Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (Summer 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie ou participer à l'Event 'Cymru'--
-- IRL : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[Estrade]Humano in Action !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Miss Lemington

Type Omega

Type Omega

avatar

Alias : Psyché
Race : Mutante
Clan : Nouvel Institut
Age du perso : 38 ans
Profession : Cerbère de l'Institut
Affinités : Abîme sans fond, gouffre des âmes tourmentées
Points XP : 1550


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Psychokinésie et télépathie
Type: Omega
Niveau: 7

MessageSujet: [Estrade]Humano in Action ! Dim 15 Nov 2009 - 22:34

[Jessie +humano pnjisés]

........................................................................................................................................................................................................


Dernière édition par Miss Lemington le Lun 16 Nov 2009 - 0:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/nouvel-institut-f54/fiche-sama

Race : Humanoïde
Clan : Rebelle Indépendante
Age du perso : 18 ans
Profession : Tueuse
Affinités : Aucune
Points XP : 17


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Méfiez-vous de ses mains...
Type: Aucun
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Estrade]Humano in Action ! Dim 15 Nov 2009 - 22:37

Oh excusez moi.
Il n’y a pas de mal voyons… Voudriez vous…
Navrée. On m’attend.

Mr Harrings acheva de hausser un sourcil. On refusait rarement un verre au roi de l’hydrogène… Même lorsqu’on était une splendide jeune femme qui avait surement mieux à faire que de faire connaissance avec un vieillard pourtant bien conservé, même s’il devait son charme légendaire à une demie douzaine d’injections diverses qui lui faisaient perdre dix ans. Mais lorsqu’insensible à ses objections il se retourna, une coupe de champagne dans chaque main, la jeune beauté fuselée dans une robe longue avait déjà disparu de son champs de vision.
Jessie accéléra le pas. Comme prévu, ces abrutis de la sécurité n’avaient rien soupçonné. Sa fausse accréditation était d’une qualité parfaite. Le timing était également parfait. S’introduire dans la salle pendant la danse lui permettait d’approcher une estrade relativement peu protégée. Les micros étaient encore en place. Un sourire hideux déforma les traits de la jeune femme. Enfin ces salauds allaient payer. Tous… Plus rien ne pouvait l’arrêter à présent.


Navrée mademoiselle nous ne…

Et certainement pas un vigile taillé comme une armoire à glace ! Le gorille s’effondra lorsque ses doigts percutèrent sa trachée, l’envoyant au pays des rêves pour quelques heures. Si elle avait un peu plus appuyé, l’homme serait en train de s’étouffer. Mais elle n’avait que faire de ce cafard. Jessie se faufila entre deux convives qui jetaient un regard curieux au vigile affalé par terre. Elle jeta un coup d’œil circulaire à la salle, vérifiant instinctivement que personne ne la regardait. Ses bracelets faisaient un vacarme aisément couvert par les dernières notes de rock qui passaient… Jessie grimpa sur l’estrade en dédaignant les quelques marches prévues à cet effet. Puis elle toqua dans le micro, profitant du silence qui régnait sur la piste de danse. Elle savait que la musique ne repartirait pas. Son brouilleur empêcherait tout nouveau morceau de se lancer. Tout devait être parfait pour sa vengeance. Rien n’avait été laissé au hasard…

S’il vous plait, mademoiselle veuillez descendre immédiatement de…

Les mots étaient polis mais le ton était dur. L’adolescente jeta un regard courroucé au vigile qui venait de grimper sur l’estrade, main tendue. Evidemment, les types de la sécurité commençaient à paniquer. Ces abrutis ne pouvaient plus rien… Mais en revanche, le malabar qui posa une main massive sur son épaule pouvait lui servir… Et les quinze ans de force spéciales du mastodonte ne lui servirent strictement à rien lorsqu’il fut propulsé contre la baie vitrée à la vitesse d’un bouchon de champagne par une adolescente deux fois plus petite que lui. Si le vol plané du vigile pouvait passer inaperçu, le bruit qu’il fit en percutant de plein fouet la baie vitrée suffit à attirer l’attention de tous… Sur la frêle petite silhouette qui se dressait devant tous.


Bonsoir.

Une voix froide mais assurée.

Je me permets une petite interruption. J’espère que vous profitez bien de cette soirée… Vous allez bien ? Vous là-bas… oui, avec votre costume marron… le champagne est à votre goût ? Et vous madame, avez-vous apprécié le buffet ?

Un regard de glace qui balaye la salle.

Je ne sais pas pour vous, mais tout ça… ce luxe… ces mensonges… ça me laisse un arrière goût amer. Vous pensez sérieusement que ces beaux discours et une danse endiablée entre un mutant et une humaine vont arranger les choses ?

Silence. Pression des mots sur l’assemblée. Un sourire diabolique.

Il est temps de vous ouvrir les yeux ! La paix qu’on vous a promise ce soir ne sera jamais possible ! Mes camarades et moi en sommes la confirmation ultime. Armes pour les uns, menaces pour les autres… Ce soir, nous mettrons fin aux rumeurs. Ce soir, les humanoïdes entrent en scène. Nous sommes restés dans l’ombre trop longtemps. Et malheureusement pour vous, mesdames et messieurs, vous êtes aux premières loges !

Les derniers mots eurent à peine le temps de quitter ses lèvres… Que l’enfer s’abattit sur la TransAtlante. La baie vitrée située dans le dos de l’humanoïde explosa lorsque cinq silhouettes sombres les traversèrent à toute allure. Les intrus étaient entièrement revêtus de noirs, masqués et portaient tous un sac massif, qui ne semblait guère les gêner dans leurs mouvements. Mais c’était sans doute les armes automatiques qu’ils portaient à la hanche qui déclenchèrent les premiers hurlements dans la foule. Et ils pressèrent la détente. Arrosant les civils de tirs nourris, aveugles, mortels. L’Apocalypse selon Jessie pouvait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Race : Humanoïde
Clan : Rebelle Indépendante
Age du perso : 18 ans
Profession : Tueuse
Affinités : Aucune
Points XP : 17


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Méfiez-vous de ses mains...
Type: Aucun
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Estrade]Humano in Action ! Dim 22 Nov 2009 - 18:59

Jessie admirait le carnage. Partout des corps s’effondraient, fauchés par des rafales plus aléatoires qu’autre chose. Mutants, humains, ils étaient tous terrorisés par la mort galopante. Pourtant certains résistèrent…
Ce fut d’abord un vieux papy visiblement fou furieux de les voir débarquer ainsi. Et il se tint droit sous les tirs, ignorant superbement le danger. Peu à peu, les balles qui volaient vers lui s’arrêtaient, comme si la gravité leur interdisait de continuer leur trajectoire. Jessie sourit. Elle avait également prévu ça… La jeune femme recula de quelques pas, plongea la main dans le sac d’un de ses hommes pour en tirer un pistolet à plasma.

Deux coups. Pas besoin de davantage… Nakor s’effondra, fauché aux jambes par ses tirs. Elle se désintéressa vite du corps qui s’effondrait au milieu d’une pluie de balles, devenues de petits bouts de métal sans le moindre intérêt.

Résistant suivant. Un type… des clones ? Se dressaient devant elle. Ou plutôt menaçaient ses hommes. Ca c’était une très mauvaise idée… L’un des deux individus que Daniel Gray braquait était constitué à 75% d’un alliage de titane particulièrement résistant… Et son intellect en avait pris un coup. Le soldat n°3 fonça droit sur le jeune homme, avec la force de frappe d’un rhinocéros adulte. Gray partit en arrière lorsqu’un poing d’acier lui percuta la tempe, tandis que son clone se faisait embarquer par le monstre, lequel le catapulta à une vitesse impressionnante dans le mur d’en face… Des bobos en prévision.


Halte au feu !

Quatre d’entre eux obéirent. Comme prévu, 5 fit de la résistance et s’amusa à loger deux pruneaux dans l’oreille d’une pauvre femme qui priait, agenouillée au milieu de la pièce. Jessie haussa le ton.

5 bordel, halte au feu ! Il obéit cette fois. On sécurise la pièce ! Empêchez quiconque de sortir !

Ils se déployèrent relativement bien. 3 traversa la pièce sans se préoccuper des cadavres et du sang qui jonchaient le sol et alla bloquer l’accès au couloir. 1 se posta au milieu de la pièce pour décourager toute tentative de résistance. 5 longea la grande table pour débusquer d’éventuels planqués et se réjouissait déjà d’avoir à saisir la petite silhouette noire qu’il voyait agenouillée au fond de la salle.
4 quant à lui commença par se tromper de direction. Jessie le reprit sèchement, et l’humanoïde trouva enfin son chemin, contourna le bar et rudoya les quelques malheureux planqués derrière.


Mettez vous au centre de la pièce ! Immédiatement !

Il avait été décidé d’un commun accord de laisser les toilettes libre d’accès. On pouvait y réunir les blessés et cela permettait de ne pas rajouter un supplément de tension pour les malheureux pris en otage… 2 y prit quand même position, indifférent aux cadavres et presque cadavres qui y trainaient… L’humanoïde souleva négligemment le bas de son masque pour s’allumer une clope d’un main, flingue dans l’autre.

Jessie reprit la parole.


Tout le monde agenouillé au centre de la pièce ! Nous ne tuerons pas davantage si nous n’y sommes pas forcés !


[En résumé, Deklan est dans le couloir, dans le dos du n°3, Terry Virginie et Luc voient avancer vers eux n°4 qui malmène un peu tout le monde pour les ramener au centre de la pièce, Nakor est à terre à quelques mètres de n°1 et Twikie se coltine n°5. De son côté, Val est écroulée dans les toilettes, avec un n°2 bien négligent ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twikjeya Elkash

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Mutante
Clan : Indépendante
Age du perso : 25 ans
Profession : Chirurgienne de génie.
Sacrificatrice surdouée.
Experte des armes blanches.
Botaniste hors pair.
Prêtresse fanatique.
Affinités : La mort, les mutants et les âmes en détresse.

Points XP : 895


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Maitrise du sang.
Type: Gamma
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Estrade]Humano in Action ! Lun 23 Nov 2009 - 21:08

La beauté des glaces n’était pas la seule à agir. Quelques secondes à peine après la fin des tirs, quatre serpents de sable vinrent s’enrouler autour des assaillants… Ceux si hurlèrent avant de se débattre frénétiquement, perdant en quelques secondes leur pseudo professionnalisme... Et une rafale vint mettre fin à leurs gesticulations. Le regard d’acier de Twikjeya accrocha le pistolet que 5 tenait négligemment de la main gauche. Un ambidextre… Un ambidextre qui venait de réussir un tir impossible. N°5 avait dégainé en trente centième de secondes très exactement, pour loger quelques jets de plasma dans le corps mince et frénétiques de quatre serpents enroulés autour de la jambe de quatre humanoïdes, y comprit lui même… Une précision terrifiante. Quatre petits tas de sable complètement cristallisés s’écrasèrent sur le sol. 5 rengaina si vite qu’on aperçut à peine son pistolet rejoindre son étui et continua à avancer de son pas dansant.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Race : Humanoïde
Clan : Rebelle Indépendante
Age du perso : 18 ans
Profession : Tueuse
Affinités : Aucune
Points XP : 17


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Méfiez-vous de ses mains...
Type: Aucun
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Estrade]Humano in Action ! Mar 1 Déc 2009 - 14:09

On ne pouvait définir la situation dans la salle principale que par un seul mot… Bordel. En quelques secondes, la situation avait basculé dans un chaos sans nom, un carnage abject au milieu des cadavres et des blessés en tout genre.

Tout commença lorsqu’une jeune fille blonde fut accompagnée par N°4 au centre de la pièce, bien aidée par quelques coups de crosses qui ne lui firent pas grand-chose… L’humanoïde eut bientôt l’occasion de regretter son geste. Il entendit bien Luc venir mais personne, pas même un humano, ne pouvait se retourner à temps pour esquiver l’attaque du jeune français. Frappé exactement où Luc l’espérait, l’humano s’effondra, bien aidé par un caméléon qui lui dégringola dessus. Fort heureusement pour lui, 4 portait un tissu prévu pour, sinon encaisser, diminuer les impacts qu’il encaissait. Ce ne fut que grâce à son armure qu’il ne fut pas tué ou paralysé sur le coup. L’humanoïde eut certes l’impression de prendre un bélier dans le bas du dos et une enclume sur la tête mais il s’écroula sur le sol à peine endolori… Et Luc et Terry eurent un vision parfaite de la gueule de deux lance flammes rougeoyants au bout des mains de l’humanoïde, à trois centimètres de leur visage.


Crevez putains de mutants…

Une fraction de seconde plus tard, deux jets de flamme jaillirent.

Ce furent le moment que choisirent toutes les armes à plasma des humanoïdes pour se désactiver avec un petit "prrsst" ridicule tandis que leur noyau s'éteignait, tout simplement. Fort heureusement pour Nakor, toujours au sol, aucun des assaillants n'eut la lucidité de faire le rapprochement avec le vieillard... Qui aurait sans doute passé un sale quart d'heure, même sans armes à plasma

De son côté, Jack Ortiz pouvait se vanter d’avoir surpris N°2. Malheureusement pour lui, l’humanoïde possédait quelques défenses… L’agent du cercle n’eut qu’une fraction de seconde pour défaire sa prise, échappant de justesse à une trentaine de piques argentés qui jaillirent du corps de sa cible, le transformant en véritable porc épic. N°2 hurla en faisant jaillir de nouvelles lames autour de son poignet.


HUMANOIDE ICI ! Ces raclures sont là !

Et il se jeta sur Jack, toutes lames dehors, sans un regard pour Valérie qui pansait tant bien que mal ses plaies.

Deklan lui, s’aperçut que N°3 était aussi stupide que son apparence laissait supposer… Indifférent à ses vêtements qui partaient en lambeaux, à moitié nu tel un colosse d’un âge reculé, l’humanoïde chargea droit devant lui, brandissant un poing qui faisait environ la taille de la tête de l’homme des sables. Le sable ne l’avait pas retenu longtemps et le monstre avait triomphé de son carcan sans le moindre effort. Si Deklan était en sable, il pouvait tout de même craindre l’impact monstrueux de l’humanoïde, qui allait sans doute faire jaillir des grains…

N°1 et Jessie ne paniquèrent pas pour autant. La jeune femme inclina la tête vers le dernier humanoïde restant, lequel s’assura du calme des otages restant. Quelques un des convives sentaient le vent tourner et commençaient à manifester quelque nervosité… Bien vite calmée par la gueule du fusil de N°1 posé sur leur front. Jessie fila le long du mur à une vitesse impressionnante malgré sa robe et s’engouffra dans le couloir sans plus de commentaire.

L’araignée de sable de Deklan ne nota rien de spécial au poste de pilotage, si ce n’était une bande de pilotes paniqués par l’attaque, solidement barricadés dans leur cabine et forçant la vitesse de la plate forme pour se rapprocher des secours…

N°5 s’amusait. Twikjeya était implacable, mais elle manquait singulièrement de force physique… Ses copains avaient besoin d’aide. Il était temps de mettre fin au duel. Il détourna une lame bien trop lente pour lui, se fendit d’une esquive qui vit l’arme de son adversaire filer loin de son poignet et attaqua à son tour… Son couteau ne rencontra aucune résistance en s’enfonçant jusqu’à la garde dans la chair tendre du ventre la malheureuse. Twikjeya baissa lentement la tête vers l’arme qui lui transperçait le ventre, comme surprise par sa défaite. Et lentement, son sang se mit à couler sur sa robe, maculant le tissu avant de s’épandre sur le sol.


J’ai gagné cocotte…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Race : Humanoïde
Clan : Rebelle Indépendante
Age du perso : 18 ans
Profession : Tueuse
Affinités : Aucune
Points XP : 17


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Méfiez-vous de ses mains...
Type: Aucun
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Estrade]Humano in Action ! Dim 13 Déc 2009 - 17:58

Le capitaine de la TransAtlante était parvenu à garder son calme malgré l’assaut… Puis lui et son équipage se firent agresser par une araignée de sable qui détruisit une bonne partie du poste de pilotage. Dans un élan de bravoure impressionnant, les hommes se jetèrent sur l’araignée et la mirent en pièce, bien aidée par un extincteur qui gela sur place l’araignée, qui ne fut bientôt plus qu’un amas de sable pris dans un bloc de glace.

Deklan de son côté, n’était guère mieux loti… Certes il était parvenu à engloutir son adversaire sous des tonnes de sable, mais l’humanoïde ne manquait pas de ressources. Une voix métallique résonna.


Mesure d’urgence activées. Réserves d’énergies à 95%. Alimentation quadruplée.

Tssss… Le sable qui ensevelissait l’humanoïde fut bientôt remplacé par un verre informe, à moitié liquide. Et il vola bientôt en éclat. Deklan put alors apercevoir la vraie nature de son adversaire. La synthépeau qui recouvrait l’humanoïde avait fondu, mettant au jour sa structure métallique… Qui virait au rouge vif. Les mesures d’urgences consistaient visiblement à augmenter sensiblement l’énergie dont disposait l’humanoïde. Ses circuits surchauffés dégageaient une chaleur suffisante pour cristalliser du sable. Le colosse était devenu un mastodonte instoppable… Qui fixait un œil rouge mécanique sur Deklan. Trois secondes plus tard, l’homme des sables encaissa une droite capable de défoncer un tank… Son sable durcit au contact du poing incandescent… N°3 paraissait décidé à le mettre en pièce.

4 de son côté, s’en tirait un peu mieux. Il avait profité du bref répit que lui avait donné son attaque pour carboniser les serpents qui se reproduisaient à toute allure et ainsi soulager ses camarades. L’un de ses adversaires, un truc à moitié écailleux, très étrange, avait même fuit le combat dans un remake de spider man, en s’accrochant au plafond avec ses fils… Un attaquant de moins, c’était toujours appréciable. Il révisa son opinion lorsqu’il se fit percuter par le fils de Ben Grimm, qui lui brisait quelques côtes au passage, le plaquant au sol avec la puissance d’un Chabal affamé. L’humanoïde entendit des petits oiseaux pendant quelques instants, mais il détourna une droite d’un revers de main, et sans chercher à se relever, parvint à mettre à contribution ses réflexes pour riposter violement. Le dentiste de Luc allait avoir du travail… S’il s’en sortait vivant.

2 n’eut pas autant de chances. Il traversa un mur, heurta une colonne où il resta planté, et malgré toute sa bonne volonté, ne parvint pas à se dégager à temps… Deux balles dans la tête. Boum. Rideau. L’humanoide resta planté dans la colonne, se vidant lentement de son sang dans une mise en scène parfaitement macabre. Son sac était désormais parfaitement à portée du pilleur en herbe. Et son propriétaire ne risquait plus de le défendre…

N°1 était sans doute le seul pro de cette salle, à présent que Jessie était partie. Il était le seul à avoir achevé sa formation militaire. 5 n’était qu’un camé en manque qui s’était joint à l’expédition pour gagner un peu d’argent et 2 était un dépressif chronique qui tentait d’oublier son divorce… Mais lui avait l’habitude des conflits. Et il ne perdit clairement pas la tête malgré la multiplication de ses adversaires. Une chaussure et une braillarde ? Il esquiva l’agression en se penchant sur le côté et braqua son arme… Pour se raviser aussitôt. Un éclair métallique sur la droite. Quelqu’un se relevait sur sa gauche… N°1 fit jouer des réflexes affutés par des années d’expérience. Il esquiva toute ses attaques. En décollant. Littéralement. Sous ses pieds s’allumèrent deux flammes blanches et l’humanoïde fila à travers la pièce, loin des couteaux, chaussures et autres colt… Il reprit pied près de la baie vitrée. Quelque chose hurla au plafond… Il leva son arme. Un tatouage. Kenjiss.

Hé toi là !

D’où sortait il ? C’était l’une des deux menaces prioritaires ! L’humanoïde porta la main à sa ceinture pour s’apercevoir qu’il avait laissé tomber son arme à plasma quelques mètres auparavant. Il jura et redécolla, esquivant le tatoué qui rebondit sur le sol et suivit sa trajectoire.. N°1 sourit et accéléra à travers la pièce. Braquant son arme sur la foule. Et pressant la détente. S’il devait crever maintenant, autant faire un maximum de victimes… Il fit plusieurs passages, poursuivit par le tatoué qui faisait des faire des trajectoires plus larges, car forcé de trouver des points d’appui sur lequel rebondir pour un duel dans les airs…

Jessie, elle, filait à travers les couloirs…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Race : Humanoïde
Clan : Rebelle Indépendante
Age du perso : 18 ans
Profession : Tueuse
Affinités : Aucune
Points XP : 17


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Méfiez-vous de ses mains...
Type: Aucun
Niveau: 4

MessageSujet: Re: [Estrade]Humano in Action ! Sam 26 Déc 2009 - 13:45

Lorsqu’un journaliste plus rapide que ses confrères interrogea l’un des rares survivants de la TransAtlante en tentant d’obtenir un récit clair des évènements qui s’y étaient déroulés, il obtint un résumé embrouillé, quasi incompréhensible de la part d’un vieillard encore tremblant. Ainsi le brave reporter ne parvint il jamais à établir une version claire du cauchemar des passagers…

Car si l’enfer existait, la TransAtlante en donnait un avant goût intéressant. Le chaos semblait avoir une affection particulière pour la salle principale… Dans un coin de la pièce, un français hors de lui relevait enfin les poings de ce qui n’était plus qu’une masse inerte, un humanoïde à peine reconnaissable, visage déformé par la violence des coups de son agresseur. Personne ne savait exactement quand le malheureux avait perdu conscience, mais il ne se réveillerait clairement plus à présent. La plupart des os de son visage n’étaient plus qu’une bouillie irrécupérable.
Il fallait croire que les mutants haïssaient les visages humanoïdes puisque Kenjiss abattit près d’une tonne sur la tête de N°1, qui explosa littéralement à l’impact. Cette fois il n’était plus question de bouillie mais d’un effet mixer mal fermé, avec force lambeaux à travers la pièce. Un feu d’artifice impressionnant s’il n’avait pas été constitué à 95% de matière cérébrale.

N°3 en revanche n’était pas près de s’écrouler. Programmé pour être indestructible, conçu pour poursuivre sa cible jusqu’à l’anéantissement, l’humanoïde se préoccupait à peu près autant de l’état du couloir autour de lui que de sa dignité et de son élégance. Une réflexion simple s’opéra dans le processeur limité qui lui tenait lieu de cerveau.

Blessure grave = Mort imminente.
Mort imminente = Echec de la mission
Echec de la mission = Impossible.
Impossible = Solution nécessaire
Solution nécessaire = Ne pas échouer
Ne pas échouer = Tuer mutant
Tuer mutant = Ne pas mourir
Ne pas mourir = Limite blessure grave
Limiter blessure grave = Accélérer pour tuer mutant
...
...
...
Accélérer pour tuer mutant.
Exécution


Et le mastodonte de bondir pour éviter le trou qui venait de se créer sous lui… Son corps, bélier de métal incandescent, percuta Deklan en cristallisant aussitôt la moitié de son corps. Trop occupé à creuser des trous de sables pour les passagers adjacentes, le mutant sableux n’avait aucune chance d’esquiver l’humanoïde. Il avait néanmoins réussi à percer les trous souhaités. Avec des conséquences particulièrement graves…

Elles prirent tout d’abord la forme d’une droite qui lui cristallisa la moitié de la tête, suivit d’un placage impressionnant qui le recouvrit d’une couche de verre verdâtre encore fumant de son contact avec le métal chauffé à blanc. Deklan était recouvert d’une couche de verre, une sorte de cocon qui l’emprisonnait dans une bulle infernale, sous laquelle régnait une chaleur infernale, mais heureusement insuffisante pour réduire les quelques kilos de sable qui restaient de Deklan à l’état de verre à pied, ce qui l’aurait condamné à coup sûr. Le mutant eut une chance incroyable. Le coup de grâce ne vint jamais… Vaincu par l’épuisement de ses batteries, n°3 n’avait pas pu résister à l’aspiration du trou à quelques mètres de lui, et descendait à présent en piqué vers l’Atlantique, incapable d’esquisser un geste… Deklan survivait malgré sa défaite.

A côté, c’était l’Apocalypse. Lorsque le sable s’effritait sous les pieds des survivants, il y eut de nouveaux cris. Ceux qui remerciaient déjà leurs seigneurs divers et variés pour avoir survécu à l’enfer hurlèrent de terreur en se sentant basculer, impuissant alors que le plancher, celui sur lequel ils avaient dansé et rit, s’effondraient traitreusement sous eux… Les blessés ne purent bouger, les morts basculèrent en premier et tous finir par basculer dans un flot d’humains étroitement imbriqués les un sur les autres… Trois mètres de chute pour cinq cent personnes. Ce fut un carnage à l’impact.

L’étage inférieur était constitué des cuisines et coursives de service, notamment quelques palans servant à monter une scène de théâtre dans la salle de réception… Des blessés atterrirent sur la tête, sur un sol dur pour les plus chanceux. Ceux qui étaient parvenus à conserver leur équilibre, espérant atterrir sur leurs pieds pour amortir l’impact virent leurs genoux de tordre, leurs hanches se disloquer en atterrissant sur des engrenages géants. Quelques corps rebondir contre des rambardes dans un craquement sinistre. On vit une malheureuse être écrasée par une dizaine d’inconnus qui lui dégringolèrent dessus…

Du côté des mutants, ils se débrouillèrent mieux. Nakor ne prit même pas la peine de tomber et s’éleva au dessus des masses. Virginie rebondit comme une masse à l’étage inférieur, détruisant d’un coup de tête un décor d’angelots rieurs et dansants, entrainés par quelques harpes tenues par leurs confrères. L’impact qui aurait tué la plupart des personnes normales ne fit que secouer légèrement la petite blonde.
Luc lui, eut la bonne idée de conserver son humanoïde sous lui, dans une étreinte aussi virile que dépourvue de sous entendus érotiques. En d’autres termes, le français massif ne fit que détruire un peu plus le cadavre du malheureux, qui amortit de son poids la chute de la masse pierreuse. N°4 ressemblait désormais à un steak haché martyrisé par un gamin de six ans. A noter qu’il produisait des sons très rigolos lorsqu’on le secouait.
Valérie eut l’audace d’attraper au vol un tapis volant tendu par un génie roi du métal. Peut être Nakor ne désirait il pas spécialement sauver l’écologiste blessée, mais la jeune femme ne l’entendait pas de cette oreille et ce fut une blessée impressionnante de détermination qui se hissa sur son tapis magique. A noter qu’une manchote au bord de l’agonie fut plus douée que l’élite mutante pour éviter une chute potentiellement létale.
Gray fut enlevé par le père Fouettard qui ne s’était finalement pas trompé de personne. Son clone trouva une obèse juste avant de dégringoler et percuta à pieds joint l’estomac de la malheureuse qui était de toute façon morte d’une attaque cardiaque au moment de l’attaque. Gray 2 fut ainsi sauvé par la malbouffe américaine et atterrit sans encombre.
Terry resta dans la salle de bal, collé au plafond par ses ventouses de caméléon. On ne savait pas trop ce que le mutant faisait, coincé là haut depuis quelques minutes. Les mauvaises langues murmuraient qu’il avait trouvé un nid de termite particulièrement savoureuses, qui le changeaient des mouches qu’il attrapait habituellement.
Les deux beautés slaves elles, n’avaient visiblement pas l’intention de mourir loin l’une de l’autre. A moins que ce ne soit simplement la rapidité des évènements qui les empêchèrent de s’enfuir. Maria et Twikjeya basculèrent comme tout le monde, sans obèses pour amortir leur chute, mais sans engrenages ou autres palans mortels. Les deux jeunes femmes qui devaient péniblement atteindre les 90 kilos à elle deux se contentèrent de s’écraser violement dans les décor d’Andromaque. On ne savait pas exactement pourquoi cette pièce était programmée à bord de la TransAtlante, mais l’idée brillante d’un quelconque nanab fan de Racine risquait fort d’être fatale à l’étrange couple, qui vit vaciller quelques glaives et autres éléments de colonnes autour d’elles. A noter que pour les adoratrices du blanc, il y avait également une dizaine de toges immaculées.

La TransAtlante elle, émit un bruit déchirant lorsqu’on ouvrit un trou de plus dans sa carlingue, se cabra lorsqu’une centaine de tonnes furent brutalement transférés à l’étage inférieur… Et pour finir, elle piqua du nez lorsque les moteurs se coupèrent brutalement. Une alarme d’évacuation se mit à hurler. Le sort des passagers, mutants comme humains, était à présent dans les mains… D’un humanoïde tueur de mutants. Le seule capable d’arrêter Jessie avant de percuter la surface de l’océan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [Estrade]Humano in Action !

Revenir en haut Aller en bas

[Estrade]Humano in Action !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!
» Un RP où y'a de l'action! >
» [UPTOBOX] Une journee en enfer [DVDRiP]Action
» Preval en Action!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Administration & Préambule~ :: -Bibliothèque- :: -Le Fil Rouge-
 :: -Les Intrigues- :: -La TransAtlante- :: -L'Oiseau Blanc- :: -Les Etages de la Plateforme- :: -La Salle de Réception-
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit