Forum de Jeux de Rôle Futuriste - Inspiré des Mutants de Marvel (X-Men)
 
--In Game (mars/avril/mai 2052) : Votre personnage peut évoluer librement en mode vie--
-- IRL (NOVEMBRE 2016) : Nos personnages prédéfinis cherchent une plume pour leur donner vie !--
N'hésitez pas à nous rejoindre !

//

[RP] Les transporteurs de viande verte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: [RP] Les transporteurs de viande verte. Jeu 25 Fév 2010 - 18:24

Confrérie Moderne, bureau de Kenjiss Arrow

La vitre baissée, les cheveux blonds dans le vent, Maria conduisait nerveusement le hummer dans les rues tortueuses de Vancouver. L'engin avait la maniabilité d'un fer à repasser mais cela ne l'empêchait pas de forcer sur l'accélérateur, quitte à déclencher le courroux des autres usagers de la route. Merde, ils étaient pressés, eux ! Chaque minute qui s'écoulait avant leur arrivée au Pink Flamingo voyait les effets de l'anesthésie de Timothée s'amoindrir ! Ils vivaient un véritable un compte à rebours, mais sans l'horloge qui leur aurait permis de savoir où ils en étaient...

Un coup d'œil dans le rétroviseur intérieur, elle regarda ses quatre compagnons de galère. Luc et la Mort, qui savaient tous deux comment cette histoire risquait de finir et Tousled et Marshall qui, eux, ne tarderaient pas à l'apprendre.
Le silence régnait pour l'instant dans le véhicule.

"_ Ça vous dirait un peu de musique ?" Proposa Maria d'une voix chevrotante.

Sans attendre de réponse, elle tourna le bouton du poste :

"_ ... le grand orchestre électro-philharmonique de Bâton-Rouge qui nous va nous offrir une majestueuse interprétation du Requiem en ré mineur de Mozart..."

Vite ! Changer de fréquence !
A l'arrière, un bruit lugubre d'entrechoquements d'os... La dame en noire applaudissait. Maria tourna un nouveau bouton et ce fut, cette fois-ci, une musique country aussi entraînante que rétro qui envahit l'habitacle. Elle avait l'avantage de masquer le concert de klaxons qui s'élevait dans la rue à leur passage.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Ven 26 Fév 2010 - 14:06

Maria n'avait pas apprécié la petite moquerie taquine de la prostituée, c'était couru d'avance en la situation, mais elle ne s'en inquiétait pas outre mesure.
Ce qui l'inquiétait d'avantage, par contre, c'était l'air soucieux et les fréquentes grimaces que la russe arborait régulièrement sur le visage. Bien que Vanessa ne la connaissait pas encore très bien, elle voyait bien qu'il y avait anguille sous roche, et elle aurait presque pu la croire souffrant d'hallucinations à sa manière de regarder dans le vague, les rétroviseurs et autres incongruités de situations. Au final, ce qui la travaillait le plus était cette insistance à garder le silence en fixant l'horloge de leur véhicule. C'était vraiment bizarre !
Elle n'osait pas lui demander quoi que ce fut devant tant d'inconnus, refusant de la mettre encore plus mal à l'aise et ne désirant nullement la vexer, mais opta pour une question constructive qui devait brûler toutes les lèvres de l'arrière du hummer, malgré la mauvaise tentative de détournement d'attention d'une musique country fort mal à propos.

« Dis moi, Maria...
Pourrais tu nous en apprendre d'avantage sur ce que nous sommes sensé faire et sur la personnalité et les capacités de notre paquet ?
Je ne voudrais pas que ma première mission officielle soit entachée par un manque de préparation... Tu ne nous en as pas dit suffisamment, je pense. Et je reste persuadée que je ne suis pas la seule à me poser cette question... non ?!? »


Tousled regarda alors ses jeunes collègues pour voir leurs réactions et avis. Elle se risquait à prendre la parole pour briser la glace et se prémunir des mauvaises surprises qui surviendraient sans doute sinon, mais de toute manière ça ne la gênait pas plus que cela. En fait, elle espérait même prendre un peu de poids pour ce qu'elle désirait entreprendre ensuite...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Luc Treanez

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Alias : Dark Rock
Race : Mutant
Clan : Aucun
Age du perso : 22
Profession : étudiant
Affinités : Un peu tout le monde: institut comme confrérie

Un lien plus profond: Virginie

Ennemis: Le Cercle et ses humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Géokinésie
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Sam 27 Fév 2010 - 0:49

Le groupe s'était installé dans le hummer pendant que Maria prenait le volant. Luc avait remarqué son air plus que décomposé à l'idée d'aller trimballer le béhémot. A moins qu'il y ai autre chose. Le jeune mutant n'était pas sûr, quand le directeur avait dit à la porte parole de prendre ce fameux hummer, le visage de Maria avait complétement changé d'expression. Ce n'était pas pour rien.

Depuis elle gardait un air stressé au possible, et ses gestes trahissaient une grande nervosité. Luc également était nerveux. Apparemment Timothée avait été endormit à coup de puissants tranquillisants, mais est-ce qu'ils tiendraient? Que se passerait-il s'il se réveillait et que Luc ou Maria était juste à côté de lui? Le mutant sentait les problèmes arriver, et ça ne serait pas facile de s'en dépatouiller.

En plus il y avait la femme qui était dans le bureau qui les accompagnait. Elle avait l'air de la parfaite cruche qui croie que le monde est tout joli tout beau, que rien de grave ne peut arriver, et à cause de qui le reste de l'équipe se retrouve généralement dans la merde la plus profonde. Luc espérait juste qu'il se trompait sur son compte et qu'elle savait faire autre chose que de poser des questions ou des phrases sorties toutes droit du manuel du parfait petit bureaucrate.
L'autre membre de l'équipe lui n'avait pas desserré les dents depuis tout à l'heure. Peut être qu'il ne savait pas se qu'il foutait là. Un peu comme Luc en somme.

La cruche continua à poser des questions pour obtenir des renseignements qui ne serviraient pas à grand chose sur le terrain. Luc finit par desserrer les dents et lui répondit à la place de Maria.


En clair on va chercher un mutant du nom de Timothée, qui doit faire dans les 250 kg minimum, et qui possède le pouvoir de se transformer en Hulk junior. Il est incapable de se contrôler quand quelque chose ne va pas comme il le veut, et après détruit tout sur son passage.

Le reste, je pense qu'on le verra sur place.

Luc tourna le visage vers la vitre, regardant les rues défiler devant le hummer lancé à pleine balle dans les rues de Vancouvert par la russe. Finalement le voyage avait été plein de surprise. Un demi vol de voiture, un bar gay, une bonne grosse baston avec un mutant complétement taré dans le dit bar, et maintenant il y retourner pour aller chercher le fauteur de trouble en compagnie d'une femme à coté de la plaque, un gamin à qui on avait vissé les deux mâchoires ensemble, et de la femme qui l'avait plongé dans la merde dès le début de son séjour au Canada. S'il arrivait à repartir en France, ça serait soit dans un cercueil soit en clandestin pour échapper à la police.

Au fait Maria. Tu es sûre que l'on va réussir à embarquer cette barbaque dans le coffre? C'est pas à deux mec qu'on va réussir à le soulever, et même avec une dizaine de personnes j'ai un doute.

........................................................................................................................................................................................................
Les choses les plus simples sont souvent les meilleures

Souffle de la nuit
sur les cendres de l'espoir
larmes maudites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marshall Lewis

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutant
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 19 ans
Profession : Etudiant
Affinités : ...
Points XP : 39


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Armure
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Lun 1 Mar 2010 - 23:15

Marshall avait suivi les autres mutants dans cette mission dont il ne connaissait rien. Le voyage en Hummer était agréable, même si le jeune mutant se demandait si le pied de la conductrice n'était pas soudé à l'accélérateur. Le danger venait-il de leur cible ou du chauffeur ?
N'ayant rien à faire tant qu'il n'avait pas reçu plus d'informations, le jeune homme se mit à observer la ville par la fenêtre. Les formes étaient floues et certaines passaient tellement vite qu'il ne pouvait les distinguer consciemment. Un lampadaire. Un chien. Une boutique de vêtements. Une bagarre. Un vendeur à la sauvette. De jeunes élèves qui esquivent le Hummer déchaîné. Un homme étrange poursuivi par un flic. La vie quotidienne de Vancouver. D'un côté, cela permettait à Marshall de découvrir un peu mieux la ville...

La musique interrompit sa contemplation muette et l'amena à diriger son regard vers le poste de radio. De la country. Pas vraiment son style. Mais ce n'était pas le moment de faire partager ses goûts musicaux. La mutante qu'il avait rencontrée à son arrivée posa les questions que Marshall s'était posé en grimpant dans le Hummer, quelques minutes plus tôt. Même si c'était loin d'assurer une meilleure efficacité une fois sur place, cela permettait de se préparer superficiellement à la mission.
L'homme qui avait accompagné Maria, Luc, se chargea de répondre à la jeune femme. Les informations étaient limitées mais Vanessa et Marshall n'avait certainement pas besoin d'un descriptif de vingt pages. En tout cas, le mutant qu'ils devaient récupérer n'était pas banal. Enfin Marshall l'espérait. Un dangereux mutant, exemplaire pour tous les groupes anti-mutants du monde. Il suffisait probablement de filmer Timothée lors de ses exploits pour convaincre n'importe quelle nation d'éradiquer la menace mutante de la surface de la Terre.
Luc souleva un problème réel. Le transport du monstre s'avérait problématique. Mais peut-être les mutants qui l'entouraient avaient-ils des talents particuliers... Télékinésie, contrôle télépathique, téléportation... Il devait sûrement y avoir un mutant possédant un de ces extraordinaires pouvoirs.
Marshall, depuis la banquette arrière, observa la route à travers le pare-brise. Les automobilistes freinaient, effrayés, chaque fois que le Hummer frôlait les véhicules ou prenait un virage sans décélérer. Une moto croisa la route du véhicule de la Confrérie et Marshall aperçut le motard tomber à terre, tandis que leur imposant véhicule filait à travers les rues.

Depuis combien de temps roulaient-ils ainsi ?


*J'espère qu'on arrive bientôt, on va finir par tuer quelqu'un... Mais avant ou après être descendu du Hummer ?*

Sans remettre en doute les qualités de pilote du chauffeur, le jeune mutant se demanda combien de temps ils continueraient ainsi avant que la police ne les remarque, ou qu'ils n'aient un accident.
Marshall s'enfonça au fond de son confortable siège et ferma les yeux, évitant ainsi de remarquer les gestes affectueux que les conducteurs dédiaient à Maria lorsqu'elle les doublait à cent à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Mer 3 Mar 2010 - 18:59

Ils n'étaient plus qu'à trois rues de leur destination. Les yeux rivés sur la route, Maria laissa Luc expliquer la situation à Vanessa. Un coup d’œil dans le rétroviseur lui assura que sa passagère clandestine squelettiforme était toujours présente. Sagement assise, elle se contentait de regarder la route, sa faux repliée entre les mains.
"_ Pour ça, je ne me fais pas trop de soucis, répondit la russe aux inquiétudes du géokinésiste, je suis certaine que nos amis soldats seront ravis de nous donner un coup de main ! Ils sont conscients qu’une fois le « colis » dans le hummer, ils seront déchargés de toute responsabilité..."

Maria dut ralentir... puis s’arrêter complètement. Le carrefour au bout de la rue était bloqué par un barrage militaire. Elle verrouilla le frein à main et détacha sa ceinture de sécurité.
"_ Soyez sages tous les quatre, je reviens !"

Sans attendre de réponse, elle ouvrit sa portière et sortit du Hummer. Un vent sec soufflait par rafales dans le boulevard, étouffant les insultes des automobilistes mécontents de se faire détourner ainsi sans préavis. Les bras croisés sur la poitrine, elle s’approcha au plus près d’un des militaires chargés de faire refluer les automobilistes.
"_ Annoncez à vos supérieurs que la Confrérie Moderne vient d'arriver." Cria-t-elle par-dessus les rafales de vent pour se faire entendre.

Maintenant sa chevelure en place, elle attendit patiemment que le soldat fasse passer le message par talkie-walkie.

"_ Autorisation de passage accordée, répondit-il en raccrochant, remontez dans votre véhicule, on va se charger du reste ! Vous étiez attendus avec impatience !"

En guise de réponse, Maria lui servit un sourire jaune et retourna au hummer. Elle grimpa à l’intérieur de l’habitacle :
"_ On repart, youpi !" Fit-elle d'un soupir en rattachant sa ceinture.

Petit à petit, comme par miracle, la voie se dégagea devant eux…

Cinq minutes après, la petite équipe confrériste posait le pied sur le trottoir en face du Pink Flamingo.
Le tableau qui les attendait était digne d’une peinture surréaliste apocalyptique. Aucun passant, aucun animal errant, même les oiseaux semblaient s'être tous exilés du quartier.
La chaussée goudronnée était parsemée ça et là d’épaves brûlantes de voitures, saupoudrée de gravats de béton extraits des bâtiments alentours, quadrillée de lampadaires abattus et arrosée par les geysers sortant de cinq bouches d'incendie arrachées. Le Pink Flamingo était maintenant un champ de ruines, comme soufflé par l'explosion d'une conduite de gaz. Ils auraient pu se croire à l'épicentre d'un séisme ?
Timothée s'était vraiment levé du pied gauche aujourd'hui !

Au milieu de la rue, son corps verdâtre en caleçon était allongé face contre terre sur l'asphalte. Il était au centre d’un cercle d'un dizaine de mètres de rayon composé de militaires le tenant nerveusement en joue.
Un galonné, la trentaine, brun, assez beau mec, s’approcha de Maria, les mains croisées dans le dos.

"_ Mademoiselle Yevgeniyen, votre commande est prête, déclara-t-il sur un ton pince-sans-rire, vous n’avez plus qu’à la récupérer et déguerpir !"

Maria ne voulut pas se laisser démonter, les mains sur les hanches, elle regarda le gradé dans les yeux, avec un air de défi.
"_ J’ose espérer, lieutenant, que vos hommes vont nous aider à l’embarquer ! Comme vous pouvez le voir, nous sommes un peu légers niveau muscles !"

Pour prouvez ses dires, elle pointa du pouce Luc et Marshall en faisant une grimace dépitée. Le militaire jeta un simple coup d'œil aux carrures filiformes des deux hommes :
"_ Je comprends, fit-il en souriant, nous acceptons de vous aider, mais seulement si vous vous assurez vous-mêmes qu’IL est bien endormi !"

"_ Pourquoi nous ? N'est-ce pas votre boulot, ça ? Qu'est-ce qui vous empêche de le faire ? Les impôts qu'on paye, ils servent à quoi ?"

Le gradé resta d'un stoïcisme et d'un professionnalisme exemplaires :
"_ Si je vous demande cela, c'est parce que, premièrement, depuis que vous avez posé la roue dans cette rue, le monstre est officiellement sous votre responsabilité, et que, deuxièmement, nous avons déjà eu assez de pertes humaines comme ça pour ce mutant… Il est temps que les membres son "espèce" se mouillent un peu, non ? Alors, allez vous assurer vous-mêmes qu’il dort bien, ensuite nous vous aiderons à l’embarquer. Et décidez-vous vite, nous avons épuisé notre stock de doses de tranquilisants !"

Maria tendit l'index vers le visage du militaire et ouvrit la bouche pour lui rétorquer une remarque très blessante... Mais rien ne lui vint à l’esprit.
Aussi se contenta-t-elle de soupirer et de faire retomber mollement son bras. Un regard découragé vers ses trois compagnons, elle retourna au hummer, alla fouiller dans la boîte à gants avant de revenir, quatre morceaux d'allumettes dans la main droite.
Elle se plaça devant Luc, qui était le plus proche, et lui tendit les petits bâtons en s'assurant qu'il ne puisse voir leur longueur respective.

"_ Je crois qu’il ne nous reste plus qu’à tirer à la courte-paille, fit-elle aux confréristes avec un sourire forcé, alors, lequel d’entre nous va aller s’assurer du sommeil de notre géant vert ?"


[HJ : Les allumettes sont numérotées de 1 à 4, l’une d’entre elle vous enverra au casse-pipe Razz ! Signalez dans vos messages quelle allumette vous choisissez. Pour vous assurer qu’il n’y a pas de triche, j’ai envoyé le numéro de l’allumette « piégée » à Miss Lemington ! /HJ]

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Jeu 4 Mar 2010 - 14:10

Le trajet continuait sur les chapeaux de roue, Maria ne décollant pas les yeux de la route, ce qui n'était pas plus mal aux vues de sa conduite.

* J'comprends mieux pourquoi Ken' veut des pilotes... *

Vanessa soupira avant de reprendre la parole.

« Bon, au moins, si t'as peur qu'il se réveille, dis moi que t'as apporté des tranquillisants... »

Elle n'eut pour seule réponse qu'un signe de tête et un doigt pointé vers une boite métallique à l'arrière du véhicule.
Souriant à plein, la prostitué alla immédiatement ouvrir le coffret pour en sortir une demi-douzaine de doses qu'elle plaça – avec le pistolet correspondant – dans sa propre mallette.
Puis, alors que la porte parole de la confrérie s'éloignait pour se faire ouvrir le passage, Tousled commença sa transformation sous le regard des deux nouveaux interdits.
D'abord, se furent ses cheveux qui rétrécirent à vue d'œil, jusqu'à disparaître complètement sous son crâne désormais lisse, tout comme le firent ses sourcils d'un blond parfait. Puis, l'inverse commença à se produire alors qu'elle ôtait ses chaussures rouge vif : partout sur son corps, des poils marron-foncés se mirent à sortir de son épiderme, croissant très rapidement jusqu'à lui créer une épaisse fourrure partout sauf au niveau des yeux et de la bouche. Là, elle attrapa les volants de sa robe écarlate et leva les bras pour s'en dévêtir en une seconde. Mais ce n'était pas terminé, car chaque poils commença alors à bouger séparément, tandis qu'ils se entamaient de se tisser, fabriquant ainsi rapidement une sorte d'épaisse armure noueuse de poils bruns. Et, quand la texture eut atteint ce qu'elle devait être, celle-ci sembla gonfler encore pour créer une véritable et grosse protection qui devait pouvoir encaisser par mal d'attaques, autant contondantes que létales !

