne pas en faire étalage devant moi… Encore moins en profitant d’une malheureuse inanimée !

Emmett était particulièrement homophobe et ne s’en cachait pas le moins du monde. Sa vision très conservatrice était dictée par un protestantisme assez radical qui ne connaissait de répit que sur la question mutante, ou le majordome faisait preuve d’une étonnante ouverture d’esprit… Cependant, la mallette s’était activée. Elle contenait un robot de premier secours, devenu tellement courants en 2051… La mise en service de ce genre d’engin avait sauvé plus de vies que l’invention de la pénicilline. Fini le décès par étouffement du célibataire endurci ne trouvant aucune main secourable pour le frapper dans le dos ! Mémé ne mourrait plus de faim après être tombée dans les escaliers, attendant la visite de son beau frère qui ne prévoyait passer la voir qu’à Noël prochain !
Le petit module faiseur de miracles décolla avant de tourner autour de la beauté… ou plutôt des beautés slaves enlacées, son œil électronique scannant scrupuleusement le corps le plus atteint… Une voix typiquement robotisée émergea du petit androïde


Le traumatisme crânien est bénin. Overdose d’un mélange d’amphétamines diverses et d’opiacés inconnus…

Twikjeya mourrait. La jeune slave sentait peu à peu la vie la quitter, son sang gouttant peu à peu hors de son corps… Peu importe. C’était tout ce qu’elle méritait à présent. Il était parti. Et C’était de sa faute… Elle n’avait pas su réagir. Ou plutôt elle avait mal réagit. Inutile de se voiler la face à présent. Tout était de sa faute. Elle avait perdu le contrôle…

Un corps chaud la recouvrit tout d’un coup. Son sang. C’était sans doute son sang qui la réchauffait. Elle savait baigner dedans. Peu importe. La chaleur était même un mauvais signe… La sombre dame risquait de vivre. Non ! La jeune slave tenta de lever une main, sans y parvenir.


Seigneur achevez moi…

La chaleur ne la quittait plus à présent. Ils s’étaient donc décidés à intervenir, travaillaient à la sauver… Misérables. Hérétiques ! Comment pouvaient ils oser la toucher ? Comment pouvaient ils la forcer à vivre ? Que venait elle de faire ?

Tappaa minut! Tappaa minut nyt! Sallikaa minun kuolla huono tyhmä!

Sa voix. C’était sa propre voix qui résonnait à présent, déchirée de souffrance... Personne ne lui répondit. On lui lia les mains. Non ! Maintenant qu’il était mort, comment pouvaient ils prendre cette décision ? Une première larme coula le long de la joue qui n’en avait plus vu depuis longtemps. A présent, l’obscurité qu’elle voyait s’éclaircissait peu à peu.. Des arabesques rouges commençaient à danser devant ses yeux. Elle ne voyait toujours pas les mains de ses bourreaux, mais elle les sentait, partout sur son corps… Une deuxième larme suivit la première.

Pyydän teitä ... Poikani on kuollut.

Emmet jetta un regard inquiet à la jeune slave. Une légère crise de convulsions l’avait agitée avant que l’androïde de soin ne lui injecte un relaxant léger avant de badigeonner sa plaie au crâne d’une pâte étrange, mais efficace. Mais ce qui intriguait le plus le majordome, c’était les larmes qui glissaient sous les paupières closes de la jeune slave. Qu’est ce qu’elle voyait ? Que pleurait elle ? Ce n’était certainement pas la souffrance… Twikjeya bredouillait en outre des choses incompréhensibles. Emmett avait froncé les sourcils, avant de se prendre à espérer que le choc n'avait pas été trop violent...


(Vous parlez le finlandais ? Surprised )
Spoiler:
 

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Jeu 17 Sep 2009 - 21:07

Toute blottie qu’elle était dans les bras de Maria, Twikjeya frissonnait encore en murmurant des borborygmes incompréhensibles. Il fallait que Tousled se hâte, la blessée respirait de plus en plus difficilement.
De son côté, Maria sombrait dans une douce léthargie. La chaleur de l’étreinte et la fatigue, mêlées à sa fragilité causée par son hémorragie, avaient raison de sa volonté. Elle ne chercha pas à lutter quand ses paupières se mirent à peser une tonne chacune, comme si Kenjiss les contrôlait avec son pouvoir.
La russe plongea dans un sommeil sans rêve, noir et profond, front contre front avec Twikjeya.

Puis, après une durée indéterminée, la voix posée d’Emett l'arracha brutalement de cet état d’inconscience. Il ne lui fallut qu’une seconde pour retrouver ses idées et sa langue acérée de vipère.

"_ Ravalez vos fantasmes, vieux pervers anglais, cracha-t-elle sèchement en levant à peine la tête en direction du majordome, je la maintiens au chaud avec les moyens du bord, c’est tout ! Alors chassez vos pensées lubriques et essayez de vous concentrer pour la sauver."

Même ainsi collé à une source de chaleur, le corps de Twikjeya était toujours frigorifié, elle grelottait des pieds à la tête. Emmett installa la valise médicale. Ce n’était pas la première fois que Maria avait l’occasion de voir fonctionner ce truc mais, comme toujours, le spectacle que donnait le petit droïde-médecin la fascinait façon petite fille devant un spectacle de marionnettes.
Le petit robot commença à faire le tour, ses capteurs infrarouges et X braqués vers la blessée. Pour éviter d’interférer dans le diagnostic, Maria se décolla de Twik’ non sans l’avoir embrassée une dernière fois sur le front pour lui donner du courage. Cette séparation brusque eut pour conséquence de la refroidir complètement : d’un coup, sa pâleur naturelle franchit un nouveau palier : celui du bronzage vampirique.

Le machin électronique était rudement bien conçu : il balança un diagnostic préliminaire en un temps record :

Le traumatisme crânien est bénin. Overdose d’un mélange d’amphétamines diverses et d’opiacés inconnus…

Emmitouflée dans sa robe de chambre, Maria soupira de mécontentement. Pour trouver la force de rattraper Tousled malgré son état, Twik avait joué les apprenties sorcières avec ses produits en dépit de toutes les règles de sécurité. En cela, Twik’ ressemblait fort à Kenjiss : pour eux deux, la fin primait sur les moyens !
Une question lui vint à l'esprit : et si les seringues qu’elle leur destinait pour les ramener à l’infirmerie contenaient ce même genre de mixture improbable ?

"_ Une surdose, donc... Espèce de pauvre dingue ! C’est encore assez tôt pour un lavage d’estomac ?" Demanda-t-elle en se tournant, tremblotante, vers Emmett.

Mais avant que le majordome n’ait le loisir de répondre, Twik’ s’agita et se mit à crier :

Seigneur, achevez-moi…

"_ Merde, pesta Maria, elle est en train de délirer méchamment ! C’est la drogue ? La fièvre ?"

Puis quelque chose de totalement inattendu arriva. Un miracle ! Un cochon d’inde serait sorti des oreilles d’Emmett que ça n’aurait pas été plus surprenant : des larmes dévalaient les joues de Twikjeya ! Maria ne poussa pas le bouchon jusqu’à vérifier que le plafond n’était pas percé… Mais l’envie la chatouillait.
De par leur caractère totalement miraculeux, les larmes de Twikjeya donnaient à Maria une impression comparable à un déluge de feu ou un nuage de sauterelles. Merde, si Twikjeya pleurait, c’était que le monde était sur le point de se désagréger !

Tappaa minut! Tappaa minut nyt! Sallikaa minun kuolla huono tyhmä!
Pyydän teitä ... Poikani on kuollut.


Et voilà que l’ange de l’Apocalypse se mettait à baragouiner dans une langue étrangère ! Le robot médecin allait-il recommander un exorciste ?
« Poikani on kuollut »… Maria n’en aurait pas mis sa main à couper, mais cela ressemblait fort à du Hongrois… qu’elle ne parlait absolument pas ! Seulement, elle avait eu une préceptrice hungarophone qui grondait, dans sa langue, des sonorités du même acabit. Elle aurait donné cher pour que Szabina soit là et lui traduise le discours de Twikjeya !

"_ Et maintenant, Emmett ? Fit-elle d’une voix fatiguée, je suppose qu’il vaudrait mieux l’emmener décuver sa dope au chaud à l’infirmerie, n'est-ce pas ?"

Elle n’était pas réellement inquiète pour l’avenir de Twikjeya. Elle savait sa compatriote capable de survivre à des trucs qui auraient terrassé un rhinocéros dans la force de l’âge. Elle se tourna vers Tousled :
"_ Bon, Vanessa, notre infirmière nous fait faux bond, mais toi, tu es toujours partante pour un petit encas ?"

Ne jamais se laisser abattre ! Quelle que soit la situation !

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Sam 19 Sep 2009 - 15:49

Le vieux majordome était venu de lui-même, ravi de la rencontrer mais visiblement choqué par sa tenue – ou plus précisément son absence de tenue – ce qui avait suffisamment amusé la professionnelle pour qu'elle décide de justement rester dans cet appareil, d'autant que ce qui l'attendait ensuite devait avoir un effet assez burlesque à observer si toutefois la situation ne s'avérait pas trop gravissime... Et là, c'est Vanessa qui fut la plus étonnée de voir ses deux compagnes, de plaisir et de dispute, nues en corps à corps. Bien entendu, ce point ne manqua pas de choquer d'avantage le vieil homme rigide.

Le valet plaça une valise à coté de Twikjeya, d'où sortit un robot dont elle n'avait connaissance que de la réputation qu'on lui donnait ! Le diagnostic ne tarda d'ailleurs pas, révélant de drôles d'habitudes concernant la doctoresse, ce qui était finalement un point important à retenir. Ça pourrait toujours servir un jour, ce genre d'information...

Il était évident qu'il faudrait rapidement conduire l'inconsciente dans l'antre qu'elle était sensée gérer afin qu'elle s'y repose et sans doute pour qu'on y fasse venir rapidement un médecin extérieur digne de s'occuper d'un tel cas. Et il était également évident qu'Emmett n'était pas en mesure d'effectuer seul un tel transfert. Ainsi, à la demande de Maria : « Bon, Vanessa, notre infirmière nous fait faux bond, mais toi, tu es toujours partante pour un petit encas ? » ; elle déclina temporairement en ces termes :

« Pourquoi pas, mais pas avant d'avoir reconduit cette andouille en lieu sûr... Monsieur Emmett, je suppose que vous vous occuperez de lui trouver un médecin ? »

Sans attendre d'autre réaction, elle s'était déjà agenouillée devant Twikjeya et avait placé ses mains sous son dos avant de fermer les yeux quelques secondes pour débuter sa concentration, bien décidée à régler ce problème. Durant deux minutes, elle fit pousser une grande quantité de poils sous le corps de la jeune-femme inanimée afin de l'élever du sol en douceur, maintenant toujours l'immobilité de la tête par le coussin d'origine. La texture étant très soyeuse, il serait alors aisé de faire glisser le « colis » sur le carrelage lustré de la confrérie.

« Voilà, maintenant, si vous m'aidez, nous pourrons sans trop de fatigue la transporter jusqu'à l'infirmerie. »

Quelques minutes plus tard, quand elle fut enfin placée dans un lit plus stable, elle se concentra puissamment pour réabsorber ses excroissances, ce qui dura à nouveau plusieurs minutes.

« Voilà, je suis prête... et là, oui, j'ai la dalle ! On graille quoi ? »

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Twikjeya Elkash

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 25 ans
Profession : Chirurgienne de génie.
Sacrificatrice surdouée.
Experte des armes blanches.
Botaniste hors pair.
Prêtresse fanatique.
Affinités : La mort, les mutants et les âmes en détresse.

Points XP : 895


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise du sang.
Type: Gamma
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Sam 19 Sep 2009 - 19:43

Emmett pouvait se vanter d’être un majordome extraordinairement patient. Il n’avait pas haussé un sourcil en encaissant le venin de Maria et semblait même être parvenu à contrôler son envie pourtant toujours présente de la forcer à se repentir au moyen d’un fer rouge. S’agenouillant près de Twikjeya évanouie, le vieil anglais que l’on prétendait lubrique justifia son salaire exorbitant en ignorant superbement la silhouette pourtant vulnérable de la jeune slave. N’importe quel mâle de base aurait pourtant profité de la transparence de sa robe pour « vérifier que ses poumons se soulevaient bien hein… » mais Emmett s’était contenté de tenter de voiler le corps de la prêtresse, tentant toujours désespérément de ramener un tant soi peu de tenue en s’en prenant à la plus vulnérable des trois femmes présentes… Il leva à peine un œil sur Maria pour le rabaisser aussitôt, cherchant dans sa trousse de secours. A la place d’Emmett, Kenjiss aurait sans doute déjà envoyé Maria rejoindre Twikjeya au pays des rêves avant de récupérer Tousled pour l’interroger aimablement (à coup de chaises donc) sur les raisons du bordel ambiant, vraisemblablement après avoir promis une retenue de salaire exorbitante à Emmett pour le bruit que cette affaire faisait déjà courir auprès des élèves… Mais le majordome gardait la tête froide. Les rumeurs allaient toujours bon train parmis les étudiants et ce n’était pas quelques cris entendus dans le hall qui allaient y changer grand chose… L’important pour l’instant était de s’occuper du cas de mademoiselle Elkash qui semblait bien décidée à aller emmerder Satan pour son manque de rigueur dans son travail de tous les jours sur cette planète…

Emmett injecta le contenu d’un tube bleu dans le bras droit de Twikjeya en soupirant.


Un lavage d’estomac serait inutile Maria. Elle s’est vraisemblablement injecté un de ses produits miracles en oubliant une fois de plus de réduire les doses. Notre chère infirmière va simplement aller faire un somme. Je me chargerais de surveiller ses réactions éventuelles…

Au final, la catastrophe attendue n’avait pas lieu. Emmet s’était attendu à devoir soutenir le cœur défaillant d’une slave exsangue en proie à une crise de convulsion au milieu du contenu de son estomac et d’un mélange de sang et de bave, mais il n’avait eut à qu’à stabiliser Twikjeya, qui n’avait finalement qu’une plaie monstrueuse à l’épaule gauche, la lame étant visiblement passée à trois bon centimètres de l’artère axillaire… La jeune slave l’avait habitué à pire.

Elle délire probablement oui…

Quelques minutes après, et malgré un regard étonné de la part du majordome lorsque Tousled avait inventé la civière à poil, Twikjyea reposait sur un lit de sa propre infirmerie, dans une blouse bleue beaucoup moins seyante que sa robe perturbatrice d’adolescents. Sous la lumière crue de la salle, les cicatrices de l’infirmière luisaient d’une étrange lueur blanche quasi surnaturelle… Twikjeya se confondait en outre presque avec l’oreiller blanc.

Elle a besoin de repos à présent, je me charge de veiller sur elle… Maria, vous êtes évidemment chargée de transmettre un rapport détaillé à Kenjiss.

Et Emmett referma la porte de l’infirmerie, donnant même un tour de clé. Pure précaution bien évidemment, mais il préférait savoir beaucoup de ses confrères de l’autre côté de la porte blindée, surtout dans un endroit tel que celui si. S’il était parfaitement capable de prodiguer des premiers soins efficaces à une blessée légère, le majordome ignorait ce que contenaient la moitié de ces armoires et le fond de la pièce transformé en un étrange vivarium ne l’incitait pas du tout à fouiller… Emmett soupira. Il dormirait vraisemblablement peu cette nuit… Saisissant un magazine, il jeta un dernier coup d’œil aux moniteurs reliés à la russe. Tout allait bien visiblement. Un infirmier classique se serait inquieté du rythme cardiaque relativement lent mais Twikjeya n’était pas une personne normale digne d’une tension normale… Emmett se demanda s’il devait retirer les boucles d’oreilles de sa patiente. Vraisemblablement. Si elle s’arracha une oreille en dormant, la jeune beauté perdrait beaucoup de son attrait… Emmett tendit la main, impatient de retrouver son magazine favori (Church’s mag)

Otez votre main. Immédiatement.

Le majordome soupira en observant sa main serrée dans un étau d’acier. Twikjeya avait enroulé ses doigts autour de sa paume et se tenait visiblement prête à lui briser quelques os… S’il savait la jeune femme particulièrement faible, Emmett ne tenait pas à vérifier l’étendue de ses connaissances en anatomie et parla d’une voix douce.

Mademoiselle Elkash, je vous conseille de vous reposer… Vous avez encaissé un sacré choc.


Les yeux bleus prirent une teinte glacée. Le vieil homme soupira, sachant parfaitement qu’à présent qu’elle était réveillée, Twikjeya allait le rester toute la nuit, réfléchissant probablement aux erreurs qu’elle venait de commettre… La jeune femme ne cessait de l’étonner. Elle était censée dormir encore une bonne demie heure avec son seul tranquillisant… La sombre dame consentit enfin à lâcher le poignet du majordome et rabattit une mèche de cheveux derrière son oreille.


Laissez moi seule Emmett. Tout ira bien.
Oui mademoiselle.

Il était inutile de discuter…


[Twikjeya is out ^^ Bonne fin de rp]

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Mer 23 Sep 2009 - 18:32

Il n’y avait donc rien à faire pour aider Twikjeya... Si, effectivement, comme le supposait Emmett, elle s’était carrément injectée ses produits miracles à grands coups de seringue, il ne restait plus qu’à attendre que les effets se dissipent d'eux-mêmes. Maria s’en voulait franchement d’avoir laissé sa dingue de consœur en arrière pour courir après Tousled. Mais comment aurait-elle pu se douter que Twikjeya, une fois isolée, adopte le comportement d'un cycliste préparant l’ascension du Mont Ventoux ?
Mais bon, le résultat était là, la Confrérie avait retrouvé sa quiétude, Vanessa s’était calmée et, maintenant, elle aidait même Emmett à transporter l’inconsciente jusqu’à l’infirmerie avec un brancard en poils.

Maria n’allait pas rester plantée là, assise en robe de chambre au milieu du hall, elle devait se lever et suivre le trio. Voilà qui ne fut pas une mince affaire !
Première tentative : elle croisa les jambes et força sur les muscles de ses cuisses pour décoller du sol. Arrivés à mi-hauteur, ses quadriceps se dégonflèrent et leur propriétaire retomba bêtement sur les fesses.
Petite pause pour souffler, Vanessa et Emmett commençait à s’éloigner sans prêter attention au travail herculéen qu’elle accomplissait.
Seconde tentative, Maria bascula d'abord sur le ventre puis se leva en utilisant les forces combinées de ses bras et de ses jambes.
Debout, fébrile, l’impression d’être portée par des échasses en caoutchouc, la russe traina la patte jusqu’au mur le plus proche pour trouver un minimum de soutien et, l’épaule collée aux parois, put enfin pour rattraper le trio juste devant l’infirmerie.
Elle ne vit Emmett qu’à travers l’entrebâillement de la porte.

_ Elle a besoin de repos à présent, je me charge de veiller sur elle… Maria, vous êtes évidemment chargée de transmettre un rapport détaillé à Kenjiss.

"_ Ne t’inquiète pas, Emmett, répondit-elle avec un sourire fatigué, je taperai mon rapport demain matin, à la première heure, et tu en auras un exemplaire détaillé pour t'y référer si Kenjiss vient te demander des précisions !"

Il allait d'ailleurs falloir également fournir Terry et Kyle !
L’histoire qu’allait raconter Maria dans son rapport s’annonçait formidable et envoûtante. La censure stalinienne qui y serait appliquée la rendrait audible à un jeune public de maternelle. Elle prévoyait d’y inclure plus de hauts-faits héroïques que dans la réalité et moins de sexe et de pertes de sang… Si elle se mettait dans l’idée d’envoyer son texte aux maisons d’édition, elle était certaine de recevoir le prestigieux prix Hugo 2051 pour la meilleure nouvelle de science-fiction.
Adossée au mur extérieur de l’infirmerie, elle observa avec un sourire Vanessa faire disparaître ses excroissances capillaires polymorphes.

« Voilà, je suis prête... et là, oui, j'ai la dalle ! On graille quoi ? »
"_ Ça dépend si tu te sens plutôt lancée pour du sucré ou du salé, répondit Maria en baillant, dans les deux cas, ne t’inquiète pas, il y a suffisamment de saloperies grasses et cholestéroligènes pour satisfaire les fringales de tout l’établissement ! Il suffit juste d’éviter toutes les boîtes et tous les pots où il y a un K majuscule !"

Si Kenjiss s’apercevait que quelqu’un lui dévalisait ses victuailles personnelles, il rétablirait immédiatement la peine de mort au sein de la Confrérie.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé) Jeu 24 Sep 2009 - 21:02

Twikjeya était en de bonnes mains, apparemment, et la faim se faisait réellement sentir. Ainsi, Vanessa suivit immédiatement Maria vers les cuisines.

* Retour à la case départ ! *

Elle venait de remarquer que leur soirée avait justement commencé en tête à tête dans ce même lieu, la journée ayant - quant à elle - débutée dans la sienne avec le même personne.
En réalité, il était donc totalement logique pour elle d'en finir avec cette très longue journée dans ces circonstances !

Elle suivit donc l'habituée des lieux jusqu'à l'endroit qui les sustenterait toutes deux. Maria lui demandait ce qu'elle préférait, mais Tousled s'accommodait bien d'à peu prêt tout, et la faim qui la tiraillait en ferait sans doute autant.
Elle se risqua néanmoins à demander le pourquoi de cette lettre et de cette mise en garde, ce à quoi il lui fut répondu qu'il s'agissait des réserves personnelles du directeur de la confrérie.

« Il me tarde de le rencontrer, ce maniaque... Je crois que ce qu'il lui manque comme recrue, ici, c'est un bon psy ! Enfin, je dis ça... De toute manière, je ne passerai jamais tout mon temps ici, pour peu encore que j'accepte de rester, ce à quoi j'hésite encore, et j'éviterai donc soigneusement les cuisines, si telles sont ses antres réservées... »

Elles s'installèrent toutes deux pour se sustenter, la collation de Maria semblant particulièrement légère face à l'appétit gargantuesque qui animait ce soir la professionnelle du sexe. Eh oui, tous ses appétits semblaient insatiable à l'observer en ce milieu de nuit.

Tousled finit néanmoins par s'excuser une nouvelle fois pour le barouf dont elle avait été l'instigatrice involontaire alors que la jeunesse de l'institut avait à se lever tôt pour assister à ses cours du lundi matin.

Elle se sentait confuse et promis de donner quelque enseignement si d'aucun venait à choisir de suivre la même voie qu'elle, puis elle s'étira et demanda si elle pouvait dormir ici, ne se sentant pas encore de retourner à son appartement dans lequel des travaux commenceraient tôt dans la matinée pour en sécuriser un peu les accès.

Maria la conduira alors vers une chambre libre pour que chacune s'en retourne vers un repos amplement mérité...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé)

Revenir en haut Aller en bas

[Chambre de Twikjeya Elkash] Stage de remise en forme /!\-(terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Remise en forme
» Remise en forme
» Remise en forme ! [Ouvert à tous]
» Bienvenue dans notre centre de remise en forme [PV Fuchs]
» remise en forme
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Canada : Vancouver et Environs~ :: -Ville de Langley : La Confrérie Moderne- :: -La Confrérie-
 :: -Dortoirs-
 :: -Chambres des Confréristes-
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit