Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (Summer 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie ou participer à l'Event 'Cymru'--
-- IRL : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kenjiss

R.I.P

R.I.P

avatar

Race : Cadavre
Clan : Enfer
Age du perso : 38 ans
Profession : Garde manger pour vers
Affinités : Amoureux d'une dame avec une faux.
Points XP : 1500


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise de la gravité.
Type: Omega
Niveau: 7

MessageSujet: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Dim 8 Nov 2009 - 16:56

Le bureau du directeur tatoué de la Confrérie met à mal une bonne partie des clichés véhiculés par les films américains... Kenjiss n'a pas de petits boutons dissimulés sous le bois vernis de son bureau, les invités s'asseyent dans des fauteuils confortables qui ne basculent pas sous terre à la moindre occasion et le chat que se doit de caresser chaque hideux personnage est totalement absent...

Cette pièce fait en effet partie de la façade officielle de la Confrérie, et à l'inverse des souterrains bardés d'électroniques meurtriers en tout genre, elle se doit de préserver les apparences... Les parents d'élèves névrosés, les milliardaires fumeurs de havanes et les entrepreneurs en tout genre sont généralement accueillis dans cette grande pièce aux couleurs chaleureuses, agrémentée de plantes soigneusement entretenues et pourvue d'une gigantesque baie vitrée faisant face au parc de la Confrérie. Kenjiss le niera évidemment face aux médias, mais on murmure pourtant que cette grande pièce n'est pas dépourvue de quelques systèmes soigneusement dissimulés afin de garantir la sécurité des invités... Inutile de dire que les vitres sont blindées contre tout type d'armement léger.

Quel qu'il en soit, les élus ayant l'honneur de pénétrer dans l'antre du chef de la Confrérie se trouveront en présent d'un large bureau pourvu de quelques écrans, d'une pile de dossiers soigneusement alignés, et pourront s'assoir dans de larges fauteuils réduisant à néant toute envie de partir en vitesse, tant ils sont agréables... Le mini bar en bois posé dans un coin de la pièce est également un argument intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Dim 8 Nov 2009 - 17:55

Depuis le temps qu'elle était là, il était grand tant qu'elle rencontre le célèbre et redouté Kenjiss !
On lui avait raconté à peu prêt tout et n'importe quoi à son sujet, contribuant ainsi à la légende du personnage...
Mais Vanessa ne le craignait pas. D'ailleurs, elle ne craignait pas grand monde en dehors de la police, et moins encore maintenant qu'elle faisait parti d'une organisation regroupant tous les phénomènes de foire les plus dangereux que pouvait compter Vancouver et ses alentours !

Elle savait l'heure proche et s'était donc apprêtée aussi consciencieusement qu'elle l'eut fait pour un client riche et exigent, enfilant une paire de bas en soie véritable et un porte jarretelles rouge. Elle portait des sous-vêtements d'un beau rouge vif en dentelle d'Argentan, la plus précieuse qu'il exista depuis longtemps, surmonté d'une magnifique robe rouge pourvue d'un large décolleté. Elle avait mis une paire de chaussures à talons, légèrement compensée, et s'était dirigée vers le bureau du « directeur » !



Elle frappa : pas de réponse...
Elle recommença : toujours rien !
Elle se hasarda à entrer pour découvrir un bureau vide. Qu'a cela ne tienne, elle entra et laissa la porte entre-ouverte histoire de signifier à son propriétaire qu'il y avait quelqu'un, juste histoire d'éviter tout risque de malentendu !

Elle s'installa finalement sur un des fauteuils, jambes croisées et bien visibles de toute personne qui entrerait...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Marshall Lewis

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutant
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 19 ans
Profession : Etudiant
Affinités : ...
Points XP : 39


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Armure
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Dim 8 Nov 2009 - 21:07

Marshall était arrivé en ville tôt le matin. Il en avait profité pour manger rapidement, la journée risquait d'être longue. Il était finalement arrivé à Vancouver. La ville était plutôt grande, est assez différente de San Francisco. Et ici, il ne connaissait rien ni personne... Il déambulait dans les rues, ne se décidant pas à se présenter à la Confrérie.

*Pff... Plus question de reculer maintenant. J'ai quitté mon foyer, ma famille, et pour obtenir quoi ? J'en sais rien du tout. Est-ce qu'ils essaient de prendre le contrôle du monde ? D'éveiller les consciences ?... Je le saurai dans peu de temps. Est-ce que j'ai fait le bon choix ?*

Alors qu'il se posait ces questions capitales, il observait presque inconsciemment la foule autour de lui. Dans la globalité, on y trouvait que des gens extrêmement banals, qui se rendaient au bureau, accompagnaient leurs enfants à l'école ou faisaient leurs courses. En y regardant de plus près, on remarquait des gens "différents". Marshall reconnaissait des dealers parmi les hommes à capuche qui lançaient des regards dans leur dos régulièrement. Il y avait aussi des pick-pockets, des anciens hors-la-loi, ou des membres de gangs. Mais étaient-ils à proprement parler "différents" ? Au final, ils n'étaient qu'un certain aspect de la nature humaine. Mais les mutants, eux, étaient différents? Oui, lui était différent, il n'était plus vraiment un humain de base. Les mutants étaient-ils l'avenir de l'humanité ? La prochaine espèce qui prendrait le contrôle de la petite planète bleue ? En pensant à ses propres pouvoirs et aux innombrables autres possibilités, Marshall conclut que c'était le cas. Mais si c'était vrai, alors que serait la société du futur ? Les humains seraient-ils des serviteurs des mutants ou seraient-ils tout simplement éradiqués ? Marshall comprenait que l'Humanité allait connaître le tournant le plus important de son histoire. Et il serait lui-même acteur de cet évènement.

Le temps passait. Lewis n'avait pour seul raison d'être à Vancouver que la visite à la Confrérie. Il se dirigea vers le domaine en question, ayant pris auparavant soin de noter la position du lieu. A pied, le chemin était assez long, mais Marshall n'avait pas envie de payer un taxi. Son seul sac noir sur l'épaule, qui représentait ses seules affaires personnelles, il finit par arriver devant l'immense grille. Il sonna. La lourde porte pivota et Marshall s'avança d'un pas rapide. Quelques instants plus tard, il se trouvait devant l'immense bâtiment, après avoir traversé des jardins et des sentiers parfaitement entretenus. Alors qu'il était sur le point de sonner à nouveau, la porte s'ouvrit soudainement. Marshall, surprit, découvrit alors un homme d'une cinquantaine d'années, grand et mince, le visage sévère et légèrement marqué par le temps. Sans un mot, il lui fit signe d'entrer.

Alors que Marshall restait au milieu du hall, le majordome s'adressa enfin à lui. Il avait un for accent britannique... C'était plus prestigieux, sans doute.


" Vous êtes, semble-t-il, un nouvel arrivant ? Le directeur est ici aujourd'hui, il va pouvoir vous recevoir dans son bureau. Il n'est peut-être pas arrivé, mais je vais l'informer de votre visite. Vous êtes bien sûr prié de patienter devant son bureau, le directeur fera de son mieux pour vous éviter de vous impatienter. C'est par là."

Marshall suivit le majordome. Il marchait plutôt vite, cependant, le jeune homme prit le temps d'observer les lieux. Luxueux tout en conservant une certaine simplicité. L'harmonie des couleurs était parfaite, sobre et moderne.
Le majordome s'arrêta, désigna la porte à plusieurs mètres, puis il fit demi-tour.


" Merci... euh... Alfred." ajouta Lewis avec un petit sourire.

Il se rapprocha de la porte en bois massif. Celle-ci était entr'ouverte. En faisant quelques pas de plus, Marshall aperçut les jambes d'une femme, sans doute assise près du bureau.

* Le directeur est déjà là ? Je m'attendais à un homme.*

Marshall frappa à la porte, pensant qu'il serait mal venu d'entrer soudainement, malgré la porte ouverte.


Dernière édition par Marshall Lewis le Lun 9 Nov 2009 - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Dim 8 Nov 2009 - 21:34

Quelqu'un frappa à la porte !
Étrange !
Ce n'était sans doute pas Kenjiss qui frapperait à sa propre porte pour s'annoncer....
Un autre convoqué ?

À bien y réfléchir, vu le temps qu'elle avait passé ici sans le croiser, il était logique qu'il ne la reçoive pas seule et fasse venir d'autres personnes en même temps.

Que faire ?
Elle se voyait mal aller lui ouvrir et plus encore de rester seule ici alors qu'on attendait derrière la porte.
Hésitant, elle déploya sa plus belle voix de professionnelle, langoureuse et chaleureuse. Non, pas chaleureuse : chaude !

« Je suppose que vous pouvez entrer, qui que vous soyez.... Vous me tenez compagnie en attendant ? »

Quelle surprise de voire entrer un assez jeune homme, musclé et athlétique, à la démarche souple et fluide. Elle le dévisagea et l'envisagea de pied en cape avec un certain appétit puis tapota le siège où elle se trouvait pour lui faire signe de l'y rejoindre.

« Je ne pense pas que vous soyez Kenjiss, n'est-il pas ?!?
Je suis Tousled... Vanessa, et vous ? C'est quoi votre nom ?
...
Nouvel arrivant ? »


Elle lui avait laissé le temps de répondre avant d'enchainer se dernière question, mais elle était curieuse de savoir qui il était et la raison de sa présence.

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to

Race : Mutant
Clan : Confrériste
Age du perso : 30 ans
Profession : Infirmier
Affinités : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Empathie
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Mar 10 Nov 2009 - 0:07

Ils avaient quitté l’hôpital quelques minutes plus tard après l’extraordinaire rencontre avec l’énergumène blond, puis s’étaient de nouveau retrouvés en tête à tête dans la voiture. Et l’ambiance était toujours aussi bon enfant, aussi chaleureuse qu’un tombeau en hiver où on venait d’enterrer trois ou quatre nouveaux corps. Il était d’ailleurs surprenant que chacun d’eux n’exhale pas de la vapeur à chacune de leurs respirations. La jeune femme remit en route le moteur puis fit marche arrière, elle quitta sans déboire sa place de parking, sa voiture allant même jusqu’à frôler la portière du véhicule voisin sans que les deux entrent en contact à un quelconque moment. Et le bolide reprit sa route tout droit vers sa destination première.

Le monde dehors parut de nouveau flou, après tout Nathaniel n’était qu’un colis comme un autre et il fallait le livrer dans les délais prévus, au risque de ne pas tenir compte du code de la route. Puis peu à peu la circulation se raréfia, le paysage abandonna son manteau d’urbanité pour laisser place à un semblant de campagne. Des arbustes longeaient désormais la route. Un peu plus loin dans le paysage qui s’était aplani, des sous bois de cèdres ou de sapins. Et au loin des monts enneigés, si petits d’ici mais qui gagnaient en gigantisme chaque fois que l’on s’en rapprochait. Et enfin elle fut face à elle, la Confrérie, cet endroit qui dégageait le charme propre aux organisations mondialement connues, qui lui conférait une sorte d’omniprésence, comme s’il s’agissait plus d’une entité consciente qu’un simple conglomérat de bâtiments où s’entassaient des mutants en marge de la société humaine.

Twikjeya arrêta le véhicule face au portail qui commença à s’entrebâiller, lentement, comme une gueule monstrueuse qui savourait l’instant avant de les dévorer tous les deux et quand elle fut entièrement ouverte, la jeune femme appuya brutalement sur la pédale d’accélération et la voiture bondit à l’intérieur de l’enceinte de la Confrérie. Ils roulèrent pendant une ou deux minutes supplémentaires puis l’automobile se figea à quelques mètres de la bâtisse. Ils en descendirent tous les deux et Twikjeya lui demanda de bien vouloir le suivre. Coté à coté, ils marchèrent jusqu’à porte d’entrée qui s’ouvrit à leur approche sur un homme à l’air austère.

Celui-ci accueillit leur arrivée avec la rigueur qui incombait à son métier, il était distant, aimable et efficace. Il prit en main la suite de la livraison, il enjoint Nathaniel de l’accompagner, ce dernier salua la jeune femme qui repartait déjà vers le véhicule et disparu dans le hall guidé par le majordome. Comme avec Twikjeya, ils n’échangèrent que des banalités, Emmett (puisque tel était son nom) lui demanda s’il avait fait bon voyage, le jeune homme lui répondit que celui-ci avait été parfait et que son accompagnatrice était une femme fort charmante, le domestique approuva d’un air pincé. Enfin ils s’arrêtèrent devant une porte et le majordome introduisit Nathaniel dans le bureau, et avant qu’il puisse le remercier, Emmett s’en était allé en refermant soigneusement le battant.

C’est alors qu’il constata qu’il n’était pas seul. Un jeune garçon tout d’abord, l’air avenant et sympathique, un regard curieux et plein d’une juvénile sérénité. Et puis une femme qui visiblement savait jouer de ses charmes, rougeoyante dans sa robe moulante et qui par un simple regard pouvait faire s’embraser le plus éteint des désirs.
L’infirmier souriait paisiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-na
Marshall Lewis

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutant
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 19 ans
Profession : Etudiant
Affinités : ...
Points XP : 39


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Armure
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Mar 10 Nov 2009 - 18:55

Marshall avait fait seulement quelques pas dans le bureau, étonné de se trouver face-à-face avec une femme. Le directeur n'était pas un homme... Mais la superbe jeune femme se présenta rapidement, et il comprit que le directeur n'était pas encore arrivé. La femme, Vanessa, semblait habile dans l'usage de ses charmes.

* Est-elle là depuis longtemps ? Nous sommes donc deux à l'attendre... *

Le jeune homme s'était légèrement approché du siège où était assise Vanessa. Le visage toujours animé d'un sourire sympathique, il s'apprêtait à répondre. Mais tandis qu'il ouvrait la bouche, des pas se firent entendre dans le couloir, ainsi que plusieurs voix. Marshall se ravisa. Le directeur arrivait-il enfin ? Il se tut, se tourna vers la porte. Il n'aurait pas eu longtemps à attendre, mais Vanessa s'impatientait peut-être déjà.
Finalement la porte s'anima, et un homme fit son apparition. Il était plutôt élégant, plus âgé que Marshall. Il était sans doute le plus jeune dans la pièce. Etait-ce le directeur ? Lewis l'aurait imaginé plus âgé, mais tout était possible. On entendit les pas du majordome, s'atténuant au fur et à mesure...
L'homme venant d'arriver souriait, mais ne se dirigea pas directement à son bureau. Incertain, le jeune artiste martial lança un regard bref, presque imperceptible, à Vanessa, comme pour l'interroger. Mais elle n'en savait peut-être pas plus ?
Non, cet homme n'était sans doute pas le directeur de la Confrérie.


* Eh bien... Nous sommes donc trois à l'attendre... ? *

Afin d'éviter un quelconque silence teinté de malaise entre ces trois personnes qui ne se connaissaient peut-être absolument pas, Marshall décida de se présenter. Vanessa et ce nouvel arrivant se connaissaient peut-être déjà, mais lui ne connaissait personne, fraîchement arrivé en ville. Il lança un sourire amical à l'homme venant d'entrer et se remit à parler.

" Moi c'est Marshall... Marshall Lewis, je viens d'arriver à Vancouver. "

Il lança un autre regard à Vanessa, sa déclaration étant tout autant adressé à l'homme qu'à cette femme qui s'était déjà présenté à lui, et qui l'avait accueilli... chaleureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Mar 10 Nov 2009 - 19:27

Un nouvel arrivant passa la porte alors que le jeune-homme venait à peine de s'installer. Etait-ce le directeur ?
Il n'avait pas frappé et restait debout devant eux en souriant simplement.

* Kenjiss ? Un latino avec un nom jap ? Non, pas possible ! Sans doute encore un nouvel arrivant.
P'tain, il nous prend par lot ? C'est peu flatteur quand même ! *


Elle réprima une moue vexée de sa réflexion, habituée à ne jamais montrer ses sentiments réels, gardant son visage souriant et parfaitement avenant autant que charmeur.
Tousled se leva dans une gracieuse souplesse mêlant le mouvement félin aux œillades coquines à peine dissimulées, prenant grand soin de montrer ses jambes et son décolleté au nouvel arrivant.

« Vanessa. Pour votre service, messieurs ! »

* Charmant ce latino... à croquer ! *

Elle l'envisagea discrètement puis le détailla avant d'en faire autant du plus jeune, souriant toujours autant avec une étincelle polissonne dans le fond de l'œil.

« Je me demande combien sont encore attendu, ainsi...
J'avoue que j'espérais rencontrer le directeur en tête à tête, mais vos présences, messieurs, me replace dans une toute autre idée. »


Vanessa avait appuyé sur le mot « messieurs » avec une voix chantante chaude et chaleureuse, charmeuse plus encore que depuis leur arrivée à tous deux.
Reculant alors, elle retourna s'installer sur le confortable siège avant de reproduire son petit geste d'invitation effectué quelques minutes à peine plus tôt pour Marshall. Elle espérait bien se voir entourée, escortée, mise en valeur entre ces deux superbes mâles, se les imaginant déjà comme autant de gardes du corps personnels. Des gardes du corps « très » personnels, en réalité. L'eau lui venait aux lèvres et elle se les humecta d'une manière enjôleuse, discrète mais appuyée pour ne point laisser de doute sur ses pensées aux observateurs intéressés...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Kenjiss

R.I.P

R.I.P

avatar

Race : Cadavre
Clan : Enfer
Age du perso : 38 ans
Profession : Garde manger pour vers
Affinités : Amoureux d'une dame avec une faux.
Points XP : 1500


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise de la gravité.
Type: Omega
Niveau: 7

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Mer 11 Nov 2009 - 12:45

Il y avait des jours où rien n’allait… Cela pouvait commencer par une panne de réveil, un gosse hurlant ou un patron gueulard. Pour d’autres, c’était un métro surchargé, une gueule de bois infernale au réveil ou une nuit blanche complète. Pour Kenjiss, tout avait commencé avec une tasse de café brûlante renversée sur son pied gauche, avant qu’un entrainement pourtant tout ce qu’il y avait de plus classique ne lui rappelle qu’il n’était qu’un quarantenaire aux capacités parfois défaillantes, en plus d’être particulièrement vulnérable au niveau du dos. En d’autres termes, le tatoué s’était pris une raclée monumentale avant d’arrêter le simulateur, particulièrement vexé.
Ensuite, Kenjiss détestait les nouveaux. Ils posaient plein de questions, il fallait rester prudent sur l’idéologie confrère, discuter frais d’inscriptions et carnet de notes quand, comble du cauchemars, les parents étaient présents. Fort heureusement, les dossiers que lui avait Emmett ne comportait aucune trace de géniteur présent…. Le tatoué fronça les sourcils en consultant les fichiers de ses chères recrues, tiqua sur une profession, un pouvoir et un âge. Génial. Absolument génial. Mais POURQUOI ne pouvais il pas dégotter un trentenaire mature et marié, avec un pouvoir démentiel, une intelligence hors du commun, une fidélité à toute épreuve et un poste particulièrement élevé dans la hiérarchie d’une multi nationale ?

Le tatoué dévala les marches, Emmett sur les talons. Depuis sa rencontre avec June, un mois auparavant, il devait composer avec des vols discrets outre atlantique tout en menant ses affaires confréristes et préparant l’inauguration de la TransAtlante, prévue pour dans une semaine. Autant dire que le tatoué ne dormait pas beaucoup ces derniers temps… Et malgré toute la bonne volonté de ses subordonnés, il y avait certaines choses qu’il ne pouvait pas déléguer. Du genre apprendre un discours de trente lignes…


Monsieur.
Emmett lui tendait un téléphone. Pas le moment ! Vraiment pas le moment !
Le Président.
Dites lui d’aller se faire foutre et de s’en tenir aux délais convenus. Faut pas trente ans pour nous livrer des gatlings !

Le majordome s’inclina légèrement, récupéra le dossier de son supérieur et s’arrêta dans l’escalier pour expliquer calmement au président d’une obscure petite île isolée du reste du monde que le Directeur de la Confrérie Moderne s’inquiétait du retard dans la livraison d’armes prévues… et qu’il serait fort regrettable que les photos du dit Président s’enfournant des hamburgers de la taille de sa tête soient diffusées à un peuple affamé.
Ce n’était déjà plus l’affaire de Kenjiss… Fulminant, le tatoué traversa le hall sans se retourner, nota d’engueuler Emmett pour les traces de talons qui fusillaient son tapis et arriva devant la porte de son bureau…


Kenjiss, directeur de la Confrérie. Ravi de vous rencontrer. Quelles sont vos motivations pour rejoindre la Confr’ ?

Kenjiss était un homme délicat et raffiné… Et sa présentation aurait presque été correcte s’il n’avait pas ouvert sa porte d’un coup de pied cerclé de métal, l’envoyant se rabattre avec fracas contre le mur tandis qu’il lançait ses quelques phrases avec une désinvolture inquiétante, sans même prendre la peine de regarder à qui il avait affaire. Il nota juste un dos nu dépassant d’une robe flamboyante… Kenjiss savait que peu de gens sains d’esprits rejoignaient la Confrérie. Autant les mettre dans le bain tout de suite non ? Défoncer sa propre porte et s’écrouler dans son fauteuil avant même de regarder à quoi ressemblaient les malheureux condamnés permettait de briser la monotonie de ces mornes entretiens…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Race : Mutant
Clan : Confrériste
Age du perso : 30 ans
Profession : Infirmier
Affinités : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Empathie
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Sam 14 Nov 2009 - 0:28

Il était heureux. Une toute nouvelle vie débutait pour lui. Après 28 ans de dissimulation, il s’acceptait pleinement en tant que mutant, il revendiquait son droit de vie,et exigeait la possibilité d’exister sans avoir à être traqué. Qu’avait d’illégitime sa démarche ? Pouvait on lui refuser tout possibilité de liberté parce qu’il était porteur du génome X ? Jamais ! Il tuerait ceux qui lui ôteraient sa dignité, il les écartèlerait jusqu’à les faire se repentir sur leur stupidité, il les éventrerait, les pendrait avec leurs viscères, leur arracherait les yeux à coup de dents et offrirait leurs cadavres mutilés pour le festin de dieux funestes. Même cela lui paraissait torture bien trop douce.
Il était heureux. Car il avait bien appris sa leçon, celle de Maria, il pourrait la réciter par cœur si on lui demandait, la soutenir avec la plus inébranlable des convictions. Mais comme une machine, il ne comprenait pas cette rage et cette soif furieuse de vivre, elles n’avaient aucun sens pour lui. C’était bien.
La pièce était spacieux, belle et sobre. Ni luxe ni superflus, tout était de bon goût. C’était cette austérité tranquille propre aux directeurs d’établissement, qui n’était pas sans rappeler à Nathaniel le bureau du proviseur de son ancien collège. Il avait été convoqué un jour, après qu’un adolescent plus grand et plus costaud que lui ai cassé la figure. Le principal lui avait demandé sa version des faits, ce que le garçon s’était empressé de faire. Il avait toutefois omis de préciser que pendant que les coups pleuvaient, lui riait. Il s’était bien amusé ce jour là.

Les mœurs avaient bien changé depuis ses tendres années d’enfance, on accueillait dans les écoles n’importe qui même la dernière des pouffiasses. Nathaniel souriait tout particulièrement à la nymphe en rouge. Ils se présentèrent tous les deux, la femme et le jeune homme. Était-cela alors, une inscription de masse ? Il y avait quelque chose de vexant dans cette convocation de groupe mais fort heureusement Nathaniel était né sans orgueil. Il pardonnait tous les affronts.
La sirène rubescente s’installa sur un de ces onctueux fauteuils qui attiraient l’attention de par le confort visible qu’ils offraient. La naïade s’avachit davantage, mettant en avant ses formes généreuses. Nathaniel lorgna le garçon nommé Marshall, il s’attendait presque à le voir frétiller sur place devant une invitation aussi sensuelle que crue. Lui en tout cas n’esquissait pas un geste, toujours debout et immobile près de la porte, les mains croisées derrière le dos, souriant de la même manière de bienheureux. Les femmes ne l’avaient jamais vraiment intéressé, en vérité peu de choses pouvaient se targuer d’éveiller en lui un quelconque intérêt. Faire semblant c’était bien plus simple.
Il dévisagea la charmante créature, son visage mutin, le creux de son cou, ses seins et ses hanches bien faites, ses cuisses et leur précieux trésor à peine dissimulées. Les yeux de Nathaniel brillaient littéralement d’un désir de volupté :

- Je suis sincèrement enchanté de faire votre connaissance, je…

Un brusque ouragan le coupa en plein milieu de sa phrase, il bondit sur le coté manquant de se faire écrabouiller par le panneau en bois de la porte. Toute tranquillité ou simulacre de passion amoureuse avait déserté son visage. Un rhinocéros entra en trombe dans la pièce, la porte pendait misérablement sur ses gonds après que le mastodonte l’eut défoncé à coup de pieds. Nathaniel crut tout d’abord que c’était un monstre plus qu’un homme, il lui fallut quelque secondes avant de comprendre ce qu’il venait de se passer. La créature s’avéra être le directeur (totalement antagoniste à l’image que Nathaniel s’en faisait). La chose se dandina jusqu’à son bureau, tel un cachalot obèse à qui on aurait coupé la queue. Puis elle s’assit sur le fauteuil en cuir dû à son rang. Si ce dernier avait eu une voix, on l’aurait entendu geindre et brailler des suppliques pour qu’on lui épargne une telle torture. Le jeune homme se passa la main dans ses cheveux ébouriffés par l’incroyable masse d’air :

- Hum, disais-je…Je me nomme Nathaniel Albenco, je viens de Londres, j’y ai rencontré là-bas une de vos membres qui m’a convaincu de vous rejoindre. Parait-il, vous seriez à même de m’aider à contrôler ma mutation ?

Pendant qu’il parlait, il put fixer à loisir le célèbre Kenjiss. Il n’était pas beau, on eut dit un lépreux à qui on aurait arraché la mâchoire. Un nez massif, des petits yeux, une bouche épaisse. Son visage paraissait fait de bric et de broc, comme si chaque partie de son faciès venait de corps différents, était-il une sorte de golem humain ?
Et pourtant il avait un coté bizarrement attendrissant, ce charme qu’on pourrait retrouver chez les ours, ce besoin irrésistible qu’on a à vouloir les câliner au risque de se faire arracher la tête. Nathaniel eut presque envie, ce qu’il refoula aussitôt, de s’approcher du titan et de lui pincer la joue comme ces vieilles tantes infectes et collantes.
Si la Confrérie était dirigée par un tel clown, Nathaniel allait ici follement s’amuser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-na
Marshall Lewis

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutant
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 19 ans
Profession : Etudiant
Affinités : ...
Points XP : 39


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Armure
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Lun 16 Nov 2009 - 18:45

Alors que tous trois entamaient les présentations d'usage pour les gens civilisés, la porte pivota sur elle-même en un éclair, dans un craquement à faire pâlir un menuisier. Le mastodonte entra, après avoir défoncé la porte avec son pied, et, sans un regard aux trois individus déjà présents, se dirigea au bureau et s'assit. Marshall déduisit qu'une telle attitude ne pouvait provenir que du "directeur"... Mais il était forcé d'admettre qu'il n'avait jamais rencontré un tel personnage. Les seuls hommes s'apparentant à des directeurs que Marshall avait rencontrés avaient toujours été froids, sévères, rigides mais calmes. Celui-ci semblait ne pas savoir contenir sa colère. Son visage arborait un étrange tatouage, et Marshall devinait une certaine musculature sous les vêtements de la brute.
Peut-être cette entrée était-elle réservée à tous les nouveaux arrivants, dans le but de les impressionner, et de bien montrer que cette endroit était unique...


* Si ce type est sensé nous diriger, je crois qu'on est mal partis. Il est mutant lui aussi ?... Son pouvoir l'empêche d'ouvrir les portes normalement peut-être...*

L'homme se présenta, confirmant son statut de directeur. Il fallait ensuite expliquer ses motivations. Le dernier homme arrivé, Nathaniel, commença à expliquer ses motivations. Tout comme Marshall, il venait ici dans le but de perfectionner sa maîtrise de ses pouvoirs. C'était probablement le même motif pour Vanessa. Lewis allait pouvoir expliquer sa venue... Qui n'était pas spécialement originale, étant donné que son but était le même que celui de Nathaniel.

Voulait-il vraiment devenir membre de la Confrérie ? Si le groupe était à l'image du directeur, Marshall n'était pas certain d'être prêt. Mais peut-être n'était-ce qu'un "mauvais jour" pour ce Kenjiss. Ou peut-être les "mauvais jours"
étaient-ils encore pires...
Mais de toute manière, ce lieu était la seule issue de Marshall pour le moment. Il devait se contenter de ça, ou retourner à l'extérieur, cachant ses pouvoirs, vivant comme un paria. Entrer à la Confrérie présentait deux avantages majeurs : être accepté enfin en tant que mutant, en intégrant un groupe entièrement composé de mutants, et avoir la possibilité de développer ses pouvoirs.


* Ils ont peut-être des équipements spécifiques, ou alors des entraîneurs spécialisés... Combien sont-ils au juste ?*

Depuis que Kenjiss avait fait sa fracassante entrée, Marshall ne souriait plus. Cette évolution donnait l'impression de lire sur son visage une intense concentration, ce qui n'était finalement pas qu'une apparence. Une fois les paroles de Nathaniel terminées, Marshall s'exprima de nouveau.

" Marshall Lewis, de San Francisco. Les rumeurs qui circulent disent que vous recrutez des mutants, et que vous pouvez les aider à développer leurs pouvoirs. C'est ce que je recherche. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Lun 16 Nov 2009 - 22:12

La situation commençait à devenir intéressante et détendue quand la porte s'ouvrit dans un grand fracas !
Vanessa sursauta pour se retrouver avec un couteau dans la main en ré-atterrissant sur son fauteuil, prête à le lancer pour se défendre.
Son sang n'avait fait qu'un tour et son cœur battait la chamade sous cette brusque décharge d'adrénaline qui la dopait tout d'un coup.

* Putain c'est qui ce con ?
...
Le dirlo ? Kenjiss, c'est ce grand malade ? Nom d'une pipe, de nom de dieu de merde !!! Faut plus que je m'étonne qu'ils soient tous timbrés ici... *


Elle laissa les autres se présenter les premiers, n'était-ce que pour reprendre son souffle et escamoter ses lames une nouvelle fois. Personne ne semblait y avoir prêté attention, heureusement....

« Tousled !
Ça fait déjà.... quelques mois maintenant que je rôde dans vos murs... »


* Bon, faut te calmer ma cocotte. C'est qu'un effet de manche !
D'ailleurs, va falloir bosser ton sang-froid... *


Elle le dévisagea lentement pour essayer de juger l'ampleur du personnage, mais elle n'aimait pas du tout ce tatouage qui lui couvrait le visage. On aurait cru avoir un Yakuza devant soi.

« Depuis le temps que j'attendais de vous rencontrer, monsieur. Ravie de faire enfin votre connaissance. »

Vanessa faisait volontairement de la rétention d'information pour l'obliger à un semblant de dialogue. Il lui était hors de question de se voir bâcler cet entretien sans avoir le temps de jauger le bonhomme ou de lui suggérer ses idées. D'autant qu'elle avait pas mal de questions à lui poser.
Mais, pour le moment, elle se contentait d'observer, décroisant lentement ses jambes quand il lèverait enfin son nez plus haut que son nombril. Il fallait bien qu'elle sache s'il était sensible aux charmes féminins avant que d'en jouer à pure perte.

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Luc Treanez

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Alias : Dark Rock
Race : Mutant
Clan : Aucun
Age du perso : 22
Profession : étudiant
Affinités : Un peu tout le monde: institut comme confrérie

Un lien plus profond: Virginie

Ennemis: Le Cercle et ses humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Géokinésie
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Lun 16 Nov 2009 - 23:51

Chaleur, douceur, paix... Luc ressentait tout cela en même temps. Il ouvrit les yeux, essaya de bouger, se mit debout. Autour de lui tout était calme. Pas un bruit, pas même celui de ses pas. Il se confondait avec son environnement. D'ailleurs, où se trouvait-il? Il regarda autour de lui. Tour semblait noir. Une faible lumière émanait dans tout les sens, comme des reflets à travers un prisme sombre.

Il marcha un temps, jusqu'à voir quelque chose bouger. Des corolles de lumières s'agitaient loin devant lui, dansant un ballet féérique, semblable aux aurores boréales. Il s'approcha encore. Maintenant il pouvait voir bien mieux les lumières. Cela ressemblait plus aux rayons que l'on regarde en dessous de l'eau, formant des arcs changeant et dansant. Il s'approcha encore... jusqu'à rencontrer une parois. Intrigué, il posa une main dessus. Et il sentit... ou plutôt il entendit. Une voix, un chant... une douce musique qu'il avait l'impression de connaitre mais sans se rappeler les paroles. Qui la chantait? Luc posa une deuxième main, et posa doucement son front contre la parois. C'était froid, obscur, inébranlable... il connaissait ceci également. Mais il n'arrivait pas à se souvenir. Et le chant. Il l'appelait... mais lui ne pouvait aller plus loin. Il voulait passer, il poussa de toute ses forces, mais rien ne bougeait.

Soudain une explosion de lumière l'aveugla. Il mit une main devant ses yeux, le temps de s'y habituer. Le décor avait changé. Il était allongé, sur une banquette. Autour de lui il y avait peu de bruit, sauf le son du vent qui semblait souffler très fort. Il y avait un siège à sa droite. Il saisit l'appui tête d'une main, et se redressa.
Il mit quelques secondes avant de comprendre qu'il était dans une voiture. Le vent était celui provoqué par la vitesse de l'engin qui roulait visiblement à une vitesse assez conséquente. Au volant se trouvait une jeune femme blonde. Maria!
Là d'un coup tout les souvenirs de la journée lui revinrent en tête, l'aéroport, la récupération de la voiture façon force spéciales, le bar gay, timothée, la bagarre, la fatigue...
Luc se gratta la tête, ou du moins il du faire ça puisqu'il fit le mouvement mais entendit un raclement. Il regarda sa main, et vit qu'elle était recouverte de roche. Il repassa sa main et devina que son visage l'était aussi, comme le reste de son corps.


Bordel... je vais passer trois heures à me décaillasser maintenant. J'ai jamais laissé la roche recouvrir à un tel point mon corps. Je sens plus rien.

Luc regarda par la fenêtre. Ils venaient de passer un pont, et filaient maintenant vers une direction inconnue. Ils passèrent rapidement des bois, avant de s'engager sur une route plus calme et surtout plus étroite.

Où est-ce que tu m'emmène?

L'étudiant n'eut pas besoin de la réponse de Maria, vu qu'elle se présenta au détour d'un virage. Un grand batiment, façon manoir apparu à la vue du mutant, grandissant au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient. Une grille s'ouvrit entre deux murs imposants, afin de laisser passer la voiture rouge. Luc put lire l'inscription sur l'un des piliers

" Confrérie Moderne "

Voilà. Maintenant il était vraiment dans la gueule du loup. Luc ne fit pas vraiment attention à ce qui défilait autour de lui, les yeux plutôt rivés sur le bâtiment imposant. Il attendit que Maria s'arrête, sortit de la voiture sans oublier son sac, et se redressa afin de s'étirer. Quelques craquements bien sec claquèrent dans l'air calme, mais ne venant pas de sa colonne vertébrale. Il jeta un coup d'oeil à ses vêtements avant de se tourner vers Maria.

Je sais pas quel est la suite du programme, mais j'espère qu'on aura le temps de se changer, parce que là on est dans un état...

Comme pour illustrer ses propos, il tira légèrement sur son tee shirt qui était troué et entaché à plusieurs endroits, l'arrachant sans problème, et dévoila son torse recouvert de roches qui s'articulaient tout autour de chacun de ses muscles.

........................................................................................................................................................................................................
Les choses les plus simples sont souvent les meilleures

Souffle de la nuit
sur les cendres de l'espoir
larmes maudites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenjiss

R.I.P

R.I.P

avatar

Race : Cadavre
Clan : Enfer
Age du perso : 38 ans
Profession : Garde manger pour vers
Affinités : Amoureux d'une dame avec une faux.
Points XP : 1500


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise de la gravité.
Type: Omega
Niveau: 7

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Mar 17 Nov 2009 - 17:41

Bien sûr qu’il les connaissait tous. Comme d’habitude, Kenjiss avait mémorisé en une fraction de secondes les éléments des dossiers qui l’intéressaient. C’était pourtant ce même tatoué qui mettait près de deux semaines à apprendre un discours à peine plus long… Le mutant n’était pas stupide, il n’avait simplement pas eut la moindre formation. En conséquence, ses capacités étaient restés inexploitées, ou redécouvertes sur le tard. Mais Kenjiss n’avait pas besoin de réfléchir pour mettre un nom sur chaque visage. Nathaniel, c’était le mariol incapable de montrer la moindre émotion, un peu comme Twik mais en plus méprisant, perché sur sa pseudo supériorité… Marshall, c’était le gamin, encore un qui allait lui lécher les bottes pour ensuite foutre le feu aux chiottes. Pour Tousled, c’était encore moins compliqué. Outre le fait qu’elle soit la seule femme du groupe, c’était également celle qui prenait la Confrérie pour un bordel. Oh, et accessoirement, celle qui avait « très légèrement agacé un ou deux élèves » selon le rapport de Maria. Emmett avait donné une version des faits bien différente, à base d’infirmières nues, yétis fous furieux, de flaques de sang et autres élèves lobotomisés.
Kenjiss n’en fixa pas moins chacun des nouveaux kamikazes d’un regard indéfinissable. Il avait vu trop de nouveaux venus pour se laisser intimider… La plupart d’entre eux étaient trop fiers de leurs pouvoirs, persuadés d’être indestructibles, qu’ils allaient mettre chacun à leur botte. Il fallait les mater, leur apprendre… D’autres étaient trop terrorisés pour oser utiliser leurs pouvoirs, et c’était alors une course contre la montre pour leur apprendre à relâcher un peu de la pression qui s’accumulait en eux avant une explosion dévastatrice. Tous, ou presque, étaient traumatisés ou blessés par la vie. Il y avait peu de parfaits innocents qui débarquaient ici.
Pour l’instant, ils avaient plutôt bien réagit à son arrivée fracassante. Le tatoué avait bien noté l’éclat d’une lame dans la main de Tousled mais si la prostituée avait tenté la moindre attaque, elle aurait traversé la vitre si vite que sa robe affriolante serait restée dans son siège… Kenjiss fixa une seconde de trop les jambes que la jeune femme dévoilait sensuellement avant de juger que ses dix secondes de silence réglementaire avaient assez duré. Son visage blafard se posa à nouveau sur chacun des futurs membres avant qu’une voix rauque émerge du mastodonte qui prenait un malin plaisir à soulager son dos meurtri dans le cuir de son fauteuil.


Bienvenue à tous. Avant toute chose, je voudrais que vous soyez bien conscients qu’appartenir à la Confrérie est une énorme responsabilité.

Il coula un regard vers Tousled.


Vous devez comprendre que, tout uniques que vous êtes, vous êtes tout de même membre d’une institution plus importante encore. Le tatouage se plissa dans un sourire qu’il voulait rassurant. Grosso modo, vous ferez partie d’une entreprise... Avec le règlement qui s’impose, bonne figure face aux médias, pas de publicité néfaste, conscience que vous représentez la Confrérie partout où vous allez, blabla…

Comme vous l’avez souligné, l’accent sera mis sur vos pouvoirs. En plus de vos heures de travail ou de cours supplémentaires, vous aurez plusieurs entretiens avec un responsable chaque mois. Les salles d’entrainement vous sont bien évidemment ouvertes. En revanche, il est fortement conseillé de ne pas utiliser vos pouvoirs en dehors de la Confrérie. On viendra vous chercher en cas de problème, mais ne devenez pas une cible inutilement. Je pense notamment à vous monsieur Albenco.
Kenjiss coula un regard vers le coincé de service, qui se tenait toujours planté debout dans la pièce, raide comme un piquet et visiblement encore sous le choc de son arrivée. Votre pouvoir est apparemment le plus dangereux ici.

Pour ce qui est de votre rôle réel à la Confrérie, sachez que nous luttons contre l’intolérant. En entrant ici, vous acceptez de prendre part à ce combat, est ce clair ?


Kenjiss était toujours agréablement renversé dans son fauteuil, détendu, calme, attendant une réponse à une phrase discrète placée à la fin d'un flot de parole... L’ennui c’était que ses paroles étaient bien plus catégoriques que sa posture. Vous étiez avec eux ou contre eux, et il était clair que le tatoué ne parlait pas de défilés pacifique. En tout cas, celui qui s’imaginait ça pouvait encore se reconvertir immédiatement…Le tatoué parcourut négligemment deux têtes et un décolleté avant de revenir sur le plus jeune de l’assemblée.

Marshall ? Vous êtes venu ici sans avoir eut de contact avec nos membres, comment avez-vous eut envie de joindre cette institution ? Rassurez vous, je ne vous demande pas un discours de motivation. Mais êtes vous conscient de la valeur de votre inscription ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Mer 18 Nov 2009 - 23:34

La portière de la voiture de sport se referma automatiquement dans un ronronnement de vérin hydraulique. Maria, les jambes écartées, pencha son corps en avant, attrapa en une poignée toute sa chevelure poisseuse -durant tout le trajet, elle avait rêvé de faire ça- et l’entortilla pour l’essorer. Des flots de sang vert et malodorant vinrent colorer les gravillons de l’allée. Elle se redressa lentement en soupirant. Sa coiffure, collée par l’hémoglobine de Timothée, ne formait plus qu’un bloc informe et verdâtre au-dessus de sa tête. Elle regarda l’espion de Lemington avec un sourire.
"_ La suite du programme ? Répéta-t-elle avec un haussement de sourcil, la salle d’entraînement ! Tel que je te vois, j’ai de réels doutes concernant tes pouvoirs. Aujourd’hui, tu les as poussé un peu plus que d’habitude et vois le résultat !"

Maria faisait évidemment allusion aux croûtes rocheuses qui recouvraient le corps de Luc.
"_ Je pense sincèrement qu’il est urgent de s’assurer que ces éruptions cutanées ne mettent pas ta vie en danger ! Ce n'est l’affaire que de quelques minutes…"

C’était une proposition qui, à première vue, semblait honnête et raisonnable… Mais elle cachait des intentions moins nobles. Judicieusement utilisée, la salle d’entraînement pouvait devenir une antichambre de torture très élaborée. On pouvait, par exemple, y augmenter la température jusqu’à quelques cinq cent degrés Celsius… Utile pour tester les mutants cryogénérateurs ! Ou bien, au contraire, lui faire atteindre des froids cosmiques… On pouvait vider l’air… Augmenter la pression… Faire sortir des pointes acérées des murs… Et tout un tas d’autres possibilités amusantes que Maria n’avait pas encore en tête mais qui deviendraient certainement utiles quand elle voudrait faire lui avouer son double jeu !
"_ Mais avant cela, passage obligé chez le directeur, juste histoire de lui faire un petit coucou pour te présenter… J’en profiterai pour lui glisser un mot sur notre ami Timothée."

Elle commença à avancer vers le grand bâtiment de la Confrérie Moderne. A chacun de ses mouvements, elle sentait ses vêtements poisseux lui coller davantage à la peau. Elle s'arrêta net :
"_ Peut-être serait-il judicieux de commencer par prendre une petite douche, fit-elle en décollant le pan de robe qui adhérait à sa cuisse, si Emmett accepte de nous laisser entrer dans cet état là, je doute que Kenjiss apprécie qu'on salope son beau bureau !"

Ces derniers temps, Maria trouvait le patron un peu tendu... Il était possible que la nouvelle de la dévastation du Pink Flamingo par Timothée l'émeuve plus que de raison, mieux valait donc ne pas en rajouter !
A petits pas rapides, elle grimpa les marches blanches du perron.


[HJ : Je te laisse décrire ce qui se passe juste avant d'arriver devant la porte du bureau de Kenjiss, OK ? /HJ]

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Luc Treanez

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Alias : Dark Rock
Race : Mutant
Clan : Aucun
Age du perso : 22
Profession : étudiant
Affinités : Un peu tout le monde: institut comme confrérie

Un lien plus profond: Virginie

Ennemis: Le Cercle et ses humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Géokinésie
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Dim 22 Nov 2009 - 0:30

Luc haussa ce qui lui servait de sourcil, c'est à dire une grosse proéminence qui donnait l'impression que ses yeux étaient enfoncés dans son crâne plus qu'à raison. Dangereux pour lui?

Je te l'ai déjà dit, chacune des parties de mon corps a été à un moment ou l'autre recouvert par cette caillasse. Et jamais je n'ai eu de problèmes. La seule différence c'est que là je me sens bien bien lourd, et que je suis crevé.

Luc suivit Maria jusqu'à l'entrée de la Confrérie. En haut du perron un homme ouvrit la porte pour les laisser entrer, et les observa d'un oeil intrigué en voyant ces deux personnes arriver dans un état déplorable, l'une recouvert de tâches et d'un liquide poisseux verdâtre, l'autre presque dans le même état sauf qu'en plus il semblait recouvert d'une énorme croute noire.
L'étudiant devina qu'il devait s'agir d'Emmett, peut être le majordome ou le gardien de cette résidence. Maria lui expliqua qu'ils avaient eu quelques péripéties et qu'ils devaient aller se changer et se laver avant de se rendre au bureau du directeur pour lui expliquer. Emmett les détailla une nouvelle fois avant de les laisser passer.

Une fois à l'intérieur, Luc tomba dans un grand hall, avec des escaliers et des couloirs qui partaient dans toutes les directions du batiment. Assez richement décoré, il y avait quelques oeuvres d'art et des préparations fleurales qui agrémentait l'ensemble.
Maria prit l'un des escalier pour se rendre à l'étage, et s'engagea dans un couloir remplit de porte qui donnaient sur des chambres. Ils rentrèrent tout les deux dans l'une d'elle.

Luc jeta un coup d'oeil autour de lui, et bizarrement il trouvait que la chambre collait à la locataire. Des papiers partout sur un bureau, des écrans d'holovision mit côtes à côtes, avec plein de chaines qui défilaient, comme pour garder un œil sur le monde,un lit dont il ne manquait que le baldaquin et des armoires remplies de fringues.
L'étudiant vit la porte menant à la douche.


Bon si ça te dérange pas, je commence, je n'en ai pas pour longtemps.

Luc posa son sac, et ne sortit qu'un pantalon et un caleçon, et pénétra dans l'antre. Il se déshabilla et prit place dans ce qui devait être une douche, où plutôt les douches collectives vu que l'on pouvait facilement loger à 6 ou 8 dedans. Il chercha le mode de fonctionnement, qui semblait électronique, et sélectionna un programme simple, histoire de se débarrasser enfin du sang qui lui collait à la peau, ou plutôt à la seconde peau. Il passa deux minutes sous l'eau, dont il ne sentait absolument rien, pas de température, pas de pression, il voyait juste ce qu'il se passait.

Il saisit une serviette et se sécha rapidement, avant de passer le caleçon et le pantalon. Il s'arrêta devant le miroir, à coté duquel était entreposé une tonne de produits de beauté, dont il en ignorait même l'existence ou l'utilité. Ce qu'il vit par contre dans le miroir ce fut son visage, complétement inconnaissable. Agacé, il donna un grand coup de poing au niveau de la tempe, ce qui eu pour effet de créer uen fracture dans le masque de pierre. Il y introduit un doigt, puis un deuxième, et finit par tirer dessus. Il sentait que la peau de pierre s'accrochait à son visage, mais ignora les tiraillements et finit par arracher le masque entier, d'un seul morceau, ou presque. Quelques morceaux subsistaient ici et là, mais il s'en occuperait après. Il fit de même sur son torse et arracha en plusieurs morceaux l'armure, plus par petit morceaux au niveau du dos.
Il mit tout les débris dans une poche en polymères ultra resistant. Il devra s'en débarrasser dès qu'il en aurait l'occasion.
Il finit par sortir, débarrassé d'un bon poids sur le haut du corps. Il s'occuperait du reste plus tard s'il en avait le temps. Il vit Maria, et eu un sourire en se souvenant qu'il était à torse poil. Il alla chercher dans son sac un teeshirt, laissant voir à la jeune femme son dos musclé, et surtout recouvert au niveau de la colonne vertébrale un long filon de la même roche à peu de choses près que la couleur était un petit peu différente, comme si la couleur était passée, ou un peu déteint. Il enfila rapidement le vêtement et termina de s'habiller pendant que Maria prenait sa propre douche salvatrice, tant elle avait été atteint par les projections de sang.

Pendant qu'elle se changeait, il jeta un coup d'œil aux écrans tout en s'arrachant les derniers vestiges de sa seconde peau sur ses bras ou son visage, et vit l'un d'eux s'arrêter sur un flash spécial, parlant d'un mutant hors de contrôle qui avait dévasté un bar de Vancouver, ainsi que de drôle de piliers rocheux qui étaient venus de nul part. Luc eu un demi sourire. Voilà qui n'était pas très bon pour sa discrétion. Heureusement ils ne parlaient pas de lui et de Maria.

Il tourna le regard vers la salle de bain, dont la porte était légèrement entrouverte. Elle ne devait pas avoir l'habitude d'avoir quelqu'un dans sa chambre, ou bien tout le contraire.
Ce qu'il y vit restera dans sa mémoire comme le plus beau souvenir de son séjour à la Confrérie.

Quand Maria sortit, il lui tendit le masque de pierre, un sourire un peu ironique aux lèvres.


Tu veux un souvenir de cette journée mémorable? Ca ferait joli dans la décoration du hall d'entrée.

Les deux jeunes gens partirent pour le bureau du directeur, les pas alourdis de Luc résonnant bien plus fort que les talons des chaussures de Maria. On aurait un troupeau d'éléphant qui arrivait au pas de charge.
Une fois arrivé devant la porte, Luc put entendre qu'il y avait déjà du monde, alors que Maria frappait à l'entrée.

........................................................................................................................................................................................................
Les choses les plus simples sont souvent les meilleures

Souffle de la nuit
sur les cendres de l'espoir
larmes maudites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Mer 25 Nov 2009 - 21:41

Le bruit d’écoulement d'eau de la douche parvenait aux oreilles de Maria. Les yeux rivés sur son mur couvert d’écrans, la russe regardait les nouvelles du monde les bras croisés. Des tensions diplomatiques entre la Centrafrique et le Tchad... Une histoire de centrales à fusion nucléaire. L’Inde venait d'envoyer un nouveau satellite en direction de Mars… Des inondations monstres au Brésil... Ah ! Flash régional : un bar rasé par un mutant vert dans le quartier gay de Vancouver.
Maria réduisit le tintamarre des autres canaux et se concentra. L'envoyé spécial de la rédaction braillait dans un micro, il était filmé sur le trottoir face à l’entrée du rade bloquée par un cordon de flics.

"_ … des agents spéciaux viennent d’entrer il y a quelques secondes, expliquait-il d'une voix nerveuse, un commando de cinq spécialistes équipés et entraînés pour contrer le terrorisme mutant…"

A ces mots, un corps casqué et habillé intégralement de noir sortit du Pink Flamingo en volant. Il exécuta une magnifique parabole dans les airs et alla s’écraser au milieu de la voie en hurlant. Le reporter fut coupé net au milieu de sa phrase, en un clin d'œil l'holocaméraman avait eu l'intelligent réflexe de s'en détourner pour ne pas rater une miette du crash.
Une mort en direct ? Chouette !!
Heureusement pour les jeunes spectateurs, l’intrépide as de la voltige s'en était visiblement sorti un peu sonné, mais sans une égratignure. Il se remit rapidement sur ses jambes et, après avoir fait un salut de la main à la foule, repartit vaillamment au front.

"_ … C’est magnifique !! S'enthousiasma le journaliste, ravi d’un tel scoop, la preuve en direct de l’efficacité sans faille de nos forces de police !! Nous ne payons pas nos impôts en vain !! Bravo, monsieur, le Canada tout entier vous soutient !"

Maria ne partageait pas la joie du clown à l'antenne. Les flics étaient bien aussi performants que ce qu'ils laissaient entendre... Heureusement que les conducteurs de véhicules de fourrière n'étaient pas aussi bien équipés...
Elle envoya un regard mauvais à cet holoécran qui débitait un peu trop de conneries et jugea qu'il lui avait coûté bien trop cher pour qu’elle se laisse aller à son mécontentement en lui balançant une chaussure.

Ce fut à cet instant que Luc sortit de la salle de bain, torse nu… Tous muscles dehors.
Maria lança un sourire amusé au géokinésiste : il jouait un peu trop le poseur pour être crédible, en ce sens, il ne trahissait pas à la réputation des français : frimeur ! Le playboy du dimanche passa à côté d’elle - sur son visage, un air satisfait de coq évoluant dans sa basse-cour - et prétexta d’aller chercher des affaires dans son sac pour exhiber ostensiblement son dos musclé…
Il était indéniable que Luc avait des atouts physiques, et Maria n’était pas une femme de glace… Mais à ses yeux, ce sale espion ne pouvait plus l’intéresser : il s’était acoquiné avec Lemington pour les piéger !

"_ C’est mon tour alors." Fit-elle en entrant dans la salle de bain, quelques vêtements propres sous le bras.

Alors… Jusqu’à quel point Luc correspondait-il à l’image du français-type ? ... Le test de la salle de bain serait sans appel !
Elle jeta un regard à l'intérieur de la douche et soupira…
Des gravats, des cheveux, des poils abandonnés… Oui, Luc était bien un frenchie dans toute sa splendeur : malpropre et négligé !
Grommelant dans sa barbe, elle passa un rapide coup d’eau pour nettoyer le carnage sanitaire, se déshabilla et enfila ses gants en silicone réservés à la toilette.
Elle ne s’en doutait pas mais Luc était, en ce moment même, en train de parachever son portrait au vitriol du français moyen en s’adonnant au voyeurisme avide. Heureusement pour lui, elle ne le vit pas, elle était de dos.

La douche fut un moment merveilleux. Sous l'action de l'eau chaude, sa peau retrouva sa pâleur d'origine, ses cheveux leur souplesse et leur blondeur platine habituelles. Elle se barbouilla intégralement de gel douche à la vanille pour faire disparaître l'odeur insoutenable du sang vert de Timothée.
Mais la coquette veilla à ne pas s’attarder plus que de nécessaire. Tant de choses restaient à faire aujourd'hui… Se rendre chez Kenjiss... Lui présenter Luc... Lui parler du retour du géant vert... Organiser une séance de torture… Et peut-être, trouver de la chaux pour faire disparaître un corps...

Elle arrêta l’eau, essora rapidement sa chevelure et programma la fonction "séchage express". De puissants courants d’airs chauds pulsés vinrent souffler et glisser sur sa peau avec la douceur du coton.
Quel délice !
Au niveau de sa tête, des jets de vapeurs anti-ioniques (pour éviter que ses cheveux n’entrent en expansion électrostatique façon Jackson Five) soufflaient avec une action démêlante.

En cinq minutes chrono, elle était sortie, avait enfilé un jean bleu classique (revenu récemment à la mode, au grand dam de Twikjeya) et une chemisette blanche très légère en lin dont elle avait noués les rebords inférieurs de manière à lui laisser le nombril à l’air. Elle avait tiré ses cheveux en arrière pour former un petit chignon et enfilé de petits gants en cuir.
Quand elle entra dans la chambre, Luc lui tendait un morceau de pierre ressemblant vaguement à un visage.

Tu veux un souvenir de cette journée mémorable ? Ça ferait joli dans la décoration du hall d'entrée.

Maria fixa l’objet dégoûtant avec un sourire géné.
"_ C’est marrant, répondit-elle les mains dans le dos, j’étais justement en train de penser le contraire !"

Laissant le masque entre les mains de son propriétaire, elle sortit de la chambre. Mais qu'est-ce qui faisait penser à ce type que les confréristes avaient des goûts de chiottes en matière de décoration ?


Très vite, ils arrivèrent devant la porte du bureau du directeur. Maria vérifia d'un coup d'œil sa tenue, celle de son invité, et frappa les trois coups habituels. En temps normal, elle aurait débarqué sans attendre de réponse... Mais, ces derniers temps, Kenjiss pouvait entrer dans des colères noires pour la moindre raison.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m

Race : Mutant
Clan : Confrériste
Age du perso : 30 ans
Profession : Infirmier
Affinités : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Empathie
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Jeu 26 Nov 2009 - 23:50

« J’ai des souvenirs d’étoffes, de lins blancs et de draps immaculés. Mon existence n’est qu’une grande paresse, chaque jour se suit et se ressemble, un ennui continuel, jamais renouvelé, sans surprise. Alors que je me trouvais face à ce géant, j’ai pensé : son visage raconte une histoire. Torturée, sanglante, née dans la souffrance mais néanmoins si riche. Qu’ai-je à raconter ? Quel est mon héritage ? Tant de questions qui se posent et la seule réponse que je puis apporter : rien. Mon souvenir n’est pas impérissable, on m’oubliera comme des milliards d’autres avant moi l’ont été. Cette promesse au néant aurait pu autrefois me satisfaire, mais plus maintenant. Alors que j’hésitais encore sur la réponse que j’allais donner à cet homme, une volonté nouvelle ancrée en moi depuis si longtemps et que je n’ai jamais su jusqu’alors éveiller. C’est, je crois, ma récompense du désert humain qu’il m’a fallu traverser, un éveil à l’humanité. Avant de pouvoir changer les choses, les gens, peut-être faut-il que je sache me changer moi-même ?
Je comprends maintenant le mécanisme qui m’anime, l’intégration à la Confrérie n’est que l’événement qui l’a mis en marche. J’ai enfin mon but, devenir plus humain que l’humanité, transcender cette nature, plutôt qu’être vide je veux être entier. J’en ai assez de n’être qu’une moitié de conscience. Après vingt huit ans, je nais enfin.
»

Le presque homme était toujours droit, debout face à Kenjiss. Son attitude ne laissait paraître aucun trouble pourtant son esprit tout entier s’agitait et bouillonnait. Nathaniel retrouva son sourire pendant que les deux autres argumentaient sur leur entrée dans la Confrérie. Tousled parla peu des raisons qui la poussaient à intégrer le groupe mutant, visiblement elle connaissait déjà les lieux et sa présence dans le bureau n’était qu’une manière d’officialiser sa présence ici. Le garçon par contre était là pour à peu près la même chose que Nathaniel, ce qui lui importait était l’amélioration de ses facultés.

-Bienvenue à tous. Avant toute chose, je voudrais que vous soyez bien conscients qu’appartenir à la Confrérie est une énorme responsabilité.
Vous devez comprendre que, tout uniques que vous êtes, vous êtes tout de même membre d’une institution plus importante encore. Grosso modo, vous ferez partie d’une entreprise... Avec le règlement qui s’impose, bonne figure face aux médias, pas de publicité néfaste, conscience que vous représentez la Confrérie partout où vous allez, blabla…
Comme vous l’avez souligné, l’accent sera mis sur vos pouvoirs. En plus de vos heures de travail ou de cours supplémentaires, vous aurez plusieurs entretiens avec un responsable chaque mois. Les salles d’entrainement vous sont bien évidemment ouvertes. En revanche, il est fortement conseillé de ne pas utiliser vos pouvoirs en dehors de la Confrérie. On viendra vous chercher en cas de problème, mais ne devenez pas une cible inutilement. Je pense notamment à vous monsieur Albenco. Votre pouvoir est apparemment le plus dangereux ici.


- Pour ma part, je pense avoir compris les enjeux de mon intégration au sein de la Confrérie, fidélité, loyauté, volonté, les exigences habituelles en somme. Toutefois je suis un peu surpris de vos recommandations, je n’estime pas mes capacités agressives, je comprends les gens c’est à peu près tout. Enfin si cela peut vous rassurer, j’ai la chance de ne pas laisser de traces lors de l’utilisation de mon pouvoir, je n’ai jamais éveillé les soupçons, toutefois je peux bien me retenir hors des murs de la Confrérie, ce n’est pas comme si j’en étais complétement dépendant. À ces mots, il sourit d’un air entendu.

Était-il réellement le plus dangereux dans cette pièce, hormis Kenjiss bien évidemment ? Cela lui donnait des informations intéressantes sur les talents de ses deux « collègues ». Il les regarda en coin, s’interrogeant sur la nature de leurs dons :

- Mais vous avez parlé d’heures de travail ou de cours, comment les tâches sont-elles distribuées ? Selon les aptitudes propres à chacun je présume, mais avez-vous déjà une idée de nos rôles, j’admets être intéressé par la réponse.

Dehors une alouette se mit à chanter, comme en écho aux pépiements du rossignol qui ne tarderaient plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-na
Marshall Lewis

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutant
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 19 ans
Profession : Etudiant
Affinités : ...
Points XP : 39


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Armure
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Mer 2 Déc 2009 - 15:48

Kenjiss venait de leur expliquer quelques règles de base des membres de la Confrérie. Rien d'extraordinaire, la plupart étaient évidents. Néanmoins Marshall ne cessait de s'interroger sur les projets du directeur. Il fallait conserver une certaine "façade" de la Confrérie à l'extérieur et éviter l'usage de ses pouvoirs à l'extérieur... Comme prévu, cet endroit était parfait pour développer ses pouvoirs, et Marshall, sans le laisser paraître extérieurement, se réjouit d'entendre parler des salles d'entraînement.
Le directeur avait précisé que le pouvoir de Nathaniel était le plus dangereux. L'information intrigua Marshall, qui se demandait quel genre de pouvoirs avaient les deux autres mutants présents. Son propre pouvoir étant purement défensif, ce n'était pas vraiment difficile d'avoir un pouvoir plus dangereux que le sien, mais entendre une mise en garde si soudaine était assez rare (probablement) pour être soulignée. Pourtant, Nathaniel nuança les propos de Kenjiss et affirma que non seulement son pouvoir n'était pas extrêmement agressif, mais qu'en plus il le maîtrisait assez pour éviter les accidents.

Marshall réalisait que son jeune âge et sa faible maîtrise de son pouvoir pouvait être un fardeau. Si tous les autres membres de la Confrérie étaient plus âgés et plus performants, il aurait sans doute du mal à passer inaperçu... Bien que ce fait le dérangea, il resta lucide, se persuadant que son pouvoir n'était pas sa seule capacité, et que ses autres talents "humains" ne devraient jamais être négligés.


* ... Des entretiens mensuels ?*

S'apprêtant à poser la question, il décida de laisser Kenjiss répondre aux questions de Nathaniel. Ces dernières intéressaient Lewis aussi, même s'il y prêtait moins attention. Il venait d'arriver à Vancouver, n'étudiait plus beaucoup, et n'avait fait que quelques rares boulots lui ayant permis de se faire peu d'argent. Il fallait probablement payer mensuellement pour rester dans cet endroit, bénéficier de cet équipement et des connaissances des plus expérimentés. Mais ces aspects de la vie dans la Confrérie allaient certainement être expliqués dans les minutes suivantes. Mieux valait laisser Kenjiss s'occuper des préoccupations d'un mutant à la fois. Cet "accueil de groupe" n'était peut-être pas des plus pratiques pour le directeur, mais ça devait probablement lui éviter de perdre du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Jeu 3 Déc 2009 - 15:24

Le couplet classique avait commencé... sauf que le directeur acheva par un « blabla » qui laissait entendre que lui-même s'en moquait royalement.

* Une entreprise ? Et puis quoi encore ! Si on veut mes services, on les paye ! *

Elle patienta un moment avant de prendre la parole, préférant observer et écouter pour le moment.
Le latino se présenta avec des mots qui faisaient presque froid dans le dos tant ils semblaient réciter une leçon de façade. Décidément, ces institutions étaient bien trop étranges pour elle. Le gamin, quant à lui, gardait une attitude plutôt observatrice également, il fallait se méfier des personnes qui analysaient trop avant de parler... et elle commençait à se dire la même chose d'elle-même.

« Je crois que nous allons avoir à discuter en privé, monsieur. Il y a quelques points qui ne correspondent pas à ma situation, et peut-être un malentendu qui se profile à l'horizon. »

* S'il croit que je suis là pour suivre des cours ou en donner... Calme toi minette, il doit déjà connaître ton dossier, il te teste, ferme là. *

Le regard presque fuyant de Kenjiss ne lui inspirait rien qui vaille, tant par sa froideur que par sa presque timidité à la regarder plus directement. Il était hétérosexuel, toutefois, ce qui ne faisait aucun doute à la manière dont il s'était attardé sur son décolleté et ses jambes. Afin de s'assurer de cela une bonne fois pour toute et afin de tester les limites de la volonté de l'individu, elle écarta lentement les jambes comme si de rien n'était, offrant une vue plus alléchante au quadragénaire, tout en gardant une posture qui n'avait rien de choquante ou de particulièrement provocante : elle semblait seulement plus détendue et à son aise, comme si elle ne faisait pas attention à qui pouvait regarder, ou s'en moquait. Elle n'attendit pas plus longtemps et enchaina.

« J'aurais un ou deux points à vous suggérer, et des détails à vous préciser que personne n'a encore pris la peine de me demander. Je pense que vous savez déjà que je poursuis mes activités professionnelles, et je voudrais également m'assurer de l'évidence de mon... disons statut, ici. »

Vanessa se tut alors et écouta le nouveau laïus du directeur, bien décidée à rester calme et analytique quelle que soit la réaction de l'individu. Le premier entretien était important, et il était indispensable qu'elle ne se laisse impressionner par personne et montre sa capacité à s'imposer, d'une manière ou d'une autre. Après tout, elle n'était qu'un membre occasionnel de la confrérie...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Kenjiss

R.I.P

R.I.P

avatar

Race : Cadavre
Clan : Enfer
Age du perso : 38 ans
Profession : Garde manger pour vers
Affinités : Amoureux d'une dame avec une faux.
Points XP : 1500


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise de la gravité.
Type: Omega
Niveau: 7

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Sam 5 Déc 2009 - 12:33

Kenjiss détestait au plus haut point ces entretiens… Encore se réjouissait il de ne pas avoir les parents d’élève sur le dos, mais répéter en permanence des consignes qui lui apparaissaient évidentes avait le don d’énerver le tatoué. Lui ce qu’il voulait, c’était les voir bondir dans tous les sens, mettant toutes leurs forces et pouvoirs dans une tentative de fuite désespérée, poursuivis par quelques tonnes d’armes diverses et variées. Voir de quoi ils étaient capables, s’ils étaient réellement dignes de rejoindre la Confrérie. Malheureusement certains tuteurs n’avaient pas été spécialement ravis de revoir leur chéri doudou adoré avec une jambe cassée dès le deuxième jour de son inscription… Kenjiss avait donc fait condamner la trappe sous son bureau, qui envoyait directement dans une salle des dangers réglée pour une heure infernale… Dommage, c’était toujours rigolo de voir les recrues brailler que papa avait de la thune et qu’il allait les sortir de là avant de voler sur vingt mètres après un impact…

Le tatoué se résigna à abandonner ses projets pour l’instant. De toute façon, les lance flammes étaient en panne de carburant. Il allait devoir se résigner à parler… Nathaniel tout d’abord. Intelligent mentionnait le rapport. Kenjiss n’aimait pas les gars intelligents. C’étaient tous des chieurs. Néanmoins celui si dérogea à la règle. Le mutant se força à sourire.


J’ai dis dangereux Nathaniel, je n’ai pas dis agressifs… On vous foutra en taule si vous pétez une jambe à quelqu’un, mais si vous traumatisez une gamine en pleine rue, c’est le débat sur les mutants qui explosera…

L’infirmier n’avait pas l’air de vouloir cacher son pouvoir aux autres. Autant ne rien cacher. De toute façon, Kenjiss ne savait même pas en quoi consistait exactement son pouvoir. Absorption d’émotion ou un machin du genre. Enfin un truc traumatisant quoi.

Effectivement nous nous efforçons de vous donner des postes en rapport avec vos professions passées… J’ai vu que vous étiez infirmier à Londres. En l’occurrence, nous avons déjà notre médecin attitré à la Confrérie mais sans doute pourrez vous l’assister. Twikjeya n’apprécie guère d’être aidée mais elle donne également des cours de biologie. Je suppose que vous pourriez les prendre en main.

A vrai dire, les élèves étaient au bord de la dépression nerveuse et personne ne parvenait à faire comprendre à Twikjeya que, non, les élèves ne pouvaient pas apprendre un traité de médecine par soirée…
Marshall lui, resta silencieux. Tiens donc… Un timide. Kenjiss opta pour une approche un peu plus directe. Certains jeunes avaient parfois besoin d’être secoués pour surmonter leurs appréhensions.

Où en êtes vous dans vos études Marshall ? Avez-vous des souhaits particuliers, qu’il s’agisse de désirs scolaires ou autre ?

Kenjiss suivait à la lettre l’entretien d’embauche pour les nuls, tout en sachant pertinemment que l’adolescent de base n’avait que peu de « désirs scolaires ». Mais peu importe. La conversation qui était jusque là tristement monotone (même si on évoquait divers traumatismes graves et une prof sans doute envoyée par Satan en personne) risquait de prendre un tour nouveau lorsque le tatoué se tourna vers son dernier décolleté. Pardon, interlocuteur. Oh tiens elle avait des jambes. De très longues jambes. Oh et pis elle était bien courte cette robe. Et flamboyante avec ça… Kenjiss comprenait mieux à présent pourquoi Maria avait gentiment proposé de le castrer avant cet entretien.

Si vous souhaitez rendre une partie de cette conversation privée, il n’y a absolument aucun problème Vanessa. C’était l’instant précis où Kenjiss aurait pris une gifle monumentale de June si elle avait été présente… Vous êtes libre de poursuivre vos activités aussi longtemps qu’elles ne nuisent pas à la Confrérie. Quant à votre statut… Je n’ai pas réellement trouvé de solution. Peut être pouvez vous m’éclairer. Si cela ne vous gêne pas de parler devant autrui.

T’es à moitié à poil et tu veux rester discrète cocotte ? ‘sont tarées ces putes…

Trois coups résonnèrent alors. Kenjiss grogna. Lorsque Maria toquait, c’était qu’elle avait une mauvaise nouvelle à annoncer et comprenait brusquement l’utilité de se montrer un tant soi peu discrète… La dernière fois ça avait été un discret « Oh et puis au fait, Twik est à l’infirmerie, les élèves n’ont pas dormi de la nuit et on a une prostituée dans nos murs » l’avant dernière « Oh mais j’allais oublier, j’ai égorgé mon teinturier » . Maria avait en outre appris qu’il valait mieux éviter de porter des talons en rentrant ici. On courait mal avec des talons, ce n’était pas pratique lorsqu’il fallait éviter des chaises…


Entrez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Mer 9 Déc 2009 - 18:56

Dans le couloir, Maria tendait une oreille curieuse. Le panneau de bois de la porte ne laissait filtrer que des borborygmes incompréhensibles de conversations. Visiblement, Kenjiss n’était pas seul dans son bureau, elle parvenait à discerner au moins trois timbres de voix différents.
A cette heure-ci, ce devait être l'hebdomadaire réunion d’accueil des nouvelles recrues potentielles. Ça tombait plutôt bien vu qu'elle venait présenter Luc.
Le boss s’arrangeait toujours pour rencontrer le plus petits nouveaux possible en une fois. Compréhensible... Sa fonction de directeur de la Confrérie Moderne lui prenait déjà tellement de temps !
Comment faisait-il, d'ailleurs, pour trouver des moments à lui ? Il avait, semaines après semaines, des conférences à commenter aux quatre coins de la Terre, des chantiers à visiter en Indonésie, des rendez-vous à honorer à Ouagadougou.
Avait-il seulement l’occasion de lever le pied ? De se reposer un peu ? Probablement pas... Et pourtant ce type ne se plaignait jamais de surmenage.
Personne ne pouvait nier que Maria, de son côté, bossait beaucoup. Elle affectionnait le goût de l'effort et ne lésinait jamais sur les heures supplémentaires... Mais elle avait également des échappatoires : les boutiques, les fringues, les gants haute-couture, les soaps indiens à l'holovision.
Kenjiss, lui, était un vrai bourreau de travail... Un pur et dur ! Passionné jusqu'à la moelle par son boulot, toujours sur la brèche… Jusqu'à en sacrifier le moindre embryon de vie sociale, personnelle et sentimentale pour le bien de l’humanité mutante. Quelle abnégation ! Maria l'admirait sincèrement !

La voix de l’ascète de la Confrérie Moderne traversa le panneau de bois pour les autoriser à d’entrer. Maria jeta un coup d’œil à Luc et le gratifia d’un sourire :

"_ Laisse-moi parler, chuchota-t-elle avant de pousser la poignée, tout va bien se passer ! Ne stresse pas."

Sans hésiter, elle poussa la porte et reconnut, à l'instant, son amie Tousled. Toute sourire, sans un seul regard pour le patron, elle se dirigea à petites foulées sautillantes vers la prostituée et se pencha pour lui faire la bise.
"_ Vanessa ! Fit-elle sur un ton guilleret, tu t’es enfin décidée à affronter le grand méchant loup ? Bon, tu vois qu’il n’est pas si terrible…"

Devait-elle lui conseiller de refermer les cuisses pour éviter que se répandent dans le bureau des effluves aux relents de crevettes ? Non... Maria ne jugea pas la vanne utile, elle s’attirerait sûrement les foudres du patron.
Et pour cause, ces dernières années, Kenjiss n’avait sûrement pas eu beaucoup d’occasions de se rincer l’œil avec une foufoune IRL ! Il méritait bien ce petit instant de détente !

Maria relâcha sa copine et remarqua la présence de Nathaniel.
Avec la même expansivité que pour la prostituée, elle se rua sur l’infirmier et le serra amicalement dans ses bras.

"_ Nath’ !! S’exclama-t-elle comme la dernière des groupies, tu es finalement bien venu ! Je suis désolée de ne pas avoir pu venir te chercher à l’aéroport… Occupée ailleurs ! Alors, que penses-tu de notre boss ? Ce doit être un cas intéressant pour toi, non ?"

Elle libéra de son étreinte l'anglais et regarda le troisième zèbre… Un brun assez baraqué, inconnu au bataillon. Son sourire s’évapora immédiatement :
"_ B’jour." Prononça-t-elle du bout des lèvres, très sèchement.

C'était qui, lui ? Pourquoi ne le connaissait-elle pas ? D'où débarquait-il ? Bah, elle l'apprendrait bien assez tôt...

Son tour de piste terminé, elle jugea qu'il était temps de se tourner vers le monsieur Loyal des lieux.
Le patron était assis nonchalamment à son bureau, silencieux. C'est à cet instant que Maria se rendit compte qu’en débarquant ainsi comme une tornade distributrice d'embrassade, elle avait sûrement brisé l'ambiance "respect-dignité-solennité-terreur" qu'il aimait habituellement installer lors de ce genre d'entretien.

"_ Ah ! Kenjiss, fit-elle sur un ton tout à coup plus posé, je suis venue te présenter Luc Treanez, un mutant géokinésiste en provenance directe de la France... La Tour Eiffel, le Sacré Cœur, tout ça... On part à la salle d’entraînement pour voir ce qu’il a dans le ventre."

Puis, se penchant en arrière, en direction de la porte :
"_ Entre Luc, ne soit pas timide ! On ne va pas te manger !"

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Luc Treanez

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Alias : Dark Rock
Race : Mutant
Clan : Aucun
Age du perso : 22
Profession : étudiant
Affinités : Un peu tout le monde: institut comme confrérie

Un lien plus profond: Virginie

Ennemis: Le Cercle et ses humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Géokinésie
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Mer 9 Déc 2009 - 22:37

Luc laissa Maria passer devant, d'abord par pure politesse, et ensuite parce qu'il était l'invité ici, et parce qu'il n'avait surtout pas envie de débarquer seul devant plusieurs inconnus. Autant laisser Maria faire le premier pas. Il resta dans l'embrasure de la porte, regardant autour de lui les personnes présentes.

Il y avait quatres personnes, trois de son coté du bureau, deux hommes et une femme, et de l'autre coté, le fameux tatoué de la confrérie. Le directeur était installé confortablement derrière son bureau, visiblement dérangé par l'arrivé des deux nouveaux venus.

Luc jeta un coup d'œil plus attentif aux trois autres personnes présentes. Il y avait un homme un peu plus âgé que lui, avec un regard un peu bizarre. Cet homme lui laissait une drôle d'impression. A coté de lui se trouvait un jeune homme plus jeune, peut être un peu moins âgé que lui, mais pas de loin. Et enfin la femme. Là c'était la totale. Look tapineur, les formes plus que mises en valeur. Au premier coup d'œil Luc avait pensé à une pute ou une escort girl, mais il remisa vite son jugement. Il y en avait qui aimait bien s'habiller aussi... décontracté dans la vie normale.

Maria semblait connaitre les deux plus vieux du trio, car elle leur fit la bise sans hésiter et semblait contente de les revoir. Ce ne fut pas la même chose avec le plus jeune, qui lui reçut un simple bonjour prononcé d'un ton neutre voir froid. Luc fut désolé pour lui d'être ainsi traité. Il méritait surement un plus de chaleur dans cet accueil. Cette attitude de la part de Maria l'étonna un peu.

Maria le tira de ses pensée en l'appelant. Il se décida à enfin passer le pas de la porte, et s'avança au niveau de Maria. Il salua le trio au passage, les gratifiant d'un salut de la tête. Là il tourna le regard vers Kenjiss.


C'est pas comme si j'avais pas l'habitude maintenant d'être au menu de certains. Bonjour Directeur.

Luc observa le directeur de la confrérie. Il semblait grand, bien qu'il était assit dans un fauteuil. Son tatouage sur le visage était facilement reconnaissable, ainsi que son visage en général, qui était encadré par des cheveux bien long. Il portait un costume digne de sa fonction, mais Luc pouvait deviner derrière une carrure qui doit surement faire pâlir les bodybuilders et les afficionados des salles de muscu.

Je suis juste de passage. Maria voulait vérifier certaines choses sur mes capacités, et j'ai malheureusement été obligé d'accepter. Je ne voulais pas paraitre désobligeant.

** Bien que ce soit pas tout à fait ça... c'était plus quand j'étais en train de péter mon cable. Elle en a bien profité. **

........................................................................................................................................................................................................
Les choses les plus simples sont souvent les meilleures

Souffle de la nuit
sur les cendres de l'espoir
larmes maudites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Race : Mutant
Clan : Confrériste
Age du perso : 30 ans
Profession : Infirmier
Affinités : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Empathie
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Lun 14 Déc 2009 - 16:50

« Il y a eu les soupirs déjà, les pleurs, les absences, toutes ces choses, propres à chaque être, ce qui les façonne, les construit, contribue à ce qu’ils sont. Pourquoi pas moi ? Pourquoi n’ai-je pas eu ma part de souffrances ? Pourquoi ne suis-je rien ?
Je veux vivre désormais sans regret ni remord.
Amen
»

Dangereux il l’était, mais pas de manière agressive. Il se représentait ainsi, croque mitaine tapi dans l’ombre, attendant ses victimes, n’esquissant pas à un geste dans leur direction. Elles seront là bien assez tôt. Un prédateur patient et haut perché, fondant sur sa proie au moment où elle était le plus vulnérable. Oui c’était bel et bien ce qu’il était, et Nathaniel n’aimait pas ça. Ses méthodes ne se distinguaient nullement d’un pervers, d’un violeur, d’un criminel ou d’un pédophile, il était de la même engeance, il ne valait pas mieux que ces pourris. Alors qu’il se voyait amoral, hors norme, il n’en était rien, la moral il la transgressait à chaque fois qu’il vampirisait une personne. De quel droit pouvait-il se prétendre son sauveur ? Qui lui avait offert la permission de revendiquer le rang de rédempteur ? Pire encore, pour reprendre les mots d’une amie, il n’aidait pas les gens par désir de le faire mais pour sa propre satisfaction, pour assouvir ses pulsions quasi perverses.
Il fixa ses mains, ne prêtant pas attention à la réponse du directeur, c’est à peine s’il entendit les roucoulements lubriques de ce dernier en direction de Tousled, chose qui l’aurait en temps normal fasciné. Il dévisagea ces paumes entachées des douleurs d’autres. Les coups à la porte le sortirent de ses pensées. Qu’avait-il donc ces derniers temps à rêvasser ainsi ? Il se concentrait avec peine, perdait le filon de la conversation et laissait beaucoup trop transparaître son égarement. Cela devait cesser, il était là pour une seule chose, pour Maria, pour tenir la promesse qui lui avait faite, celle qui implicitement menaçait l’existence de cette deuxième conscience dans l’esprit de la jeune femme. Tout comme un cadeau, ce fut celle-ci qui entra dans la pièce, un ravissement pour les yeux.

« Cette aisance qu’elle a que de se glisser dans ce rôle de cruche, de sourire avec sa bouche et son regard, quel étonnement que de voir une autre comédienne à l’œuvre, qui tout comme moi, a cultiver son art tout au long de sa vie. Où est le vrai, où est le mensonge ? Les deux s’unissent dans une danse endiablée et la question se suffit alors à elle-même sans nécessiter de réponse. »

Maria pénétra dans le bureau, éblouissante comme à son habitude. Tous les regards se tournèrent dans sa direction, elle le savait, l’entrée était réussie, c’est en conquérante qu’elle s’avança, ignorant superbement le réel maître des lieux, vers Tousled de prime pour la saluer, puis vers lui enfin. Il ne répondit à ses questions que par un sourire chaleureux, il préférait lui parler de son voyage dans le tête à tête plutôt qu’ici, le moment n’était pas le plus opportun. Alors que la belle russe le quitta pour se diriger vers Marshall, pendant qu’elle lançait au malheureux garçon tout le mépris glacé dont elle était capable, Nathaniel remarqua la présence d’un homme dans l’embrasure de la porte. Effacé dans les ombres, il semblait vouloir se ratatiner sur lui-même et c’est seulement lorsque Maria l’invita à s’approcher que son visage apparu plus clairement. Visage qui n’avait rien de bien remarquable, toutefois l’infirmier avait appris depuis bien longtemps à ne pas s’en tenir aux apparences. Nathaniel rendit lui rendit son salut et reporta son attention sur Kenjiss écoutant d’une oreille la suite de la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-na
Marshall Lewis

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutant
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 19 ans
Profession : Etudiant
Affinités : ...
Points XP : 39


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Armure
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Mer 16 Déc 2009 - 15:52

La superbe jeune femme qui était présente depuis le début de l'entretien avait une discrétion douteuse... Cela devait probablement réjouir le directeur. En écoutant Kenjiss, il en apprit plus sur Nathaniel, cet homme mystérieux au sourire paisible... Dangereux, et infirmier... Un programme intéressant !
En revanche, Marshall reçut peu d'informations sur Vanessa. Peut-être apprendrait-il à connaître les membres de la Confrérie au fil de son évolution dans ce "groupe". Il ne savait pas vraiment à quoi pouvait ressembler le quotidien ici. Le directeur était très étrange, et les deux autres membres présents étaient eux aussi... spéciaux. Marshall était néanmoins loin de se prétendre "normal". La norme a toujours été une notion fluctuante, et le cas des mutants était d'autant plus complexe.

Une nouvelle jeune femme fit son entrée d'un pas vif et assuré, en habituée de la maison. Cette femme connaissait probablement bien le directeur, mais n'adressa d'abord pas un seul regard à celui-ci. Elle se dirigea directement vers Vanessa, qu'elle salua chaleureusement, comme deux amies de longue date. Sa description du directeur ne laissa d'ailleurs aucun doute sur son statut. Si un nouvel arrivant avait provoqué Kenjiss, ce dernier l'aurait probablement brisé comme la porte. En tout cas, son attitude le laissait croire. Marshall avait quelques fois rencontré ce genre d'homme. Impressionnant et aimant les mises en scène, assez démonstratifs... Mais souvent, l'agressivité n'était qu'une barrière. Chez Kenjiss, ce n'était peut-être pas le cas. Il paraissait fort et violent. Marshall ne s'effrayait pas pour si peu. La femme qui venait d'entrée démontra la même joie avec Nathaniel qu'avec Vanessa. Elle semblait particulièrement amicale et agréable. Mieux valait des gens sympathiques que des dépressifs accumulant les tirades sur leur sort malheureux. Le jeune homme suivait du regard les déambulations de cette femme, qui, après avoir serré Nathaniel dans les bras, remarqua enfin sa présence.
Le radical changement d'expression de son visage n'échappa pas à Marshall. La jeune femme devint sérieuse, voire sévère. Elle le salua brièvement, d'une voix froide. Marshall, fut légèrement déstabilisé par ce changement d'attitude si soudain et ne répondit rien, se contentant d'un imperceptible signe de tête.

*Sympa... "Bienvenue chez nous" c'est ça ?*

Peut-être cette femme faisait-elle partie de ces gens timides et renfermés sur eux-mêmes, qui réussissaient finalement à se montrer très enthousiastes avec leurs proches mais présentant des difficultés lors de leur première rencontre avec un inconnu... Ou alors son visage ne lui avait pas plus.
Marshall laissa de côté sa réflexion et réalisa qu'il avait laissé le directeur sans aucune réponse de sa part, alors que la question avait déjà été posée depuis un certain temps. La question était plutôt ouverte, et il répondit vaguement.


- Je n'ai pas de projet particulier défini... Tout ce que je recherche, c'est être utile tout en utilisant mon potentiel. Après, je ne suis pas très carriériste ni matérialiste...

Alors que Marshall finissait sa phrase, il remarqua qu'un jeune homme, peut-être de son âge, ou légèrement plus âgé, avait fait irruption dans la pièce. Heureusement, le bureau était bien aménagé, et on n'étouffait pas encore. Il s'appelait Luc, et était nouveau lui aussi. "Géokinésiste", avait dit la femme qui semblait l'avoir amené jusqu'ici. Marshall apprit que la jeune femme qui avait été "si amicale" avec lui en arrivant se nommait Maria. Après avoir suivi du regard Luc qui entrait, qu'il salua d'un signe de tête par politesse, il reposa son regard sur Kenjiss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall) Mer 16 Déc 2009 - 18:00

Maria venait d'entrer ! Et elle n'était pas seule...
Directement, elle vint vers elle en toisant le directeur, ce qui signifiait sans doute qu'il était moins dur qu'on ne semblait le prétendre.

* Wouha, quelle tornade aujourd'hui ? Qu'est ce qui lui arrive ? *

Vanessa lui répondit avant qu'elle n'aille saluer les autres. De toute évidence elle connaissait bien le latino.

« Oh, je n'ai rien décidé, ma chérie, je me suis contentée d'attendre patiemment qu'il me convoque. Je ne voulais pas froisser sa susceptibilité de mâle alpha, » avait-elle ajouté dans un murmure discret agrémenté d'un franc et amical sourire.

* Et puis me retrouver seule avec lui, ça va plus tarder... *

Le tour des salutations continua alors à son rythme, jusqu'à ce qu'elle fasse entrer un nouveau dans la pièce. Voilà qui expliquait tout sur son bonheur apparent.

* Elle s'est trouvée un nouveau cobaye ! Je comprends mieux ! *

Chacun son tour s'exprima alors pour s'adresser au directeur de la confrérie, Vanessa les laissant tous parler pour avoir plus d'amplitude dans ses propos par la suite. Et puis, c'était déjà suffisamment compliqué avec tout ce monde, si elle se mettait à parler à tort et à travers, cela finirait vite en cacophonie intégrale !

« Je reste désireuse de vous entretenir sur certaines choses en tête à tête, mais je n'ai pas de problème pour aborder ce que j'attends et espère.
En fait, comme je viens de le dire, je tiens à rester active dans ma profession et – quoi que certains ici en pensent – je ne suis pas à l'aise à l'idée de la pratiquer dans ces murs. Déjà, cela impressionne trop mes clients, mais également la présence de mineurs n'est pas pour me mettre à l'aise. Et je ne parle pas des réactions possibles des parents et tuteurs légaux de nos... vos, pardon, pensionnaires. »


Vanessa avait commis un lapsus qui révélait maladroitement sa volonté d'appartenance à cette institution, ce qui n'échapperait sans doute à personne, mais elle s'en moquait, ce n'était pas le sujet du moment.

« En fait, là où je voulais en venir, c'est justement cette idée de statut. J'aime bien la plupart des choses qui se passent ici, et je me vois mal rester une « indépendante » – comme vous les nommez ici – mais je ne peux me prétendre non plus pensionnaire. Je voudrais donc vous proposer de me considérer d'avantage comme une intermittente. Bien entendu, je tiens à prendre part à vos activités autant que possible, mais mes activités restent prioritaires si je ne puis m'arranger en conséquence.

Ah, juste une chose. Vous parliez de cette institution comme d'une entreprise. Quand on fait parti d'une entreprise, il y a généralement des avantages pécuniaires... Euh, attention, je viens pas vous demander de salaire. Non, en fait, je songeais d'avantage à une possibilité de devenir actionnaire de votre établissement. Ceci est, entre autres, un des sujets que je voudrais aborder avec vous.

Et pour ce qui est des cours, encore une fois, je doute que l'on apprécie la qualité des compétences que je pourrais enseigner. Mais, bien entendu, je reste ouverte à étude de toute potentialité de ce type. »


Elle se tut alors, ayant déjà trop parlé par rapport à ses habitudes en société...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall)

Revenir en haut Aller en bas

[RP] Bureau de Kenjiss (Nath, Tousled et Marshall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Bureau du maire
» Inauguration du Bureau Haitien du Droit d'Auteur
» Le bureau des assignations
» Nath, tout simplement
» [RP] - Bureau de la direction (demandez messire Liptis)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Canada : Vancouver et Environs~ :: -Ville de Langley : La Confrérie Moderne- :: -Hall/Extérieur-
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com