Là, Maria revint pour redémarrer et les conduire au milieu de la rue désertée par tout hormis l'armée. Pendant les quelques minutes qui précédèrent l'arrivée définitive, elle ouvrit sa mallette. Chacun put alors voir qu'elle contenait une quantité astronomique de couteaux, des arbalètes et carreaux, ainsi que divers accessoires plus ou moins incongrus. Mais, alors que leurs yeux en contemplaient le contenu, celui-ci parut fondre à vue d'œil. Sans que personne ne comprenne le pourquoi du comment, le matériel contenu dans l'attaché-case métallique semblait s'en volatiliser comme par enchantement...
Quand elle s'arrêta à nouveau, Tousled fut la première à sortir après leur porte parole, lui emboitant le pas sous les regards médusés et inquiets de la plupart des personnes présentes, personne ne sachant réellement à quoi il avait à faire.
Et, quand leur leader demanda de l'aide pour transporte le corps, elle ne put s'empêcher de rétorquer.

« Euh... J'voudrais pas vous contredire, mais le poupon rentrera tout seul bien sagement dans le hummer. Pas besoin de déranger ces messieurs, je m'en charge ! »

Même sa voix avait changé du tout au tout ! En fait, les deux nouveaux confréristes devaient avoir l'impression d'être face à une toute autre personne que la jolie putain frivole et superficielle rencontrée dans le bureau du directeur. La métamorphose était saisissante ! Et, à bien y regarder, sa taille et sa corpulence aussi avaient évolué.

Maintenant, Maria voulait un volontaire pour vérifier qu'il dorme bien. Toutefois, avant d'avoir le temps de se proposer, celle-ci était parti au véhicule, en revenant avec un jeu d'allumettes. Sans attendre, Vanessa posa sa main dessus et annonça avant de tirer son bâtonnet :

« Franchement, je m'en charge si vous voulez, pas besoin de ces chichis... »

Elle tira alors son allumette – la numéro quatre – mais ne la montra à personne, la gardant précieusement dans sa main fermée. De toute manière, grâce à ses talents de prestidigitation, elle avait bien l'intention d'échanger la sienne, avec celui qui tirerait la plus courte, dans un close-up magistral à la barbe de tous les observateurs.

* Maria, franchement ! Ils sont pété de trouille, ça se sent à dix kilomètres sans avoir de super-sens... Nan, je laisserai pas ces gamins y aller ! *

Elle regarda alors les tirages et, quand chacun dévoila sa prise, un rapide petit tour de passe-passe lui octroya la plus courte.
N'attendant pas que l'étonnement et la surprise cèdent la place à la réflexion des « joueurs », elle avança vers la belle au bois dormant et s'agenouilla à ses côtés. Elle posa sa main sur lui, tâta son pouls, puis sa gorge, et passa son doigt sur la bouche du géant avant de le porter à la sienne pour le « goûter ».
Elle se tourna alors vers ses coéquipiers.

« Il semble encore dormir.
Bon, je vais le charger. Ça va prendre quelques minutes...
Maria, recule le hummer jusque là, que je n'ai pas besoin de le faire marcher trop loin... »


Elle posa alors sa main sur le torse du molosse et se concentra !
Aussitôt, les cheveux, les poils du dos et des membres de l'endormi se mirent à pousser – presque aussi rapidement que les siens dans le véhicule – soulevant lentement l'imposante charge du sol, l'approchant régulièrement du niveau du coffre dans lequel elle devrait le faire avancer.
Et, alors que le colis s'élevait, d'autres « cheveux » poussèrent de ses chevilles et de ses poignets, l'enserrant lentement avant de se nouer et de s'unir en de solides liens semblables à leur propriétaire...

Spoiler:
 

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord


Dernière édition par Tousled le Ven 5 Mar 2010 - 12:55, édité 3 fois (Raison : Précision HJ demandée par Bloody)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Luc Treanez

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Alias : Dark Rock
Race : Mutant
Clan : Aucun
Age du perso : 22
Profession : étudiant
Affinités : Un peu tout le monde: institut comme confrérie

Un lien plus profond: Virginie

Ennemis: Le Cercle et ses humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Géokinésie
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Sam 6 Mar 2010 - 23:49

Le hummer finit par arriver pas loin du Pink Flamingo. Luc reconnu la rue d'où Maria et lui avaient fui il y a de ça quelques heures. Un barrage leur bloquait la route. Pas pour bien longtemps quand Maria débarqua pour leurs dire que la confrérie était là pour les débarrasser du paquet gênant. Luc jeta un coup d'oeil à Touseld, le sourcil relevé en voyant la transformation qu'elle effectuait sur elle même. Il vit disparaitre dans le même temps toutes les armes et autres instruments de torture, surement caché à présents dans l'épaisse touffe qui recouvrait le corps de la femme.

Et moi qui pensait être le plus bizarre niveau transformation, bah là on est servit.

Maria remonta et amena le hummer au plus près de la scène de dévastation et des restes de ce qui avait été le Pink Flamingo. Luc descendit et s'aperçut qu'il avait mit les pieds sur l'enseigne du bar, qui continuait de clignoter par intermittence. Le mutant soupira. Cette histoire avait sacrément dégénérée. Dire que ça avait juste commencé par un verre pour finir en démolition totale. Luc savait qu'il aurait pu empêcher ça. Il en avait les moyens. Sinon pourquoi aurait-il ce pouvoir? Il fallait absolument qu'il apprenne à mieux le maitriser. Et vite.

Maria leurs proposa de tirer à la courte paille. Luc tira la n°2, mais visiblement c'était la poilue de service qui avait tirée la plus courte. Bah il s'en fichait. Puisqu'elle voulait faire son intéressante. Elle confirma que Hulk était KO et tranquille, et en profita pour le déplacer jusqu'au hummer, à l"aide de poils évidements. Le corps fut soulevé par la masse capillaire qui jaillissait du corps du béhémot, et qui se transforma en liens une fois placé dans le coffre géant. Luc soupira.


On sert à quoi nous alors?? A faire les épouvantails?

Luc avança un peu dans les décombres, juste histoire de voir qu'est(ce qu'il restait du bar. Il jeta un coup d'oeil par un trou dans le mur, et vit que tout avait été ravagé. Les sièges et les canapés confortables n'existaient plus, seul subsistait des morceaux de bois et de cuir, le bar était déchiré en deux, plus aucunes bouteilles n'était intactes.

Dans les décombres Luc vit le barman, qui était assit là, complétement béat. Luc compatissait pour lui. C'était un peu de sa faute aussi. Il s'éloigna discrètement, et rejoint le véhicule, qui semblait prêt à partir. Il grimpa et s'installa.

J'espère que le Bar a une bonne assurance...

........................................................................................................................................................................................................
Les choses les plus simples sont souvent les meilleures

Souffle de la nuit
sur les cendres de l'espoir
larmes maudites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marshall Lewis

Type Alpha

Type Alpha

avatar

Race : Mutant
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 19 ans
Profession : Etudiant
Affinités : ...
Points XP : 39


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Armure
Type: Alpha
Niveau: 1

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Lun 15 Mar 2010 - 19:53

Marshall ne s'était pas aperçu du changement d'apparence de la mutante lorsqu'ils étaient dans le véhicule. Les yeux fermés, il n'avait commencé à ouvrir les yeux qu'une fois que Luc eut parlé. Il était absolument impossible de reconnaître Vanessa à présent. Marshall s'était attendu à rencontrer des mutants hors du commun, et cette femme correspondait parfaitement au style de pouvoirs incroyables qu'il avait imaginé. Découvrir les pouvoirs d'autres mutants, cela représentait pour lui un des aspects intéressants de sa nouvelle vie. Lassé de fixer bêtement la masse de poils qui se tenait sur le siège avant, le jeune mutant posa son regard sur la rue tandis que Maria discutait avec un grand militaire.

Ce capitaine représentait le parfait exemple du soldat discipliné dont la seule raison de vivre était "servir et défendre la nation".
Ce matin-là, Todd Williams s'était levé sans aucune idée de la journée qui l'attendrait. Après avoir revêtu son morne et habituel uniforme réglementaire, il avait rejoint la base et avait entamé une de ses séances de musculation intensives quotidiennes. Au bout d'une heure, une jeune recrue, un misérable, un laveur de bottes insignifiant était venu l'informer timidement d'une mission urgente. Tout en maugréant que la nouvelle génération de soldat ne serait jamais apte à protéger le pays, il se dirigea au pas de course vers le bureau de son supérieur. Informé de la mission, il avait réuni son équipe et ils avaient sauté dans des Jeeps remplies d'armes avant de filer vers le centre-ville de Vancouver. Pour Todd, c'était une journée de plus consacrée à la chasse aux mutants. Une telle menace devrait être définitivement éradiquée. Le soldat ne comprenait pas pourquoi le gouvernement n'employait pas de méthode plus directe pour en finir avec eux. Après tout, ces êtres monstrueux n'avaient aucun droit, ils n'étaient pas humain bon sang !
Arrivé sur place, le spectacle qui s'offrait à lui ne fit que renforcer, comme à chaque fois, ses convictions. Ce n'était que son troisième déplacement dans ce quartier en deux semaines. Après avoir disposé les troupes, il sécurisa un périmètre avant de contacter une équipe de plus en renfort. Les ordres étaient clairs : empêcher l'accès de la rue au public, et prévenir les mutants de la Confrérie qu'un de leurs congénères avait besoin d'être ramené au bercail. Les cafards avec les cafards, les criminels avec les criminels, et les mutants avec les mutants. C'était une simple question d'équilibre. Exclure gentiment cette vermine avant de l'éliminer avec une arme scientifique. Todd ne comprenait pas grand-chose aux subtilités génétiques des mutants, mais il savait qu'ils ne devaient pas exister. Il fallait les éliminer.
En voyant arriver le Hummer, T. Williams avait poussé un original juron qui fit sourire ses collègues. Des sourires méprisants lancés aux occupants du véhicule, évidemment. Discuter avec la porte-parole de ces erreurs de la nature lui était insupportable, mais il n'avait pas d'autre choix pour se débarrasser du "paquet". La seule autre option du soldat était de placer un explosif classique sur le bide du monstrueux mutant et de l'exploser purement et simplement. Une purification par la désintégration, quoi.

Tout cela semblait la parfaite histoire de la journée du militaire, mais ce n'était que le fruit de l'imagination de Marshall, qui s'était laissé aller à de futiles rêveries tout en observant le travail de Vanessa qui s'était occupée seule de déplacer l'énorme mutant. Non seulement un seul mutant avait suffit à prendre en charge le colis, mais en plus c'était une femme qui s'en était chargé ! On pouvait lire la honte sur les visages des soldats, observant l'efficacité des mutants avec un regard emprunt de mépris et de frayeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Mer 24 Mar 2010 - 19:35

Les mains sur le volant, un sourire satisfait aux lèvres, Maria, les yeux rivés sur le rétroviseur, reculait le hummer pour l'approcher le plus possible du géant vert endormi. Une pression sur un bouton et le coffre se déploya automatiquement.
Vanessa s’occupa du reste.

Une perle rare, cette recrue, vraiment ! Prises d'initiatives, force de caractère, confiance en soi, potentiel intéressant... Nickel !

On sert à quoi nous alors ?? A faire les épouvantails ?

Elle identifia aussitôt la voix geignarde de Luc et, effectivement, on ne pouvait pas lui donner tout à fait tort : Vanessa devait encore bosser sur l'esprit d'équipe, le partage des tâches et tout le toutim...
Mais bon, le travail était vite fait et rudement bien fait, pourquoi se plaindre ?

"_ Ne t'inquiète pas, répondit-elle au français en sortant la tête par la vitre de sa portière, il nous reste encore beaucoup de pain sur la planche ! Tu auras toi aussi l'occasion de nous montrer l'étendue de tes talents."

C'était vrai, elle réservait d'ailleurs un travail bien précis pour le géokinésiste. De par ses pouvoirs appropriés, ce serait lui qui serait chargé d'enterrer bien en profondeur le cadavre de ce Hulk au rabais. Sous une strate ou une quelconque couche géologique dont Maria n'entendait rien...

Elle sentit tout à coup l'énorme masse du 4x4 tanguer. Preuve que la première étape était accomplie ! Le colis était bien chargé. Elle s'extirpa du véhicule et en fit le tour pour voir le prisonnier.
Timothée respirait rapidement, d'un sommeil très agité.

"_ Il ne nous reste pas beaucoup de temps avant son réveil, murmura-t-elle, inquiète, Vanessa, j'espère sincèrement que ces liens capillaires seront assez solides... En tout cas, beau boulot, bravo !"

Un dernier regard peu rassuré au monstre, elle se détourna et fit quelques pas pour aller se poster face au gradé :
"_ Bon, je pense que notre collaboration s'achève ici et maintenant, fit-elle en remettant de l'ordre dans sa tignasse blonde, je ne vous remercie pas pour votre goujaterie ! Laissez une faible femme forcer ainsi, c'est indigne de gentlemen !"

"_ Désirez-vous que nous vous escortions ?" Demanda avec empressement le soldat, soudainement serviable.

Ce revirement d'attitude surprit Maria. Apparemment, le petit numéro de Tousled leur avait fait gagner quelques points de respect. Autant en profiter pour crâner un peu !

"_ Non, sans façon, répondit-elle sur un ton narquois, si jamais Timothée venait à se réveiller, nous serions assez occupés sans avoir à vous protéger en plus !"

Sur ses mots acérés, elle fit volte-face et rejoignit les trois confréristes en devenir, un sourire satisfait aux lèvres. Pour une mission normale, elle n'aurait pas été contre un peu d'aide supplémentaire... Mais là, ils étaient partis pour commettre un meurtre de sang froid ! Pas sûr que l'armée canadienne apprécie !
"_ Bon, commença-t-elle en tapant dans ses paumes pour concentrer ses troupes, maintenant, il va falloir qu'on s'organise intelligemment. Pour l'instant, Timothée dort comme un bébé mais la route est longue et nous ne sommes pas très riches en doses de somnifères. Nous allons devoir les utiliser avec parcimonie !"

Une cinquantaine de kilomètres de route chaotique, pleine de virages, de bosses, de creux et de montées à pic, les attendaient jusqu'au Cypress Provincial, un parc naturel de plus de trois mille hectares situé au nord de Vancouver. Montagneux et forestier, le site avait la particularité de regorger d'endroits discrets propices à la disparition de macchabées... Particularité déjà exploitée par la Confrérie Moderne par le passé.
"_ Vanessa et Luc, vous resterez avec moi à l'arrière, seringues à la main, prêts à piquer en trois points dès le premier frémissement de paupières pour le renvoyer illico aux pays des merveilles. Nous devrons nous tenir prêts à toutes éventualités !"

Pour illustrer ses paroles, elle retira son gant droit et le mit dans sa poche. En cas de problème, elle étalerait une bonne dose d'enzymes gloutons sur la jugulaire du mastodonte.
"_ Marshall... Toi, tu conduis ! Tu vas avoir l'honneur de piloter ce fer à repasser sur roues !"

Sans attendre de réponse, elle lui balança les clefs du véhicule :
"_ Tu verras, ça se conduit tout seul, c'est une boîte automatique et il y a une option de conduite assistée par ordinateur pour les néophytes. J'ai entré une destination sur le GPS, tu n'auras qu'à suivre bêtement le guide !"

Elle avait délégué le rôle de chauffeur à celui qui lui semblait le plus faible physiquement et mentalement... Il était possible que ce jeune homme vive mal d'être aspergé d'un geyser de sang vert pour sa première mission.
Et, au moins, cette question ne se posait pas pour les deux autres : Luc l'avait expérimenté à peine quelques heures auparavant, et Tousled devait avoir l'habitude de se faire asperger quotidiennement par des trucs bien pires.

"_ Pensez à dire au revoir à nos amis avant de les quitter !" Ajouta-t-elle ironiquement en grimpant à l'arrière du hummer.

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Mer 14 Avr 2010 - 17:05

Spoiler:
 


Faisant lentement glisser le mastodonte sur ses extensions capillaires, Vanessa le chargea en douceur et sans à-coups à l'arrière du véhicule confrériste. Il fallait bien le dire, côté berceuse, on ne faisait guère mieux dans le genre douceur et calme. C'était limite un transport sur air-tendresse...

Dès que le colis fut à bord, elle lui fit rétracter ses poils pour les rediriger et les nouer solidement autour de ses membres, tressant chaque extrémité séparément dans un effort énorme de concentration du fait qu'il ne s'agisse point là de son corps, et ce pour la première fois.

Luc s'énervait de n'avoir rien à faire, mais elle ne l'entendait même pas ! Et puis, de toute manière, elle n'était en rien un tas de muscle et une experte en combat. Rapidement elle n'aurait plus ici la moindre utilité si la chose finissait par s'éveiller, ce qu'elle redoutait toutefois un peu.

Quand elle avait récupéré les premières doses de tranquillisant, personne n'avait pu voir leur disparition, ce qui fit rapidement croire à Maria qu'ils étaient à court. Bien entendu, ce n'était pas quatre ou cinq doses qui feraient le différence – si le nouveau Hulk était à la hauteur des craintes de la blondinette – mais il était bon de garder un tel atout dans sa manche pour le cas où...
Elle se saisit ensuite de la dose qu'on lui tendit, prête à piquer si besoin était, et répondit à Maria :

« Je ne sais pas leur solidité, mais les cheveux prennent les propriété du support dont ils sont issus, donc il serait logique de songer que si ce « truc » est aussi puissant que tu le dis, il s'enferme un peu plus lui-même à mesure qu'il forcera dessus. Mais y'a des limites à tout... Vaut mieux éviter de le laisser s'éveiller pour ne pas avoir à le vérifier ! »

Sous cette apparence, Tousled ne se sentait pas du tout d'humeur séductrice, aussi resta-t-elle concentré sur la « bête » plutôt que de jouer le jeu de la porte-parole. Elle aurait sans doute bien d'autres occasion de se faire remarquer ou de choquer, là, ce n'était pas vraiment le moment, selon son propre avis.

Alors qu'ils roulaient et peu après leur première injection, et tout en gardant le regard rivé sur son paquet, elle s'adressa à nouveau au groupe, bien que ses mots étaient plus directement orientés à l'intention de Bloody :

« Une petite suggestion... Peut-être faudrait-il garder une ou deux doses en sécurité, s'il fallait le rendormir... Qui sait, il pourrait nous surprendre et s'enfuir en ayant fait semblant de dormir. Ce ne serait pas négligeable que de garder cette option. Enfin, à moins que vous soyez de taille à l'assommer si besoin est... »

Elle changea alors de ton, devenant interrogative autant qu'intriguée quand elle s'adressa plus directement à leur « supérieur » :

« Au fait, si on devait l'embarquer à la campagne, pourquoi ne pas avoir plutôt opté pour un transport aérien plus rapide et direct ? Vous n'êtes pas dotés de navettes à la conf' ? »

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Luc Treanez

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Alias : Dark Rock
Race : Mutant
Clan : Aucun
Age du perso : 22
Profession : étudiant
Affinités : Un peu tout le monde: institut comme confrérie

Un lien plus profond: Virginie

Ennemis: Le Cercle et ses humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Géokinésie
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Mer 12 Mai 2010 - 0:58

[ HRP: cette fois ci c'est moi qui suit à la bourre dsl ]

Luc revint vers le hummer, marchant sans perde son équilibre sur les gravats. Un peu comme s'il marchait sur des éboulits en montagne. Il passa à côté de Maria qui se faisait un plaisir de démonter de d'envoyer des bons gros vents au pauvre officier qui se retrouvait face à la pire femme qu'il puisse avoir en face de lui. Luc en fut presque désolé pour lui.

Le jeune homme s'approcha de l'arrière du véhicule, et regarda la fin du transbordement. Vanessa terminait de fabriquer des liens pour ficeler correctement le béhémot. Il tira un coup ou deux dessus, ça avait l'air solide, mais bon... la force de Thimothée dépassait largement celle du mince étudiant, malgré les heures passées à l'escalade. Vanessa annonça qu'elle avait finit mais qu'elle doutait sur la véritable solidité des liens.


Tant qu'ils tiennent le temps qu'on le rendorme ça ira.

Luc monta à l'arrière avec Maria et Vanessa tandis que le jeune homme qui les accompagnait, Marshall qu'il s'appelait d'après Maria, montait à l'avant pour prendre le volant du monstre de métal. Le géokinésiste prit un des pistolets à tranquillisant que lui tendait Maria, vérifia que la dose de sédatif était bien en place, et se cala contre une des parois du coffre.

J'espère qu'il est efficace ton sédatif Maria, j'ai pas envie d'être encore à bord du hummer si jamais il venait à se réveiller et qu'il résiste aux injections.

Il vit Touseld piquer déjà le géant alors qu'il n'avait pas encore bougé, et après parler de garder quelques doses en réserves.

Si déjà tu arrêtais de piquer à tout vas, on pourrait en avoir quelques unes en réserves. De toute façon c'est pas en lui injectant une dose de temps en temps qu'on va pouvoir tenir. C'est une dose massive qui arrivera à faire effet sur un colosse comme lui, et non pas une petite piquouze à deux balles.

Luc sentit son stress lui provoquer à nouveau une réaction sur son corps. Il put sentir passer le grattouillement maintenant habituel qui lui signalait que les plaques de roches recommençaient à se développer. Comme il ne s'était affairé à retirer que les plaques du haut de son corps, les nouvelles s'occupèrent à investir son dos en partant de son bassin. Sa colonne commença à se rigidifier, avant qu'il fasse quelques mouvements pour assouplir son dos et créer des articulations dans les plaques, provoquant quelques claquements qui pouvaient surprendre les non habitués. Il retrouva rapidement sa souplesse habituelle, mais sentait le poids tirer sur le bas du dos et s'étendre vers les omoplates. Il parvint quand même à ignorer la sensation et de se concentrer sur le béhémot.

Dit moi Maria, c'est quoi la suite du programme? On va le ramener à la Confrérie?

........................................................................................................................................................................................................
Les choses les plus simples sont souvent les meilleures

Souffle de la nuit
sur les cendres de l'espoir
larmes maudites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Lun 14 Juin 2010 - 21:51

[HJ : Bon, plus d'un mois d'attente... Il est plus que temps de passer le tour de Marshall... c'est dommage, j'avais des projets pour lui. Allez, courage, c'est bientôt fini ! /HJ]

Accroupie aux côtés de Timothée, la seringue de sédatif posée sur la jugulaire battante verte, Maria essayait tant bien que mal de conserver son équilibre en dépit de la conduite sportive de Marshall. Par de menus détails, elle voyait combien ses compagnons d’infortune étaient stressés : Tousled se mordillait inconsciemment l’intérieur de la joue et Luc changeait sans cesse de position pour assurer son assise.
"_ Non, nous ne ramènerons pas Timothée à la Confrérie Moderne, répondit-elle à Luc, ce serait inutile ! Par le passé, on l’a déjà recueilli à deux ou trois reprises pendant un mois, vous voyez comment ça a été utile !"

Le hummer fit soudainement un écart, Maria et les autres ressentir une violente secousse.
"_ 'Gaffe Marshall ! Cria-t-elle au conducteur en se relevant, roule prudemment ! Inutile d’attirer davantage l’attention des flics sur nous."

Maria le savait, les trois compères attendaient d'elle qu'elle dévoile la suite du plan.
A ce stade, elle ne pouvait plus vraiment reculer et devait jouer cartes sur table. Elle se reporta son attention sur le béhémoth et lui caressa tendrement la joue de sa main gantée :

"_ Ce que je vais vous dire ne va certainement pas vous plaire… Commença-t-elle, sur un ton hésitant, en se mordillant la lèvre inférieure, mais Timothée est devenu beaucoup trop dangereux pour notre monde.
On a pu constater que chacune de ses crises de colère s’accompagnait d’un surcroît considérable de force et de résistance.
La première fois que nous avons eu affaire à lui, il s'était contenté de détruire un vieil abribus et de casser le nez d’un passant... Aujourd’hui, en l’espace d’une heure, il a littéralement rasé un bar et ses victimes se comptent par dizaines..."


Maria soupira, elle continuait à caresser le front de l’endormi.
"_ Et demain ? Et après-demain ? De quoi sera capable Timothée ? Un jour ou l'autre, fatalement, il aura acquis assez de force et de résistance pour décimer tout Vancouver et survivre à un missile nucléaire !
C'est peut-être pas sympa, mais nous ne pouvons pas le laisser vivre, les risques sont trop grands."


Maria tourna le regard vers la route, elle parlait d’une voix posée et réfléchie.
"_ Nous sommes actuellement en route pour le parc naturel de Cypress Provincial pour faire disparaître notre ami vert dans la plus grande discrétion. C’est pourquoi, nous avons évité le trop voyant et trop bruyant transport aérien !"

Elle plongea son regard dans les yeux de Vanessa :
"_ Que ce soit clair, reprit-elle fermement, je ne vous oblige à rien ! Ça prendra beaucoup de temps, mais je suis capable de faire le sale boulot toute seule…
… Cependant, j’avais songé faire partir Timothée dignement et en douceur par étranglement…
Tousled, tes cheveux seraient-ils assez résistants pour accomplir cela ? Et toi, serais-tu assez forte ?"


Pour une fois, elle l'avait appelée par son nom de code... Montrant que ce n'était pas à l'amie ni à la femme qu'elle s'adressait, mais à la combattante.
Pour lui laisser le temps de la réflexion, elle se tourna vers le géokinésiste :

"_ Et toi Luc, pourrait-on compter sur tes pouvoirs pour donner à notre géant une sépulture décente ?"

Voilà, le morceau était lâché ! Les tenants et les aboutissants de la mission étaient intégralement dévoilés… Un petit meurtre entre amis, quoi de mieux pour tisser de vrais et solides liens confréristes ?
La raison était du côté de Maria, pas le cœur ni l'humanité. Allaient-ils tout de même la suivre ou se retrancheraient-ils derrière une morale de princesse de conte de fées ?

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Mer 30 Juin 2010 - 11:31

[ HJ : Toutes mes excuses pour cette attente, ce n'était vraiment pas ma quinzaine... Neutral ]

Ce mastodonte ne lui disait rien qui vaille ! S'il se réveillait et n'était que le quart de ce qu'on lui prêtait, elle ne ferait pas le poids plus d'une seconde. À peine pouvait-elle espérer avoir le temps de lui planter quelques doses de calmant avant de se manger un coup, ne restait alors plus qu'à espérer que l'armure de poils l'en protège suffisamment...

Maria attendit un peu pour leur dévoiler son plan, mais quel plan !?!
Vanessa restait là, la bouche ouverte, gobant les mouches alors que son cerveau moulinait pour trier et analyser les informations.
Tuer ? En était-elle capable ? Le voulait-elle seulement ? Et puis, si cela ne lui faisait rien, ne serait-elle alors pas le monstre que tant voyaient en la mutanité ?
Trop de questions s'entrechoquaient, mais elle avait voulu faire partie de cette affaire, et inconsciemment, elle devait déjà savoir ce qu'elle serait un jour amenée à faire pour la confrérie avant même d'accepter de les suivre...
Et là, là on lui demandait à elle d'achever cet inconnu dont elle ne connaissait que ce qu'on avait accepté de lui livrer à son sujet... Mais Maria... Maria, quand même, elle était son amie, tout du moins l'espérait-elle...

Elle resta un instant encore ainsi, le gosier à l'air libre, cherchant quoi répondre dans le coin de ses grands yeux ronds, presque figés, puis ravala bruyamment sa salive, respira puissamment et sonorement, puis reprit un visage presque impassible, froid malgré la toison qui le recouvrait, comme si elle venait de céder la place à une toute nouvelle personne en l'espace d'une demi-secondes !


« Je doute que mes cheveux soient assez résistant, mais les siens, par contre...
En fait, je pourrais programmer son corps pour qu'il génère une poussée capillaire dans ses poumons et sa trachée, dans tous ses organes et vaisseaux, même, et ainsi qu'il s'arrête simplement de fonctionner au moment que l'on aurait choisi. »


La façon dont elle avait annoncé cela avait de quoi effrayer. C'était tout juste si elle n'avait pas employé le ton de Twikjeya, l'imitant presque sans le savoir, sa voix se trouvant entre cette dernière et celle de Bloody Mary. Puis reprenant un ton plus chaud, elle poursuivit.

« Mais s'il est aussi fort que tu le dis, il faudrait s'assurer qu'il soit enterré suffisamment profondément et le plus loin possible de toute poche géologique, qu'il n'ait vraiment aucune chance. Parce que l'étouffer c'est bien, mais encore faudrait-il que son corps ne possède pas de « système de sécurité » ou quoi que ce soit du genre. Ainsi, si ça ne marchait pas, il s'étoufferait quand même avec les minéraux alentours... »

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Luc Treanez

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Alias : Dark Rock
Race : Mutant
Clan : Aucun
Age du perso : 22
Profession : étudiant
Affinités : Un peu tout le monde: institut comme confrérie

Un lien plus profond: Virginie

Ennemis: Le Cercle et ses humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Géokinésie
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Mar 14 Sep 2010 - 0:43

Luc se doutait de plus en plus qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. Il ne connaissait pas Vancouver mais son sens de l'orientation était suffisamment développé ( en même temps pour un gars en géologie ça poserai problème si c'était le contraire ) pour savoir de suite que le groupe ne retournait pas vers le bâtiment de la Confrérie. Ils allaient même à l'opposé. Pour l'instant il ne pipait pas mot, mais il sentait venir les ennuis et les complications à plein nez. En plus Marshall conduisait comme un pied et malgré les suspensions de compétition dont était doté l'imposant 4x4 ils arrivaient à se faire secouer comme des pruneaux.

Tu pourrai pas faire un peu plus gaffe? On va avoir la tête en compote de frangipane à force de se faire balader dans tout les sens comme tu le fais!

Luc regarda à nouveau au dehors. Ils rentraient dans une sorte de très grand parc. Luc put voir au loin des palétuviers qui poussaient le long d'une rivière, tandis que Marshall continuait de suivre les indications du GPS.

* Mais où est-ce qu'on va? Ca devient de plus en plus bizarre. *

Et c'est là que Maria décida de révéler ses intentions au reste du groupe. Elle commença direct par les justifications. Et elle allait en avoir besoin, vu la suite de ses paroles. Luc écouta d'abord sans dire mot, mais il sentait la colère le gagner peu à peu. C'était quoi ce plan? Tuer un homme? Parce qu'il ne plaisait pas autres? Maria avait beau sortir des justificatifs les uns plus valables que les autres, Luc faillit péter un cable. Il parla, d'une voix calme, mais on sentait la tension qui couvait derrière.

Tu te fous de moi Maria? Tu crois vraiment que je vais t'aider à assassiner un homme? Combien même il est dangereux, ce n'est pas à toi de décider de son droit de vie ou de mort...

Vanessa à côté cherchait une solution pour utiliser son pouvoir et mettre fin aux jours du géant vert. Luc n'en revenait pas. Le ton et le visage qu'elle avait quand elle prononçait ces paroles... comme si ça ne lui faisait ni chaud ni froid.

Vous êtes complétement tarés.

Luc ne faisait plus du tout attention au béhémot qui était à ses genoux. La colère montait comme la moutarde quand vous en mettez trop sur votre viande, et son physique commençait à s'en ressentir. Le long de sa colonne vertébrale une sensation de chaleur se répendait, signal que l'armure de pierre recommençait à se développer.

Marshall... arrête moi cette putain de voiture.

ARRETE MOI CETTE PUTAIN DE VOITURE OU JE LA DEMOLIT MOI MEME!!!!


Le hummer finit par s'arrêter, Marshall devant estimer que vu qu'il ne connaissait pas les pouvoirs du mutant, il valait mieux ne rien risquer. Luc fit signe à Tousled et Maria de descendre.

........................................................................................................................................................................................................
Les choses les plus simples sont souvent les meilleures

Souffle de la nuit
sur les cendres de l'espoir
larmes maudites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Mer 15 Sep 2010 - 20:08

Maria soupira en entendant la réaction de Luc.
Ses prévisions personnelles se vérifiaient : autant elle s'était doutée que Vanessa aurait les épaules suffisamment solides pour devenir une vraie confrériste, autant elle avait eu plus de réserve concernant Luc.
Et si la prostituée avait proposé l'excellente idée d'empoiler les poumons du géant vert, le géokinésiste, lui, avait préféré suivre la voie de la princesse niaise.
Maintenant, il ne paraissait pas content du tout. Et le pire, c'est qu'il ne bluffait pas, le frenchie ! Ses pouvoirs pouvaient être destructeurs, Maria le savait, elle l'avait vu à l'œuvre au Pink Flamingo. Elle obtempéra donc et descendit sagement du Hummer… Mieux ne valait pas l'exciter davantage, pour le bien du quatre roues adoré de Kenjiss. Et puis, après tout, la situation ne la dérangeait pas tant que ça : le chevalier Bayard voulait prendre en main le destin de l'ogre ? Et bien, elle le lui offrait avec plaisir sans rechigner !

"_ Et maintenant, Luc, fit-elle en croisant les bras pour lutter contre la fraîcheur de la tombée de la nuit, que vas-tu faire de Timothée ? Tu vas le libérer ?"

Le crépuscule assombrissait le chemin où ils s'étaient arrêtés, de grosses gouttes de pluie froides, charriées par un troupeau de nuages noirs en provenance de l'ouest, commençaient à s'écraser bruyamment sur le sol. Un déluge se préparait.
"_ Ce serait drôlement courageux de ta part, ajouta-t-elle en frissonnant, si tu le libères, tu devras accepter d'endosser toute la responsabilité de ses actions futures et, ce, quel que soit le nombre de victimes !"

La pluie s'était intensifiée en quelques secondes, les deux jeunes femmes prenaient une bonne douche.
" _ A moins que tu ne choisisses de le confier à une autorité compétente, fit-elle en dégageant une mèche de cheveux détrempés de son nez, si ça existe vraiment… Alors, dans le meilleur des cas, tu le condamnes à rester enfermé et enchaîné jusqu'à la fin de sa vie dans une petite cellule d'isolement ! Crois-tu vraiment qu'une incarcération à perpétuité vaut mieux qu'une mort rapide et digne ?"

Le chemin terreux sur lequel ils s'étaient stoppés commençait à se transformer en coulée de boue. Maria changea de ton :
" _ Allez, arrête de faire l'enfant, Luc, et rends-toi à l'évidence ! Laisse-nous faire ce qu'il faut ! Tu as entendu Vanessa ? Elle peut étouffer ce monstre tout en douceur, il partira sereinement dans son sommeil !"

Son sommeil… Un détail fragile qui avait été un peu négligé depuis quelques minutes. Plusieurs fois, la main droite du béhémoth s'était crispée sans que personne ne la remarque.

Émergeant difficilement de sa sieste artificielle, Timothée ouvrit un œil...

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Luc Treanez

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Alias : Dark Rock
Race : Mutant
Clan : Aucun
Age du perso : 22
Profession : étudiant
Affinités : Un peu tout le monde: institut comme confrérie

Un lien plus profond: Virginie

Ennemis: Le Cercle et ses humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Géokinésie
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Mar 19 Oct 2010 - 22:28

Marshall arreta la voiture, et les deux femmes descendirent. Luc ne savait absolument pas ce qu'il allait faire ensuite, et d'ailleurs Maria ne se gêna pas pour le lui rappeler. Mais il était plutôt en colère, et si il atteignait pas les sommets de dangerosité du Hulk junior derrière lui, il valait mieux pas le titiller quand même.
Il tourna un regard noir sur Maria.

Et toi la seule solution que tu propose c'est de l'assassiner... c'est vos méthodes à la Confrérie? Maintenant tuer des humains ne vous suffit plus, il faut que vous vous en preniez aux vôtres... tu me dégoute. Vous me dégoutez. Vous vous entourez d'une auréole pour vous faire passer pour des Saints, mais vos méthodes ne volent pas plus hauts que celles de l'armée américaine. Et encore... je sens que je n'ai pas tout vu.

Il avait maintenant vu le vrai visage de Maria... celui d'une femme au cœur aussi froid que le pays d'où elle vient, et manipulatrice à souhait. Kenjiss ne pouvait pas trouver mieux qu'elle pour sa campagne de communication.

Si vous aviez vraiment été l'institution que vous vous dites être, vous auriez fait quelque chose pour l'aider à se contrôler, à gérer ses pulsions... je ne suis en rien un spécialiste, mais preuve en est que vous n'avez pratiquement rien fait. Vous vouliez quoi... en faire une arme de destruction massive je parie?

D'ailleurs en parlant de destruction massive, Luc n'avait pas vu les quelques mouvements qui agitaient maintenant le hummer. Jusqu'à que l'arrière du toit explose sous la pression excercée par la main énorme de Thimothée, véritable béhémot en furie. Je ne vous conseille pas d'être prêt d'un béhémot comme lui au réveil, surtout si il a pas passé une bonne journée avant sa sieste. Luc pesta, s'écartant de quelques pas du géant vert, qui ne faisait que balancer des grognements.

Tsss... quand on parle du loup.


Le jeune mutant aurait mieux fait de se taire. Ses paroles tombèrent dans l'oreille géante de Tim, qui tourna sa tête vers l'étudiant, et dû le reconnaître vu qu'il le chargea en beuglant... Luc baissa ses appuis, prêt à esquiver la charge du géant. Il sauta sur le côté au dernier moment, évitant de justesse un coup de pied qui aurait pu lui être fatal. Le temps que le géant ralentisse et fasse demi tour, Luc posa sa main au sol, et se concentra. Un léger tremblement se fit sentir sous les pieds des personnes présentent. Timothée chargea à nouveau, mais cette fois il alla directement se planter dans deux grosses colonnes de pierres. Luc cru un instant l'avoir stoppé, mais visiblement les roches dans le coin ne sont pas du genre solide, car les colonnes éclatèrent en mille morceau, laissant passer le Hulk sans véritable soucis. L'étudiant esquiva à nouveau, mais avec moins de conviction cette fois ci. L'énergie drainée par son pouvoir lui faisait défaut. Il frôla la main tendue du géant, ce qui suffit à lui couper le souffle et se ramasser comme une merde au sol.
Il se releva péniblement, la main sur les débris de pierres. Il en prit un par pur réflexe et jeta un coup d'oeil.


Du calcaire... pays de merde.

........................................................................................................................................................................................................
Les choses les plus simples sont souvent les meilleures

Souffle de la nuit
sur les cendres de l'espoir
larmes maudites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tousled

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Race : Humaine
Clan : Confrérie
Age du perso : 23 ans
Profession : Prostipute (comme dirait Guy Montagné)
Affinités : Haine envers les humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Faire pousser des poils
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Dim 24 Oct 2010 - 14:59

[ HJ : Toutes mes excuses pour cette attente, en principe je suis à nouveau un peu plus disponible (un peu) ! ]

Le plan de Maria ne parut pas plaire à tout le monde : Luc réagit plutôt mal à la proposition qui venait d'être faite, faisant stopper le véhicule pour commencer à leur faire la moral !
Bien entendu, il n'avait pas vraiment tord, certes, mais Vanessa commençait à bien connaître la porte-parole, et qu'elle propose une telle extrémité devait forcément signifier que tout le reste avait été tenté auparavant. Maintenant, que l'un d'entre eux refuse d'aider ne présageait rien de bon, chose qui se confirma quand le véhicule commença à bouger.

Trop déconcentrée par la soudaine dispute qui venait d'éclater au grand jour, Tousled n'avait pas eu la présence d'esprit de piquer le monstre vert dès son premier mouvement, son cerveau ne considérant certainement cela que comme un simple soubresaut de sommeil. Et, comme de bien entendu, il était déjà trop tard quand le toit du véhicule vola en éclats.
La chose avait-elle entendu la conversation avant de s'éveiller ? Il y avait fort à parier en voyant sa réaction, sauf qu'il chargeait la personne qui avait pris sa défense, et non pas celle qui voulait sa fin ! Voilà qui était plutôt étrange...

N'ayant pas toutes les informations en main, Vanessa ne put qu'observer les premiers mouvement de la pseudo charge héroïque, avant d'avoir une opportunité d'action à son tour.
La première chose à faire était sans doute de tenter de le ré-endormir, et elle commença par lui jeter les seringues qu'elle avait mis de côté : une qui se planta au niveau du cœur et la seconde dans l’œil, mais cela n'eut pas vraiment l'effet escompté, ou alors ne fut pas du tout suffisant, sans compter que le planté dans la cornée avait eu tendance à énerver un peu plus le géant.

Cherchant à agir plus efficacement, elle se risqua à lui sauter sur le dos, car il lui fallait un contact pour programmer un étouffement !
Ni une ni deux, la prostituée bondit sur le mastodonte et commença à se concentrer pour programmer dans ses gêne un étouffement quelques secondes plus tard. Mais la créature plus totalement humaine réagit bien trop rapidement, envoyant valdinguer Tousled à une vingtaine de mètres de là, celle-ci s'évanouissant sous la violence du coup et le souffle coupé par la déflagration du revers de main.

Certes, elle n'avait pu achever sa programmation, mais le début était incrusté dans le monstre, et quelques poils commencèrent à croitre dans sa gorge, lui donnant quelques difficultés à respirer, à défaut de l'étouffer !
Ce n'était sans doute pas suffisant pour le stopper, mais peut-être que ça serait assez pour le déconcentrer assez afin que les autres puissent se charger de lui...

........................................................................................................................................................................................................

* Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/fiche-to
Bloody Mary

Type Sigma

Type Sigma

avatar

Alias : Maria Aleksandrovna Yevgeniyen
Race : Mutante
Clan : Confrérie Moderne
Age du perso : 24
Profession : Directrice de la Confrérie Moderne
Affinités : Méprise tous les humains.
Hait tous les humanoïdes.
Pour les mutants, cela dépend de nombreux facteurs subjectifs. (âge, pouvoirs, sexe, alignement, hobbies...)
Points XP : 1408


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Ses caresses ouvrent des plaies sanglantes
Type: Sigma
Niveau: 6

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Jeu 28 Oct 2010 - 0:49

[HJ : Bon, il serait temps de conclure cette looonnngue histoire qui a commencé avec l'arrivée de Luc à l'aéroport de Vancouver le... 14 août 2009 !! /HJ]


Et allez ! C'était reparti !
Décidément, les bons vieux clichés de papa avaient la peau dure !

L'index tendu vers Luc de manière autoritaire, les sourcils froncés, Maria s'apprêtait à rétorquer sèchement que non, les confréristes ne prenaient pas plaisir à tuer les humains (si peu de challenge, c'était ennuyant à mourir !), que non ils ne dévoraient pas les enfants (une viande un peu trop fade à leur goût) et que non, ils n'étaient pas responsable du réchauffement climatique (l'empreinte carbone des locaux de la Confrérie Moderne était deux fois plus faible que celle du Nouvel Institut ! C'était tout du moins ce qu'affirmait l'organisme qu'ils avaient grassement payé pour dire ça !) mais le toit du Hummer lui coupa la parole en allant se mettre en orbite dans un grand fracas.

Son premier réflexe fut d'avoir une pensée horrifiée pour Kenjiss… Merde ! Il allait être vachement furax de voir son tank chéri transformé en décapotable ! Et sous cette pluie battante, l'habitacle ne tarderait pas à se remplir comme une piscine gonflable !
Son second réflexe fut de courir se mettre à l'abri. Marshall avait réagi au quart de tour en prenant ses jambes à son cou sans réfléchir, elle le suivit jusque derrière un rocher sur le bas-côté du chemin.

"_ Ne bouge pas surtout, ne fais pas de bruit ! Ordonna-t-elle au jeune homme en posant son index sur ses lèvres, tout est sous contrôle !"

Elle pencha la tête pour voir s'il en était bien ainsi !

Elle vit Luc, debout, face au mastodonte, le menaçant avec ce qui semblait être un morceau de craie. Il était plutôt mal barré ! A sa décharge, il paraissait avoir subi un choc particulièrement violent. Sans nul doute, il ne tiendrait pas longtemps !

Vanessa, elle, se faisait éjecter du dos du béhémot et effectuait un joli vol plané qui aurait mérité un 10/10 lors d'un concours de voltige aérienne. L'atterrissage allait être douloureux.
La porte-parole décida de ne pas y assister et se tourna vers le bleu :

"_ Lewis, je te charge d'aller ramasser Vanessa et de la mettre en sécurité ! Vérifie qu'elle respire... Et si ce n'est pas le cas, aide-la à respirer ! Je compte sur toi ! Moi, je vais donner un coup de main à la grenouille !"

Elle n'avait pas encore la moindre idée de ce qu'elle allait bien pouvoir faire mais estima qu'il serait bon qu'elle commence par retirer ses gants.


Le corps massif de Timothée était maintenant secoué par une quinte de toux abominable, offerte gracieusement par Tousled, qui faisait vibrer tout l'environnement.
Il avait déjà retiré les deux aiguilles plantées dans son œil et à hauteur de son cœur et les avait re-balancées en direction de Luc, le ratant d'ailleurs de trois bons mètres.
Gêné dans sa respiration, il hurla, gueule grande ouverte, arrosa de postillons glaireux son entourage et battit des bras dans toutes les directions.
Se faire percuter par un de ces poteaux verts musculeux était synonyme de côtes brisées et de squelette fracturé.

Sa toux sembla se calmer quelque peu, le géant vert, de très mauvaise humeur, s'avança d'un pas vers le géokinésiste.
A cet instant, Maria s'interposa entre eux, les bras en croix.

C'était une attitude complètement bravache et stupide... Elle n'avait pas trouvé mieux… Et en plus, elle voulait prouver à Luc que le monde ne se résumait pas à noir et blanc… Et que le terme de "confrérie" n'était pas totalement dénué de sens.

"_ Barre-toi, fit-elle au français, et essaie de le prendre à revers, je me charge de le garder déconcentré !"

Quelle blague !! Déconcentrer un amas de muscles furieux ? Et par quel foutu miracle ?
Attendant un geste miséricordieux des cieux, Maria éleva la voix :

" _ Timothée ! Beugla-t-elle, c'est fini maintenant ! Tu arrêtes ce cirque ! Et tout de suite !!"

Allez Dieu ! Allez Bouddha ! Allez Vishnu !

L'injonction eu le même effet qu'un lancer de pou sur une cloche en bronze : Timothée, peu impressionné par les menaces de la jeune femme, hurla de plus belle et s'avança d'un nouveau pas. Maria réfréna un geste de recul… Au point où elle en était, il aurait été ridicule de montrer qu'elle bluffait !

" _ Timothée !! Recule !! Immédiatement ! Ou tu le regretteras !!"

Allez Mithra ! Allez Anubis ! Allez Athéna ! Allez n'importe quelle divinité baissant les yeux vers cette scène navrante !

Ce fut Thor qui répondit à l'appel.
Un éclair zébra le ciel et illumina le visage de Timothée un court instant… Juste assez longtemps pour que Maria y remarque un changement aussi brutal qu'instantané.

Comme si on lui avait tranché la tête, le géant vert arrêta net son hurlement.

"_ Oh bah merde !" Murmura la blonde à court de mots.

Le béhémot recula de quelques pas en titubant, puis, dans un cri qui se rapprochait plus d'un pleur de bébé que d'un rugissement féroce, il porta ses mains vertes à son visage et gémit de plus belle.

Sans un regard pour les quatre mutants, il fit volte-face et s'échappa à toutes jambes dans l'obscurité du parc.

On entendit sa lamentation plaintive décroître petit à petit, au fur et à mesure qu'il s'éloignait... Puis s'évanouir complètement dans la tourmente.

Maria resta un long moment debout, droite comme un I, complètement interdite.
Elle avait vu ce qu'il s'était passé ! Elle avait vu, à la lumière de l'éclair, le regard du monstre changer du tout au tout !
Il n'y avait qu'une seule explication : alors que le colosse s'apprêtait à frapper, pour une raison inconnue, sa conscience humaine s'était subitement éveillée… Et, contrairement aux fois précédentes, il avait conservé sa forme monstrueuse.

Lui, pour qui ses transformations avaient toujours été synonymes de trous noirs mémoriels, venait, pour la première fois de sa vie, d'être confronté à la vraie nature de son pouvoir ! Pauvre type ! Il devait être complètement déboussolé !


Comme si la météo avait eu vent du scénario, les éléments s'apaisèrent. En l'espace de quelques secondes, le déluge fit place à une pluie fine et silencieuse et le vent à une petite brise fraîche.
L'orage s'éloignait vers Vancouver.

Maria fixait toujours les ténèbres dans lesquelles Timothée s'était évanoui. Elle perçut derrière elle les bruits de ses trois compagnons qui se rapprochaient.

"_ Bon, soupira-t-elle sans détourner le regard, après le diplodocus du Loch Ness, le Sasquatch du Canada, le Yéti de l'Himalaya et le Big foot des Etats-Unis… J'ai l'impression que nous venons d'assister à la naissance d'une nouvelle légende : le "Monstre Vert du Cypress Provincial Park" ! Ça va être bon pour le tourisme, ça !"

Elle tourna la tête vers Luc, un demi-sourire aux lèvres :
"_ Je suppose qu'après tout ça tu veux que je te ramène à l'aéroport ?"


[HJ: Voilà, vous pouvez poster une dernière fois pour mettre un point final à cette aventure /HJ]

........................................................................................................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generation-x.superforum.fr/confrerie-moderne-f55/bloody-m
Luc Treanez

Type Gamma

Type Gamma

avatar

Alias : Dark Rock
Race : Mutant
Clan : Aucun
Age du perso : 22
Profession : étudiant
Affinités : Un peu tout le monde: institut comme confrérie

Un lien plus profond: Virginie

Ennemis: Le Cercle et ses humanoïdes
Points XP : 575


-PERFORMANCES-
Pouvoir: Géokinésie
Type: Gamma
Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte. Jeu 4 Nov 2010 - 18:34

[ HRP: Ah ouaiiii si long que ça??? on aurait pas battu Sin sur ce coup là pour le rp le plus long de Gen X ??? Laughing Laughing Laughing ]

Ca se présentait vraiment mal. Luc pensait que rien ne pourrait empirer la situation, mais on dirai qu'il avait tort. Ils avaient déjà eu du mal à échapper au béhémot la première fois, préférant prendre la fuite, mais là c'était un peu foutu pour partir discretos, vu l'état de la bagnole.
Et en plus Touseld, visiblement spécialiste dans les attaques sournoises et étranglements en tout genre se fit envoyer valser comme un vulgaire tas de tissus... ce qui n'était pas si loin de la réalité d'ailleurs. Et Maria qui jouait à la femme invisible. Luc soupira. Apparemment c'était à son tour de se transformer en ballon de football américain pour le géant vert. En plus niveau énergie, il était pas au top, n'ayant pas eu le temps de récupérer suffisamment du premier round au bar. Il avait juste assez pour une dernière riposte.

Timothée se tourna vers le français, et commença à avancer vers lui pour en faire à son tour de la chair à patée. L'étudiant posa une main sur le sol, commençant à concentrer le peu d'énergie qu'il lui restait. Il fallait qu'il interagisse non seulement sur la croissance des minéraux, mais aussi sur leur structure, pour la renforcer et en faire un vrai pilier aussi solide que l'acier. Il avait déjà essayé cela auparavant, mais c'était encore assez aléatoire, et habituellement il avait tout le temps qu'il lui fallait pour le faire. Là Luc n'avait pas tout le temps qu'il désirait, et surtout risquait de prendre un bon coup de pied à même de lui casser le corps en deux, ou bien de se faire aplatir comme une crêpe.

C'est là que la russe décida de réapparaître. Elle invectiva Timothée, espérant visiblement le ralentir. Le contourner pour le prendre à revers? Pourquoi pas... Luc se redressa, et se prépara à bouger, mais quelque chose de bizarre se passa. Le français ne vit pas trop ce qu'il se passa, mais d'un coup Timothée changea d'attitude avant de faire volte face et s'enfuir en hurlant. Luc, trop étonné, le regarda disparaitre dans les ténèbres sans bouger.

Il fut ramené à la réalité par Maria, qui lui demanda ce qu'il voulait faire. Le danger aillant disparu, il n'avait plus qu'une seule chose en tête: partir de cet endroit de fous.


Ramène moi à l'aéroport. On va arrêter les dégâts ici.

Luc s'éloigna tranquillement de Maria, et alla aider Marshall à embarquer le corps de Touseld, encore KO après le vol plané offert par le géant vert. Il s'assit à l'avant, laissant le jeune homme conduire et descendit près de l'aéroport de Vancouvert. Il salua d'un signe de tête le conducteur, et observa Maria, encore trempée par la pluie d'orage.

On peut dire que le voyage aura été révélateur... au plaisir de ne plus te revoir.

Sur ces derniers mots, Luc s'en alla d'un pas décidé, prêt à quitter le territoire canadien.

........................................................................................................................................................................................................
Les choses les plus simples sont souvent les meilleures

Souffle de la nuit
sur les cendres de l'espoir
larmes maudites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [RP] Les transporteurs de viande verte.

Revenir en haut Aller en bas

[RP] Les transporteurs de viande verte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» La tourte verte
» Resine verte
» Une souris verte !
» Marrée verte, rouille, et cuir
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generation-X :: ~Canada : Vancouver et Environs~ :: -Colombie Britannique--
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit